Récit de la course : Cyclocross de Parilly 2019, par AlexP33

L'auteur : AlexP33

La course : Cyclocross de Parilly

Date : 11/11/2019

Lieu : Bron (Rhône)

Affichage : 349 vues

Distance : 0km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Premier CX

Pour finir cette premier saison de vélo il ne me restait plus qu’à m’essayer au cyclocross. L’idée me trotte dans la tête depuis un moment, j’ai reussi à dénicher des pneus qui passent dans le cadre de mon vélo à tout faire (Synapse alu). Merci Deli, attention 10€ le bout, tringle rigide montées sur des roues à 2.3 kg la paire... du matos de choix ! Pour finir coté matériel le vélo est réglé « route », la position n’est sans doute pas idéale. Pour limiter les risques de crevaison je gonfle les pneus bien plus que nécessaire, je sais que ça va me couter en « confort » et en grip mais c’est probablement le dernier dossard 2019 alors si possible j’aimerai avant tout finir.



11 novembre, direction Parilly. Il fait beau, il n’a pas plu depuis plusieurs jours, bref les conditions sont idéales pour s’essayer à la discipline. Je viens sans pression, je n’ai pas fait d’entrainement spécifique et je suis pas très bien équipé. Je m’attends à avoir du mal au début d’une part par manque d’habitude et d’autre part j’ai vu qu’il faut partir ventre à terre et ce n’est pas mon truc. Je sors le vélo, direction l’inscription. Oups j’ai pas de freins ! J'ai nettoyé le vélo la veille et j’ai oublié de vérifier le freinage. Celui de devant est particulièrement inefficace j’ai du mettre de l’huile sur le disque quand j’ai graissé le câble Criant ! Trop tard on va espérer que l’échauffement permettra de retrouver un peu de mordant sinon ça va être fun !



Je m’échauffe en commençant par 2 boucles tranquilles pour repérer le terrain. Premier constat ça tourne !!! Malgré ça rien de trop technique (je précise que j’ai fait un peu de motocross donc je ne suis pas en terrain totalement inconnu). Je redoutais d’avoir à déchausser et porter le vélo mais il n’y a besoin de le faire qu’une fois par tour : 2 rondins de bois nous attendent en bas d’un mur de 2m de haut bien meuble. L’autre portion délicate est une montée dans les racines et cailloux mais tout le reste passe bien, même pas un beau virage en devers. Je passe à la voiture me mettre en tenue puis fini l’échauffement par des accels sur la route. Direction la ligne, je croise pas mal du monde du club, on fait une belle photo, le VCB était bien représenté avec 15 partants. 


15h c’est parti. Ça part encore plus vite que ce que j’avais imaginais et du coup je suis loin. C’est dense et les portions pour doubler sont rares. Quelques souvenirs de MX reviennent : freinage à l’intérieur pour se faire une place. Sur ce premier tour je suis toujours dans le paquet. Au milieu du circuit il y a une portion plus roulante mais entre des barrières, on ressort je relance double un peu. Après un nouveau virage il reste 100m goudronnés avant un mini gauche droite. J’arrive généreusement, saute sur les freins (ralentisseurs) et attends…Surpris pas d’autre solution que tirer tout droit. Au bout de 10 ou 15’’ je me décide à forcer le passage pour repartir car à cet endroit il n’y a la place que pour un vélo. Entre le départ et cette mésaventure j’ai déjà laissé du temps et des plumes.



Une fois cela passé les tours vont s’égrainer au fil d’une micro remontée. Je trouve mon rythme, gère un peu mieux les changements de vitesse (le dérailleur arrière est mis à rude épreuve !). Au bout de 30 minutes les positions sont quasi figées. J’ai réussi à remonter un petit groupe que j’ai doublé au compte goutte, à partir de là je suis dans le rouge et vais me contenter de garder ma position. Je boucle mon 7ème tour et les premiers sont annoncées derrières en même temps que le dernier tour. Je vais essayer de les laisser passer proprement. Après la ligne c’est un peu sinueux mais j’ai encore de la marge. Il y a alors une montée sur le bitume, je me décale pour laisser passer, 1, 2, 3, 4 coureurs. Merde les 3 et 4 sont ceux que je m’étais échiné à doubler quelques tours plus tôt. Je saute sur les pédales pour rester au contact mais reprendre 5m est compliqué et même si j’y arrive faudrait-il encore être assez près pour faire le forcing dans un virage. On va faire le dernier tour comme ça, 500 m avant l’arrivée on finit une descente et on attaque une portion étroite. On est tous les 3 à bloc, à tel point que je ne sais même plus si j’ai réussi à reprendre le mec d’Oullins ou pas !

 

Voilà c’est fait. Ca aurait sans doute était bien moins sympa sur terrain gras mais là je me suis vidé les trippes et me suis fait plaisir. J’ai volontairement roulé à l’ancienne sans compteurs et sans cardio car j’en avais mare de rouler en contrôlant tout ; je n’osais plus rien et j’étais frustré. Au final le plus important est de ne pas avoir de regrets et d’avoir tout donné, vu mon classement (32/94) gagner ou perdre une place n’a que peu d’intérêt si le plaisir n’y est pas.

 

En 2019 je me serai donc essayé au « virvir », chrono et CX : 3 disciplines bien différentes. J’ai commencé les sports d’endurance il y a 10 ans par le trail, la discipline s’est tellement démocratisée que les classements sont vites flatteurs ! Même si je ne cours « qu’en » FSGT, là le dilettante c’est moi ! (5 dossards cette année). 


2 commentaires

Commentaire de banditblue29 posté le 12-11-2019 à 21:56:25

Bravo pour cette première.... :-).
Sur mon seul et unique CX l'an passé, j'ai explosé ma chambre à air roue arrière, sur le 1er saut de trottoir mal négocié pour cause de pneu pas assez gonflé loll.
Peut-être, je retenterai en 2019 ;-)!

Commentaire de Arclusaz posté le 16-11-2019 à 12:46:01

sympa ! je pense que c'est le premier CR de cyclo cross que je lui ici et me demande même si il y en a d'autres. je te conseille début janvier celui de Francheville auquel j'ai assisté plusieurs fois en spectateur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !