Récit de la course : La Course des Confinés Solidaires - Edition 3 2020, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : La Course des Confinés Solidaires - Edition 3

Date : 25/4/2020

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 397 vues

Distance : 4km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

4 kilomètres des Confinés Solidaires

Récit illustré disponible sur mon blog : Mes expériences sportives - 4km des Confinés Solidaires
 
 
Depuis la mi-mars, toutes les compétitions sont annulées ou reportées et ce jusqu'à une durée encore indéterminée jusqu'ici. La reprise risque de ne se faire qu'en septembre prochain. A titre personnel, j'ai arrêté de courir au début du confinement, ne faisant que du vélo d'appartement et de la PPG avant de reprendre il y a 2 semaines. 3 footings puis 6 kilomètres à l'occasion du très fun "Trophée Kinder Surprise" organisé par Eric Leblacher et une douleur au tendon d'Achille à la clé, sûrement à cause de l'usure des chaussures, de la perte d'habitude de la course combinée à une pratique très différente sous forme d'aller-retours sur bitume.

Je fais une pause de la course à pied afin de pouvoir reprendre sans soucis une semaine plus tard. C'est l'occasion de m'inscrire à une épreuve solidaire de 3 kilomètres que je ferai prochainement, grâce au partage de cette initiative, là aussi par Eric. J'en profite pour voir s'il y a d'autres "événements virtuels" du même genre d'organisés en parallèle et je découvre ainsi l'existence du 4km des Confinés Solidaires.

C'est une course organisée par Alain Minassian de courirenfrance, associé à 4 autres personnalités de la course à pied, qui a lieu chaque semaine depuis 2 semaines. Chaque participant a jusqu'au samedi matin très tôt pour réaliser sa course dans le strict respect des règles fixées pour les déplacements dans le cadre des activités physiques et pour envoyer son résultat.

Les 4€ d'inscription sont totalement reversés à PHOCEO - Fonds de dotation des Hôpitaux Universitaires de Marseille Méditerranée. Cette semaine, c'est la troisième édition de cette épreuve pour laquelle un dossard personnalisé est disponible et peut être imprimé et des classements scratch et par catégorie sont publiés. 


Mardi 21 avril

C'est aujourd'hui que je me décide à faire les 4 kilomètres que je dois parcourir. C'est l'avantage de cette formule, on n'a pas de contrainte horaire ni même de jour, on choisit quand on veut se lancer. J'ai imprimé le dossard ce matin donc je ne résiste pas longtemps à la tentation d'aller courir. D'autant que j'ai quelques déplacements pour le boulot cette semaine donc je n'ai pas autant de disponibilités que d'habitude.

J'ai été courir dimanche, quasi intégralement dans l'herbe pour tester mon tendon d'Achille tout en ne forçant surtout pas dessus et cela a été plutôt concluant donc j'espère que tout ira bien aujourd'hui. Pour faire un résultat correct, je suis contraint de faire l'épreuve sur bitume vues les possibilités de parcours que j'ai dans mon périmètre donc j'ai une petite appréhension mais le changement de chaussures devrait être rassurant.

C'est donc après une session de renforcement musculaire de début d'après-midi que je sors, mon attestation dérogatoire et ma pièce d'identité dans la poche, mes chaussures Kalenji Kiprun Long aux pieds, en short et tee-shirt et évidemment, avec la montre pour chronométrer et vérifier la distance parcourue. Je pars sur les coups de 15h45 et démarre en douceur par 1,6 kilomètres d'échauffement. Il fait beau et même chaud, il n'y a pas grand monde sur mon terrain de jeu, les conditions sont bonnes pour faire mes 4 kilomètres.

Mon parcours est très simple, c'est une ligne droite d'environ 1 kilomètre (un peu plus) avec 600 mètres de piste cyclable puis un chemin d'un peu plus de 400 mètres, en dur également. Je choisis de démarrer dans le sens le moins favorable, en faux-plat montant (environ 6mD+). Et c'est parti !

 

La course

Evidemment, je pars trop vite mais je profite de ma fraîcheur et de mes relativement bonnes sensations, la distance à parcourir étant tout sauf insurmontable. Je fais tout de même attention à ne pas me cramer d'entrée, étant bien attentif sur ma foulée et ma respiration mais je démarre fort. Je jette un coup d’œil à la montre une première fois : 3'40/km en allure ; puis une deuxième fois dans un passage favorable : 3'30/km !

En fin de compte, ce premier kilomètre en faux-plat montant, je le boucle en 3'34 ! J'améliore ainsi mon chrono sur le segment strava correspondant puisque j'avais réalisé 3'50 l'autre jour, prenant ainsi la 1ère place au classement cette année avant d'être délogé par un autre croisséen récemment (3'29 qu'il faudra que j'aille chercher un de ces quatre, non mais ! J'y ai fait 3'32 aujourd'hui mais sur un effort de 4 kilomètres à allure censée être régulière, et je dis bien censée...).

Le plus délicat sur ce parcours, c'est le demi-tour car je n'ai pas de virage pour repartir dans l'autre sens tranquillement, je suis obligé de solliciter mes appuis pour repartir en sens inverse assez sèchement. Et la partie retour a beau être plus roulante que l'aller (puisque globalement en faux-plat descendant), la relance n'est pas simple. Je fais donc un deuxième kilomètre nettement plus lent, en gestion, d'autant que la zone de transition entre le chemin et la piste cyclable se fait à découvert avec le vent de face.

3'50 pour ce deuxième kilomètre, ce qui reste très correct mais j'ai abandonné depuis un moment de regarder mon allure au niveau de la montre donc je ne découvre ces données qu'après coup. Les sensations sont un peu moins bonnes, je commence à serrer davantage les dents mais je ne ressens aucune douleur, aucun pépin physique, ce qui suffit amplement à me satisfaire. Par ailleurs, j'ai croisé un monsieur marchant et un autre à vélo jusqu'à maintenant, et j'en croise un troisième qui s'est installé sur un banc au bord de la piste cyclable.

Allez, j'attaque la deuxième moitié de la course. Après le demi-tour au bout de la piste, je repars sur la partie défavorable du tracé,en faux-plat montant, mais avec un très léger vent de dos. Ma foulée est moins bonne, je ne parviens pas à l'améliorer mais je reste concentré et conserve une allure très correcte, je n'ai plus qu'à tenir bon jusqu'au bout, c'est au mental à présent. Je croise 3 personnes successivement puis le monsieur sur son banc (dont je n'apprécie par l'odeur de cigarette mais il faut faire avec). C'est dur mais dans la tête, tout va bien alors j'apprécie le moment malgré la souffrance.

Pour me motiver, je retrouve mes réflexes de courses sur route en m'imaginant le pourcentage de distance accompli jusque-là et ce qu'il reste à faire, le plus dur est fait ! Je me dis que je dois être à 1 kilomètre de la fin et je vérifie, c'est exactement ça puisque la montre indique 2,99 kilomètres. Troisième kilomètre fait en 3'57, c'est moins bon mais pas étonnant puisqu'il compte le demi-tour au bout de la piste cyclable et la portion en faux-plat montant. Je boucle les 150 derniers mètres dans ce sens et pars pour les 850 derniers, la grimace sur le visage mais motivé !

Je relance pas trop mal avant de subir un peu la zone de vent de face, ce qui me fait certainement ralentir l'allure, à tel point que lorsque je regarde la montre un peu plus loin, je suis à 4'00/km. Allez, plus que 400 mètres, je ne lâche rien et j'accélère même un peu plus lorsque j'approche du but, je guette la montre et stoppe le chrono dès que j'atteins les 4 kilomètres. 3'44 pour le dernier. Je m'allonge un peu dans l'herbe, essoufflé et dégoulinant de sueur, je récupère tranquillement avant de me lever pour marcher.

Je découvre ainsi mon résultat, 15'06, un chrono qui me convient très bien à l'heure actuelle, dans ces conditions. Julie avait pronostiqué 15'00, je trouvais la barre un peu haute, eh bien je m'en suis sérieusement approché. Je ne suis pas du tout dans la forme de ma vie mais c'est très correct en encourageant. On verra ce que ça donnera un jour prochain quand je m'attaquerai à l'épreuve de 3 kilomètres.

[21/04/2020] 4km des Confinés Solidaires

15.9 km/h de moyenne, en solitaire, sur 4 kilomètres, je m'en contente bien aujourd'hui avec une allure de 3'46/km. Je suis parti un peu vite mais j'ai maintenu un bon rythme. Les prochains objectifs sont donc le 3km ainsi que les deux segments Strava que j'aimerais (re)conquérir d'ici la fin du confinement, pour l'année 2020 car les records toutes années confondues sont injouables pour moi. Mais sait-on jamais...

Mine de rien, 13 mètres de dénivelé positif au cumulé avec 2 kilomètres en léger faux-plat montant, ça joue aussi. Mais le parcours est tout de même idéal pour faire de bons temps vue la surface goudronnée et l'absence de virages (sauf pour les demi-tours).

J'en profite pour remercier les organisateurs de l'événement pour leur initiative et la mise en place de ce projet. J'y adhère très volontiers, appréciant l'aspect caritatif des compétitions et en plus, cela permet de se fixer des mini-objectifs dans une période vierge de véritables épreuves. Je connaîtrai samedi mon classement où je serai très loin des meilleurs mais je suis tout de même bien curieux de le découvrir.

2 commentaires

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 21-04-2020 à 18:45:17

Je pense que Kikourou n'a pas souvent vu de récit de course si brève!
Ce fut haletant! Le concurrent du banc a bien cherché à te perturber mais las, tu as tenu bon !
Courir pour une cause donne un sens à ses efforts, bravo à toi et à ceux qui organisent ce genre d'évènements!

Commentaire de DavidSMFC posté le 21-04-2020 à 18:50:06

Merci Nat !
Je n'ai pas succombé à la tentation de lui chiper sa trottinette pour terminer la course avec non plus, voilà un motif de satisfaction supplémentaire à vrai dire.
Actuellement, j'ai besoin de petits challenges et y joindre une bonne cause est une vraie source de motivation. De belles initiatives ont vu le jour malgré le contexte difficile.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !