Récit de la course : Off Jura 2020, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Off Jura

Date : 5/8/2020

Lieu : Culoz (Ain)

Affichage : 270 vues

Distance : 200km

Objectif : Balade

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Jura OFF

JURA OFF

J’avais déjà largement sillonné les routes du Jura à vélo, cette traversée en rando trail de Culoz au Piquets m’aura permis de découvrir le massif sous un autre jour et de partager de belles émotions avec Fabrice notre Doc GO et Laulau Bretzel mon compagnon d’aventures durant cet été off un peu particulier …

Tout était parti d’une proposition de Fabrice, ami cyclo (cuvée PBP 2011) et ultra trailer rodé a ce genre de périple, bien avant que ce maudit virus ne vienne embrouiller nos vies. Cette idée de vacances trail m’avait immédiatement séduit et nous avons eu le plaisir de voir Laulau rejoindre l’équipée après la mise entre parenthèses de sa saison d’ultra triathlon.

Mercredi 5 Août nous sommes parti a pied du chalet à Fabrice pour aller prendre le train suisse à la toute proche gare de Vallorbe, afin de rejoindre Culoz coté français, départ de notre périple. Une aventure déjà ce trajet aller, avec deux réglementation covid différentes affichées dans un même wagon et des billets incomplets (pas possible d'acheter des billets français dans les gares suisses, trop compliqué avec la SNCF disent les cheminots suisse … ). La dessus nous avons trouvés le moyen de nous gourer de gare au changement à Genève … Ouf, nous avons pu récupérer la correspondance à l'arrache, avec l'impression de changer de monde au passage de la frontière, pour terminer le voyage dans un wagon français surchauffé et au prix fort faute de billets …

 

 


Fafa avait cogité le parcours et découpé les étapes a l'ancienne avec la carte IGN et le topo guide, en calculant kilomètres et dénivelé avec les courbes de niveau et sa tête. J'avais enregistré une trace Komoot sur mon téléphone a partir de la feuille de route de Fabrice, en indiquant simplement les points de passage prévus. Et Laulau avait lui téléchargé le gpx sur sa Fenix 6 a partir du site officiel de la GTJ … Au final nous avions chacun un parcours différent, nous sommes partis vers le Nord en suivant globalement le balisage, en s'appuyant ponctuellement sur la Fenix, Komoot ou la mémoire de notre guide.

Les prévisions météo étant idéales nous avions pu nous alléger des vestes imperméables avant de partir. Dans mon sac Kalenji 15l j'avais simplement une tenue de rechange, un coupe vent, une casquette, des manchettes, une serviette, une mini trousse de toilette, les chargeurs divers, le téléphone et le ravito pour 4 journées … Avec 2 litres de flotte répartis entre la poche a eau et les flasques ça me faisait environ 5 kg sur les épaules au départ chaque matin.

J'ai fait les 3 premières étapes avec simplement une dose d'energy balls bio, une crèpe et une pâte de fruit. Un minimum pour faire le job, mais bon … Le dernier jour j'ai craqué et opté pour la méthode Laulau : petit sandwich pain fromage preparé sur la table du petit déj . Hormis le premier soir au camping ou c'était un peu light, nous avons profité ensuite de très bonnes tables a chacune de nos étapes pour refaire les niveaux. Les petits déjeuners étaient un peu tardifs mais copieux et indispensables avant de partir pour la journée.


Jeudi 6 Août : Culoz Lancrans, 58 km, 2152 d+

Le Grand Colombier pour débuter l'aventure, un must qui se mérite que l'on a eu le temps de savourer en arrivant par la crête. Des pistes plus roulantes ensuite ou nous avons eu bien du mal à trouver de l'eau. En naviguant toujours au alentour de 1000 m nous n'avons pas vraiment souffert de la température, mais nous avons fait l'erreur de ne pas prendre le temps de faire le plein au sommet du Colombier et quelques heures plus tard nous étions à sec. C'est Laulau qui a eu la géniale idée de bidouiller un abreuvoir a vaches pour trouver de l'eau pas top crade et remplir nos bidons avant d'engager la longue descente vers Bellegarde. Après une pause glaces bien méritée pourtant snobée par Fabrice (allergique aux arrêts canis) nous avons dégusté une fin de parcours superbe le long de la Valserine pour rejoindre l’hôtel Le Sorgia à Lancrans.

 

 

 

 


Strava Jeudi 06 Aout

  

 

 

 

 

Vendredi 7 Aout : Lancrans Mijoux, 44 km, 2586 d+

Extraordinaire journée commentée par notre expert guide Fafa qui nous a permis de découvrir les superbes Monts du Jura. La longue montée vers le Sorgia nous a conduit sur le génial sentier qui se joue de la crête par le Reculet, le Crêt de la Neige, le Colomby de Gex, le Montrond, découvrant sans cesse des vues à couper le souffle sur les alpes et les lacs d'un coté, sur les combes jurassiennes de l'autre … Cette fois encore nous sommes tombé en panne d'eau et nous avons du remplir nos bidons et flasques au milieu des têtards, c'est dans une réserve a canons à neige qui nous semblait pourtant limpide de loin.


Strava Vendredi 7 Aout



Album Vendredi 7 Aout


Samedi 8 Aout : Mijoux – La Chapelle des Bois, 51 km, 1531 d+

La journée avait débuté bizarrement puisque nous avions perdu Fabrice avant même de partir. Nous l'avons retrouvé un peu plus tard après sur une trace confortable à travers les pelouses à skier qui contourne et surplombe Lajoux. Je me souvenais m'y être goinfré Comté et Morbier sur un ravito de la Forest'Cimes (2017 ?).
Selon le Topo Guide nous devions emprunter une déviation pour contourner le Cret Pela afin de ne pas perturber le Grand Tetras. En réalité le sentier était parfaitement accessible et nous ne nous en sommes pas privés. Puis la traversée de la forêt du massacre a rappelé a mon bon souvenir le Tour de Pentecôte CCK 2018, lorsque nous avions poussé les vélos dans la neige encore bien présente …
La pause terrasse était inévitable en traversant Les Rousses, au grand désespoir de notre Doc GO. Mais le Fafa était a nouveau virevoltant en nous guidant sur le superbe single surplombant la Chapelle des Bois par la La Roche Bernard et la Roche Champion … Sur la terrasse du Gite le Montagnon l'ambiance était particulièrement joyeuse. Envoûtés par la symphonie des clarines toutes proches nous sommes tombés sous le charme de la pression locale.


Strava Samedi 8 Aout



Album Samedi 7 Aout


Dimanche 9 Aout : La Chapelle des Bois – Les Piquets, 41 km, 981 d+


Strava Dimanche 9 Aout


Faute de pouvoir partir suffisaient tôt nous avons coupé par le GR5 en direction de Chaux Neuve, croisant de nombreux Vttistes sur cette variante, pour rejoindre la trace GTJ à la source du Doubs. J'avais traversé Mouthe plusieurs fois à vélo, mais jamais je n'avais pris le temps d'un crochet jusqu'à ce site incontournable … De là nous avons pris la direction du Mont d'Or, reprenant de l'altitude par paliers réguliers a travers les alpages et les jolies fermes aux toitures de zinc restaurées, éclatantes sous le brûlant soleil d’Août. J'étais passé par là il y a quelques années avec un dossard dans une ambiance humide et embrumée, cette fois j'ai pu prendre le temps d'apprécier les panoramas offerts à 360°. Au grand soulagement de Fabrice, un peu plus loin nous avons retrouvé Laurence venue a notre rencontre. Le sentier joueur à la frontière Suisse nous a permis de dévaler jusqu'au Piquets, petit hameau blotti au pied des falaises majestueuses et d'y profiter du confort douillet offert par nos hôtes dans leur joli chalet. La belle aventure ne pouvait mieux se terminer qu'avec quelques bières et un bon repas partagé au soleil couchant, sur la grande terrasse surplombée par le Mont d'Or.


Album Dimanche 9 Aout

 

Je suis ravi d'avoir partagé ce voyage avec Fafa et Laulau, des passionés aux personnalités si différentes, comblé par cette première expérience d’itinérance pédestre aussi riche humainement que par la qualité du parcours et des paysages découverts … Physiquement ce n'est pas une effort anodin, mais on ne termine jamais complètement détruit et c'est un plaisir de pouvoir profiter de la soirée ... Il faut laisser infusé l'expérience. Je ne doute pas que l'inspiration d'une prochaine épopée saura faire son chemin …

Quel joyeux chantier nous avons vécu .... Un grand merci à mes compagnons de route Laulau, Fafa et à Laurence.

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !