Récit de la course : Oxy'Trail - 13 km 2022, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Oxy'Trail - 13 km

Date : 26/6/2022

Lieu : Noisiel (Seine-et-Marne)

Affichage : 227 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Toujours autant de plaisir sur mon épreuve de coeur !

Récit illustré disponible sur mon blog : Mes expériences sportives - Oxy'Trail

 

 

 

C'est LE rendez-vous que je ne peux pas manquer dans l'année ! Je suis fidèle à plusieurs épreuves mais l'Oxy'Trail, c'est la course de mes débuts, en 2013, lors de la première édition et depuis, j'y ai toujours participé, en tant que coureur et en tant que bénévole ! J'ai pris part au 13km en 2013 et 2014 puis au 23km en 2015, retour sur le 13 en 2016, sur le 23 en 2017 avant la combinaison 13km + 5km en 2018 et 2019. En 2020, j'ai fait le 13km et le 23km de l'édition virtuelle puis le 20km et le 5km l'an dernier. Si l'on ne compte pas les deux dossards virtuels de 2020, je porterai donc cette année mes 12 et 13èmes dossards en 9 éditions en prenant à nouveau part aux 13km et 5km !

Cette année, la course retrouve sa date habituelle depuis 2014, fin juin, après avoir été reportée à fin septembre en 2021. C'est donc un week-end très chargé pour moi puisque j'organise et coordonne la Fête de l'Ecole Municipale des Sports à Chelles le samedi matin avant de filer au Parc de Noisiel pour rejoindre mon frère, responsable du Pôle Dotations. Je retrouve aussi Mathilde, Juliette et Alice qui ont aidé à la préparation du stand le matin et seront avec nous tout l'après-midi, à la distribution des sacs cadeaux pour les coureurs.

Après le briefing, c'est parti pour près de 5h00 non-stop de distribution des sacs pour nous 4 et des tee-shirts pour ceux qui sont bénévoles avec nous aux dotations. Sur près de 5000 dossards sur le week-end, il y en a une bonne moitié qui est récupérée dès aujourd'hui, que ce soit les concurrents de la Marche Nordique qui se déroule à 16h00 ou ceux qui viennent en avance pour les courses du lendemain (5, 13, 23km et courses enfants).

L'ambiance est au top, la météo nous épargne plutôt malgré quelques petites averses, ça nous plonge bien dans ce sacré week-end très festif au Parc de Noisiel. Mais le samedi soir, la fatigue se fait forcément déjà bien ressentir, ça promet pour le lendemain. Je rentre chez moi peu après 21h et éprouve pas mal de difficultés à m'endormir. Mes affaires sont prêtes pour demain et heureusement car le réveil va piquer.

 

Dimanche 26 juin 2022

5h30. Effectivement, ça pique un peu, pas simple d'ouvrir les yeux ce matin. La douche réveille et surtout le vélo que je prends pour faire les 9 kilomètres qui me séparent du village Oxy'Trail. Il n'est pas question d'utiliser la voiture ce week-end, surtout que le Parking Vélos est vraiment pratique.

Je rejoins mon frère à l'espace bénévoles... et mon père ! Ahah, la famille est de la fête ! Petit-déjeuner express puis direction la tente des dotations pour finir de préparer avant l'ouverture du village à 7h15. Les premiers coureurs arrivent armés de leurs dossards sur les coups de 7h30 et c'est reparti pour la distribution des sacs et la mise à disposition de boissons (jus et boissons énergétiques).

Je lâche mon poste sur les coups de 8h15 pour basculer en mode coureur... je me sens si peu prêt à courir. Mais quel plaisir de prendre part à ce fameux Oxy'13 qui fait plutôt 12 kilomètres en fait cette année. Je finis de me préparer et dépose mon sac à la consigne en ne manquant pas de chambrer Philippe (le responsable du pôle) qui n'hésitera pas à m'embêter en retour. Je retrouve ensuite quelques connaissances et il y en a un paquet parmi les participants à cette course dont une bonne partie que je ne verrai même pas.

Dès l'ouverture du sas, on entre pour se placer en première ligne avec Madjid et Djamel. Je retrouve aussi Jeff du PAAC ou encore Romain de Val d'Europe et Nicolas de FunRun. Ils sont parmi les favoris avec Karl de Bussy. Allez, quelques petites gammes pour ne pas démarrer complétement à froid et il est temps de partir, peu après 8h45 !

 

Oxy'Trail 12km

Les speakers font monter l'ambiance, la musique à fond et le coup de pistolet délivre les près de 2000 coureurs de l'épreuve ! Le début de course est très favorable avec du plat avant une belle descente jusqu'en bas du Parc de Noisiel donc je tente le coup en partant vite pour voir quelles sont mes sensations et décider de ce que je fais, une balade ou une course à bloc.

Je suis assez surpris de voir que les premiers gèrent le départ et partent relativement tranquillement même si en fait, on va vite. Mais c'est raisonnable vu le profil du premier kilomètre. Le peloton s'étire progressivement et je suis le rythme mais laisse filer Madjid qui part dans les premières positions. Je déroule bien dans toute la descente, avec un premier kilomètre en 3'22 ! L'arrivée en bas dans la partie herbeuse me calme bien vite car c'est tout de suite moins favorable et je paie directement ce départ rapide.

Je me laisse sans problème dépasser par les quelques concurrents partis un poil plus prudemment mais je double aussi quelques-uns qui se sont emballés. On sort de la prairie, en file indienne, je ne me retourne pas mais ça doit être joli derrière avec toutes ces centaines de coureurs qui suivent.

A présent, on évolue sur un chemin plus roulant qui nous mène vers l'entrée du Parc du Château de Champs. Nous abordons un passage difficile de cette course car nous parcourons deux bons kilomètres plutôt défavorables, en faux-plat montant quasi permanent. L'allure s'en fait de suite ressentir et pourtant, je suis dans le top 50 mais les écarts sont déjà assez conséquents alors que derrière, le peloton passera très groupé ici.

Le début de la "montée" est sympa, un chemin avec quelques racines, pas évident puis nous arrivons dans les grandes allées du Parc, face au Château. Comme tout au long du parcours et c'est à signaler, les bénévoles sont très encourageants, ce qui est super agréable. Cet enthousiasme apporté à des milliers de coureurs est remarquable. Les groupes de musique présents sur le parcours font également bien plaisir ainsi que tous les accompagnateurs - supporters qui ne manquent pas de nous applaudir ou de nous glisser quelques mots d'encouragement.

Cette course est un vrai bonheur à vivre je trouve, les kilomètres défilent très facilement tant on est portés par le monde. Cependant, je ralentis quand même progressivement avec un quatrième kilomètre en 4'46... Je ne me sens pas très frais mais je suis bien, plutôt serein, n'ayant pas d'objectif particulier. Je stabilise ma position en perdant juste quelques places de temps en temps. J'échange 2/3 mots au passage avec Julien et Erwann présents juste après le premier ravitaillement où j'ai préféré ne rien prendre.

La suite est assez tranquille puisque je gère mon allure, sans forcer, en retrouvant un peu de rythme sur les portions plates mais sans descendre en dessous des 15km/h, une allure à laquelle je pourrais aller si j'étais au top de ma forme. Je ne suis pas isolé car il y a quand même du monde autour mais je fais ma course en solitaire, sans me soucier des autres. J'apprécie ce parcours que je connais particulièrement bien avec son alternance de passages en forêt et de parties un peu plus urbaines.

Je passe au kilomètre 5 en 21 minutes, pas très satisfait du chrono mais c'est la première fois que je le regarde depuis le départ donc je passe vite à autre chose. On sort ensuite du Bois pour filer vers la descente qui nous mène au deuxième ravitaillement de la course, celui de la Ferme du Buisson. Je souris en lisant la banderole où il est indiqué "arrête de lire cette affiche ET COURS !".

On attaque vraiment une portion de la course que je connais par coeur pour l'avoir arpentée un paquet de fois, en courant l'Oxy'Trail ou à vélo voire en courant pour certains passages. Cette fois, je prends un gobelet d'eau au ravitaillement mais j'essaie à peine d'en boire quelques gouttes, connaissant mon incapacité à boire au verre en courant.

Je mets le reste sur ma tête pour me refroidir un peu même si les conditions sont idéales. Il ne fait pas trop chaud ce matin, il fait bon et il ne pleut pas. Le terrain est parfait, c'est vraiment le top. Je cours avec mes chaussures route Brooks et n'ai aucun soucis de glissade quelconque. Pour le reste, je porte le dossard que j'ai récupéré la veille lors de mon bénévolat, le 2031, par-dessus mon tee-shirt du club VMA77 avec un short léger en bas.

Peu après la sortie du ravitaillement, alors que je suis aux côtés de plusieurs coureurs, on entre dans la Speedzone dont l'entrée est animée par un speaker au micro. C'est motivant, surtout que je ne me suis pas donné à fond depuis le début même si mes sensations ne sont pas dingues. Et en plus, il annonce qu'elle fait 500 mètres. Cela change du kilomètre de l'an dernier où j'avais pris la première position en 3'14 sur le 20km.

Malheureusement, j'ai dû trainer au démarrage, ne croyant pas vraiment en mes chances et n'étant pas sûr de pouvoir envoyer tant que ça alors qu'avec du recul, après course, je me dis que j'aurais pu envoyer du lourd sur cette portion descendante ! Le premier finit la Speedzone en 1'30 tandis que je fais 1'35 (6ème ex-aequo avec le 5ème), à 3 secondes du podium. Je sais que j'aurais pu être plus joueur et jouer la gagne ou au moins le podium, dommage. L'an prochain ?

Le positif, c'est que ça me relance bien ma course car je ralentis nettement dans la côte qui suit mais j'arrive à reprendre un bon rythme sur le plat et à relancer fort dans la descente. J'ai à présent de bien meilleures sensations, ce qui est très encourageant pour les 3 derniers kilomètres !

Du coup, je me sens bien, j'ai la banane et je cours enfin à un bon 15km/h, mes deux kilomètres les plus rapides de la course en dehors du premier (4'04 pour celui de la Speedzone comprenant le passage au ravito et 3'44 pour le suivant).

J'avale ensuite les marches de l'amphithéâtre, plus efficace que jamais je pense ! Et je relance en haut pour une belle descente dans l'herbe où je prends pas mal de vitesse. Les virages s'enchaînent, je prends beaucoup de plaisir et arrive rapidement au ravitaillement suivant après avoir fait un geste de remerciement en direction du chanteur et des musiciens qui mettent l'ambiance à côté de la Mairie de Noisiel, comme tous les ans, eux aussi fidèles au rendez-vous.

Je ne prends rien au ravito et continue de foncer vers l'arrivée. Je paie légèrement ce coup de boost sur le kilomètre qui suit mais j'avance bien, encouragé par un groupe de cyclistes au passage de la traversée de la route puis je prends le virage serré à gauche en bord de Marne pour rejoindre le Parc de Noisiel !

Allez, derniers 1500 mètres, je suis désormais isolé après avoir distancé les quelques concurrents qui étaient près de moi avant la Speedzone. Je double une ancienne élève qui me reconnaît puis je descends la passerelle à grandes enjambées avant de buter un peu sur la remontée que je négocie relativement bien. Et c'est parti pour la montée finale !

Je la connais parfaitement cette bosse, près d'un kilomètre de montée pour rejoindre le haut du parc mais il n'est pas question de faiblir. Alors évidemment, l'allure chute un peu mais je résiste, je tiens bon pour finir cette course correctement. Il y a du monde pour encourager, ça fait plaisir et quand j'arrive sur la partie haute, j'entends les feux d'artifice du départ du 23km, l'ambiance est au top.

Hop, dernier virage, dernière ligne droite dans l'herbe, dernier passage dans le sable et c'est fini ! Je franchis l'arche d'arrivée au bout de 50 minutes et 01 secondes d'effort, en 39ème position sur 1656 arrivants. Voilà une bonne chose de faite ! Je salue ceux que je connais et qui sont déjà arrivés ou en terminent et prends un peu de ravitaillement avant de retourner en direction du Pôle Dotations pour me changer, récupérer et reprendre ma mission de bénévole en attendant la prochaine course.

C'est assez calme désormais pour la remise des cadeaux aux participants puisque les coureurs du 13 et du 23km sont partis. Il ne reste que le 5km prévu à 12h et les courses enfants. Il y a bien quelques coureurs qui viennent récupérer leur dotation après la course car ils ne l'ont pas prise avant mais c'est une minorité.

L'ambiance est assez sympa et le groupe de bénévoles est plutôt bien organisé, le temps passe vite. Cela tombe bien car une autre course m'attend donc désormais et c'est peu avant 11h30 que je me prépare pour essayer de faire quelque chose de correct.

J'enfile donc ma nouvelle tenue (enfin, il n'y a que le tee-shirt qui change, celui de la course précédente séchant toujours, je porte désormais celui de l'USTA avec le dossard n°724). Je continue de croiser pas mal de connaissances dont les coureurs du club engagés sur les différentes distances (avec de très belles performances sur le 13 et le 23km) et ceux qui sont bénévoles.

Je ramène mon sac à la consigne pour la deuxième fois de la journée et retourne vers le sas de départ des courses en attendant qu'il ouvre pour le 5km. Je discute avec Marie-Gaëlle avant de retrouver Jeff qui fait les deux distances comme moi. Et nous ne sommes pas les seuls puisque c'est aussi le cas de Romain qui a fini 3ème du 13, entre autres. Parmi les favoris, j'aperçois Erwann et Laurent et quelques beaux profils de coureurs dont certains jeunes. Je me fais un peu enfermer par un groupe de filles de Val d'Europe alors que toutes ces jeunes finiront derrière mais c'est le jeu, je n'ai pas de problèmes à démarrer en deuxième ligne, derrière Julien et un autre coureur qui finira probablement sur le podium.

Je salue d'autres coureurs du club qui sont également sur cette distance dont Azzedine, Sophie et Arnold ainsi que Djamel qui double également 13 et 5 en dernière minute. Même procédé que pour le 12km, les speakers font monter l'ambiance, la musique à fond et le coup de pistolet libère cette fois-ci un peloton d'un peu plus de 600 unités. Et ça part très très vite pour le coup, bien plus vite que sur la première course.

 

Oxy'Trail 5km

Bon, clairement, je n'ai pas de super sensations sur ce deuxième départ de course du jour, les jambes sont lourdes de la première épreuve, le corps fatigué de ce week-end bien chargé mais c'est parti alors autant se donner, je n'ai rien à perdre !

Je suis joueur, je pars vite, presque aussi vite qu'à 8h45 mais je le sens, je vais vite plafonner et ce 5km ne va pas être simple mais c'est court et je connais très bien le parcours donc l'objectif sera de résister au mieux.

Je boucle le premier kilomètre à vive allure mais moins vite que sur le 12 (3'24 !), c'est dire si je suis à la peine vu que je devrais aller plus vite vue la distance à parcourir. Je souffre encore une fois dans la prairie, sur la portion dans l'herbe mais l'essentiel est là, pas de frayeur dans les quelques trous qu'il y a, le physique répond bien aujourd'hui en dehors de la fatigue, je ne ressens aucune gêne.

A ce moment de la course, je ne me doute pas une seule seconde que les dix premiers de la course ont été envoyés à droite à la sortie de la prairie, sur le parcours du 23km tandis que nous sommes bien aiguillés à gauche. Les premiers feront donc 1 kilomètre de moins à cause de cette erreur (mais les trois premiers seront quand même récompensés au même titre que les trois premiers ayant fait le vrai parcours).

De retour sur le chemin du Parc de Noisiel, je me retrouve à assister à la lutte pour le podium féminin, sans trop savoir quelles places occupent les filles que j'aperçois. De mémoire, je suis alors avec l'actuelle cinquième qui finira 3ème de la course !

Dans le virage assez serré qui nous ramène dans la direction de l'entrée du parc, je me retrouve aux côtés de cette fille après en avoir dépassé une autre. Nous revenons progressivement sur une jeune concurrente qui semble être partie un peu trop vite mais qui résiste bien. Lorsque nous arrivons à sa hauteur, je l'encourage à s'accrocher à celle aux côtés de qui je me trouve.

Elle tient bon pendant quelques centaines de mètres mais elle finit par lâcher prise dans la petite bosse un peu plus loin. Je reste alors avec l'ancienne 5ème désormais 3ème fille. Du coup, eh bien c'est désormais elle que j'essaie d'encourager, ça donne un minimum de but à ma course car autrement, je plafonne bien au niveau de l'allure même si je tiens bon quand même avec tout ce que j'ai déjà dans les pattes.

Allez, on file vers le bas de la côte finale, celle que j'ai déjà parcourue plus tôt dans la matinée ! On double beaucoup de concurrents du 23km dont une majorité qui marche. J'ignore si je rattrape au passage des coureurs du 5km mais je finis assez bien, distançant la fille dans la montée. Je serre les dents pour finir honorablement malgré le manque certain de jus.

Dernier virage, dernière ligne droite, dernières enjambées et c'est fini ! Je boucle les 5 kilomètres (plutôt 4,88 à la montre) en 19 minutes et 34 secondes25ème sur 615 arrivants. Djamel et Jeff ne sont pas loin derrière et Sylvain aussi alors que je ne l'ai pas vu avant le départ (je l'avais juste vu au moment de lui remettre son sac coureur). Très belle perf pour sa première course avec un beau podium, 1er espoir !

Je discute un peu, me ravitaille, récupère mon sac à la consigne et retourne au Pôle Dotations où je suis désormais assez peu efficace, je commence à bien fatiguer. Je pars donc ensuite me restaurer avant d'être présent sur la ligne de départ des 3 courses enfants pour gérer le positionnement des jeunes athlètes et permettre que tout le monde parte bien derrière la ligne au coup de pistolet.

Fin d'une longue journée malgré le fait qu'il ne soit que 14h45 quand je quitte le Parc de Noisiel sur mon vélo pour rentrer tranquillement et comater chez moi pour le reste de la journée. Mais quel week-end ! Que de plaisir encore sur cette neuvième édition de l'Oxy'Trail... Eh bien, vivement la 10ème !!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !