Récit de la course : 10 km Forestier 2022, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : 10 km Forestier

Date : 11/9/2022

Lieu : Roissy En Brie (Seine-et-Marne)

Affichage : 96 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Encore une belle matinée à Roissy et un podium !

Récit illustré disponible sur mon blog Sourire

http://www.mesexperiencessportives.com/2022/09/11/09/2022-10km-forestier.html

 

Je débute cette nouvelle saison sous les couleurs de VMA77 avec le traditionnel rendez-vous roisséen du 10km forestier dont c'est ma quatrième participation consécutive (40'05 en 2018, 38'04 en 2019, annulée en 2020 et 37'52 en 2021). La course où j'ai établi mes deux meilleurs chronos sur la distance.

Cette année, je manque de repères au moment d'aborder l'épreuve car j'ai fait quelques bonnes séances cet été mais je reviens de la montagne et les sensations n'ont pas été très bonnes sur les séances de reprise même si c'était mieux ce jeudi (3*1200m). Surtout, je participe en amont du 10km à l'épreuve de 4,7km en duo avec Alice car j'ai gagné un dossard après m'être inscrit donc j'en ai fait profiter Alice sauf que la création de cette nouvelle épreuve "duo" m'a incité à l'accompagner pour notre première course en équipe ensemble ! J'ai adoré le Marathon de Marne-et-Gondoire avec Geoffrey et les 4 heures de Montévrain avec Clément donc voilà une nouvelle occasion, avec Alice cette fois.

Je ne sais donc pas vraiment comment va se passer l'enchaînement des deux épreuves avec la première à 9h00 et la deuxième à 10h00. L'épreuve en duo peut être un bon échauffement pour le 10km mais je doute que j'ai la fraîcheur suffisante en cette période de reprise du Badminton.

Nous récupérons nos dossards la veille de la course avec Alice afin de ne pas arriver trop tôt le dimanche matin et de devoir faire la queue avec tout le monde. C'est plus cool comme ça, surtout que ce n'est pas loin. Ce sera le 664 pour moi sur le duo, 665 pour Alice et les mêmes chiffres dans l'autre sens (46) sur le 10km.

 

Dimanche 11 septembre 2022

Nous arrivons peu avant 8h30 à Roissy-en-Brie, pile poil le temps de nous préparer (mise en tenue, passage aux toilettes, dépose du sac, échauffement avec quelques gammes) avant le départ de la course. Je croise déjà pas mal de connaissances dont Jeff qui fait les deux courses comme moi et pas mal d'amis engagés sur le 10km.

Nous entrons dans le sas de départ avec Alice et repérons quelques duos mixtes qui se placent derrière nous. Il y a 5 équipes mixtes inscrites, de mémoire. Yanis, un jeune du club, est également au départ de cette course. Nous nous élançons 5 minutes avant la Marche Nordique 10km (que Marie-Gaëlle remportera chez les femmes) !

 

4,7km forestier

A 9h00, c'est parti ! Difficile de se repérer au départ car l'allure cible est de 5'00/km du fait des deux précédentes courses sur ce type de distance d'Alice (à Croissy-Beaubourg et Brie-Comte-Robert) mais il paraît certain qu'elle peut mieux faire vues ses allures d'entraînement. Et elle m'a dit qu'elle veut enfin avoir la sensation d'avoir tout donné donc ce sera l'objectif aujourd'hui.

On part donc relativement vite tout en laissant partir tous les individuels qui jouent la gagne aujourd'hui. Les duos repérés sont à priori derrière pour l'instant donc tout va bien. Mais il va falloir tenir. Au bout d'environ 500 mètres, nous entrons dans la forêt après une longue première ligne droite sur la route que nous parcourrons à nouveau tout à l'heure dans l'autre sens pour finir la course.

Là, je sens que nous ralentissons un peu sur ce léger faux-plat montant, je jette un coup d'oeil à la montre et ça confirme mon impression, nous sommes passés d'environ 14km/h à 12 ! Je préviens Alice que nous avons un peu trop ralenti et nous relançons progressivement, sans à-coup.

Un peu plus loin, alors que nous progressons bien sur ce parcours roulant mais un peu humide, un binôme de jeunes nous revient dessus et se calent derrière nous, une fille et un garçon... Nous ne savons pas si c'est un duo donc je préfère ne pas alerter Alice sur cette potentielle menace et l'encourage simplement à continuer car nous sommes vraiment très bien au niveau de l'allure. 

Après un premier kilomètre en 4'42, nous avons ralenti sur le deuxième en 4'56 mais c'est normal car c'était une portion avec plus de virages, plus grasse et qui suivait un premier kilomètre relativement rapide pour Alice sauf qu'ensuite, la lutte pour préserver notre classement voire l'améliorer va nous permettre d'accélérer malgré le fait que ce soit difficile pour ma coéquipière !

Alice commence à se plaindre un peu vers la mi-course, elle me demande où on en est, elle me dit qu'elle n'en peut plus mais j'essaie de la rassurer et surtout de l'encourager. Nous avons un binôme mixte collé derrière nous et un autre en ligne de mire donc il faut tenir bon même si nous ne savons pas s'ils font la course en tant que duos mixtes. Le garçon derrière nous s'arrête en pleine course, elle n'a pas l'air de se sentir bien mais la fille reste avec nous après s'être assurée que ça allait...

Nous bouclons le troisième kilomètre à la même vitesse que le premier (4'42) et accélérons un peu sur le quatrième kilomètre, probablement légèrement plus favorable mais aussi parce qu'Alice donne tout et s'arrache ! 4'32 !

Et nous finissons encore plus fort en dépassant le garçon du binôme qui était devant nous (mais pas la fille, vainqueur féminine individuelle de l'épreuve) et en essayant de résister à ceux qui nous ont suivi pendant toute la course et nous dépassent dans les dernières dizaines de mètres. Alice met ses dernières forces mais ce n'est pas suffisant pour les dépasser mais de toute manière, ce n'était pas un duo mixte, ils ne finissent pas ensemble puisque la fille franchit la ligne (deuxième féminine) quelques secondes avant le garçon.

Comme le stipule le règlement, Alice et moi finissons nous bien main dans la main pour terminer la course 1er duo mixte sur 6 finalement ! Alice est même 3ème fille au scratch mais ça ne compte pas du coup. Grâce à 600 derniers mètres à 4'13/km de moyenne, nous finissons en 21 minutes et 25 secondes pour un peu plus de 4,6 kilomètres. 13km/h de moyenne contre les 12 visés au départ, ça fait plaisir !

On termine même 1er duo tout confondu, devant les premiers duos hommes et femmes et avec près de 2 minutes d'avance sur le deuxième duo mixte.

Alice est épuisée mais que je suis fier d'elle ! Et elle aussi, ça fait du bien ! C'est un bien beau podium que nous faisons là ensemble pour notre première compétition en équipe ! Désormais, il faut que je me prépare pour le 10km...

 
10km forestier

Je ne me sens pas entamé après cette première course à une allure où j'étais plutôt confortable mais je sens que je risque nettement de manquer de fraîcheur pour autant. J'ai de l'énergie mais pas énormément de motivation pour un exercice que je n'affectionne pas vraiment. J'ai beaucoup de mal sur 10 kilomètres. Après un peu de blabla, avoir bu et trottiné un peu, je me place dans le sas de départ aux côtés de Greg et Clément. Madjid et Manu sont devant, Brice aussi, près des deux futurs premiers de la course qui ne sont autres que Azzedine Habz et Morhad Amdouni, tous les deux présents aux Jeux Olympiques de Tokyo l'an dernier. Le premier a un niveau international sur 1500m notamment et le deuxième est recordman de France du Marathon et champion d'Europe du 10000m.

De mon côté, je tente un départ à l'allure que je pense pouvoir viser si je suis en pleine forme sur 10km (3'45/km, 37'30) et j'aviserai selon les sensations. Le départ est donné à 10h00 et c'est parti pour 10 bornes dans des conditions idéales.

En début de course, tout va bien. 3'43 le premier kilomètre, c'est parfait... sauf que je sens que je plafonne déjà alors que je devrais pouvoir aller plus vite et être sur la retenue pour gérer mon effort. Ce n'est pas le cas. Bon, il y a une sacrée densité dans ces chronos, je maintiens le rythme derrière des gars qui semblent assez solides, on ne ralentit que légèrement l'allure.

C'est au troisième kilomètre, après deux kilomètres en 3'48 et 3'47, que je sens que ce n'est vraiment pas mon jour, que je ne tiendrai pas. Je ressens une gêne au niveau abdominal alors que je suis très appliqué sur ma respiration, il va falloir faire plus de gainage ! Clément me dépasse après un départ prudent et rattrape progressivement Greg qui est un peu devant. De mon côté, je ralentis, consciemment, je suis dans le dur.

3'55 pour le quatrième kilomètre puis au ravitaillement juste avant le passage à la mi-course, je fais même le choix de m'arrêter pour boire un coup. Un arrêt assez net que je ne fais jamais sur un 10km habituellement car ça coupe trop la dynamique mais là, ma dynamique est mauvaise donc tant pis. Je prends le temps de boire une bonne gorgée avant de mettre mon gobelet à la poubelle, complètement arrêté. Et je repars après avoir vu passer Loick qui m'a encouragé au passage.

5ème kilomètre en 4'14, ça pique ! J'ai encore 33 secondes d'avance sur une course en 40 minutes et pourtant, le meneur d'allure me dépasse peu après... il va trop vite par rapport à l'objectif qui lui a été donné et ça fausse un peu la donne pour ceux qui courent pas loin derrière.

Allez, j'essaie de relancer un peu en me disant que si je suis le cinquième athlète du club, il faut que je tienne bon pour permettre à l'équipe de monter sur le podium comme l'an dernier (troisièmes derrière Val d'Europe et MEGA). Mais je suis rassuré un peu plus tard quand j'entends des encouragements pour Laurent qui revient derrière moi, je n'ai plus cette "pression" sur les épaules.

6e et 7e kilomètre en 4'08 et 4'07 puis je faiblis encore davantage en n'ayant pas envie de me rentrer dedans en faisant les deux kilomètres suivants en 4'13. Allez, par contre, je relance dans le dernier kilomètre car mon chrono reste correct et que si ça se trouve, le sub 40 minutes est encore jouable... Je ne le sais pas à ce moment-là mais j'ai 8 secondes à gratter sur l'allure de 4'00/km de moyenne pour finir en 40'00.

Une bonne dernière ligne droite en serrant les dents me permet de boucler le dernier kilo en 3'51 soit un chrono de 39 minutes et 59 secondes, mission accomplie. Je finis à une très anecdotique 100ème place. Dommage, elle aurait pu signer mon 100ème podium (course à pied et Badminton confondus) mais la belle troisième place obtenue par l'équipe est du coup basée sur les temps de Manu, Madjid, Greg, Loick et Laurent. C'est pourtant bien moi qui monte sur le podium à leur place pour récupérer leurs médailles de bronze car ils sont tous partis au moment de la remise des récompenses où ils ne sont devancés que par Val d'Europe et Fontainebleau.

Fin d'une très belle matinée sportive en attendant la prochaine course, un autre rendez-vous traditionnel avec les Foulées de Saint-Thibault dans deux semaines.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !