Récit de la course : Trail du Bessat 2003, par lezebre

L'auteur : lezebre

La course : Trail du Bessat

Date : 19/10/2003

Lieu : Le Bessat (Loire)

Affichage : 1543 vues

Distance : 23km

Matos : rien

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Le récit

Les amis,

juste quelques mots pour vous dire que hier j'ai été pris dans une gal
ère de folie : hier j'ai fait mon premier trail :

23 km - 700 m D+

c'était castasrtophique épouvantable, abominable.....

j'ai jamais souffert comme cela.

C'est sur j'ai du partir un peu vite, mais quand même. A partir du 3ème
kilo jusqu'au dernier je n'ai pas arrêté de me faire doubler (d'habitu
de c'est vraiment le contraire). et c'est dur pour le moral. ca va me faire
du bien.

Des montées épouvantables pour moi qui n'ai pas l'habitude. je fais de
temps en temps qq cotes, mais sans plus. j'ai été obligé de marcher,
voir de m'arrêter. J'étais parti avec un copain spécialiste des trail
s, raid...et j'ai voulu le suivre. Faut dire qu'au départ j'étais bien.
puis de plus en plus ca chauffait (196 puls à un moment donné, record
absolu pour moi). Tout le long du parcours, je me suis battu pour ne pas ab
andonner. Je veux bien abandonner sur blessure, mais juste par manque de co
ui..., enfin de courage. Non.

La montée était abominable, mais ca n'avait rien à voir avec la desce
nte. La c'était dantesque. je savais pas ou mettre les pieds. je me torda
is les chevilles sans arrêt. J'avais mal partout. J'étais pataud au pos
sible. Je voyais des fusées qui me doublaient. surtout que les qq fois ou
c'était plat comme terrain sans cailloux, je voyais bien que j'étais p
as si mauvais, mais j'ai vraiment pas l'habitude de courir ainsi.

conclusion : 57ème sur un peu + de 130 au départ en 2h10mn28s pour les
23 km

je ne sais pas courir sur un terrain aussi accidenté.
je ne sais pas si je recommencerais. Je suis bien trop lourd/ma taille (82/
187). Avec mes gros pieds, je sais pas ou les poser. Quand je voyais les fr
eluquets qui passaient...
surtout que mon point fort est une longue foulée, or ici il fallait faire
de petites enjambées...

la sainté-lyon sera sans moi. je resterai sur la route, cela me convient
mieux

a +

le zèbre

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !