Récit de la course : Semi-Marathon de Boulogne-Billancourt 2004, par Karllieb

L'auteur : Karllieb

La course : Semi-Marathon de Boulogne-Billancourt

Date : 14/11/2004

Lieu : Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine)

Affichage : 2181 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Et de 2

1:37:57 contre 1:41:19 à ma première participation. Pas mal mais j'espérais mieux 1:35... et pourquoi pas 1:30 (présomptueux) ! Je suis tout de même content de ce résultat avec une course en negative split : 50' au premier 10KM et 44' au second.

Pour mon premier semi de Boulogne-B, il tombait une bonne petite pluie bien froide. Alors bonne surprise hier matin quand j'ai vu que le ciel était bien dégagé et que le thermomètre affichait un gentil 6°C. Des conditions idéales pour courir.
Arrivé sur place en 2 roues (pratique pour se garer), il y avait déjà beaucoup de monde. pas étonnant avec plus de 2 800 inscrits. Ce qui en fait l'une des plus grosses courses d'Ile-de-France. Comme l'an dernier, l'organisation était impeccable (retrait des dossards, vestiaires... ). Comme d'hab, la queue aux toilettes.

L'an dernier, pour mon premier semi, je partais un peu à l'aveuglette. Alors cette année j'avais décider d'innover avec un objectif (1h35) et des temps de passage précis. Le tout en negative split. C'est-à-dire en courant la seconde moitié du parcours plus vite que la première. Et pour m'y retrouver, j'avais imprimé mes temps sur en forme de pense-bête sur du papier spécial "tatouages" que je me suis collé sur les avant-bras. Pas mal ! (Attention, ça ne résiste pas à l'eau).

Départ à 10H tapante. La meute des kenyans est lâchée suivie de la foule des anonymes. Pour les trois premiers kilos, je m'étais fixé des temps tranquilles : 5', 4'45" et 4'45". Mais même comme ça, en raison de la foule, difficile de tenir un chrono. Résultat : 30 secondes dans la vue. J'ai d'ailleurs perdu régulièrement du temps sur les 10 premiers kilomètres : moins 2' par rapport à mon tableau de marche. Il est vrai que j'ai toujours eu les yeux plus gros que le ventre et qu'un objectif à 1h35, c'était 6'19" de mieux que mon temps de 2003. Peut-être trop ambitieux.

Côté ambiance, de la musique à certains points du parcours, des spectateurs mais pas la grande foule. 3 ravitos au 5, 10 et 15. Je n'ai pris que de l'eau car j'avais sur moi deux gels. Le parcours se déroule en grande partie sur les quais de Seine, en face de l'île Seguin. Pas très touristique mais assez roulant. Seuls inconvéninets : quelques tunnels avec descentes et remontées et une zone pavée pas très agréable. Sur le premier 10 kilo, les passages dans les petites rues ne permettent pas de doubler facilement. Une particularité du semi de Boulogne est qu'en raison de la configuration du parcours, en croise deux fois la tête de course. L'occasion d'admirer la foulée des pros ou de déprimer : A - parce qu'on ne courra jamais aussi vite que ces lascars / B - parce qu'on se dit qu'ils seront déjà arrivés quand il nous restera encore près de 8 bornes à faire.

En ce qui me concerne, pas de coup de déprime. Au contraire, passés les 10 kilomètres, je me suis senti pousser des ailes. Il fallait de toute façon que j'en mette un coup pour réussir un temps honorable (pour moi, s'entend). Pendant près de 6 kilos, je n'ai pas arrêté de doubler des coureurs. Sensation assez jouissive d'entendre pour une fois les autres tirer la langue derrière... Bref, la seconde partie du parcours a été nettement plus rapide que la première même si sur la fin, j'ai un peu calé et je n'ai pas pu placer la belle accélération que j'espérais dans le dernier kilo. Les 200 derniers mètres à fond tout de même !

A l'arrivée j'ai eu droit à une belle médaille (carrée, ça change) moins cheap que celle du marathon de Paris.

Voici, voilà pour le récit de mes aventures au semi de Boulogne-B. Je pense le refaire l'année prochaine car il n'est pas trop cher, bien organisé et bien placé en fin de saison avant de faire une coupure bien méritée. See you soon olds chaps.





Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !