Récit de la course : La Ronde de Noel - Le Duo 2007, par Belet

L'auteur : Belet

La course : La Ronde de Noel - Le Duo

Date : 22/12/2007

Lieu : La Meignanne (Maine-et-Loire)

Affichage : 1269 vues

Distance : 4.7km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Ronde de Noel 49 - Le Duo

 Une petite course juste avant noël.http://rondedenoel.free.fr/  

 Au début on était partis pour faire le 10km en nocturne, mais beaucoup de monde, on s'y est pris un peu tard et plus d'inscription possible. Alors avec Nath on s'est rabattus sur le duo de 4km700. Enfin rabattus ca fait un peu trop péjoratif parce qu'on était quand même bien content de se faire une petite course ensemble.  

 La course est prévue pour 17h le 22 Décembre. Avec le décalage horaire de l'ouest (sur Lyon il fait déjà nuit), on va courir à la tombée du crépuscule. Naïf que je suis et connaissant le petit village de la Meignanne, je m'attendais à une petite participation, genre une centaine de présents pour chaque course au grand max.

 Quarante cinq minutes avant le départ on arrive sur les lieux et là grosse surprise, des routes barrées, du monde plein les rues, des bénévoles super organisés qui nous aiguillent dans les quartiers environnant, c'est la grosse artillerie ! Je lirai dans le journal le lendemain qu'on était plus de 2000.

Père Noel incognito

 On se gare donc à 1 ou 2km du centre. Nath déjà équipée part en éclaireuse pour récupérer les dossards, moi je m'habille et rejoint le centre en courant, sorte de début d'échauffement, parce que bon, il fait certes beau, mais ça caille quand même un peu. Le 'centre' grouille de gens partout, des pratiquants du duo, du 10km, plein de spectateurs /supporters, des coureurs déguisés, super ambiance.

 

Le coq

 Bon est quand même là pour courir alors après un petit échauffement de 10mn on se présente sur la ligne de départ, loin, beaucoup trop loin pour espérer faire une quelconque performance, mais c'est pas grave, on est surtout là pour s'amuser, et quand même un peu pour se dépenser.

 Connaissant la miss et ses possibilités, dans l'attente du départ je me permet d'établir un semblant de tableau de marche, genre "on pars à 12 (sa moyenne sur 15km), on voit ce que ca donne jusqu'à mi-course et puis ensuite on accélère et on fini à fond".

 

Bigoudaine
 

 Grâve erreur, les chiffres ca lui fait peur, je me fais tout de suite rembarrer comme quoi elle sort de maladie, que c'est beaucoup trop rapide et qu’elle ne tiendra jamais. Bon, alors seconde méthode, tu pars devant et je te suis. Bang, c'est parti. Cohue du départ, c'était à prévoir on est beaucoup plus rapides que ceux qui nous entourent. On slalome gentiment, sans forcer. Le cardio annonce 12-13km/h, mais chut, surtout rien dire, les chiffres ça fait peur

  

 

Trompe la mort

 Fin de la première boucle d'1km500, et déjà un ravitaillement qu'on zappe évidement. C'est vrai qu'on trouve dans cette course des coureurs très très occasionnels et j'imagine que pour certains, 4km représentent certainement ce qu'évoque pour d'autres un marathon, un 100km ou un GRR, suivant le niveau.  

 Beaucoup de monde sur les trottoirs, c'est assez sympa. On tourne au coin de l'église pour remonter la ligne de départ/arrivée. Nath tient bien son rythme, se plaint un peu de gêne dans la poitrine et de "jambes molles", mais court quand même. Ya plus d'espaces, on remonte toujours du monde mais c'est moins dense. 

 Renouveau l'église et son ravitaillement, ce coup ci on change de parcours et partons à droite. Me trompant "légèrement" sur la distance (je pensais que c'était un 4km, pas 4,7km), j'annonce le dernier kilomètre à Nath et l'encourage à accélérer doucement. D'ailleurs on croise les premiers dont l'avance sur les second et 3ème semble suffisante pour rallier l'arrivée. 

 Longue montée, puis on zigzag dans les quartiers de la Meignanne, certaines maisons sont joliment décorées. J'commence à me douter que je me suis trompé, Nath se plaint un peu plus de ses jambes et de sa poitrine mais ne faiblie pas, alors je laisse faire. Puis banderole du dernier kilomètre, confirmant mes doutes.

 Sauf que là je reconnais, c'est tout en descente jusqu'à 200m de l'arrivée et la "petite" montée de la ligne de départ.J'dis petite mais bon, tout est relatif. Je sais, en tant qu'ex parisien habitué au plat, que cette montée finale m'aurait sans doute cassé les pattes il y a quelques années, à en maudire la terre entière. Je sais aussi, désormais isérois et familier des "pentes" qu'on trouve par ici, qu'avec Nath on sera capable de tout donner dans cette dernière ligne droite en se rendant à peine compte que ça monte.

 Alors on accélère dans la longue descente. Plus que 500m, j'encourage Nath qui dis ne plus pouvoir mais le fait quand même. On double quelques couples. Puis le petit rond-point, l'arrivée. Là je passe devant, lui prend la main et la "tire" littéralement dans la montée. Elle suit. Un couple s'accroche, on accélère. Lui tirant toujours la main, je l'encourage de "allez-allez" à chaque pas.

 On passe sous la ligne de départ, elle coupe l'effort. Heyyy, non, l'arrivée c'est 100m plus loin, j'aurai du lui notifier aux tours précédents. On relance, c'est le sprint final, on frise les 16km/h. "Allez - allez - allez !!!". C'est fini. Chouette course. Super Organisation..

 Chouette ambiance. Et l'avantage de courir en mixte, c'est que même sans faire podium, j'aurai droit à mon bisous à l'arrivée :) 

 Arnaud.  

2 commentaires

Commentaire de Lolarun posté le 06-01-2008 à 10:45:00

mignon comme tout ton récit Leglais... comme co_pilote distance tu n'es pas très fiable cpdt... ça doit faire mal aux jambes ce type de "fausse bonne nouvelle"!! Très belle course en tout cas, même avec bcp de monde, même avec de fausses infos kilo : puisque tu as eu le bisou quand même, ça valait la peine!!

lola

Commentaire de agnès78 posté le 11-01-2008 à 08:19:00

merci pour ce beau témoignage et bravo pour votre course!Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2008.
Bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !