Récit de la course : Le Jogging du faubourg Morelle 2005, par Diduv

L'auteur : Diduv

La course : Le Jogging du faubourg Morelle

Date : 9/4/2005

Lieu : Tournai (Belgique)

Affichage : 1081 vues

Distance : 8.6km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Jogging Faubourg Morelle

Ce samedi 9 avril, une épreuve patronnée à Tournai. L’occasion de se faire plaisir et de courir sans pression d’autant que la course est courte : 8,600 km ! La plus petite du calendrier Acrho.

Pas d’objectif pour moi autre que de préparer le semi de Velaines dans 15 jours. Mon but étant aujourd’hui de travailler un peu ma vitesse de course.

Le temps est plutôt frais. Un bon petit vent et un rayon de soleil. C’est bien pour courir.
Je compte parcourir 20 km cet après-midi en incluant la course. Une sorte de fractionné long.

Echauffement en compagnie de Bruno Bauw. Ensuite, place à la ligne de départ. Les habitués sont là. Le parcours étant très court, la course démarre très rapidement et très nerveusement. Dès les premiers mètres, c’est F. Clais très motivé qui part seul pour aller chercher la victoire. Derrière, un groupe de 3 se forme : Bruno Mas, David Falce et Dimitri Delombaerde. Je suis le tempo durant le premier kilomètre puis, constatant la vitesse élevée, je décide de courir à mon rythme. Seul, sans trop forcer. Le trio devant en profite pour creuser l’écart rapidement (une trentaine de seconde dès le 3e kilomètre). Derrière, un autre groupe me prend en chasse, mais je ne m’en soucie guère. Je me sens bien et fais ma course en solo. Un peu isolé et démuni face au vent parfois mais bien en jambe et dans la tête. Coup d’œil à mon cardio qui est très stable, coup d’œil à mon chrono pour constater que ma vitesse dépasse mes espérances. Vers la mi-course, André Obsomer fait le bond du groupe arrière et revient sur moi ; mais après quelques hectomètres dans ma foulée, il lâche à nouveau. Je constate alors que l’écart avec le trio devant reste stable et même diminue un peu… Ma 5e place est assurée et je termine très frais cette « fraction » de vitesse en 29 minutes. (Une moyenne de 3’22/km pour les 8,6 km)

Après un léger ravitaillement composé de quelques quartiers d’orange, je continue mon entraînement et décide de parcourir à nouveau les 8,6 km en endurance. Accompagné cette fois par Benjamin Cailleau pour une bonne partie du circuit. Bavardage et retour au calme à un train de 4’45/km environ.

Content de ma condition actuelle, j’attends avec impatience le premier grand rendez-vous de la saison : les 20 km de Velaines ce 23 avril…Ce sera vraiment un autre exercice que celui d’aujourd’hui ! Plus que 9 séances dans mon plan d’entraînement… On y sera vite.

Diduv

1 commentaire

Commentaire de PhilippeP posté le 10-04-2006 à 14:06:00

Ah ben finalement, ma remarque sur le fait que tu ne t'arretes jamais est fausse , j'ai aussi fait deux fois le parcours mais moi je l'avais en echauffement avant pas en decrassage après ... :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !