Récit de la course : Marathon de Genève 2008, par xthib

L'auteur : xthib

La course : Marathon de Genève

Date : 28/9/2008

Lieu : Genève (Suisse)

Affichage : 990 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Semi de Geneve

Dimanche 28 septembre c etait le semi de Geneve, en voici ma description :

7h00, le reveil sonne et je me precipite sur la fenetre que j ouvre en grand : Pas de stratus (nuage bas qui est souvent present en cette saison sur la plaine de Geneve...), c'est bien le soleil sera de la course, et ca c'est une bonne nouvelle !

 Je sors pour ouvrir les volets, et là je constate que si le soleil est bien la, il ne chauffe pas encore, je consulte le thermomètre : 5.5 degrés ... Une petite pensée pour ceux qui sont alignés sur le marathon avec un départ à 8h30, en espérant que la temperature remonte avant le depart du semi à 11h00.

Petit déjeuner, préparation du sac, et en route pour aller chercher un collègue. Arrivé sur place, échauffement, étirement et à 11H00 c'est parti, avec l 'objectif de finir entre 1h30 et 1h40.

Début de la course tout va bien, le nouveau tracé passe par le centre ville et des rues que je découvre. Tout ce passe bien , je décide de continuer à ce rythme environ 4'40 au kil ! On repasse le rhone et on va arriver sur la ligne droite de Collogny soit environ la moitié du parcours. Dans ma stratégie initiale j avais prévu d attendre le 15 eme kilometres pour accélerer, la tout va bien, je me rappelle l année dernière cette ligne droite ne m avait pas génée, alors j anticipe et j'accélère !

Et la ... ca le fait pas ... Impossible d'avancer ! Gros coup de barre  et la machine ne veut rien savoir ! C'est la premiere fois que ca m'arrive : Les jambes sont la, le souffle est la, le cardio ne s affole pas et nada ! ca n avance pas et en plus : C est dur !!!

Bref fin de course catastrophique et le rythme qui descend 5' au kil, 5'30 au kil et c'est dur. Ok plus j essaye d'aller vite plus je me fatigue et moins je vais vite ...

Alors tant pis pour l 'objectif et je me dis que je suis la pour me faire plaisir, qu il fait beau et que j ai déja de la chance d'être la ! Je laisse tomber la pression et du coup la machine se débride un peu et j arrive à terminer mieux en profitant des conditions météo qui sont excellentes pour courir.

Bilan 1h44 soit 10 minutes de plus  que ce que je voulais faire ... Tant pis je ferais pareil à Beaune au mois de novembre (Geneve est tout plat , comparé aux vignes bourguignones).

Reste une grosse interrogation : mais pourquoi alors que tout allait bien, je n etais pas foutu d accélerer ? 

1 commentaire

Commentaire de Sire Bruno de Locksley posté le 30-09-2008 à 15:51:00

salut à toi, et bravo pour ta course.
je constate que nous avions tout les deux le même probleme à partir du 17em km:

Sportivement,
Bruno

http://lacourse.canalblog.com/

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !