Récit de la course : Les Coursières des Hauts du Lyonnais - 43 km 2009, par lulu

L'auteur : lulu

La course : Les Coursières des Hauts du Lyonnais - 43 km

Date : 9/5/2009

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 1405 vues

Distance : 44km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des Coursières

LES COURSIERES

 

Aujourd'hui, je viens vous raconter les courses hier...ou plutôt les Coursières ( Bon, je sais, c'est un peu compliqué à comprendre !? )

Ce trail de 44km pour 1500m D+ se déroule le samedi 09 mai à St Martin en Haut dans les monts du lyonnais.

A l'origine, je devais participer au trail des Bosses à Champagnole le 24 mai sauf que suite aux bons résultats de l'USO au rugby ( voir mon CR du trail des Reculées ), il y a de grandes chances qu'ils se qualifient pour les phases finales qui auront lieu les 23 ou 24 mai... Et là, c'est à ne pas louper !!!!

Bref, il ne me restait plus qu'à trouver une autre course de préparation. Direction mon agenda kikouresque...et hop, je jetais mon dévolu sur le trail des Coursières dans le Rhône. 2h de route tout de même mais en allant chez la belle-soeur ( à côté de Bourgoin ), je réduisais mon temps de transport de moitié...

Sympa, le beau-frêre se propose de m'accompagner. Cool, je me sentirais moins seul et en plus il connait la route. Je profite des 1h de trajet pour continuer ma nuit. Une vraie marmotte ce lulu.........

Arrivé au stade, je vais chercher mon dossard. On est pas super nombreux ( 62 ). Il y avait aussi un trail de 101km parti à 6h00. Pour nous, 9h...c'est bien !!! Par chance, madame Grenouille s'est encore trompé.....et il fait déja chaud avec un beau soleil. Les orages annoncés ne sont pas là....ou du moins pas encore !?

Je pars me préparer. J'enfile mon camel avec le matériel obligatoire : un coupe-vent - un sifflet - une couverture de survie - des bandes de contention - une tronçonneuse (Ah, non, .....ça ,c'est une blague !!).  Tout de même, tout ce matériel...ça fait carrément Indiana Jones !? Surtout qu'au départ, certains concurrents n'ont qu'un porte gourde !!! Pas facile pour y glisser un coupe-vent .....et tutti quanti !!

TOP DEPART. Le peloton part doucement. Cool !! Rapidement un groupe d'une dizainefait le trou... Et en plus, je suis dedans. Dans le groupe bien-sûr, pas dans le trou. Ou du moins pas encore. Car dès les 1ères bosse....CATASTROPHE !!! Où qu'elles sont passées les cuisses du lulu ??? Aucune force !!! Je recolle sur le plat et les descentes sans forcer mais dans les côtes...c'est le néant !!!! Je les laisse donc partir...puis je me fais rattraper par de petits groupes.

"C'est pas ton jour mon lulu. T'es parti pour une grosse galère !!! Et si t'abandonnait ????" Et soudain le dernier récit de MAMANPAT au trail du Revard me vient à l'esprit. Dans la galère au début, elle n'avait pas abandonné...malgré l'envie..!

" Bon, d'accord, on serre les dents et on attend la 1ère heure" Au bout d'1h environ, arrive  le 1er ravito juste après une bonne bosse....que je gravirais en courant. Normal, y avait le beauf qui m'encourageait au sommet. Il a quand même un peu d'orgueuil le lulu !!!! Un pti verre de coca et c'est reparti.

Petit à petit, je me refais la cerise. Enfin, elle reste quand même assez petite la cerise. J'ai des fourmis au pied gauche. Je m'arrête desserer la chaussure. Quand ça veut pas aller....... Et puis ces satanés lacets de Mizuno qui se défont en descente. Hop, un double noeud et c'est réglé....

Je recroise le beau-frêre et là je lui dis que ça commence à mieux aller. Il me confirme mes impressions. On arrive au 2ème ravito vers le km23. Allez, un coup de sirop, un coup de coca....et un coup d'eau sur la tête car il commence à faire vraiment très chaud !! La course est assez dure , c'est une succession de montée-descente. Très casse-pattes !!!

Je recroise le beauf ou une aiguilleuse m'annonce 15ème. Pas mal mais avec un meilleur début....enfin bref !!! j'espèrais mieux !!!

J'arrive vers un camping perdu au milieu de nulle part où le beauf est en train de se garer... J'ai failli le griller avec son touareg !? Il m'annone une longue descente et qu'il faut gérer. OK !!!! En effet, ça descend et tranquillement je reviens sur un groupe de 4. Je m'aperçois que sur les plats ou en descente, je reviens facilement sur eux..... Je regrette ce satané mauvais début de course !!!!!! On continue de descendre et j'aperçois un village au dessus de nous.... Boudiou, y a de grandes chances qu'il va falloir remonter là-haut !!?? Banco !!! On attaque la remontée infernale. J'opte pour mon rythme de croisière, mains sur les cuisses et je rattrape 2 coureurs. Dans le village, quelques marches et le beauf ( Eh, oui, toujours là, le beauf !! ) m'annonce qu'on a fait le plus dur..... C'est pas dommage !!!

S'en suit de longs chemins sur un plateau. La vue est magnifique. D'ailleurs, tout le parcours emprunté est magnifique et très varié malgré les quelques portions de bitûmes empruntées.

Je commence à en avoir plein les bottes.....ou plutôt pleins les mizuno !!!!! Des semblants de crampes me titillent....hop, j'attrape le tube magique !! Encore quelques montées, descentes et j'arrive au 3ème ravito avec ...avec.....jérome, le beauf. On m'annonce 9km de l'arrivée. Mon pti bouchon m'appelle dans une descente.. Et non, je ne suis pas encore arrivé !!! Cela devient pénible mais je m'accroche..Je pense à Thierry, Eric, christophe et Cédric .... Dans une descente, je rattrape un coureur puis à une bifurcation l'aiguilleur m'annonce moins de 3km après la bosse. Non ?????? Je croyais + !!! En voilà une bonne nouvelle..!!

Une descente puis une dernière montée ( Eh oui, encore !! ) que j'avale en courant...ou du moins à ce qui y ressemble et me voilà à St Martin....un virage, le beauf et hop j'entre dans le gymnase.

TOP CHRONO : 4h37mn17s... Aie, la crampe arrive aussi !!!! Bon, je patiente et ça passe....

Une douche suivie d'un bon pti repas servis par des gens de l'Ain (SERVAS)..et oui, on est partout !!!! Et hop, on rentre au bercail..avec encore un pti dodo dans le Touareg. Une vraie marmotte, je vous disais !?

Je suis 13ème et 7ème sénior en comptant les 4 devants moi qui n'avaient pas respectés le règlement... Dommage que l'organisation ne se soit pas donné les moyens de faire respecter son règlement !!! En tout cas, 5ème à Belley, 7ème ici.....je sens que j'ai moyen de l'accrocher ce p..... de podium !! Il ne me manques plus qu'un petit quelque chose...à moi de le trouver.

En tout cas, une course difficile mais très jolie... Je reviendrais !

4 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 11-05-2009 à 18:31:00

eh beh cela valait le coup de s'accrocher au début! Merci pour ce récit plein d'humour comme d'hab! Et Bonne récup' lulu...
agnès

Commentaire de gilou01 posté le 12-05-2009 à 20:20:00

bravo lulu pour ta course et super recit bonne recup pour le 13

Commentaire de Lucien posté le 13-05-2009 à 13:00:00

Sacré Lulu, toujours présent dans les bonnes occasions. Bien couru, tu ne peux plus t'arrêter à ce que je vois, c' est bien il n' y a que sur le terrain que tout va bien. Bonne récup et prépares bien la prochaine, salut.

Commentaire de eric41 posté le 14-05-2009 à 13:47:00

Ton mauvais début t'a peut-être permis de bien finir et de faire cette place.Bravo à toi.
Eric

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.3 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !