Récit de la course : Raid O'Bivwak 2009, par ladybird

L'auteur : ladybird

La course : Raid O'Bivwak

Date : 30/5/2009

Lieu : St Cirgues En Montagne (Ardèche)

Affichage : 1121 vues

Distance : 60km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

JOUR -1 :  Le rdv se trouve au fin fonds du 91 afin d’éviter un maximum les embouteillage parisiens en ce départ de grd week end de Pentecôte, nous voila 4 apprentis « JEDI » pour notre expérience Obivwak.Direction  Clermont ferrant, point de notre première étape (cela tombe bien Clermont vient de gagner son ticket en entrée du top  14) Sur Clermont, la bonne ambiance est déjà présente : le week end promet. JOUR 1 Une très p’tite nuit, nous voila plus qu’à  2h 10 de route de ST CIRGUE EN MONTAGNE. Nous arrivons sur place tardivement : après un express pic nique, fin de préparation des sacs, un passage furtif à l’accueil, nous voila avec nos dossards …je croisse par hasard des Kikouroux : rapide connaissance avec Mathias et  rapace 74 et autres Kikou … et hop vérification des sacs et là à peine le temps de dire ouf que le départ est lancé.  Nous voilà partie totalement à la fin (en raison de notre arrivée tardive). Pour ma part, première expérience de la CO et nous voila dans la course : Jeune palawane  Que la force soit avec toi ou Nous «  Les déboussolés ».    Traversant les gênés, les ronces, les sous bois et gravitant comme un chamois la montagne ardéchoise : Beau spectacle que nous offre la nature     Arrivé en 5h10 le premier jour, pile poil le temps de monter la tente (l’orage est menaçant) et que voila qu’ca tombe …. Pose Soupe sous la tente en attendant les amis non arrivés.  Brefs bilan de  cette première expérience, au niveau de l’orientation, nous avons bien géré ( euh en fait , il a bien géré)  sauf sur 2 balises sur 14. Résultat satisfaisant 19 ieme équipes / 50 en mixte.   La brève accalmie accompagne l’arrivée des amis 2 h après nous : ils tiennent bien leur nom d’équipe : «  les fiotasses ».  Le temps de monter leur tente, de manger et de faire un p’tite soirée carte avec les voisins …que voila déjà l’heure de dormir sous un très bel orage (qui durera toute la nuit).    JOUR  2 Levée en FANFARE (EPATANT et très efficace) à 5 h du mat, malgré la journée de la vieille : les km en voiture, en courant et la nuit sous l’orage, j’ai plutôt la patate ainsi que mon équipier. Photos du levée et rangement des tentes :  rien snif  Magnifiques moment que celui là : au petit matin, le levée du campement   Nous voila fin prêt à 6h15, le ciel est très bas et menaçant, et la pluie accompagne notre départ matinal Lors des reports (sous la pluie) : à notre étonnement  25 balises à faire pour ce deuxième jour et 18 km (vol d’oiseau entre les balises).Première baisse de moral en même tps qu’un nouvel orage éclate : nous sommes sous des trompes d’eau dans de la boue à la recherche de la «  P**** »  de balises n° 2 (ce n’est que la deuxième) : La demi-journée promet. Finalement, nous nous sommes remis dans un bon rythme et repartis de plus belle pour rattraper le temps perdu avec efficacité  mais le physique commence à lâcher peu a peu (la tendinite au genou se réveille : présente depuis 1mois). Malgré cela, nous enchaînons les balises 3 à 9, après la balise 9 l’arrêt de la pluie et  le retour d’un soleil timide, nous motive encore plus :    Le temps qui défile trop vite par rapport aux balises validées,  nous passons dans le village de st Cirgue )  à la n° 14 : c’est l’arrivé pour certain, l’abandon pour d’autres. A ce niveau, c’est le mental qui joue et qui dit non : « que la force soit avec toi jeune palawane  n’abandonne pas ». Nous repartons pour finir cette course, malgré encore une grande boucle à faire et surtout un genou en feu. Nous enchaînons la balises 15 à 20 très facilement et dans un bon rythme malgré le genou en vrac ( mi-course mi marche rapide ) le terrain est plutôt favorable mais entre la balise 20 et 21 : BLOCAGE  – Grrr à ce moment j’ai hais les organisateurs -  )  POURQUOI  cette balise est elle si loin des Autres ? ….    Nous repartons dans un rythme plutôt très rando familiale pour le reste des balises jusqu’à la n° 23. Pour le finish, je ne sais pas pourquoi,  les jambes tournent, le genou est présents et la douleur s’efface, nous pouvons donc faire le finish en courant -  arriver en  7 h 01 – temps très très médiocre par rapport à celui de la veille- MAIS nous finissons :-D  (50 % d’abandon sur ce circuit)  Bilan, au niveau de l’orientation nous n’avons pas eu de problème majeur vue notre expérience en CO, juste ralenti dans notre progression au niveau physique - classement  22/ 50 en mixte, 52/119 au total –Week end extra, ambiance du tonnerre et organisation en béton. Nous revenons l’année prochaine pour enchaîner les 2 jours en bonnes conditions ;-) et esperons faire le bivouac avec les kikoux….   

3 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 12-06-2009 à 23:15:00

dur dru quand la météo ne donne pas du sien!! bravo pour cette belle rando en Ardèche!

Commentaire de Françoise 84 posté le 13-06-2009 à 10:38:00

Merci de ce récit bien sympa et rondement mené!! J'espère que l'an prochain,la météo nous permettra à tous de vraiment profiter du bivouac!!

Commentaire de Jay posté le 22-06-2009 à 15:43:00

oupsss... j'avais raté ton CR ;-D

bonne expérience , sympa ce style de course, faudra que je m'y mette un de ces jours ... Mais comme d'hab ... quand Lady court ... il pleut et y a de la boue .... mais non mais non , je te colle pas une sale réputation ;-D

Biz et bon courage pour tes courses à venir ...
Txo, Jérôme

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !