Récit de la course : Trail d'Albertville - 22 km 2009, par Estive 73

L'auteur : Estive 73

La course : Trail d'Albertville - 22 km

Date : 27/9/2009

Lieu : Albertville (Savoie)

Affichage : 1519 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

Le Trail d'Albertville, c'est 2000m de montée en 22kms (un peu plus en réalité, mais chutt...) pour 1300m de descente. Le rapport dénivelée/longueur est particulièrement sévère et ça se vérifie sur le terrain. La première partie du trail, longue d'un peu plus de 9kms (annoncés) entre Albertville (350m) et le Fort de Tamié (969m), tout près du col et de l'Abbaye du même nom. C'est une longue montée faite de côtes et de... descentes. Le parcours est plutôt sympa, sur les flancs du Massif des Bauges, alternant des sentiers monotraces (bouchons dès le 1er km si on est pas devant !), de la petite route, des chemins larges.

Trouver le bon rythme n'est pas évident. Heureusement, j'ai déjà fait ce trail en 2006. Et ayant bien coincé dans la principale difficulté, j'ai un souvenir aigu des pièges de ce « petit » trail qui a tout d'un grand !

Du coup, je suis parti prudemment, d'autant plus que je n'avais pas eu le temps de m'échauffer (ah les 20' de queue pour retirer le dossard !! il faut dire que l'organisation a été un peu dépassée par le succès : près de 300 participants sur le grand parcours). Un bel attroupement au départ, Place de l'Europe à Albertville !

pict0008.jpg

L'inconvénient fut les bouchons dans les sentiers des premiers kilomètres, mais bon ! La perte de temps fut tout à fait relative. Une longue file de moutons se dirige vers le Parc du mouton... pict0011.jpg

J'en profite pour prendre quelques photos.... Il fait beau, la brume se dissipe rapidement et la fraîcheur du matin laisse déjà place à un soleil qui réchauffe.

pict0018.jpgpict0020.jpg

Juste avant le 1er ravitaillement situé à Mercury, je suis abordé par un kikoureur, Kevin99. Nous arrivons ensemble au ravitaillement.

pict0026.jpg

Mais il repart beaucoup plus rapidement. Je le perds de vue.

La dernière partie du parcours pour arriver au Fort de Tamié est plus raide mais très sympathique, avec de beaux sentiers dans les bois. Je vois des kikoureurs partout ! mais en fait le logo a été piraté par un club voisin, que je ne dénoncerai pas (on voit le nom sur le maillot ) pict0032.jpg

 

Nous contournons le Fort de Tamié sans y pénétrer. Cela fait un peu moins de 1h20 que je cours (je suis obligé de demander car je n'ai pas de montre !) : c'est tout bon. Ni trop vite, ni trop lent, selon mes vagues estimations.

Puis amorçons une bonne descente qui coupe à deux reprises la route principale montant d'Albertville au Col de Tamié.

Après la traversée de ce champ pict0036.jpg

et de la route, se situe le second (et dernier !) ravitaillement du trail (environ le 11ème km officiel) et surtout le démarrage, raide ! de la principale difficulté du jour : la montée au Parc du mouton (1859m), en passant par le Col du Haut du Four. Un peu plus de 1000m de montée, sévère, en totalité dans les bois.

pict0040.jpg

Je monte à ma main, doublant quelques coureurs. Les échanges sont plutôt sympa, en particulier avec un Utmbiste déçu par son abandon au bout de 24h et qui reprend ici la compétition.

Les jambes sont bonnes, les bâtons ne me manquent pas et le coeur ne s'emballe à aucun moment, mais rares sont les passages où l'on peut trottiner. Du coup, je suis presque surpris de déboucher au Col du Haut du Four aussi rapidement.

pict0047.jpg

L'humeur est plutôt joyeuse et... çà s'entend.

J'aperçois Kevin99, nous en profitons pour faire chacun une photo.pict0049.jpg

Du col, nous avons déjà une vue superbe, mais le Parc du mouton ne se montre pas. Nous ne voyons qu'une première pente herbeuse, parsemée d'arbres.

pict0053.jpg

Le sentier monte en zig-zags, avec une pente déjà sensible. En fait, on ne voit jamais le sommetpict0064.jpg, et l'ascension n'est qu'une succession de passages de quelques centaines de mètres, dont la pente a tendance à s'accentuer. pict0055.jpg

Le paysage est de plus en plus magnifique. Je coince un petit peu alors j'en profite pour faire des photos !pict0066.jpgpict0061.jpg

Voici enfin le sommet, que l'on évite sur le côté nord, car c'est une arête, plutôt exposée côté sud (vers Albertville).

Enfin, voici la descente par une belle arête équipée d'une corde fixe (un peu glissant c'est vrai, avec les pluies de la veille). Le CRS de montagne me propose de me prendre en photo. Merci !

pict0071.jpg

Eh non ! Pas un mouton à l'horizon. Seulement un poulet... pardon, je ne la referai plus...


La longue descente (950m) s'amorce via le Chalet du Drison et la Forêt de Tamié. La succession de portions presque planes, de chemins caillouteux et de sentiers monotraces très tourmentés, ponctués de nombreux virages à 180° est favorable à une descente rapide mais assez éprouvante.

J'en profite pour redoubler Kevin99 et d'autres coureurs dont certains sont mal en point (ah les pièges du Trail d'Albertville !). Alors que l'on quitte une transition goudronnée pour replonger dans la forêt, je me retourne, alerté par un grand bruit sourd, genre sanglier sortant bruyamment d'un fourré. C'est Kevin99 qui fait réalise un superbe roulé boulé (sans conséquence heureusement).

dsc02326.jpg 

Une autre chute (du même auteur ) immortalisée par un photographe du parcours

C'est vrai que le gros orage de la veille a rendu le sol un peu glissant...

Enfin, nous arrivons à l'Abbaye de Tamié,pict0073.jpg et certaines personnes sortant de l'office du dimanche, nous applaudissent.

Ça fait plutôt du bien, car la course n'est pas terminée, même si les gentils bénévoles nous annoncent l'arrivée à 3kms.

La première remontée à travers un champ pict0077.jpgest courte (moins de 100mètres de dénivelée), mais après la descente, au soleil, avec une pente insuffisante pour marcher tranquillement, et quand même trop forte pour courir, ça fait mal, en ce qui me concerne. Je respire fort, je réduit la foulée... et je prends quelques photos. J'ai même un début de crampe ce qui ne m'arrive jamais (enfin presque) en courant. Mais quelques étirements et une marche rapide sur quelques centaines de mètres font disparaître la douleur. Ouf ! Je reprends la course, tout va bien. La petite descente vers l'auberge du col de Tamié, sur la route, tape fort. J'y vais prudemment car dès que nous avons traversé la route principale, le sentier remonte brusquement. L'arrivée est à 1km mais cette portion fait figure d'épouvantail. C'est vrai que le passage est plutôt raide et fait mal.

Mais je suis surpris de passer toute cette portion avec une relative facilité, et je reprends la course (tranquille !) pour les 300 derniers mètres. Je perds une place dans le tunnel qui marque l'entrée du Fort de Tamié. Bigre, quel sprint : j'ai fais un heureux ! J'arrive tranquillement à la banderole, encouragé au passage par Fastoch, arrivé depuis une vingtaine de minutes et Yayoun qui s'est contentée de la Grimpette pict0079.jpg.

Voilà, c'est fait : 113ème sur 293 arrivants. 3H30' soit 22' de moins qu'il y a trois ans. Résultat très satisfaisant pour moi et logique car j'ai bien géré la course (alors que mon niveau de forme n'est pas meilleur que celui d'il y a trois ans). Le vainqueur, Alexandre Pellicier, aura bouclé le parcours en 2h24'.

J'échange quelques mots de ci de là avec les organisateurs, des coureurs... Je n'aperçois malheureusement pas les autres kikoureurs présents, notamment Laurent74 arrivé 1/4heure avant moi. J'échappe aux douches froides, je déjeune rapidement et j'arrive in extremis (après avoir flâné sur la route) à accrocher la première navette qui retourne à Albertville. Le car était déjà parti et le chauffeur m'avait crié par la fenêtre qu'il n'y avait plus de place, avant de se raviser 100mètres plus loin : il restait une place au 13ème rang à droite !

Le soleil brille, il fait très beau, je rentre à la maison rapidement... Une bien belle matinée en somme !


 

3 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-10-2009 à 12:53:00

Même vous, vous avez du soleil ! Ben, ça a l'air de grimper au moins autant que chez le Khanard vu le chrono! Content d'avoir de tes nouvelles !

Commentaire de Mustang posté le 05-10-2009 à 14:54:00

c'est pentu ,on dirait par chez vous!!! bravo!

Commentaire de Kevin99 posté le 06-10-2009 à 22:13:00

Bravo pour ta course.
Super sympa la récit avec les jolies photos.
Au plaisir de te revoir sur les trails

A+
Kevin

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !