Récit de la course : Les Foulées San Priotes - 21.1 km 2010, par ArnoS

L'auteur : ArnoS

La course : Les Foulées San Priotes - 21.1 km

Date : 28/2/2010

Lieu : St Priest (Rhône)

Affichage : 770 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

25 autres récits :

Un vent de renouveau

Bonjour,

Je me lance dans mon premier CR.

Après une nuit angoissante avec ces rafales de vent incessantes, je me lève vers 7h10. Un café et  je prépare mes 2 gourdes d'Isostar Endurance (une pour avant et une pour après course). Je jète un coup d'oeil sur le site internet de la course pour voir si jamais la course est annulée, rien d'indiquer, mon sac étant près, je décolle à 7h45.

8h00, arrivée sur place, je me gare dès que je vois des places. Je prends mon certif, mon formulaire pré-rempli et mes sous.

Pas de queue, je m'inscris et récupère mon dossard rapidement + le maillot offert qui m'a l'air très sympa (fluo jaune, cela peut toujours servir pour les sorties nocturnes). Je croise Philippe, un collègue de boulot, qui a des records sur semi autour de 1h21 mais qui reprend à peine après 6 mois d'arrêt, je devrais encore pouvoir m'accrocher, mais jusqu'à quand ? Je retourne à la voiture, me mets en tenue, bois un bon coup et je pars m'échauffer. 5 minutes avant le départ, je passe sous la ligne et me place en retrait pour ne pas être trop aspiré par les coureurs du 10 km. Je suis juste à côté de 2 autres collègues de bureau que je sais meilleurs que moi, ils m'annoncent viser 4:05 au km, je me dit que je vais les laisser partir.

Pour info, sachant le parcours un peu valloné et vu les conditions météos, je me dis que 1:32 pour moi serai bien (c'est mon record sur semi depuis 3 ans sachant que j'ai bien progressé ces derniers 6 mois et que j'ai réussi à perdre 3 kg, ce qui malgré tout m'allège un peu). Je me fixe une cible de 4:15-4:20 au km.

C'est parti, étant placé dans les premières lignes, je ne souffre pas trop du monde (plus de 1000 concurrents au départ des 2 distances). Une première boucle dans le centre de Saint Priest permet de se mettre en jambe.  Des séries de petites montées et descentes, tout va bien, bonne sensation. Je suis un peu plus vite que prévu mais pour moi c'est classique. On repasse devant la ligne de départ après 4,5 km pour une deuxième boucle plus rurale. Après une montée, on sort de la ville et on se retrouve en rase campagne exposé aux rafales de vents de Sud. Je me dis depuis le début, qu'il faut que je reste à l'abri durant ces passages exposés. Je reste derrière un coureur jusqu'à ce que Philippe arrive à mon niveau et me dépasse. Je me dis "déjà!!", je fais l'effort et je me cale dans ses foulées en le prévenant. Le pb avec Philippe est qu'il fait 15 cm de moins que moi (et presque 15 kg de moins). Je n'arrive pas à suivre son rythme et je le laisse filer tout doucement, et je me retouve seul exposé au vent (tout ce que j'avais voulu évité). Je continue quelques km seul en n'essayant pas de trop lutter contre le vent. Le retour de cette deuxième boucle est mieux orienté, le vent passe légèrement dans le dos et je revis. Philippe est toujours devant, je l'ai en ligne de mire à 50 m, il ne prend pas de terrain. On revient sur St Priest, passe par un centre sportif puis les 10 km en termine et nous on repart pour une deuxième boucle de 11,1 km. On refait la même petite montée qui nous refait sortir de St Priest, mais cette fois-ci direction Manissieux. Après une descente qui fait du bien, on se trouve dans Manissieux, d'abord vent dans le dos, puis vent de face avant d'affronter la petite côte que je savais assez raide est longue. Depuis Manissieux (km 12), je me cale dans les foulées d'un coureur que je rattrape. La forme est là mais il reste encore 9 km, je me dit que je vais attendre tranquilement 2-3 km ainsi pour voir comment je gère la fin de course. Une fois passé la côté de Manissieux, et après le petit faux-plat, on arrive à un ravito, les 2 coureurs qui étaient 30 m devant s'arrêtent pour boire, j'en profite pour prendre un verre mais pas m'arrêter, je les dépasse et je garde mon rythme sachant qu'ils reviendront sur moi. A peine le temps de boire 2 gorgées et les voilà. Je jette mon verre et tente de m'accrocher. Après une descente, retour vers St Priest par la longue ligne droite de la Fouillouse. Je m'accorche, le rythme est élevée mais je me sens bien. Un des deux finalement ne suis pas le rythme et le deuxième prend de l'avance et rattrape des coureurs dont ... Philippe ... Je le laisse partir mais grace à mon élan je reviens sur Philippe, il m'a l'air de gérer la fin de course. On est au km 17. je passe devant et lui dit de s'accrocher. On passe le pont au-dessus de l'A46, puis un passage à nouveau face au vent où je ne prends pas de risque. Puis retour dans St Priest, longue ligne droite avec le vent dans le dos, il reste 3 km. Cette ligne droite a été avalée à bon train. Je rattrape quelques coureurs à la peine, virage à droite puis remontée vers l'arrivée. Au début de la montée, un petit aller/retour à droite plat de 200 m dans une impasse qui je pense est là pour assurer les 21,1 km précis. Je vois dans l'autre sens un de mes collègues qui visait 1h28. Il n'est pas si loin que cela mais je sais que je ne pourrai pas revenir sur lui. Je retrouve la montée mais avec le vent dans le dos, je ne ralentis pas trop. Je double encore quelques coureurs. Je reconnais les 500m qui précèdent l'arrivée et j'accélère jusqu'à la fin. Je finis en 1:30:53. Content et confiant sur le fait que je devrai (enfin) passer sous la barre des 1h30 le week-end prochain à Paris.

Philippe arrive 30s plus tard mais je suis persuadé que cela a été la dernière fois que je suis devant lui.

A+

Arno

1 commentaire

Commentaire de Jerome_I posté le 01-03-2010 à 23:05:00

bravo pour ta course sur le parcours difficile de St Priest. Amuses toi bien à Paris

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !