Course à pied nocturne

(revenir au carnet d'entrainement)

Course à pied nocturne par Mathias
Date30/11/2019 Type de séanceContinu Distance76.2096 kms
Lieu DifficultéMoyenne Dénivelé 2177 m D+ / - D-
SportCourse à Pied IntensitéInconnue Durée 08h52'27''
  Phase du planInconnue FC Moy/Max -/-
  Moyenne 8.58 km/h
Commentaire public
Importé de Strava le Sun Dec 01 17:09:14 CET 2019 par kikstrava

Pas de courbe Polar pour cette séance


Pas de données GPS pour cette séance

2 commentaires

Commentaire de valdes posté le 27-06-2020 à 19:07:57

Journal de confinement

LA OU MA RAISON S'ACHEVE

Mardi 17 mars 10H24'
VTT 43,61 km en 2H08'
Effrayant. Incroyable. Non pas moi, qui sort par grand beau temps, en solo, sans approcher quiconque à plus de 10 m ; mais, les gens. Hier soir, notre bon président/Monsieur 3%, leur a parlé de guerre et de couvre-feu ou d'interdiction de circuler, ce jour, à partir de midi. Aussi, alors que jusqu'à présent, les gens avaient été plutôt raisonnables, par ici ; ce matin, je n'ai vu que queues. Queues sur les trottoirs. Partout. Des gens à moins de un mètre, les uns des autres et qui faisaient la queue, chez le boulanger, à la pharmacie. Des conducteurs qui faisaient n'importe quoi, qui roulaient beaucoup trop vite, risquant de provoquer des accidents, parce qu'il était bientôt midi. Dingue. Des gens effrayés parce que notre gouvernement leur a dit qu'on était en guerre. Positivement incroyable. Définition du mot guerre : lutte armée entre États, Et quand je vois tout le monde, agréer sans se poser aucune question, à des restrictions des libertés individuelles incroyables ; alors même qu'aucune mesure sanitaire de grande ampleur n'est prise. Qu'aucune mesure offensive contre le virus, n'est décidée, faute de moyens financiers ... Je suis positivement attérée. Les gens n'ont plus aucun bon sens. Chouette sortie par grand beau temps. Enfin. Soleil et ciel bleu. 8-12 °C. Vent de secteur Ouest, soufflant à 15 km/h. 331 m de D+ sur Strava.

Mercredi 18 mars 11H27'
Rando solo 25,75 km en 4H23'
Avec un temps splendide. J'étais tellement énervée de la situation actuelle. De la voisine du premier qui met la musique à plein volume, hier soir et ce matin ; alors que la mamie du rez-de-chaussée vient juste de perdre son compagnon qui a fait une crise cardiaque. Du Macron qui comme cela, sans que nul ne dise quoi que ce soit - les gens même l'applaudissent (c'est totalement dingue) - nous ôte une de nos libertés première et fondamentale : celle de nous déplacer. Car oui, Mesdames et Messieurs, en France, pendant 15 jours, peut-être plus, on a plus le droit de sortir de chez soi et si on le fait, on doit avoir un mot d'excuse. Comme des gosses. Put'un de dieu les gens !!! Au lieu d'aller dévaliser les magasins hier, de vous agglutiner dans les gares lundi, de faire la teuf dans les parcs dimanche, cultiver votre conscience civique. Merdalor. Ce qui se passe actuellement est vraiment très grave et ça m'énerve de voir tous ces panurges, les premiers à ne pas respecter les distances entre humains, afin de ne pas se filer un virus très contagieux ; je les vois qui obéissent comme des moutons soumis. Que leur demandera-t-on ensuite ? De ficher leurs ADNs ? Oui sans doute et ils diront merci. Ce monde là me sidère totalement. Sortie solo sans ausweis et sans rencontrer la Gestapo. Grand beau temps. Après six mois de mauvais temps, ça sent bon le printemps et ça fait du bien. J'ai vu des petites fleurs partout, entendu des oiseaux et rencontrés quelques rares promeneurs insoumis, comme moi et qui respectaient, tout comme moi, les distances qui convenaient. 15 °C, ressenti à 19 °C, avec un zeste de vent de secteur soufflant à 25 km/h. Une jolie campagne bien vallonnée quand même. 375 m de D+ sur Strava. Je l'ai bien senti, y'avait de belles côtes.

Jeudi 19 mars 11H33'
Rando solo 24 km en 3H53'
Encore une bien jolie rando. J'ai rencontré très très peu de monde. La vallée de l'Urne est vraiment peu fréquentée. Je continue à faire ma gauloise réfractaire. La bonne nouvelle est que les enfants de ma gentille mamie du rez-de-chaussée sont arrivés cette nuit et pourront s'occuper d'elle. Pour la réconforter bien sûr, mais aussi pour lui acheter à manger et lui faire à manger ; car dans son plan de confinement obligatoire pour tous, notre gouvernement bien aimé a juste oublié les personnes âgées isolées. Plus nombreuses dans ce pays qu'en Chine. Enfin... (soupir). Quand on est incompétent, on l'est jusque bout. 300 m de D+ sur Strava. Grand soleil et grand ciel bleu. 10-12 °C et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 25 km/h. A un moment, je me suis assise pour me rassasier de la belle nature qui s'éveille au printemps. Ca s'active ferme dans les arbres et sur le sol. Ca me rasserene dans ce monde de fous.

Vendredi 20 mars 11H00'
CAP EF 10,05 km en 1H04'
Que ça fait du bien. Cependant, c'est devenu interdit. Nous n'avons plus le droit de sortir à plus de un kilomètre de chez nous et plus de 20' à peine. Et pour tout le monde. C'est totalement incroyable. Et inadmissible aussi pour moi. Si je reste confinée, je meurs. C'est aussi simple que cela. Il va donc falloir ruser et faire très très attention à ne pas se faire dénoncer. Partir plus tôt peut-être. Mais rester chez moi, alors qu'il fait beau que je suis seule et que je ne rencontre plus personne que je n'ai plus aucun lien social : c'est de la folie. Heureusement, aujourd'hui, c'est moins dur car le soleil s'en est allé. Effrayé par tant de mauvaises nouvelles sans doute. 10 °C. Ciel gris et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. 63 m de D+ sur Strava.

Samedi 21 mars 6H52'
Marche Athlétique 9,25 km en 1H09'
Je suis sortie assez tôt, car je me doute que samedi, jour de marché en centre ville et peut-être de courses, dans la grande zone commerciale de Langueux, l'après-midi, les Fritz seront sur les routes. A distribuer des PV aux malheureux contrevenants qui n'auront pas leurs mots d'excuse. D'ailleurs, je suis sortie sans mot d'excuse. Quelle honte, mais quelle honte que ce gouvernement de psychopathes qui n'ose pas dire qu'il a fait le choix de ne pas protéger sa population du coronavirus, à l'aide de tests massifs, de masques et de mises en quarantaine ; mais se contente juste d'étaler la crise dans le temps. J'ai rencontré un humain, avec lequel j'ai mis la distance nécessaire et quelques rares voitures. Comme hier, j'étais déguisée en chat noir et ça me fait du bien, cette dépense physique à l'extérieur. Je recherche désormais un lieu isolé où me planquer en plein air, pour lire, quand le soleil reviendra. 7 °C, ressenti à 4 °C et du vent de secteur Est, soufflant à 30 km/h. 67 m de D+ sur Strava.

Dimanche 22 mars 6H12'
Marche avec un peu de CAP 12,50 km en 1H46'
J'ai très très mal dormi. Je me suis réveillée en pleurs. Angoissée. Le stress et la déprime au fond de la gorge. Je n'en pouvais plus. Sachant que la police roderait dans mon quartier afin d'y surveiller son marché, vers 8H00', je suis sortie à la frontale. Il m'était absolument impossible de courir tellement je pleurais. Ensuite, peu à peu, le vent sur mes joues, le chant des oiseaux dans les arbres, les nouvelles feuilles sur les arbres que je sentaient bruisser dedans, m'ont peu à peu apaisé. Je ne courais uniquement que lorsque je traversais des routes ou des lieux urbanisés. Car j'avais peur, très peur de me faire arrêter. Près du stade André Allanic à Trégueux, j'ai vu de loin, un coureur à la frontale, comme moi. Je ne suis donc pas la seule à avoir un besoin VITAL des endorphines générées par les activités de plein air et à être quasi dans l'obligation de transgresser la nouvelle loi (3750 euros d'amende et six mois de prison, pour le contrevenant qui est dehors et récidiviste). Je n'ai rencontré personne. J'ai plus de risque à attraper et propager le Coronavirus en poussant la porte de mon immeuble où 21 familles vivent, dont certaines travaillent encore, font donc des allers et retours, sans porter aucun masque. Nuit, puis ciel gris. Un peu de vent soufflant à 35-40 km/h. 99 m de D+ sur Strava. Après cela, l'après-midi, c'est beaucoup mieux déroulé. J'étais plus apaisée.

Lundi 23 mars 6H08'
CAP EF 10,15 km en 1H03'
Ca allait beaucoup mieux ce matin. J'ai mieux dormi. J'ai pu courir, donc, comme le moral allait mieux, le physique aussi. Départ en mode "chat noir", en éclairage de ville, en croisant deux autres "chats noirs", sur les trottoirs d'en face ; puis en mode "chat noir avec loupiote", en zone non éclairée et en étant vigilante par rapport aux voitures. J'en ai rencontré deux. J'avais surtout peur de croiser les Fritz. J'ai vu le soleil se lever. Ca va être une belle journée aujourd'hui. Le ciel est très clair. Ca va être dur de rester claquemurée entre quatre murs, dont une pièce sombre, car mon grand store qui a été cassé par la tempête Ciara, n'a toujours pas été réparé. A mon retour, j'ai pris mon courrier et j'avais une lettre de l'Office HLM m'informant que la société qui contrôle les chaudières annuellement passerait jeudi prochain. Donc, en pleine pandémie de Coronavirus et alors qu'on interdit aux gens de sortir de chez eux, sous peine d'amende de 3750 euros et six mois de prison, en cas de récidive, on m'annonce qu'un mec va venir chez moi et peut-être apporter, dans son porte à porte, le dangereux microbe chez moi. On marche complètement sur la tête. C'est vraiment le grand n'importe quoi cette gestion de crise. Routes humides (de rosée ?), 6-7 °C et du vent de secteur Est soufflant à peine à 10 km/h 96 m de D+ sur Strava.

Lundi 23 mars 12H41'
Petite marche 6,26 km en 1H13'
Notre Président du grand blabla veut nous faire croire qu'il aurait remis son pouvoir politique à la Science. Science qui recommande le confinement total. Soit nulle sortie. Même pour aller chercher à manger. J'ai vraiment l'impression de vivre dans la 5ème dimension. Hittler aussi s'appuyait sur la science ... Petite ballade, à distance des gens, pour arrêter de psychoter, d'entendre ces personnes qui se dénoncent les unes les autres parce que certaines sont sorties et ne respectent pas le #restez chez vous. #Restez chez vous car un dangereux virus sévit qui risque de faire 200.000 morts dans le monde en 2020 quand le suicide en a fait plus de 800.000 l'an dernier ... Grand soleil et grand ciel bleu. Vent de secteur Est à 25 km/h. Il paraîtrait que désormais le jogging est interdit. Mais le tabac PMU, lui, est ouvert ... Consternant.

Mardi 24 mars 9H21'
Rando solo 30,50 km en 5H14'
Marcher en nature m'apaise et me fait réfléchir. Pensée du jour : "un jour, le gouvernement demandera aux gens de sortir avec une passoire sur la tête, sous peine d'amende très conséquente et beaucoup de gens, le feront". Ensuite, je me suis rappelée le film "I, comme Icare", l'expérience de Milgrim. Annonce du matin : il est désormais interdit de courir à moins de un kilomètre de son domicile, pas sur les chemins, pas sur les voies vertes, pas au bord de la mer, etc. Problème, j'habite dans un quartier d'immeubles HLM qui doit compter quelque chose comme 2.000 habitants. Si tout le monde court ou marche en même temps, sur seulement un kilomètre. Ouaif. J'abandonne. Je n'essaye même plus de comprendre ce monde de dingue qui s'affole pour un virus, certes féroce et inconnu et qui va tuer des gens ; mais nous sommes 7,7 milliards d'Hommes sur Terre, ce virus en a affecté près de 400.000 et "seulement" 16.000 en sont morts. Nos autorités ont pêté un câble. C'est à qui décidera du confinement ou de la #prison chez soi, la plus stricte. Chouette rando. J'ai enfin fait la grande boucle de 30 km du circuit VTT n° 6 à Plédran. J'ai vu de belles choses que je ne savais pas si proches de la ville. Le "chemin des fées". Fabuleux. Des chaos rocheux moussus en pleine forêt départementale des Mauriers. Un lieu enchanteur et magique. Il va falloir que j'y retourne et que je fasse découvrir ce lieu à mes amis randonneurs. Météo magnifique. 15 °C dans l'après-midi, ressenti à 18 °C et du vent de secteur Est soufflant à 25 km/h. 497 m de D+ sur Strava. J'ai vu, le matin que les autorités avaient fermé le bois, aussi, je n'ai pas bouclé le circuit qui me faisait rentrer à nouveau dedans et peut-être y rencontrer les autorités.

Mecredi 25 mars 5H56'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H14'
Dés potron minet. Même pas eu besoin de la loupiote, tellement sur Trégueux, l'éclairage de ville est au top et puis, le jour se lève désormais de plus en plus tôt. D'ailleurs, je vais devoir prendre mes dispositions pour la semaine prochaine, puisque l'on avance d'une heure. Séance géniale avec de super bonnes sensations et la rue pour moi toute seule. C'est le seul bon côté de la situation. Soleil et ciel bleu. 5-6 °C et quasiment pas de vent. 55 m de D+ sur Strava.

12H21'
Rando solo 10,89 km en 1H59'
Descente dans la vallée de l'Urne, par un endroit que j'éviterais peut-être à l'avenir, car il y a deux chiens plutôt vindicatifs. Deux heures de lecture, dans un petit coin de la vallée, avec le ciel bleu, le soleil, les oiseaux qui chantent, les bourgeons qui se balancent, les branches qui dansent, la rivière qui coule et les petites fleurs qui me charment. Jouissif. Que c'est beau la nature qui s'éveille au printemps. Comme j'avais fini mon livre, j'ai ensuite fait une petite ballade et suis remontée pour revenir chez moi, sans rencontrer de contrôle dans la zone pavillonnaire de Trégueux, alors que beaucoup de gens se balladaient, solo ou à deux, le nez en l'air ; mais à l'entrée de ma cité : surprise ! Deux keuffs qui contrôlaient les gens. C'est carrément de l'assignation à résidence et pas de la lutte contre le Coronavirus. Les gens respectaient bien les distances, mais il fallait les soumettre à cette humiliation débile de montrer son auto-autorisation de sortie qui, légalement, n'a strictement aucune valeur juridique. De surcroît, l'article 13 de la Convention Internationale des Droits de l'Homme que la France a ratifié, a valeur supérieur à cette loi scélérate, directement sortie du cerveau de ce taré de Castagnette. Bien sûr, j'ai pris la tangente et suis rentrée par un autre chemin. Je ferais attention demain. Grand beau temps. Soleil et ciel bleu. 10 °C ressenti à 18 °C, à l'abri du vent dans la vallée. Vent de secteur Nord-Est soufflant à 25-30 km/h. 125 m de D+ sur Strava.

Jeudi 26 mars 6H01'
CAP Trail 11,43 km en 1H15'
Toujours déguisée en chat noir. Je n'ai rencontré absolument personne et je n'ai même plus besoin de la loupiote, tellement le jour se lève tôt. C'est peinard. J'ai vu que les autorités avaient complètement fermé les abords du complexe sportif André Allanic, comme elles avaient verrouillé l'entrée du bois de Plédran. il semble que faire du sport soit désormais interdit. En France, on ne combat pas le Coronavirus, mais on combat les sportifs. Je note. J'ai entre-aperçu, au loin, une voiture de police. J'ai eu peur. Je ne verrais jamais plus notre police comme une institution qui protège et qui sert, mais le bras armé d'un pouvoir qui surveille et qui punit. Petite douleur à la hanche gauche. Je fais trop de sport porté. Plus de vélo, car interdit. Plus de piscine, car fermée. Pas de nage en mer, car interdit. 4 °C, grand soleil et grand ciel bleu et vent soufflant de secteur Nord-Est, à 15 km/h. 79 m de D+ sur Strava.

11H55'
Marche solo 6,18 km en 1H09'
Aller retour dans ma vallée. Trois heures et 100 pages de lecture, couchée dans l'herbe, avec les chants des oiseaux, des grillons et le vent dans les arbres. J'ai attrapé un coup de soleil. 8-9 °C, ressenti à 15 °C sous le soleil et beaucoup de vent frais, venant de secteur Nord-Est, soufflant à 45 km/h. 53 m de D+ sur Strava. Je ruse. Je change de bus tous les jours, de trajets à chaque fois, pour ne pas me faire remarquer. Quand on en a vient à avoir peur de sa propre police, c'est qu'alors nous ne sommes plus du tout en démocratie.

Vendredi 28 mars 6H35'
CAP dont 4 km plus vite 10 km en 1H02'
Hier, c'était repos, mais en fait, j'ai beaucoup marché. Comme le confinement est prolongé, officiellement jusqu'à mi-avril, mais probablement jusqu'à fin avril et que les routiers et les caissières, risquent de faire valoir leur "droit de retrait" ; plus le dépôt d'un préavis de grève, suite aux annonces du gouvernement (obligation de prendre ces CP pendant la période confinement, travail jusqu'à 60H00' par semaine, non payées en heures supps, etc.) : j'ai joué la prudence et fait le plein de courses, pas faites depuis 3 semaines. Une vraie galère. Pas de bus, porter les sacs à pieds. Les queues. Faire attention. Je n'y retournerai pas avant fin avril. Je n'ai plus besoin de rien. Bonne petite CAP du matin, avec un magnifique soleil dans le ciel. Tout rond. Tout orange. Petite accélération au milieu. Rencontre d'une autre coureuse solitaire. 4-5 °C, ciel nuageux et vent de secteur Nord-Est, soufflant à 40 km/h. 63 m de D+ sur Strava.

Dimanche 29 mars 7H21'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H16'
Autant pour la petite séance VMA (2 x 10 x 30''/30'') que je m'étais programmée sur le parking des supermarchés à Brézillet, vu que les stades sont fermés et que les parkings sont vides. Le vent souffle très fort aujourd'hui. Rafales de vent de secteur Nord-Est soufflant à 70 km/h. Ca décoiffe et ça raffraîchit. 5 °C ressenti à 3 °C, mais sans gel. On a avancé d'une heure, donc j'ai du attendre plus tard pour pouvoir sortir sans la frontale. Les rues étant désertes, je marchais presque au milieu. Ca c'est cool. Pour une fois, je n'avais nulle crainte de rencontrer la police, étant encore une fois sortie hors de ma zone d'assignation à résidence et sans mon Ausweis. Je sais que la police ne sortira pas contrôler UNE personne, un dimanche matin, à 7H30' et alors qu'il ne fait pas très beau. J'ai raison de sortir tous les jours. Ca fait du bien et ça évite de psychoter. On ne me ré-éduquera pas à près de 60 ans. Quand j'étais petite, c'était toujours moi qui faisait des bêtises et qui prenaient des risques. On ne me changera pas.

Lundi 30 mars 6H06'
CAP EF 10 km en 1H05'
Encore un petit run en catimini et sous la pluie fine par moment. Avec le changement d'heure, il va falloir que je prenne une autre fontale qui éclaire mieux. Même s'il y a très peu de voitures et que je les vois et les entends de loin, vu que je suis habillée en chat noir, ce serait bête de provoquer un accident. De surcroît, certaines parties de la ville sont moins bien éclairées que d'autres. Par exemple, à Trégueux, l'éclairage public est excellent ; alors qu'à Saint-Brieuc, dans certaines rues, il est quasiment absent. Comme à Beauvallon ou j'ai failli me vautrer sur un coussin berlinois. Le gouvernement a durci sa coercition, en cas d'amende, c'est 135 euros, puis 200 euros puis 3750 euros et/ou six mois de prison. Les mots proportion ou adaptation, ayant été rayés du vocabulaire de nos autorités. 4-5 °C et du toujours du vent, soufflant de secteur Nord-Est, à 60 km/h. 78 m de D+ sur Strava.

Mardi 31 mars 6H41'
CAP EF 11,26 km en 1H14'
La sortie du chat noir. Avec le changement d'heure, c'est un peu plus compliqué, car je suis obligée de partir plus tard et, donc, le risque de tomber sur une voiture de police qui prend sa mission du matin ou rentre de sa mission de la nuit, est plus grand. Et s'ils font des excès de zèle, comme nombre de gens verbalisés en témoignent (personnes verbalisées pour n'avoir acheté qu'un pain et non deux, pour avoir acheté "trop" de gâteaux", pour avoir choisir un supermarché, un peu plus éloigné de son domicile qu'un autre, pour avoir mal recopié l'Ausweis, etc.). Stratégie du chat noir : courir en rasant les murs, les arbres, s'accroupir derrière quelque chose, s'il n'a pas bien identifié une voiture au loin, traverser les parties asphaltées au plus vite. C'est quand même dingue. Jamais je ne pourrais regarder la police avec la même confiance que par le passé. Très beau levé de soleil, dans un ciel trés clair, sol bien sec, air vivifiant et frais, 3-5 °C, ressenti à 1 °C et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. C'était la dernière CAP du mois. 72 m de D+ sur Strava.

12H03'
Marche solo 10 km en 1H49'
Petite marche solo, sur trois kilomètres et une heure de lecture, allongée dans l'herbe, à regarder en l'air, le ciel sans aucune trace d'avion. A écouter les oiseaux chanter et le bruit du vent dans les arbres qui bourgeonnent. Bientôt, il y aura plein de feuilles. Il y a déjà plein de petites fleurs au sol. Grand beau temps, 7-8 °C, mais ressenti à 4-5 °C, à cause du vent, soufflant de secteur Nord-Est, à 45-50 km/h. Un coureur déguisé en chat noir m'a délogé et effrayé. Je me suis remise à marcher, en passant pas un autre endroit, pour sortir de la vallée. Vu encore une voiture de police qui sillonnait la ville. La police n'a plus que cela à faire. Peut-être s'ennuie-t-elle ? 93 m de D+ sur Strava.

Mercredi 1er avril 10H32'
Marche solo 15 km en 2H40'
Grand beau temps. Soleil dans le ciel tout bleu, 8 à 10 °C et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. Je me suis trouvée un autre petit coin tranquille pour lire pendant deux heures, bien abritée du vent. Ensuite, j'ai exploré un peu les chemins qui partent de la vallée et de l'Urne et qui remontent sur le bois de Plédran (fermé en ce moment). C'est apparemment le parcours VTT de 30 km n °3, mais impossible à faire, car trop de route et la police nous surveille. Prête à coller des PV, dés que l'envie lui en prend. On commence d'ailleurs à entendre la voix des avocats qui s'inquiètent très fortement de ces méthodes pour le moins arbitraires. "Surveiller et Punir", tel est leitmotiv de ce gouvernement. Pas protéger et servir ou soigner et guérir. Toujours pas de masque. Toujours pas de test. 167 m de D+ sur Strava.


Jeudi 2 avril 7H10'
Marche Athlétique EF 11 km en 1H22'
De bon matin, sans la loupiote et avec un très très beau lever de soleil. Tout orangé, avant que les nuages n'apparaissent, recouvrent entièrement le ciel et le repeignent en gris blanc. Au moins, je suis tranquille le matin, je sais que je ne risque pas de rencontrer la police ou les gendarmes. Une bonne petite marche athlétique sans fractionné, le genre d'activité physique du matin qui fait du bien et qui aide à combattre tous les virus. Les virus dans le corps, comme les virus de la tête. Même si je déroge à toutes les règles gouvernementales, je les respecte néanmoins. Très tôt. Peu de monde rencontré et toujours je m'écarte à plus de 5 m (et non d'un seul mètre omme préconisé, car c'est encore trop peu). 3-5 °C et quasiment pas de vent. Cela va être moins dur de se confiner dans la journée, vu que le temps sera plutôt moche.

Vendredi 3 avril 7H51'
Rando solo 33,80 km en 5H30'
Et bien, depuis le temps que je voulais la faire, celle-là et voir comment je pouvais passer de chez moi au barrage ; puis du barrage aux Chaos du Gouêt ; et enfin, des Chaos du Gouët aux chemins que je connais bien, sous le Créac'h. J'ai suivi en grande partie un circuit VTT, extrêmement bien balisé, le n° 19. Peu de monde rencontré. Il est vrai que je suis partie de très bonne heure afin de ne pas me faire contrôlée/remarquée et parce que les nuages sont arrivés peu après que j'ai eu fini. Des vues magnifiques sur la campagne verdoyante et vallonnée. Je me suis régalée. Je la referrais bien volontiers, cette jolie boucle. 476 m de D+ sur Strava. Y'avait de bien belles côtes. Environ 10 °C, après 11H00' et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 20-25 km/h.

Samedi 4 avril 7H21'
CAP EF 10,51 km en 1H05'
Le tour de la ville, avec personne, la ville quasiment rien que pour moi. Très tôt et très très beau. Mais froid piquant. Bonnes jambes, mais toujours ma petite rhinite printanière. Je fais partie des biens heureux qui peuvent sortir sans limitation de durée ou de distance. Ouf. Je n'aurais plus la peur aux tripes lorsque je contreviens aux règles. 5 °C, quasiment pas de vent et un soleil comme une énorme orange, dans le grand ciel bleu. 64 m de D+ sur Strava.

12H26'
Marche solo 8,30 km en 1H37'
Une petite marche entre deux heures de lecture, en pleine nature. J'ai revu mon coureur, tout de noir vêtu et qui fait tellement zéro bruit, en courant que l'on dirait un chat noir. Après la lecture, je me suis balladée en refaisant le tour de la vallée tellement que c'est beau, la nature qui s'éveille au printemps. Je redécouvre mon univers proche et je trouve que, ma foi, il est très beau. C'est un peu dans l'esprit de "voyage du côté de chez moi" de Jean-Louis Muscat ; mais en fait, c'est la nature qui est belle. 110 m de D+ sur Strava. J'efface mes entrainements au fur et à mesure sur Strava, car certaines personnes en dénoncent d'autres. Drôle d'ambiance. On entend exclusivement parler du Coronavirus, du soir au matin, Coronavirus qui, restrospectivement, tuera moins de personnes que les accidents de voiture, la faim, l'obésité ou encore le tabagisme. Toutes choses que nos sociétés acceptent bien volontiers. Sans parler des guerres.

Dimanche 5 avril 7H32'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H13'
De l'usage des parkings déserts dans les zones commerciales désertes. Super séance avec de supers bonnes sensations et un super soleil qui se lève. Température déjà très douces. Nous sommes bien au printemps. C'est agréable. 10 °C et du vent soufflant de secteur Sud à +40 km/h. 35 m de D+ sur Strava. J'ai parcouru 120 km cette semaine. Purée, j'exagère grave. Dommage que l'Ultra Marin soit probablement annulé. J'aurais été fin prête.

Lundi 6 avril 7H26'
CAP en accélération progressive 10 km en 1H01'
Bonne petite CAP, bonnes jambes, bonnes sensations. Du coup, j'ai un peu accéléré à la mi-course. Nettement plus de voitures que les autres jours. Un très beau lever de soleil, m'aveuglant totalement, dans un magnifique ciel bleu. C'est le printemps. 9 °C et du vent de secteur Ouest soufflant à 20 km/h. 73 m de D+ sur Strava.

10H54'
Randofoto dans la vallée de l'Urne 11 km en 1H54'
La météo se dégrade légèrement. Je suis néanmoins retournée dans la vallée de l'Urne faire quelques photos sur ma jolie vallée. Vu une voiture de la police municopale qui ne m'a pas contrôlé, un coureur, beaucoup plus de voitures sur la 4 voies et que la carrière avait ré-ouvert. Ce n'est pourtant pas un domaine de production prioritaire. De fait, de nombreuses petites entreprises ont repris leurs activités, sans trop le crier sur tous les toits. Mais cela se voit. On entend donc plus le bruit de la carrière, désormais, dans la vallée que les appels des oiseaux ou le chant du vent dans les branches. 14 °C, soleil et nombreux nuages. Vent de secteur Ouest soufflant à 20 km/h. 134 m de D+ sur Strava.

Mardi 7 avril 7H11'
Marche Athlétique 11,23 km en 1H24' dont environ 10 x 100 m récup environ 100 m
De l'usage de l'immense parking, de Cinéland à Trégueux. Echauffement en partie dans mon quartier désert et en partie sur le chemin de la zone commerçiale déserte, à Brézillet. Le temps de chercher le bon parking et c'est parti. 10 x 100 m environ, retour sur 100 m. Retour à la maison. Une bonne séance. J'ignore s'il y avait des caméras extérieures, mais un gars de la société de surveillance est passé quand j'ai eu fini. Il ne m'a rien dit. Circulez sur les parkings vides n'est pas encore listé dans toutes les interdictions. 9 °C et ciel très gris. Vent de secteur soufflant à 10 km/h. Peu après mon retour, il a un peu plu. J'ai appelé ma mère, âgée qui commence à suffoquer sous cette chape de plomb liberticide et pourtant, elle a un pavillon avec un très grand jardin. 37 m de D+ sur Strava.

Mercredi 8 avril 7H01'
Rando solo 19,10 km en 2H58'
Je suis donc partie très tôt et ai bravé les interdictions. Toutes les interdictions : 1. de se déplacer, 2. d'emprunter le GR, 3. de circuler loin de chez soi, 4. de se trouver proche de la mer, etc. Je ne liste pas toutes les interdictions, car à part la liberté de respirer, de manger et de s'acheter des clopes, il ne nous reste plus grand chose. Même courir commence à être drastiquement restreint dans certaines villes. Nos dirigeants parlent maintenant de traquer les citoyens, via des applications dans les smartphones, afin de combattre le virus. Ceci n'est pas une blague. Bienvenu chez Orwell. La grande marée était magnifique et paisible. Je me suis régalée, d'autant que la météo était également magnifique. Marée haute à 8H15', coefficient de 112. La vraie grande marée, c'est demain, avec un coefficient de 117 à 9H00' ; mais vu ce que j'ai vu et entendu aujourd'hui, il serait dangereux d'y aller. Contrôles démultipliés et on ne sait jamais sur quel con de flic ou de gendarme, on peut tomber ; certains n'hésitant plus à mâter les récalcitrants à coups de taser ou de matraque. 9 à 14 °C. Grand soleil dans un grand ciel bleu. Vent de secteur Nord-Ouest soufflant à 15 km/h. 260 m de D+ sur Strava

10H56'
Marche solo 8,17 km en 1H31'
Une fois rentrée, je me suis empressée de ressortir et de me "confiner" dans ma jolie vallée afin de profiter de cette magnifique journée. J'ai slalomé entre les voitures de police, en évitant les contrôles. Bouquiné pendant trois heures. Papoté à distance avec un monsieur âgé qui faisait du VTT électrique dans la vallée, chose totalement interdite. Lui qui a connu la dernière guerre mondiale, trouve tout ce qui se passe totalement ahurissant
. On pouvait encore sortir de chez soi, en Bretagne, sous l'occupation allemande. A 14H30', un avion de type biplace est venu faire des ronds au-dessus de la vallée. Probablement un avion de la gendarmerie qui fliquait les promeneurs en fond de baie. Du coup, je suis partie marcher sous le couvert des arbres, dans le fond de la vallée. En France, on a pas d'argent pour l'hôpital, pas d'argent pour acheter des masques et des tests, mais de l'argent pour acheter des drônes pour la gendarmerie et dépenser des heures de vols en surveillance des populations. 16-18 °C et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 25 km/h. 125 m de D+ sur Strava.

Jeudi 9 avril 7H00'
CAP EF avec de l'endurance active 10 km en 1H01'
A l'origine, je pensais faire une séance mixte, moitié CAP, moitié MA, car je ne me sentais pas de jambes et puis ... Trop de rage, trop de stress à évacuer. Je suis effrayée par ce qui se passe actuellement et ce qui se profile prochainement. Cela me fait très peur. Sans compter l'énorme récession qu'on va se prendre dans la gueule et qui sera peut-être à la hauteur de la seconde guerre mondiale. Une réponse de Macron aux Gilets Jaunes ? Ce type est un psychopathe au vrai sens clinique du terme. A part cela, un tableau magnifique. Ciel entièrement bleu. A ma droite, Madame la Lune, très ronde et très blanche. A ma gauche, Monsieur Le Soleil, très rond et tout orange. Absolument fabuleux. J'ai adoré cette scène dont je me souviendrais longtemps. Cela m'a fait repenser au film de Richard Donner, Ladyhawke, la femme de la nuit. Pour le coup, j'ai rencontré plusieurs coureurs et coureuses. On court tous plus tôt, afin de ne pas se faire arrêter. Déjà 10 °C et quasiment pas de vent. Je file maintenant me réfugier dans ma vallée. 60 m de D+ sur Strava.

9H41'
Marche solo 13,10 km en 2H24'
Cette jolie vallée est en train de devenir mon deuxième "chez moi". Je m'y confine à volonté. J'observe que jour après jour, les petites feuilles qui étaient bourgeons hier, poussent aujourd'hui. Je vois les papillons jaunes, de ceux que je n'avais plus vu depuis pas mal de temps, je les vois qui volent et virevoltent, autour de moi, parmis les boutons d'or. Dans l'horreur ambiante, ce tableau est idyllique et mon refuge. Je l'apprécie pleinement. Mon vététiste est revenu. Il a fait trois fois la boucle, tellement le beau temps et les beautés naturelles, méritaient de prolonger son action. On a prolongé ensuite, en mode papotage. On ne se connait pas, mais on est humain et les humains, ils ont besoin, plus que tout autre chose, de sociabilité. Ce vététiste est mon "Vendredi", comme je dois moi-même, l'être pour lui. Drôle d'époque quand même. Je n'aurais jamais imaginé ce futur qui me fait vraiment très peur, je dois l'avouer. Quasiment 21 °C, aux heures les plus chaudes, avec un petit vent de secteur Est, soufflant à 25 km/h. J'aurais adoré passer la journée en bord de mer, mais c'est interdit, comme tant d'autres choses que moi-même je transgresse et mon vététiste inconnu. Comme tant d'autres aussi le font que je ne dénoncerais pas, car ça me fait trop plaisir de voir que nous sommes Humains, envers et contre tout. Dont la politique et ses injonctions (le fameux #restez chez vous). 147 m de D+ sur Strava. Dans ce désastre absolu, ceci était quand même une putain de bonne journée. Humainement parlant. De la voix de moi, Homme qui vit sur Terre. Ce que l'on a vraiment tendance à oublier actuellement.

Commentaire de valdes posté le 27-06-2020 à 19:24:19

Journal de confinement

LA OU MA RAISON S'ACHEVE

Mardi 17 mars 10H24'
VTT 43,61 km en 2H08'
Effrayant. Incroyable. Non pas moi, qui sort par grand beau temps, en solo, sans approcher quiconque à plus de 10 m ; mais, les gens. Hier soir, notre bon président/Monsieur 3%, leur a parlé de guerre et de couvre-feu ou d'interdiction de circuler, ce jour, à partir de midi. Aussi, alors que jusqu'à présent, les gens avaient été plutôt raisonnables, par ici ; ce matin, je n'ai vu que queues. Queues sur les trottoirs. Partout. Des gens à moins de un mètre, les uns des autres et qui faisaient la queue, chez le boulanger, à la pharmacie. Des conducteurs qui faisaient n'importe quoi, qui roulaient beaucoup trop vite, risquant de provoquer des accidents, parce qu'il était bientôt midi. Dingue. Des gens effrayés parce que notre gouvernement leur a dit qu'on était en guerre. Positivement incroyable. Définition du mot guerre : lutte armée entre États, Et quand je vois tout le monde, agréer sans se poser aucune question, à des restrictions des libertés individuelles incroyables ; alors même qu'aucune mesure sanitaire de grande ampleur n'est prise. Qu'aucune mesure offensive contre le virus, n'est décidée, faute de moyens financiers ... Je suis positivement attérée. Les gens n'ont plus aucun bon sens. Chouette sortie par grand beau temps. Enfin. Soleil et ciel bleu. 8-12 °C. Vent de secteur Ouest, soufflant à 15 km/h. 331 m de D+ sur Strava.

Mercredi 18 mars 11H27'
Rando solo 25,75 km en 4H23'
Avec un temps splendide. J'étais tellement énervée de la situation actuelle. De la voisine du premier qui met la musique à plein volume, hier soir et ce matin ; alors que la mamie du rez-de-chaussée vient juste de perdre son compagnon qui a fait une crise cardiaque. Du Macron qui comme cela, sans que nul ne dise quoi que ce soit - les gens même l'applaudissent (c'est totalement dingue) - nous ôte une de nos libertés première et fondamentale : celle de nous déplacer. Car oui, Mesdames et Messieurs, en France, pendant 15 jours, peut-être plus, on a plus le droit de sortir de chez soi et si on le fait, on doit avoir un mot d'excuse. Comme des gosses. Put'un de dieu les gens !!! Au lieu d'aller dévaliser les magasins hier, de vous agglutiner dans les gares lundi, de faire la teuf dans les parcs dimanche, cultiver votre conscience civique. Merdalor. Ce qui se passe actuellement est vraiment très grave et ça m'énerve de voir tous ces panurges, les premiers à ne pas respecter les distances entre humains, afin de ne pas se filer un virus très contagieux ; je les vois qui obéissent comme des moutons soumis. Que leur demandera-t-on ensuite ? De ficher leurs ADNs ? Oui sans doute et ils diront merci. Ce monde là me sidère totalement. Sortie solo sans ausweis et sans rencontrer la Gestapo. Grand beau temps. Après six mois de mauvais temps, ça sent bon le printemps et ça fait du bien. J'ai vu des petites fleurs partout, entendu des oiseaux et rencontrés quelques rares promeneurs insoumis, comme moi et qui respectaient, tout comme moi, les distances qui convenaient. 15 °C, ressenti à 19 °C, avec un zeste de vent de secteur soufflant à 25 km/h. Une jolie campagne bien vallonnée quand même. 375 m de D+ sur Strava. Je l'ai bien senti, y'avait de belles côtes.

Jeudi 19 mars 11H33'
Rando solo 24 km en 3H53'
Encore une bien jolie rando. J'ai rencontré très très peu de monde. La vallée de l'Urne est vraiment peu fréquentée. Je continue à faire ma gauloise réfractaire. La bonne nouvelle est que les enfants de ma gentille mamie du rez-de-chaussée sont arrivés cette nuit et pourront s'occuper d'elle. Pour la réconforter bien sûr, mais aussi pour lui acheter à manger et lui faire à manger ; car dans son plan de confinement obligatoire pour tous, notre gouvernement bien aimé a juste oublié les personnes âgées isolées. Plus nombreuses dans ce pays qu'en Chine. Enfin... (soupir). Quand on est incompétent, on l'est jusque bout. 300 m de D+ sur Strava. Grand soleil et grand ciel bleu. 10-12 °C et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 25 km/h. A un moment, je me suis assise pour me rassasier de la belle nature qui s'éveille au printemps. Ca s'active ferme dans les arbres et sur le sol. Ca me rasserene dans ce monde de fous.

Vendredi 20 mars 11H00'
CAP EF 10,05 km en 1H04'
Que ça fait du bien. Cependant, c'est devenu interdit. Nous n'avons plus le droit de sortir à plus de un kilomètre de chez nous et plus de 20' à peine. Et pour tout le monde. C'est totalement incroyable. Et inadmissible aussi pour moi. Si je reste confinée, je meurs. C'est aussi simple que cela. Il va donc falloir ruser et faire très très attention à ne pas se faire dénoncer. Partir plus tôt peut-être. Mais rester chez moi, alors qu'il fait beau que je suis seule et que je ne rencontre plus personne que je n'ai plus aucun lien social : c'est de la folie. Heureusement, aujourd'hui, c'est moins dur car le soleil s'en est allé. Effrayé par tant de mauvaises nouvelles sans doute. 10 °C. Ciel gris et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. 63 m de D+ sur Strava.

Samedi 21 mars 6H52'
Marche Athlétique 9,25 km en 1H09'
Je suis sortie assez tôt, car je me doute que samedi, jour de marché en centre ville et peut-être de courses, dans la grande zone commerciale de Langueux, l'après-midi, les Fritz seront sur les routes. A distribuer des PV aux malheureux contrevenants qui n'auront pas leurs mots d'excuse. D'ailleurs, je suis sortie sans mot d'excuse. Quelle honte, mais quelle honte que ce gouvernement de psychopathes qui n'ose pas dire qu'il a fait le choix de ne pas protéger sa population du coronavirus, à l'aide de tests massifs, de masques et de mises en quarantaine ; mais se contente juste d'étaler la crise dans le temps. J'ai rencontré un humain, avec lequel j'ai mis la distance nécessaire et quelques rares voitures. Comme hier, j'étais déguisée en chat noir et ça me fait du bien, cette dépense physique à l'extérieur. Je recherche désormais un lieu isolé où me planquer en plein air, pour lire, quand le soleil reviendra. 7 °C, ressenti à 4 °C et du vent de secteur Est, soufflant à 30 km/h. 67 m de D+ sur Strava.

Dimanche 22 mars 6H12'
Marche avec un peu de CAP 12,50 km en 1H46'
J'ai très très mal dormi. Je me suis réveillée en pleurs. Angoissée. Le stress et la déprime au fond de la gorge. Je n'en pouvais plus. Sachant que la police roderait dans mon quartier afin d'y surveiller son marché, vers 8H00', je suis sortie à la frontale. Il m'était absolument impossible de courir tellement je pleurais. Ensuite, peu à peu, le vent sur mes joues, le chant des oiseaux dans les arbres, les nouvelles feuilles sur les arbres que je sentaient bruisser dedans, m'ont peu à peu apaisé. Je ne courais uniquement que lorsque je traversais des routes ou des lieux urbanisés. Car j'avais peur, très peur de me faire arrêter. Près du stade André Allanic à Trégueux, j'ai vu de loin, un coureur à la frontale, comme moi. Je ne suis donc pas la seule à avoir un besoin VITAL des endorphines générées par les activités de plein air et à être quasi dans l'obligation de transgresser la nouvelle loi (3750 euros d'amende et six mois de prison, pour le contrevenant qui est dehors et récidiviste). Je n'ai rencontré personne. J'ai plus de risque à attraper et propager le Coronavirus en poussant la porte de mon immeuble où 21 familles vivent, dont certaines travaillent encore, font donc des allers et retours, sans porter aucun masque. Nuit, puis ciel gris. Un peu de vent soufflant à 35-40 km/h. 99 m de D+ sur Strava. Après cela, l'après-midi, c'est beaucoup mieux déroulé. J'étais plus apaisée.

Lundi 23 mars 6H08'
CAP EF 10,15 km en 1H03'
Ca allait beaucoup mieux ce matin. J'ai mieux dormi. J'ai pu courir, donc, comme le moral allait mieux, le physique aussi. Départ en mode "chat noir", en éclairage de ville, en croisant deux autres "chats noirs", sur les trottoirs d'en face ; puis en mode "chat noir avec loupiote", en zone non éclairée et en étant vigilante par rapport aux voitures. J'en ai rencontré deux. J'avais surtout peur de croiser les Fritz. J'ai vu le soleil se lever. Ca va être une belle journée aujourd'hui. Le ciel est très clair. Ca va être dur de rester claquemurée entre quatre murs, dont une pièce sombre, car mon grand store qui a été cassé par la tempête Ciara, n'a toujours pas été réparé. A mon retour, j'ai pris mon courrier et j'avais une lettre de l'Office HLM m'informant que la société qui contrôle les chaudières annuellement passerait jeudi prochain. Donc, en pleine pandémie de Coronavirus et alors qu'on interdit aux gens de sortir de chez eux, sous peine d'amende de 3750 euros et six mois de prison, en cas de récidive, on m'annonce qu'un mec va venir chez moi et peut-être apporter, dans son porte à porte, le dangereux microbe chez moi. On marche complètement sur la tête. C'est vraiment le grand n'importe quoi cette gestion de crise. Routes humides (de rosée ?), 6-7 °C et du vent de secteur Est soufflant à peine à 10 km/h 96 m de D+ sur Strava.

Lundi 23 mars 12H41'
Petite marche 6,26 km en 1H13'
Notre Président du grand blabla veut nous faire croire qu'il aurait remis son pouvoir politique à la Science. Science qui recommande le confinement total. Soit nulle sortie. Même pour aller chercher à manger. J'ai vraiment l'impression de vivre dans la 5ème dimension. Hittler aussi s'appuyait sur la science ... Petite ballade, à distance des gens, pour arrêter de psychoter, d'entendre ces personnes qui se dénoncent les unes les autres parce que certaines sont sorties et ne respectent pas le #restez chez vous. #Restez chez vous car un dangereux virus sévit qui risque de faire 200.000 morts dans le monde en 2020 quand le suicide en a fait plus de 800.000 l'an dernier ... Grand soleil et grand ciel bleu. Vent de secteur Est à 25 km/h. Il paraîtrait que désormais le jogging est interdit. Mais le tabac PMU, lui, est ouvert ... Consternant.

Mardi 24 mars 9H21'
Rando solo 30,50 km en 5H14'
Marcher en nature m'apaise et me fait réfléchir. Pensée du jour : "un jour, le gouvernement demandera aux gens de sortir avec une passoire sur la tête, sous peine d'amende très conséquente et beaucoup de gens, le feront". Ensuite, je me suis rappelée le film "I, comme Icare", l'expérience de Milgrim. Annonce du matin : il est désormais interdit de courir à moins de un kilomètre de son domicile, pas sur les chemins, pas sur les voies vertes, pas au bord de la mer, etc. Problème, j'habite dans un quartier d'immeubles HLM qui doit compter quelque chose comme 2.000 habitants. Si tout le monde court ou marche en même temps, sur seulement un kilomètre. Ouaif. J'abandonne. Je n'essaye même plus de comprendre ce monde de dingue qui s'affole pour un virus, certes féroce et inconnu et qui va tuer des gens ; mais nous sommes 7,7 milliards d'Hommes sur Terre, ce virus en a affecté près de 400.000 et "seulement" 16.000 en sont morts. Nos autorités ont pêté un câble. C'est à qui décidera du confinement ou de la #prison chez soi, la plus stricte. Chouette rando. J'ai enfin fait la grande boucle de 30 km du circuit VTT n° 6 à Plédran. J'ai vu de belles choses que je ne savais pas si proches de la ville. Le "chemin des fées". Fabuleux. Des chaos rocheux moussus en pleine forêt départementale des Mauriers. Un lieu enchanteur et magique. Il va falloir que j'y retourne et que je fasse découvrir ce lieu à mes amis randonneurs. Météo magnifique. 15 °C dans l'après-midi, ressenti à 18 °C et du vent de secteur Est soufflant à 25 km/h. 497 m de D+ sur Strava. J'ai vu, le matin que les autorités avaient fermé le bois, aussi, je n'ai pas bouclé le circuit qui me faisait rentrer à nouveau dedans et peut-être y rencontrer les autorités.

Mecredi 25 mars 5H56'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H14'
Dés potron minet. Même pas eu besoin de la loupiote, tellement sur Trégueux, l'éclairage de ville est au top et puis, le jour se lève désormais de plus en plus tôt. D'ailleurs, je vais devoir prendre mes dispositions pour la semaine prochaine, puisque l'on avance d'une heure. Séance géniale avec de super bonnes sensations et la rue pour moi toute seule. C'est le seul bon côté de la situation. Soleil et ciel bleu. 5-6 °C et quasiment pas de vent. 55 m de D+ sur Strava.

12H21'
Rando solo 10,89 km en 1H59'
Descente dans la vallée de l'Urne, par un endroit que j'éviterais peut-être à l'avenir, car il y a deux chiens plutôt vindicatifs. Deux heures de lecture, dans un petit coin de la vallée, avec le ciel bleu, le soleil, les oiseaux qui chantent, les bourgeons qui se balancent, les branches qui dansent, la rivière qui coule et les petites fleurs qui me charment. Jouissif. Que c'est beau la nature qui s'éveille au printemps. Comme j'avais fini mon livre, j'ai ensuite fait une petite ballade et suis remontée pour revenir chez moi, sans rencontrer de contrôle dans la zone pavillonnaire de Trégueux, alors que beaucoup de gens se balladaient, solo ou à deux, le nez en l'air ; mais à l'entrée de ma cité : surprise ! Deux keuffs qui contrôlaient les gens. C'est carrément de l'assignation à résidence et pas de la lutte contre le Coronavirus. Les gens respectaient bien les distances, mais il fallait les soumettre à cette humiliation débile de montrer son auto-autorisation de sortie qui, légalement, n'a strictement aucune valeur juridique. De surcroît, l'article 13 de la Convention Internationale des Droits de l'Homme que la France a ratifié, a valeur supérieur à cette loi scélérate, directement sortie du cerveau de ce taré de Castagnette. Bien sûr, j'ai pris la tangente et suis rentrée par un autre chemin. Je ferais attention demain. Grand beau temps. Soleil et ciel bleu. 10 °C ressenti à 18 °C, à l'abri du vent dans la vallée. Vent de secteur Nord-Est soufflant à 25-30 km/h. 125 m de D+ sur Strava.

Jeudi 26 mars 6H01'
CAP Trail 11,43 km en 1H15'
Toujours déguisée en chat noir. Je n'ai rencontré absolument personne et je n'ai même plus besoin de la loupiote, tellement le jour se lève tôt. C'est peinard. J'ai vu que les autorités avaient complètement fermé les abords du complexe sportif André Allanic, comme elles avaient verrouillé l'entrée du bois de Plédran. il semble que faire du sport soit désormais interdit. En France, on ne combat pas le Coronavirus, mais on combat les sportifs. Je note. J'ai entre-aperçu, au loin, une voiture de police. J'ai eu peur. Je ne verrais jamais plus notre police comme une institution qui protège et qui sert, mais le bras armé d'un pouvoir qui surveille et qui punit. Petite douleur à la hanche gauche. Je fais trop de sport porté. Plus de vélo, car interdit. Plus de piscine, car fermée. Pas de nage en mer, car interdit. 4 °C, grand soleil et grand ciel bleu et vent soufflant de secteur Nord-Est, à 15 km/h. 79 m de D+ sur Strava.

11H55'
Marche solo 6,18 km en 1H09'
Aller retour dans ma vallée. Trois heures et 100 pages de lecture, couchée dans l'herbe, avec les chants des oiseaux, des grillons et le vent dans les arbres. J'ai attrapé un coup de soleil. 8-9 °C, ressenti à 15 °C sous le soleil et beaucoup de vent frais, venant de secteur Nord-Est, soufflant à 45 km/h. 53 m de D+ sur Strava. Je ruse. Je change de bus tous les jours, de trajets à chaque fois, pour ne pas me faire remarquer. Quand on en a vient à avoir peur de sa propre police, c'est qu'alors nous ne sommes plus du tout en démocratie.

Vendredi 28 mars 6H35'
CAP dont 4 km plus vite 10 km en 1H02'
Hier, c'était repos, mais en fait, j'ai beaucoup marché. Comme le confinement est prolongé, officiellement jusqu'à mi-avril, mais probablement jusqu'à fin avril et que les routiers et les caissières, risquent de faire valoir leur "droit de retrait" ; plus le dépôt d'un préavis de grève, suite aux annonces du gouvernement (obligation de prendre ces CP pendant la période confinement, travail jusqu'à 60H00' par semaine, non payées en heures supps, etc.) : j'ai joué la prudence et fait le plein de courses, pas faites depuis 3 semaines. Une vraie galère. Pas de bus, porter les sacs à pieds. Les queues. Faire attention. Je n'y retournerai pas avant fin avril. Je n'ai plus besoin de rien. Bonne petite CAP du matin, avec un magnifique soleil dans le ciel. Tout rond. Tout orange. Petite accélération au milieu. Rencontre d'une autre coureuse solitaire. 4-5 °C, ciel nuageux et vent de secteur Nord-Est, soufflant à 40 km/h. 63 m de D+ sur Strava.

Dimanche 29 mars 7H21'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H16'
Autant pour la petite séance VMA (2 x 10 x 30''/30'') que je m'étais programmée sur le parking des supermarchés à Brézillet, vu que les stades sont fermés et que les parkings sont vides. Le vent souffle très fort aujourd'hui. Rafales de vent de secteur Nord-Est soufflant à 70 km/h. Ca décoiffe et ça raffraîchit. 5 °C ressenti à 3 °C, mais sans gel. On a avancé d'une heure, donc j'ai du attendre plus tard pour pouvoir sortir sans la frontale. Les rues étant désertes, je marchais presque au milieu. Ca c'est cool. Pour une fois, je n'avais nulle crainte de rencontrer la police, étant encore une fois sortie hors de ma zone d'assignation à résidence et sans mon Ausweis. Je sais que la police ne sortira pas contrôler UNE personne, un dimanche matin, à 7H30' et alors qu'il ne fait pas très beau. J'ai raison de sortir tous les jours. Ca fait du bien et ça évite de psychoter. On ne me ré-éduquera pas à près de 60 ans. Quand j'étais petite, c'était toujours moi qui faisait des bêtises et qui prenaient des risques. On ne me changera pas.

Lundi 30 mars 6H06'
CAP EF 10 km en 1H05'
Encore un petit run en catimini et sous la pluie fine par moment. Avec le changement d'heure, il va falloir que je prenne une autre fontale qui éclaire mieux. Même s'il y a très peu de voitures et que je les vois et les entends de loin, vu que je suis habillée en chat noir, ce serait bête de provoquer un accident. De surcroît, certaines parties de la ville sont moins bien éclairées que d'autres. Par exemple, à Trégueux, l'éclairage public est excellent ; alors qu'à Saint-Brieuc, dans certaines rues, il est quasiment absent. Comme à Beauvallon ou j'ai failli me vautrer sur un coussin berlinois. Le gouvernement a durci sa coercition, en cas d'amende, c'est 135 euros, puis 200 euros puis 3750 euros et/ou six mois de prison. Les mots proportion ou adaptation, ayant été rayés du vocabulaire de nos autorités. 4-5 °C et du toujours du vent, soufflant de secteur Nord-Est, à 60 km/h. 78 m de D+ sur Strava.

Mardi 31 mars 6H41'
CAP EF 11,26 km en 1H14'
La sortie du chat noir. Avec le changement d'heure, c'est un peu plus compliqué, car je suis obligée de partir plus tard et, donc, le risque de tomber sur une voiture de police qui prend sa mission du matin ou rentre de sa mission de la nuit, est plus grand. Et s'ils font des excès de zèle, comme nombre de gens verbalisés en témoignent (personnes verbalisées pour n'avoir acheté qu'un pain et non deux, pour avoir acheté "trop" de gâteaux", pour avoir choisir un supermarché, un peu plus éloigné de son domicile qu'un autre, pour avoir mal recopié l'Ausweis, etc.). Stratégie du chat noir : courir en rasant les murs, les arbres, s'accroupir derrière quelque chose, s'il n'a pas bien identifié une voiture au loin, traverser les parties asphaltées au plus vite. C'est quand même dingue. Jamais je ne pourrais regarder la police avec la même confiance que par le passé. Très beau levé de soleil, dans un ciel trés clair, sol bien sec, air vivifiant et frais, 3-5 °C, ressenti à 1 °C et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. C'était la dernière CAP du mois. 72 m de D+ sur Strava.

12H03'
Marche solo 10 km en 1H49'
Petite marche solo, sur trois kilomètres et une heure de lecture, allongée dans l'herbe, à regarder en l'air, le ciel sans aucune trace d'avion. A écouter les oiseaux chanter et le bruit du vent dans les arbres qui bourgeonnent. Bientôt, il y aura plein de feuilles. Il y a déjà plein de petites fleurs au sol. Grand beau temps, 7-8 °C, mais ressenti à 4-5 °C, à cause du vent, soufflant de secteur Nord-Est, à 45-50 km/h. Un coureur déguisé en chat noir m'a délogé et effrayé. Je me suis remise à marcher, en passant pas un autre endroit, pour sortir de la vallée. Vu encore une voiture de police qui sillonnait la ville. La police n'a plus que cela à faire. Peut-être s'ennuie-t-elle ? 93 m de D+ sur Strava.

Mercredi 1er avril 10H32'
Marche solo 15 km en 2H40'
Grand beau temps. Soleil dans le ciel tout bleu, 8 à 10 °C et vent de secteur Nord-Est soufflant à 45 km/h. Je me suis trouvée un autre petit coin tranquille pour lire pendant deux heures, bien abritée du vent. Ensuite, j'ai exploré un peu les chemins qui partent de la vallée et de l'Urne et qui remontent sur le bois de Plédran (fermé en ce moment). C'est apparemment le parcours VTT de 30 km n °3, mais impossible à faire, car trop de route et la police nous surveille. Prête à coller des PV, dés que l'envie lui en prend. On commence d'ailleurs à entendre la voix des avocats qui s'inquiètent très fortement de ces méthodes pour le moins arbitraires. "Surveiller et Punir", tel est leitmotiv de ce gouvernement. Pas protéger et servir ou soigner et guérir. Toujours pas de masque. Toujours pas de test. 167 m de D+ sur Strava.


Jeudi 2 avril 7H10'
Marche Athlétique EF 11 km en 1H22'
De bon matin, sans la loupiote et avec un très très beau lever de soleil. Tout orangé, avant que les nuages n'apparaissent, recouvrent entièrement le ciel et le repeignent en gris blanc. Au moins, je suis tranquille le matin, je sais que je ne risque pas de rencontrer la police ou les gendarmes. Une bonne petite marche athlétique sans fractionné, le genre d'activité physique du matin qui fait du bien et qui aide à combattre tous les virus. Les virus dans le corps, comme les virus de la tête. Même si je déroge à toutes les règles gouvernementales, je les respecte néanmoins. Très tôt. Peu de monde rencontré et toujours je m'écarte à plus de 5 m (et non d'un seul mètre omme préconisé, car c'est encore trop peu). 3-5 °C et quasiment pas de vent. Cela va être moins dur de se confiner dans la journée, vu que le temps sera plutôt moche.

Vendredi 3 avril 7H51'
Rando solo 33,80 km en 5H30'
Et bien, depuis le temps que je voulais la faire, celle-là et voir comment je pouvais passer de chez moi au barrage ; puis du barrage aux Chaos du Gouêt ; et enfin, des Chaos du Gouët aux chemins que je connais bien, sous le Créac'h. J'ai suivi en grande partie un circuit VTT, extrêmement bien balisé, le n° 19. Peu de monde rencontré. Il est vrai que je suis partie de très bonne heure afin de ne pas me faire contrôlée/remarquée et parce que les nuages sont arrivés peu après que j'ai eu fini. Des vues magnifiques sur la campagne verdoyante et vallonnée. Je me suis régalée. Je la referrais bien volontiers, cette jolie boucle. 476 m de D+ sur Strava. Y'avait de bien belles côtes. Environ 10 °C, après 11H00' et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 20-25 km/h.

Samedi 4 avril 7H21'
CAP EF 10,51 km en 1H05'
Le tour de la ville, avec personne, la ville quasiment rien que pour moi. Très tôt et très très beau. Mais froid piquant. Bonnes jambes, mais toujours ma petite rhinite printanière. Je fais partie des biens heureux qui peuvent sortir sans limitation de durée ou de distance. Ouf. Je n'aurais plus la peur aux tripes lorsque je contreviens aux règles. 5 °C, quasiment pas de vent et un soleil comme une énorme orange, dans le grand ciel bleu. 64 m de D+ sur Strava.

12H26'
Marche solo 8,30 km en 1H37'
Une petite marche entre deux heures de lecture, en pleine nature. J'ai revu mon coureur, tout de noir vêtu et qui fait tellement zéro bruit, en courant que l'on dirait un chat noir. Après la lecture, je me suis balladée en refaisant le tour de la vallée tellement que c'est beau, la nature qui s'éveille au printemps. Je redécouvre mon univers proche et je trouve que, ma foi, il est très beau. C'est un peu dans l'esprit de "voyage du côté de chez moi" de Jean-Louis Muscat ; mais en fait, c'est la nature qui est belle. 110 m de D+ sur Strava. J'efface mes entrainements au fur et à mesure sur Strava, car certaines personnes en dénoncent d'autres. Drôle d'ambiance. On entend exclusivement parler du Coronavirus, du soir au matin, Coronavirus qui, restrospectivement, tuera moins de personnes que les accidents de voiture, la faim, l'obésité ou encore le tabagisme. Toutes choses que nos sociétés acceptent bien volontiers. Sans parler des guerres.

Dimanche 5 avril 7H32'
Marche Athlétique EF 10 km en 1H13'
De l'usage des parkings déserts dans les zones commerciales désertes. Super séance avec de supers bonnes sensations et un super soleil qui se lève. Température déjà très douces. Nous sommes bien au printemps. C'est agréable. 10 °C et du vent soufflant de secteur Sud à +40 km/h. 35 m de D+ sur Strava. J'ai parcouru 120 km cette semaine. Purée, j'exagère grave. Dommage que l'Ultra Marin soit probablement annulé. J'aurais été fin prête.

Lundi 6 avril 7H26'
CAP en accélération progressive 10 km en 1H01'
Bonne petite CAP, bonnes jambes, bonnes sensations. Du coup, j'ai un peu accéléré à la mi-course. Nettement plus de voitures que les autres jours. Un très beau lever de soleil, m'aveuglant totalement, dans un magnifique ciel bleu. C'est le printemps. 9 °C et du vent de secteur Ouest soufflant à 20 km/h. 73 m de D+ sur Strava.

10H54'
Randofoto dans la vallée de l'Urne 11 km en 1H54'
La météo se dégrade légèrement. Je suis néanmoins retournée dans la vallée de l'Urne faire quelques photos sur ma jolie vallée. Vu une voiture de la police municopale qui ne m'a pas contrôlé, un coureur, beaucoup plus de voitures sur la 4 voies et que la carrière avait ré-ouvert. Ce n'est pourtant pas un domaine de production prioritaire. De fait, de nombreuses petites entreprises ont repris leurs activités, sans trop le crier sur tous les toits. Mais cela se voit. On entend donc plus le bruit de la carrière, désormais, dans la vallée que les appels des oiseaux ou le chant du vent dans les branches. 14 °C, soleil et nombreux nuages. Vent de secteur Ouest soufflant à 20 km/h. 134 m de D+ sur Strava.

Mardi 7 avril 7H11'
Marche Athlétique 11,23 km en 1H24' dont environ 10 x 100 m récup environ 100 m
De l'usage de l'immense parking, de Cinéland à Trégueux. Echauffement en partie dans mon quartier désert et en partie sur le chemin de la zone commerçiale déserte, à Brézillet. Le temps de chercher le bon parking et c'est parti. 10 x 100 m environ, retour sur 100 m. Retour à la maison. Une bonne séance. J'ignore s'il y avait des caméras extérieures, mais un gars de la société de surveillance est passé quand j'ai eu fini. Il ne m'a rien dit. Circulez sur les parkings vides n'est pas encore listé dans toutes les interdictions. 9 °C et ciel très gris. Vent de secteur soufflant à 10 km/h. Peu après mon retour, il a un peu plu. J'ai appelé ma mère, âgée qui commence à suffoquer sous cette chape de plomb liberticide et pourtant, elle a un pavillon avec un très grand jardin. 37 m de D+ sur Strava.

Mercredi 8 avril 7H01'
Rando solo 19,10 km en 2H58'
Je suis donc partie très tôt et ai bravé les interdictions. Toutes les interdictions : 1. de se déplacer, 2. d'emprunter le GR, 3. de circuler loin de chez soi, 4. de se trouver proche de la mer, etc. Je ne liste pas toutes les interdictions, car à part la liberté de respirer, de manger et de s'acheter des clopes, il ne nous reste plus grand chose. Même courir commence à être drastiquement restreint dans certaines villes. Nos dirigeants parlent maintenant de traquer les citoyens, via des applications dans les smartphones, afin de combattre le virus. Ceci n'est pas une blague. Bienvenu chez Orwell. La grande marée était magnifique et paisible. Je me suis régalée, d'autant que la météo était également magnifique. Marée haute à 8H15', coefficient de 112. La vraie grande marée, c'est demain, avec un coefficient de 117 à 9H00' ; mais vu ce que j'ai vu et entendu aujourd'hui, il serait dangereux d'y aller. Contrôles démultipliés et on ne sait jamais sur quel con de flic ou de gendarme, on peut tomber ; certains n'hésitant plus à mâter les récalcitrants à coups de taser ou de matraque. 9 à 14 °C. Grand soleil dans un grand ciel bleu. Vent de secteur Nord-Ouest soufflant à 15 km/h. 260 m de D+ sur Strava

10H56'
Marche solo 8,17 km en 1H31'
Une fois rentrée, je me suis empressée de ressortir et de me "confiner" dans ma jolie vallée afin de profiter de cette magnifique journée. J'ai slalomé entre les voitures de police, en évitant les contrôles. Bouquiné pendant trois heures. Papoté à distance avec un monsieur âgé qui faisait du VTT électrique dans la vallée, chose totalement interdite. Lui qui a connu la dernière guerre mondiale, trouve tout ce qui se passe totalement ahurissant
. On pouvait encore sortir de chez soi, en Bretagne, sous l'occupation allemande. A 14H30', un avion de type biplace est venu faire des ronds au-dessus de la vallée. Probablement un avion de la gendarmerie qui fliquait les promeneurs en fond de baie. Du coup, je suis partie marcher sous le couvert des arbres, dans le fond de la vallée. En France, on a pas d'argent pour l'hôpital, pas d'argent pour acheter des masques et des tests, mais de l'argent pour acheter des drônes pour la gendarmerie et dépenser des heures de vols en surveillance des populations. 16-18 °C et du vent de secteur Nord-Est soufflant à 25 km/h. 125 m de D+ sur Strava.

Jeudi 9 avril 7H00'
CAP EF avec de l'endurance active 10 km en 1H01'
A l'origine, je pensais faire une séance mixte, moitié CAP, moitié MA, car je ne me sentais pas de jambes et puis ... Trop de rage, trop de stress à évacuer. Je suis effrayée par ce qui se passe actuellement et ce qui se profile prochainement. Cela me fait très peur. Sans compter l'énorme récession qu'on va se prendre dans la gueule et qui sera peut-être à la hauteur de la seconde guerre mondiale. Une réponse de Macron aux Gilets Jaunes ? Ce type est un psychopathe au vrai sens clinique du terme. A part cela, un tableau magnifique. Ciel entièrement bleu. A ma droite, Madame la Lune, très ronde et très blanche. A ma gauche, Monsieur Le Soleil, très rond et tout orange. Absolument fabuleux. J'ai adoré cette scène dont je me souviendrais longtemps. Cela m'a fait repenser au film de Richard Donner, Ladyhawke, la femme de la nuit. Pour le coup, j'ai rencontré plusieurs coureurs et coureuses. On court tous plus tôt, afin de ne pas se faire arrêter. Déjà 10 °C et quasiment pas de vent. Je file maintenant me réfugier dans ma vallée. 60 m de D+ sur Strava.

9H41'
Marche solo 13,10 km en 2H24'
Cette jolie vallée est en train de devenir mon deuxième "chez moi". Je m'y confine à volonté. J'observe que jour après jour, les petites feuilles qui étaient bourgeons hier, poussent aujourd'hui. Je vois les papillons jaunes, de ceux que je n'avais plus vu depuis pas mal de temps, je les vois qui volent et virevoltent, autour de moi, parmis les boutons d'or. Dans l'horreur ambiante, ce tableau est idyllique et mon refuge. Je l'apprécie pleinement. Mon vététiste est revenu. Il a fait trois fois la boucle, tellement le beau temps et les beautés naturelles, méritaient de prolonger son action. On a prolongé ensuite, en mode papotage. On ne se connait pas, mais on est humain et les humains, ils ont besoin, plus que tout autre chose, de sociabilité. Ce vététiste est mon "Vendredi", comme je dois moi-même, l'être pour lui. Drôle d'époque quand même. Je n'aurais jamais imaginé ce futur qui me fait vraiment très peur, je dois l'avouer. Quasiment 21 °C, aux heures les plus chaudes, avec un petit vent de secteur Est, soufflant à 25 km/h. J'aurais adoré passer la journée en bord de mer, mais c'est interdit, comme tant d'autres choses que moi-même je transgresse et mon vététiste inconnu. Comme tant d'autres aussi le font que je ne dénoncerais pas, car ça me fait trop plaisir de voir que nous sommes Humains, envers et contre tout. Dont la politique et ses injonctions (le fameux #restez chez vous). 147 m de D+ sur Strava. Dans ce désastre absolu, ceci était quand même une putain de bonne journée. Humainement parlant. De la voix de moi, Homme qui vit sur Terre. Ce que l'on a vraiment tendance à oublier actuellement.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !