Nutrition ultra et protéine

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateurs: akunamatata, philpask, Modos

Nutrition ultra et protéine

Messagepar pinpon69 » 28 Jan 2018, 07:33

Bonjour , a l entraînement on casse pas mal de fibre . Le,coureur a besoin de pas mal de protéine . Or on dit que trop de viande rouge c est Pas bon , que les produits laitiers non plus , les protéines en poudre font débat ... bref on est perdu . Y a t il ici des gens calés nutrition qui peuvent dire la vérité sur comment recharger notre stock de protéine sainement ?,???meeci
pinpon69
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 202
Inscrit le: 10 Jan 2017, 15:49

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Marathonnerre » 28 Jan 2018, 10:59

Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg, cela ne me semble pas trop compliqué d'y arriver en répartissant cela sur deux repas.
Avatar de l’utilisateur
Marathonnerre
Maître kikoureur
 
Messages: 2103
Inscrit le: 21 Sep 2013, 15:53

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Free Wheelin' Nat » 28 Jan 2018, 12:48

De plus, il y a des protéines dans pas mal de végétaux, et , parfois on l'oublie, notre corps est capable d'en produire .
Sinon comment des gens comme Scott Jurek pourraient-ils courir ce qu'ils courent? :wink:
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2581
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar GalatĂ©57 » 28 Jan 2018, 13:17

Idem
Suffit d'écouter son corps et non les "sirènes commerciales" qui ne sèment le doute que pour vendre leur solution..
Une alimentation saine et classique apporte suffisamment d'éléments à notre organisme sans besoin d'y ajouter une poudre de perlinpinpin au nom imprononçable venue d'une contrée lointaine.
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Maître kikoureur
 
Messages: 3765
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 28 Jan 2018, 16:10

pinpon69 a écrit:... dire la vérité sur comment recharger notre stock de protéine...

Je ne suis pas de la partie, mais je me questionne depuis 15 ans, et je lis des articles de temps en temps.
Il y a de telles contradictions dans ce qui est dit, qu'il ne semble pas y avoir de consensus scientifique aujourd'hui.
Beaucoup disent obligatoire de manger une bonne dose quotidienne de protéines animales.
Mais comme le dit Free Wheelin' Nat, Scott Jurek en étant végétalien a fait une très belle carrière de coureur d'ultra.
Mon petit témoignage perso, j'ai accédé à une 215° place sur 2700 partants au GRR avec une consommation assez modérée de protéines animales à cette époque là. Et je me suis très bien remis de cet ultra. Maintenant je suis fléxi-végétarien.

Autre point à surveiller pour un coureur de grande endurance, le fer car on détruit pas mal d'hématies. De la viande on assimile le fer jusqu'à un plafond vite atteint, des végétaux on n'assimile que 20% du fer mais sans plafond. (dit par un chercheur sur France Culture, mais j'aurais du mal à retrouver la source...)
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Sylvain IT » 28 Jan 2018, 19:56

Donc... il me semble que pour les protéines végétale entre en jeu le facteur limitant (c'est-à-dire que les acides aminés ne sont pas réparties comme elles le devraient et donc elles ne sont pas toutes utilisables "live" par le corps), du coup c'est pas la quantité totale qui compte mais la répartition en acides aminés.

Mais mettons que cela n'existe même pas, je prends une boite de haricots blanc (hydratés donc prêts à manger), que me dit la boite? 8%... ok, 100 grammes sont? 1,3 kg... personnellement j'aime bien les haricots blancs mais ça correspond en gros à une portion pour 4/5 personnes ça 1,3 kg.

Prenons les lentilles? 5,6% dit la boite, uhhh on s'approche des 2 kg lĂ  :roll:

Les protéines, c'est pas SI simple que ça :idea:

Et même la bonne vieille viande, elle tourne à maxi 30%, donc il faut commencer à dépasser les 300 grammes, ça ferait presque 3 steack hachés ça... mais bon on a l'idée : 1 steack haché purée, + 1 steack haché lentilles, 1 bout de from et voilà :mrgreen:

Sauf que même sans être végétarien, manger de la viande 2 fois par jour? mais y'a quelqu'un qui le fait vraiment? :|

En tout cas l'INRA dit que les français consomment en moyenne entre 85 et 90 grammes de protéines par jour, ça ne suffirait pas pour un "homme" de 70 kilo d'après marathonnerre, j'en pèse 85, c'est vite vu : je suis loin du compte 'en moyenne', et encore plus 'en vrai' en regardant ce que je mange.
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 559
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar pinpon69 » 28 Jan 2018, 20:32

Sylvain j ai fait le même genre de calcul que toi ! Je fais 70 kg il,me faudrait deux steacks 3 ou 4 yaourts deux trois cents gramme de pâtes idem de lentille et en plus on assimilerai de 30 grammes à la fois donc il faudrait 4 repas .... bref je comprend pas trop .! Il reste là protéine en poudre c est la,solution pour avoir le taf de protéine mais bon je suis méfiant vis à vis de ca mais peut être à tors .....
pinpon69
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 202
Inscrit le: 10 Jan 2017, 15:49

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 28 Jan 2018, 20:46

Marathonnerre a Ă©crit:Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg...

Voilà typiquement le genre de "recette" dont j'aimerais bien connaitre l'origine... Scientifique? Selon quelles études, menées comment, avec qui, comment s'exprimaient les résultats avant ce raccourci...
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 28 Jan 2018, 23:40

CAPCAP a Ă©crit:
Marathonnerre a Ă©crit:Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg...

Voilà typiquement le genre de "recette" dont j'aimerais bien connaitre l'origine... Scientifique? Selon quelles études, menées comment, avec qui, comment s'exprimaient les résultats avant ce raccourci...


De nombreuses études existent sur le sujet. Il est généralement admis qu'un sportif peut/doit consommer de 1.2 à 2g de poids de corps de protéine par jour (selon la personne et son entraînement...)
tiens tu dois pouvoir trouver des pistes en éplucant les références de ça: https://link.springer.com/article/10.21 ... 2050-00004


pinpon69 a écrit:Bonjour , a l entraînement on casse pas mal de fibre . Le,coureur a besoin de pas mal de protéine . Or on dit que trop de viande rouge c est Pas bon , que les produits laitiers non plus , les protéines en poudre font débat ... bref on est perdu . Y a t il ici des gens calés nutrition qui peuvent dire la vérité sur comment recharger notre stock de protéine sainement ?,???meeci


Je suis pas calé en nutrition, peut être un peu plus en bon sens, et d'après moi (tm) y a beaucoup d’ayatollah, de cons, de faibles ou de croyants qui se perdent dans le sujet.

Des protéines, on en trouve dans nombre d'aliments et pas seulement dans les produits d'origine animale.

calculer une portion type d'un seul aliment c'est ridicule. On ne mange pas un seul aliment dans la journée. Et si les proportions sont moins importantes que dans les haricots de la couleur que tu kiff, ben t'aura quand même des prot' dans du pain, des bananes, et bien d'autres choses.

Les produits laitiers pas bon, c'est une belle mode aussi. Entre les pseudo intolérants que ça ne gène pas d'arrêter de bouffer du fromage parce que de toute façon ce qu'ils connaissent du fromage, c'est babybel ou "pouah ça pue", les vrais intolérants qui sont élevés en couveuse depuis 5 générations, et les nouveaux scientifiques à base de raisonnement d'école maternelle (le lait c'est mauvais parce qu'un veaux ça grandit vite, bien plus vite qu'un humain, donc les protéines du lait de vache sont pas faites pour un humain, cqfd), les produits laitiers ont en effet mauvaise presse. C'est con, parce que c'est bien riche. Mais vous inquiétez pas, y'en a qui en profitent.
(au passage, y a des Ă©tudes qui vont dans l'autre sens: https://jissn.biomedcentral.com/article ... -2783-5-15 )

faut arrêter de se prendre le front pour espérer devenir une machine du jour au lendemain... ou arrêter de se trouver des manques.

La vérité vrai: manger varié, le moins transformé possible, en quantité suffisante, donc importante si l’entraînement est important/intensif. ça suffit largement.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 29 Jan 2018, 07:12

Vik a écrit:La vérité vrai: manger varié, le moins transformé possible, en quantité suffisante, donc importante si l’entraînement est important/intensif. ça suffit largement.

Globalement bien d'accord, même si je ne l'aurais pas dit comme ça (surtout les 3 premiers mots :mrgreen: )
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Sylvain IT » 29 Jan 2018, 10:13

Le bon sens, c'est bien... :wink:

Du coup je suis allé voir ce que nous apporte le pain et les bananes en protéines :idea:

Le pain en gros 8,5% et... et bien c'est énorme*! Bien vu... c'est presque mieux que les fameuses "légumineuses" et c'est un truc que je ne connaissais pas, merci!

* sur le pain ça me parait tellement "beau" que je me demande comment "on" n'en fait pas plus la pub.

La banane a priori 0,9%... c'est top pour un fruit, mais globalement complètement négligeable.

Personnellement, je serais un peu sur la ligne CAPCAP, j'ai la sensation qu'en moyenne un mec qui fait de la course à pied ne tourne pas à 100 grammes de protéines par jour... et continue à courir. Par contre, comme je suis en-dessous de ces valeurs, tout en consommant des protéines animales, je me dis que 'sans' cela serait impossible, à moins de ne faire de la bouffe LA préoccupation de la journée.

Le truc de dire tu manges un peu de tout et ça roule... ça marche si dans le un peu de tout tu mets des protéines animales. Sinon ou tu ne penses qu'à ça ou tu seras plus proche de 50 grammes que de 100, et on en retourne à la question de CAPCAP : n'a-t-on pas trop de cas désormais qui sont bien en-dessous de ces moyennes et en bonne santé, pour qu'on ne puisse se poser la question?

NB Je vis dans un pays arriéré comme l'Italie où les médecins de famille te font faire un bilan sanguin annuel si tu es végétarien (ici c'est pas considéré comme 'sain' a priori!).
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 559
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 29 Jan 2018, 10:57

Sylvain IT a écrit:* sur le pain ça me parait tellement "beau" que je me demande comment "on" n'en fait pas plus la pub.

#nogluten #lamodedusanspain

Sylvain IT a écrit:La banane a priori 0,9%... c'est top pour un fruit, mais globalement complètement négligeable.
[/i]

1.3g par banane, t'en prend 3 avec 200g de faisselle et ça donne un bon 10g. C'est un exemple de dessert ou goûter que je fais régulèrement. ça fait 10 à 12.5% de mon besoin de protéine journalier (67kg).

Le truc de dire tu manges un peu de tout et ça roule... ça marche si dans le un peu de tout tu mets des protéines animales. Sinon ou tu ne penses qu'à ça ou tu seras plus proche de 50 grammes que de 100, et on en retourne à la question de CAPCAP : n'a-t-on pas trop de cas désormais qui sont bien en-dessous de ces moyennes et en bonne santé, pour qu'on ne puisse se poser la question?

On doit pouvoir vivre et faire du sport avec moins d'apport, certes. De là à ce que ça soit idéal...

Pour les végétaliens, c'est bien connu que si ce n'est pas un régime qui empêche quoi que ce soit, ça nécessite plus d'attention pour éviter les carences, au moins pendant une période qui permette d'avoir suffisament de connaissances de soi et des aliments pour adapter ses repas.

A ceux qui citent scott jureck: lisez son bouquin, il ne l'a pas été du jour au lendemain.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar kevinsch » 29 Jan 2018, 11:44

Vik a écrit:Pour les végétaliens, c'est bien connu que si ce n'est pas un régime qui empêche quoi que ce soit, ça nécessite plus d'attention pour éviter les carences, au moins pendant une période qui permette d'avoir suffisament de connaissances de soi et des aliments pour adapter ses repas.

A ceux qui citent scott jureck: lisez son bouquin, il ne l'a pas été du jour au lendemain.




Pour ma part, je suis devenu végétalien il y a peu de temps suite à des problèmes médicaux pour mon fils et de nombreuses recherches pour faire au mieux les choses. J'ai aussi lu EAT AND RUN et cela a été un déclic pour moi ; je pense que depuis 2 ans que je commençais à me poser pas mal de questions , il me fallait un "modèle"

J'élabore mes plats pour faire un apport conséquent en protéine mais pas que ... il ne faut pas négliger tous les autres besoins du corps.

Mon grand questionnement reste désormais la connaissance de mon corps sur du long ... ne mangeant plus de fromage (oui vik j'ai arrêté le fromage alors que je viens du pays du comté et de la saucisse de morteau ;) ) et permettre à la machine de poursuivre l'effort sur la durée ( là les recettes de scott jurek sont instructives ) .. et en plus on a deux beaux exemples avec les LAPINS RUNNERS !

Bref, il faut se connaitre et apprendre Ă  se connaitre pour palier aux manques et veiller Ă  ses besoins.
kevinsch
Kikoureur débutant
 
Messages: 43
Inscrit le: 12 Nov 2015, 21:40

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar GalatĂ©57 » 29 Jan 2018, 12:34

Et je rajouterai qu'il ne faut pas penser à son alimentation le jour de l'ultra mais toute l'année.
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Maître kikoureur
 
Messages: 3765
Inscrit le: 08 FĂ©v 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Marathonnerre » 29 Jan 2018, 12:46

CAPCAP a Ă©crit:
Marathonnerre a Ă©crit:Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg...

Voilà typiquement le genre de "recette" dont j'aimerais bien connaitre l'origine... Scientifique? Selon quelles études, menées comment, avec qui, comment s'exprimaient les résultats avant ce raccourci...


Par exemple dans ce document " Hausswirth. Nutrition et performance en sport. La science au bout de la fourchette. Ed INSEP, 2012", on en trouve un résumé sur le site de l'Insep.
Egalement sur le site de l'Anses ou encore l'université du Québec


Free Wheelin' Nat a écrit:De plus, il y a des protéines dans pas mal de végétaux, et, parfois on l'oublie, notre corps est capable d'en produire .
Sinon comment des gens comme Scott Jurek pourraient-ils courir ce qu'ils courent? :wink:


Je l'ai vu avaler des gélules en plus de ses graines au cours de trois repas (peut-être était-ce une exception, il était en voyage à Paris)...
Avatar de l’utilisateur
Marathonnerre
Maître kikoureur
 
Messages: 2103
Inscrit le: 21 Sep 2013, 15:53

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar The Breizh Runner » 29 Jan 2018, 13:46

Ah Les protéines !!! un faux problème, on en a pas besoin autant qu'on voudrait nous le faire croire.
Les fruits, légumes, légumineux et noix diverses en apportent suffisament.

Je suis devenu végétarien en 2013 lors de la prépa de mon 2eme marathon puis végétalien en 2014. Je ne me prend pas la tete avec les protéines. Je cours 2/3 marathons et 1 ultra par an, plus quelques semis et trails. Aucun souci de santé, bien au contraire. Je trouve que je récupère plus vite également.
@ Instagram & Twitter : the_breizh_runner
Prochaines courses :
Marathon de Stuttgart - 04/03/18
Lavaredo Ultra trail - 22/06/18
The Breizh Runner
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 273
Inscrit le: 20 Mai 2015, 14:37
Localisation: Stuttgart, Allemagne

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar The Breizh Runner » 29 Jan 2018, 13:50

kevinsch a Ă©crit:
Vik a écrit:Pour les végétaliens, c'est bien connu que si ce n'est pas un régime qui empêche quoi que ce soit, ça nécessite plus d'attention pour éviter les carences, au moins pendant une période qui permette d'avoir suffisament de connaissances de soi et des aliments pour adapter ses repas.

A ceux qui citent scott jureck: lisez son bouquin, il ne l'a pas été du jour au lendemain.




Pour ma part, je suis devenu végétalien il y a peu de temps suite à des problèmes médicaux pour mon fils et de nombreuses recherches pour faire au mieux les choses. J'ai aussi lu EAT AND RUN et cela a été un déclic pour moi ; je pense que depuis 2 ans que je commençais à me poser pas mal de questions , il me fallait un "modèle"

J'élabore mes plats pour faire un apport conséquent en protéine mais pas que ... il ne faut pas négliger tous les autres besoins du corps.

Mon grand questionnement reste désormais la connaissance de mon corps sur du long ... ne mangeant plus de fromage (oui vik j'ai arrêté le fromage alors que je viens du pays du comté et de la saucisse de morteau ;) ) et permettre à la machine de poursuivre l'effort sur la durée ( là les recettes de scott jurek sont instructives ) .. et en plus on a deux beaux exemples avec les LAPINS RUNNERS !

Bref, il faut se connaitre et apprendre Ă  se connaitre pour palier aux manques et veiller Ă  ses besoins.


Salut Kevin,

d'autres ressources que j'utilise :
http://www.nomeatathlete.com/
la chaine youtube du pro Sage Canaday, également végétalien.
@ Instagram & Twitter : the_breizh_runner
Prochaines courses :
Marathon de Stuttgart - 04/03/18
Lavaredo Ultra trail - 22/06/18
The Breizh Runner
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 273
Inscrit le: 20 Mai 2015, 14:37
Localisation: Stuttgart, Allemagne

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Benjamin73 » 29 Jan 2018, 17:49

Vik a écrit:Les produits laitiers pas bon, c'est une belle mode aussi. Entre les pseudo intolérants que ça ne gène pas d'arrêter de bouffer du fromage parce que de toute façon ce qu'ils connaissent du fromage, c'est babybel ou "pouah ça pue", les vrais intolérants qui sont élevés en couveuse depuis 5 générations, et les nouveaux scientifiques à base de raisonnement d'école maternelle (le lait c'est mauvais parce qu'un veaux ça grandit vite, bien plus vite qu'un humain, donc les protéines du lait de vache sont pas faites pour un humain, cqfd), les produits laitiers ont en effet mauvaise presse. C'est con, parce que c'est bien riche. Mais vous inquiétez pas, y'en a qui en profitent.
(au passage, y a des Ă©tudes qui vont dans l'autre sens: https://jissn.biomedcentral.com/article ... -2783-5-15 )



J'aime :lol:
Avatar de l’utilisateur
Benjamin73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 480
Inscrit le: 27 Juil 2009, 10:01

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar NRT421 » 29 Jan 2018, 20:19

Vik a écrit:Pour les végétaliens, c'est bien connu que si ce n'est pas un régime qui empêche quoi que ce soit, ça nécessite plus d'attention pour éviter les carences, au moins pendant une période qui permette d'avoir suffisament de connaissances de soi et des aliments pour adapter ses repas.

A ceux qui citent scott jureck: lisez son bouquin, il ne l'a pas été du jour au lendemain.

Ui, et il y a des effets de bord d'après son ex-pacer :
If there isn't one chapter or paragraph to say that he stops every 100 yards to take a poo it can't really be completely right. You know what it's like pacing a vegan for 15 years? I always brought extra toilet paper for him. It was always a joke: Scott, man, you've got it all wrong. You shouldn't be going after Brooks, you should be going after Scott’s toilet paper.

Désolé, c'est du rosbif, donc pour ceux qui sont étanches aux charmes du grand-breton dans le texte, ça donne globalement l'idée que le végétalien Jurek pose un cigare tout les 30 mètres. L'intégrale ici :
https://www.outsideonline.com/1901406/dusty-olson-pacing-scott-jurek-one-ultrarunnings-leading-men
:mrgreen: :arrow:
Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. - S. Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde)
Avatar de l’utilisateur
NRT421
Kikoureur ki kour
 
Messages: 688
Inscrit le: 08 DĂ©c 2012, 19:03

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 29 Jan 2018, 21:22

Marathonnerre a Ă©crit:Egalement sur le site de l'Anses

Voici quelques extraits que je retiens d'une rapide lecture:

"Bien que cette notion soit encore l’objet de débats scientifiques, il semble bien que le besoin en protéines des sportifs soit augmenté, par rapport à une population de sujets sédentaires de la même classe d’âge, et ce en fonction du type de discipline (ou d’entraînement) réalisée ... la pratique de l’activité physique intense ne parait pas augmenter spécifiquement le risque d’inadéquation de l’apport protéique chez le végétarien ou le végétalien ... il apparaît que les régimes lacto-ovo-végétariens ne semblent pas affecter les performances au cours d’exercices de type endurant ... Les réponses physiologiques à l’entraînement ne semblent donc pas dépendre de l’origine des protéines consommées..." p.178
"il peut être supposé que la répétition d’exercices d’endurance induit une augmentation des besoins nutritionnels en acides aminés". p.180
Pas hyper certain quand mĂŞme ! :roll:

"L’état d’entraînement en endurance permet de réduire l’oxydation des acides aminés pendant l’exercice à puissance absolue constante." p182
D'où l'intérêt de s'entraîner "un peu" avant un ultra :mrgreen:

"Les apports énergétiques sont un déterminant du métabolisme des protéines : dans les cas où ces apports sont faibles, l’oxydation relative des protéines au cours de l’exercice augmente" p.183
D'où l’intérêt redoublé de ne pas passer en mode hypoglycémie ! :lol:

"Au début d’un programme en endurance ou au cours d’une augmentation même progressive des charges de travail, l’augmentation de la charge de travail se traduit par un déséquilibre transitoire du bilan azoté. Ainsi, l’augmentation du besoin en protéines est transitoire.
Les adaptations physiologiques à l’entraînement se traduisent par une augmentation de l’efficacité métabolique quant à l’épargne des acides aminés. D’une façon générale, on considère que pour les sportifs d’endurance, de loisir, les besoins en protéines ne diffèrent pas de ceux de la population générale dès lors que la dépense énergétique est prise en considération. Pour les sujets bien entraînés en endurance (4 à 5 jours par semaine pendant une heure au moins), l’augmentation du besoin semblerait n’être que de 20 % à 25 % comparativement à la population sédentaire, soit 1,1 g.kg-1.j-1. Il semble que l’exercice d’endurance d’intensité faible ou modérée n’affecte pas le besoin en protéines (quant à la proportion de la ration)"

En ultra, on est bien dans un "exercice d’endurance d’intensité faible ou modérée" donc pas besoin de se "charger" considérablement en protéines :wink:

"Les besoins en protéines du sportif d’endurance peuvent être évalués à 1-1,1 g.kg-1.j-1" p.201
1 Ă  1,1 g/kg/j, on est assez loin des 1,4 ! 8)
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 29 Jan 2018, 21:34

CAPCAP a écrit:En ultra, on est bien dans un "exercice d’endurance d’intensité faible ou modérée" donc pas besoin de se "charger" considérablement en protéines :wink:


pour quelqu'un qui met en cause la rigueur scientifique de ses interlocuteurs je te trouve culotté ;-)

exercice d'endurance c'est footing d'1h, c'est pas un ultra.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar kevinsch » 29 Jan 2018, 21:38

Question aux vegans car lĂ  je nage .... quelle B12 utilisez vous et sous quelle posologie ?
kevinsch
Kikoureur débutant
 
Messages: 43
Inscrit le: 12 Nov 2015, 21:40

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 29 Jan 2018, 21:57

Vik a Ă©crit:pour quelqu'un qui met en cause la rigueur scientifique de ses interlocuteurs

Bon, j'ai encore dĂ» mal m'exprimer. :oops:
C'est en remontant aux sources que je voudrais me questionner. Sachant qu'une démarche scientifique ne fait pas le résultat sûr. Il faut parfois plusieurs résultats, différentes méthodes, qui montrent la question sous différents angles... pour arriver à une conclusion claire.
Et j'entends encore des propos qui ne semblent pas compatibles. Je ne veux pas mettre en cause la rigueur d'un interlocuteur (ici ou ailleurs) mais j’aimerais une vision large, décantée, aboutissant sur un consensus scientifique. Je rêve sans doute un peu... :oops:

Vik a Ă©crit:exercice d'endurance c'est footing d'1h, c'est pas un ultra.
N'est-ce pas là une définition de coureur? Je comprends moi que courir plusieurs heures correspond à un "exercice d'endurance", à l'opposée de "l'exercice de force" de l'étude
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 29 Jan 2018, 22:28

CAPCAP a écrit:Sachant qu'une démarche scientifique ne fait pas le résultat sûr. Il faut parfois plusieurs résultats, différentes méthodes, qui montrent la question sous différents angles... pour arriver à une conclusion claire.

On est d'accord :)

CAPCAP a écrit:Et j'entends encore des propos qui ne semblent pas compatibles. Je ne veux pas mettre en cause la rigueur d'un interlocuteur (ici ou ailleurs) mais j’aimerais une vision large, décantée, aboutissant sur un consensus scientifique. Je rêve sans doute un peu... :oops:


Je pense que tu veux voir trop large. Le consensus ne peut se faire que sur un problème bien délimité.

Or, si le consensus existe pour un "besoin" en protéine plus important pour un grand sportif que pour un sédentaire, plus important pour une épreuve de force que d'endurance, il existe dans un cadre, celui d'une société occidentale avec une alimentation classique (vis à vis de cette société).

Les études n'ont pas été faites sur des végétaliens.
Les études n'ont pas été faites dans le but de démontrer qu'il était possible de faire avec un apport en protéine amoindri en cherchant des solutions alternatives. Les études n'ont pas été faites dans le but de vendre des protéines d'origine animales.

C'est un consensus, le sportif a besoin de plus de protéine, dans le cadre "commun".
Et "besoin" c'est au sens idéal, ça n'est pas binaire avec danger de mort subite.

Maintenant, en ce qui concerne 1) les régimes alternatifs et 2) l'utraendurance, on est peu avancé dans le premier cas et aux prémices dans le second des recherches.

Les études sur l'autophagie par exemple sont toutes récentes (http://www.physiology.org/doi/pdf/10.11 ... 00952.2011 sur l'ultraendurance en 2012) et en appelle bien d'autres.

Pour rappel, la proportion de 1.1g/poids de corps en endurance est valable seulement si l'apport de carbohydrates est suffisant, c'est donc un point clé à ne pas oublier et qui va à l'encontre de certaines pratiques qui fonctionnent, comme le régime cétogène.

Il est donc fort probable qu'il n'y est pas de consensus dans un cadre aussi grand que tu le souhaiterai, car le corps humain s'adapte au stress, et sera donc capable de faire avec moins de protéines si tu décide de manger peu de protéines, de faire quasi sans carbohydrates si tu décide que t'as bouffé assez de pates quand t'étais étudiant et que t'aime puer de la gueule, etc...

Reste la question: qu'est ce qui est idéal ?

Qui en appellent d'autres:
idéal pour qui ? tes perfs ? tes goûts ? ta santé ? ton entourage ? l’environnement ? les chatons potentiels copains des veaux de l'alpage d'à côté ?

toujours une histoire de cadre...

Vik a Ă©crit:exercice d'endurance c'est footing d'1h, c'est pas un ultra.
N'est-ce pas là une définition de coureur? Je comprends moi que courir plusieurs heures correspond à un "exercice d'endurance", à l'opposée de "l'exercice de force" de l'étude[/quote]

Bha Ă  la limite faudrait poser la question Ă  nos amis les chercheurs, mais dans ultra-endurance, y a ultra.

Et c'est pas pour rien qu'il y a des recherches depuis quelques années sur les impacts de ce petit préfixe, "ultra".

Sans parler du fait que l'ultra en montagne peut être bien différent musculairement d'un footing sur la promenade des anglais...
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar The Breizh Runner » 30 Jan 2018, 08:34

kevinsch a Ă©crit:Question aux vegans car lĂ  je nage .... quelle B12 utilisez vous et sous quelle posologie ?


Salut,

pour ma part, j'utilise du lait d'avoine ou d'amande enrichi en B12 dans mes céréales le matin.
Sur mes pates, je met du "nutritional yeast" (Désolé, je ne sais pas le nom en francais, expat depuis 2000), cela est aussi enrichi en B12. Cela remplace le fromage rapé :mrgreen:
@ Instagram & Twitter : the_breizh_runner
Prochaines courses :
Marathon de Stuttgart - 04/03/18
Lavaredo Ultra trail - 22/06/18
The Breizh Runner
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 273
Inscrit le: 20 Mai 2015, 14:37
Localisation: Stuttgart, Allemagne

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Davide » 30 Jan 2018, 09:52

The Breizh Runner a Ă©crit:
kevinsch a Ă©crit:Question aux vegans car lĂ  je nage .... quelle B12 utilisez vous et sous quelle posologie ?


Salut,

pour ma part, j'utilise du lait d'avoine ou d'amande enrichi en B12 dans mes céréales le matin.
Sur mes pates, je met du "nutritional yeast" (Désolé, je ne sais pas le nom en francais, expat depuis 2000), cela est aussi enrichi en B12. Cela remplace le fromage rapé :mrgreen:


- J'ai jamais trouvé du lait d'amande enrichi en B12 en France. Pour cela j'utilise des gélules de 500 µg, 4 jours par semaine, 1 fois par jour (https://www.onatera.com/produit-vitamin ... ,1572.html) : la dose recommandée est de 2000 µg par semaine, en plusieurs prises (ça améliore l'assimilation). On ne peut pas faire d'overdose de B12, donc on peut en prendre de plus. Pour rappel, sélon les organismes, le bésoin en B12 est d'environ 3 µg/j, mais la B12 n'etant pas facile a absorber, la posologie (2000 µg/semaine) est effectivement plus importante.

Nutritional Yeast >> Levure de blé ou Levure "diététique" ou maltée selon les appellations. (https://www.greenweez.com/markal-levure ... 50g-p76035) mais attention, il ne faut pas se cantonner à la levure pour la B12, il faut vraiment un complement spécifique.
Avatar de l’utilisateur
Davide
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 122
Inscrit le: 16 Mars 2016, 16:30

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar The Breizh Runner » 30 Jan 2018, 10:20

Davide a Ă©crit:
- J'ai jamais trouvé du lait d'amande enrichi en B12 en France. Pour cela j'utilise des gélules de 500 µg, 4 jours par semaine, 1 fois par jour (https://www.onatera.com/produit-vitamin ... ,1572.html) : la dose recommandée est de 2000 µg par semaine, en plusieurs prises (ça améliore l'assimilation). On ne peut pas faire d'overdose de B12, donc on peut en prendre de plus. Pour rappel, sélon les organismes, le bésoin en B12 est d'environ 3 µg/j, mais la B12 n'etant pas facile a absorber, la posologie (2000 µg/semaine) est effectivement plus importante.

Nutritional Yeast >> Levure de blé ou Levure "diététique" ou maltée selon les appellations. (https://www.greenweez.com/markal-levure ... 50g-p76035) mais attention, il ne faut pas se cantonner à la levure pour la B12, il faut vraiment un complement spécifique.



celui que j'utilise en Allemagne est Ă  priori disponible en France :
https://www.alpro.com/fr/produits/boiss ... e/original

Merci pour l'appelation en Francais :D
@ Instagram & Twitter : the_breizh_runner
Prochaines courses :
Marathon de Stuttgart - 04/03/18
Lavaredo Ultra trail - 22/06/18
The Breizh Runner
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 273
Inscrit le: 20 Mai 2015, 14:37
Localisation: Stuttgart, Allemagne

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Davide » 30 Jan 2018, 10:23

The Breizh Runner a Ă©crit:
celui que j'utilise en Allemagne est Ă  priori disponible en France :
https://www.alpro.com/fr/produits/boiss ... e/original

Merci pour l'appelation en Francais :D


Ah ! je vais regarder ça.
Avatar de l’utilisateur
Davide
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 122
Inscrit le: 16 Mars 2016, 16:30

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Cheville de Miel » 30 Jan 2018, 10:56

Je fais pas de régime spécifique mais je trouve ça vachement bon :
https://www.gerble.fr/mes-produits.php? ... 3750362630

J'en mets sur toute mes cruditées :mrgreen:
Pour le reste, peu d'aliment transformés, beaucoup de légumineuses, d'Abats (Boudins/Tripes....), de chocolat noir (http://www.chocolat-berger.fr/, ils sont extra et c'est un des rares restant à torréfier), de fruits secs divers et variés et de bons fromages. :lol:

En fait des choses que j'aime.

@Plouf

R
Avatar de l’utilisateur
Cheville de Miel
Kikoureur ki kour
 
Messages: 655
Inscrit le: 05 Jan 2016, 08:46

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Kirikou69 » 30 Jan 2018, 11:16

Cheville de Miel a écrit:Je fais pas de régime spécifique mais je trouve ça vachement bon :
https://www.gerble.fr/mes-produits.php? ... 3750362630

J'en mets sur toute mes cruditées :mrgreen:

Si c'est pour le goût légèrement malté, ça serait pas plus simple de prendre une mousse de plus par jour ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Kirikou69
Kikoureur ki kour
 
Messages: 857
Inscrit le: 10 Oct 2012, 20:07

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Davide » 30 Jan 2018, 11:23

Kirikou69 a Ă©crit:
Cheville de Miel a écrit:Je fais pas de régime spécifique mais je trouve ça vachement bon :
https://www.gerble.fr/mes-produits.php? ... 3750362630

J'en mets sur toute mes cruditées :mrgreen:

Si c'est pour le goût légèrement malté, ça serait pas plus simple de prendre une mousse de plus par jour ? :wink:


Justement, c'est pour alterner, si non 200 km par semaines c'est pas assez... ;)
Avatar de l’utilisateur
Davide
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 122
Inscrit le: 16 Mars 2016, 16:30

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Sylvain IT » 31 Jan 2018, 11:23

Vik a écrit:Les études n'ont pas été faites sur des végétaliens.
Les études n'ont pas été faites dans le but de démontrer qu'il était possible de faire avec un apport en protéine amoindri en cherchant des solutions alternatives. Les études n'ont pas été faites dans le but de vendre des protéines d'origine animales.


D'une façon générale, j'aime le post de Vik... le problème n'est pas tant dans le consensus, ou pas, mais dans l'objectif des recherches et dans leurs possibles réponses, enfin Vik dit ça très bien.

Ensuite j'aimerais souligner qu'il y a quand même un hic à penser que tel ou tel régime soit vachement sain si pour le compléter tu dois mettre des trucs et des machins qui ne sont pas dans le commerce ici mais le serait là-bas. :roll:

Cela serait comme dire, mon alimentation ne me donne aucun problème de cholestérol, avec mes pilules tout va bien :wink:

:arrow: pour rire, l'an dernier la doyenne italienne est morte à 117 ans, en gros elle disait que sa longévité exceptionnelle était due à 2 trucs a) s’être séparée de son mari avant la seconde guerre mondiale (avant que le divorce n'existe et parce que c'était un vrai con), b) à une maladie à la sortie de la guerre que son toubib lui avait conseillé de soigner en mangeant 2 œufs par jour et de la viande. Ce qu'elle a fait tous les jours pendant ses 70 dernières années...
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 559
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Davide » 31 Jan 2018, 11:37

Sylvain IT a Ă©crit:
Vik a écrit:Les études n'ont pas été faites sur des végétaliens.
Les études n'ont pas été faites dans le but de démontrer qu'il était possible de faire avec un apport en protéine amoindri en cherchant des solutions alternatives. Les études n'ont pas été faites dans le but de vendre des protéines d'origine animales.


D'une façon générale, j'aime le post de Vik... le problème n'est pas tant dans le consensus, ou pas, mais dans l'objectif des recherches et dans leurs possibles réponses, enfin Vik dit ça très bien.

Ensuite j'aimerais souligner qu'il y a quand même un hic à penser que tel ou tel régime soit vachement sain si pour le compléter tu dois mettre des trucs et des machins qui ne sont pas dans le commerce ici mais le serait là-bas. :roll:

Cela serait comme dire, mon alimentation ne me donne aucun problème de cholestérol, avec mes pilules tout va bien :wink:

:arrow: pour rire, l'an dernier la doyenne italienne est morte à 117 ans, en gros elle disait que sa longévité exceptionnelle était due à 2 trucs a) s’être séparée de son mari avant la seconde guerre mondiale (avant que le divorce n'existe et parce que c'était un vrai con), b) à une maladie à la sortie de la guerre que son toubib lui avait conseillé de soigner en mangeant 2 œufs par jour et de la viande. Ce qu'elle a fait tous les jours pendant ses 70 dernières années...


C'est un peu comme les gros fumeurs qui ne meurent pas de cancer aux poumons :) Après l'étude sciétnfique basé sur un échantillon d'une seule personne, comment dire... 8)

Après, moi je ne suis pas végéta(r/l)ien pour une question de santé (même si souvent c'est un "effet sécondaire" de ce régime : le fait de faire attention à ce qu'on mange fait ce qu'on arrête de manger n'importe quoi tout le temps et on varie notre alimentation pour éviter de manger tout le temps de l'herbe et du tofu.. mais bon, les frites à l'huile d'olive sont végétaliennes hein...), juste ne je ne veux pas manger des animaux 8)

Et globalement, je suis "contre" tous types de "superfood", intégrateur, et - comme le dis bien Vik - tout type d'alimentation "transformé" : plus c'est simple, mieux c'est pour la santé, independamment du régime. Et aujourd'hui si on mangé varié, on mange TELLEMENT dans notre société occidentalisé, que c'est difficile d'avoir des carences...
Avatar de l’utilisateur
Davide
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 122
Inscrit le: 16 Mars 2016, 16:30

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Sylvain IT » 31 Jan 2018, 13:03

Davide a écrit:C'est un peu comme les gros fumeurs qui ne meurent pas de cancer aux poumons :) Après l'étude sciétnfique basé sur un échantillon d'une seule personne, comment dire... 8)


Tu veux dire que ça vaut exactement comme le livre de Scott machin, c'est ça? :wink:

Ce qui m'avait fait rire en lisant les articles c'était que cette dame était LE symbole de l'alimentation protéiné dont on sait bien qu'elle fait mal à la santé, si en plus tu ajoutes un look (forcément!) à la Carmen Cru, c'était comique, vraiment.
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 559
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Davide » 31 Jan 2018, 13:07

Sylvain IT a Ă©crit:
Davide a écrit:C'est un peu comme les gros fumeurs qui ne meurent pas de cancer aux poumons :) Après l'étude sciétnfique basé sur un échantillon d'une seule personne, comment dire... 8)


Tu veux dire que ça vaut exactement comme le livre de Scott machin, c'est ça? :wink:

Ce qui m'avait fait rire en lisant les articles c'était que cette dame était LE symbole de l'alimentation protéiné dont on sait bien qu'elle fait mal à la santé, si en plus tu ajoutes un look (forcément!) à la Carmen Cru, c'était comique, vraiment.


Au moins dans le livre de Scott Jurek il y a des recettes (dans le vrai sens du mot : des recettes de cuisine!) et il raconte son histoire, c'est toujours intéressant, c'était quand même LE coureur d'Ultra de début années 2000...
Avatar de l’utilisateur
Davide
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 122
Inscrit le: 16 Mars 2016, 16:30

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 31 Jan 2018, 15:05

Sylvain IT a Ă©crit:
Davide a écrit:C'est un peu comme les gros fumeurs qui ne meurent pas de cancer aux poumons :) Après l'étude sciétnfique basé sur un échantillon d'une seule personne, comment dire... 8)


Tu veux dire que ça vaut exactement comme le livre de Scott machin, c'est ça? :wink:


éhéhéhé :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar CAPCAP » 31 Jan 2018, 22:07

Sylvain IT a Ă©crit:
Davide a écrit:C'est un peu comme les gros fumeurs qui ne meurent pas de cancer aux poumons :) Après l'étude sciétnfique basé sur un échantillon d'une seule personne, comment dire... 8)
Tu veux dire que ça vaut exactement comme le livre de Scott machin, c'est ça? :wink:

Hum, scientifiquement, il est également intéressant d'étudier les exceptions, non?
Sûr qu'il ne faut alors pas les prendre pour la règle. Mais parfois comprendre ce qui ce passe sur l'exception permet de mieux comprendre l'ordinaire je crois.
Par ailleurs, comme dit plus haut, Scott avait pris son temps pour devenir végétalien, il s'était semble-t-il beaucoup renseigné. Son livre est un peu son compte-rendu de ses lectures éclairées par son expérience de très grand traileur. Intéressant donc. :wink:

Après, ses gélules, ne serait-ce que de la vitamine B12?
"Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux" Pierre Desproges (1939-1988) ...30 ans déjà...
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1821
Inscrit le: 19 Mars 2006, 16:33

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar Vik » 31 Jan 2018, 22:17

CAPCAP a écrit:Par ailleurs, comme dit plus haut, Scott avait pris son temps pour devenir végétalien, il s'était semble-t-il beaucoup renseigné. Son livre est un peu son compte-rendu de ses lectures éclairées par son expérience de très grand traileur. Intéressant donc. :wink:


mouai, intéressant certes, mais biaisé par sa croyance. il aborde vraiment ça façon "c'est la solution".

on peut dire que mon avis est biaisé aussi, bien sur, mais bon, ça ne m'a pas convaincu.

On peut aussi noter que comme pour tout le monde, ses rencontres l'ont fait évoluer. Il s'est renseigné certes, mais pas parce qu'il a entrepris des recherches scientifiques sur le sujet. Parce qu'il a rencontré des personnes qui l'ont inspiré, convaincu, au moins de s'y intéresser, voir de creuser et d'y "croire".

Ce n'est pas pour dire que c'est mal, c'est juste pour tempérer l'aspect "ça marche et c'est la solution" de son choix.

Et bien entendu, son véganisme c'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des événements de vie et de rencontres qui ont forgé l'athlète d'ultra endurance qu'il est devenu. (Notamment au contact de personnes auxquelles je m'identifie plus: côte de bœuf, alcool, provocation, à moitié à poil... :lol: :lol: :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3335
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar PierreMontagne » 01 FĂ©v 2018, 12:21

Marathonnerre a écrit:Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg, cela ne me semble pas trop compliqué d'y arriver en répartissant cela sur deux repas.


C'est au contraire difficile d'y arriver. Ici on parle de 1,5 gr par kilo et par jour. Mais ce sont des grammes de..protéine pas de produit brut . 100gr de viande ne contient pas 100gr de protéine mais autour de 20 gr selon le type de viande.
Ce n'est pas la même chose. Il en faut des grammes et des grammes de viande pour atteindre tes 105 gr de protéines .
Avatar de l’utilisateur
PierreMontagne
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1114
Inscrit le: 20 FĂ©v 2008, 20:06

Re: Nutrition ultra et protéine

Messagepar PierreMontagne » 01 FĂ©v 2018, 12:29

Vik a Ă©crit:
CAPCAP a Ă©crit:
Marathonnerre a Ă©crit:Pour un sportif en endurance, avec un besoin maximal autour de 1,5 gramme x par son poids corporel, soit 105 grammes pour 70 kg...

Voilà typiquement le genre de "recette" dont j'aimerais bien connaitre l'origine... Scientifique? Selon quelles études, menées comment, avec qui, comment s'exprimaient les résultats avant ce raccourci...


De nombreuses études existent sur le sujet. Il est généralement admis qu'un sportif peut/doit consommer de 1.2 à 2g de poids de corps de protéine par jour (selon la personne et son entraînement...)
tiens tu dois pouvoir trouver des pistes en éplucant les références de ça: https://link.springer.com/article/10.21 ... 2050-00004


pinpon69 a écrit:Bonjour , a l entraînement on casse pas mal de fibre . Le,coureur a besoin de pas mal de protéine . Or on dit que trop de viande rouge c est Pas bon , que les produits laitiers non plus , les protéines en poudre font débat ... bref on est perdu . Y a t il ici des gens calés nutrition qui peuvent dire la vérité sur comment recharger notre stock de protéine sainement ?,???meeci


Je suis pas calé en nutrition, peut être un peu plus en bon sens, et d'après moi (tm) y a beaucoup d’ayatollah, de cons, de faibles ou de croyants qui se perdent dans le sujet.

Des protéines, on en trouve dans nombre d'aliments et pas seulement dans les produits d'origine animale.

calculer une portion type d'un seul aliment c'est ridicule. On ne mange pas un seul aliment dans la journée. Et si les proportions sont moins importantes que dans les haricots de la couleur que tu kiff, ben t'aura quand même des prot' dans du pain, des bananes, et bien d'autres choses.

Les produits laitiers pas bon, c'est une belle mode aussi. Entre les pseudo intolérants que ça ne gène pas d'arrêter de bouffer du fromage parce que de toute façon ce qu'ils connaissent du fromage, c'est babybel ou "pouah ça pue", les vrais intolérants qui sont élevés en couveuse depuis 5 générations, et les nouveaux scientifiques à base de raisonnement d'école maternelle (le lait c'est mauvais parce qu'un veaux ça grandit vite, bien plus vite qu'un humain, donc les protéines du lait de vache sont pas faites pour un humain, cqfd), les produits laitiers ont en effet mauvaise presse. C'est con, parce que c'est bien riche. Mais vous inquiétez pas, y'en a qui en profitent.
(au passage, y a des Ă©tudes qui vont dans l'autre sens: https://jissn.biomedcentral.com/article ... -2783-5-15 )

faut arrêter de se prendre le front pour espérer devenir une machine du jour au lendemain... ou arrêter de se trouver des manques.

La vérité vrai: manger varié, le moins transformé possible, en quantité suffisante, donc importante si l’entraînement est important/intensif. ça suffit largement.


tu crois ou pas, c'est ton droit. Adulte on a pas ou très peu les enzymes nécessaires pour dégrader la protéine de lait. Et ça c'est comme ça, c'est factuel. Donc on peu broder longtemps sur le sujet mais scientifiquement c'est comme ça.
Pourquoi digère t'on plutôt bien le fromage blanc et les yaourts ? parce qu'il y a peu de lactose.
A contrario du lait et du fromage.
Avatar de l’utilisateur
PierreMontagne
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1114
Inscrit le: 20 FĂ©v 2008, 20:06

Suivant Retour vers [Bistro] Le bistro de KikouroĂą

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CAPCAP, CommonCrawl [Bot], Google Web Preview [Crawler] et 1 invité

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.06 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !