Récit de la course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km 2010, par trinouill

L'auteur : trinouill

La course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km

Date : 4/4/2010

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1162 vues

Distance : 55km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

bringleglidibluk in blink me dit le réveil,faut se lever!!!

dans ma tête je me dit:"yes j'ai dormi!!!",chose qui n'arrive que rarement à la nuit précedent la course.

sur ce je me lève avec un mental qui me semble au meilleur de sa forme.

douche,petit déj.....et déjà 5h moins 20,juste le temps de faire un bisous à ma toutoute qui redistribuera à toute la tribu une fois celle ci levée.je me rend au coudray monceau pour chercher Ponpon qui prend place dans la voiture et de ce pas,direction le perray.cool ce ponpon ,on s'entend bien;il viens de me dire qu'il participait à son tout premier trail et je me dit que je ne suis pas le seul fou sur terre( yes!!!).

Une fois arrivé sur place,le petit manège d'avant course débute: retrait de dossard,habillage d circonstance ......photos de ci de là avec le joyeux Clément (ponpon) et paf c'est déjà le départ (me souvient pas d'avoir entendu un pan suivi de la chute d'un volatile pour le départ!???).

ça y est on est d'dans;c'est bien plat sur les 4 premieres bornes limite faut plat descendant;on discute pas mal avec clément,puis on se dit que l'on gallpe un peus trop fort donc on rallenti d quelques peus notre chevauchée fantstique.La premiére bosse arrive et je me sent dans une bonne forme,les quelque suivante s'annoncent globalement "qui passent bien";(entre temps ma pompe gauche a littérallement disparue dans la boue,que je récupére aussitôt ;je la relaçe,mais je la ou plutôt les perdrai pas mal de fois quand même).à partir du 10éme,les choses se corsent un peut et l'on commence à voir les kakous du départ du genre "j'ecrase les 25 bosses"en 2h15 en prendre un sacré coup pour leur grade;mon pnonpon m'étonne vraiment pour son 1er trail;trés vite on se rend compte que nous sommes les deux seuls à papoter ,ce qui ne vas pas nous stopper pour autant.

le 1er ravito arrive et on prend vite froid à glander un peut;promis le prochain ravito ,je sort la vest;j'en profite pour mettre le bonet péruvien et repartir de plus belle avec ponopon.les bosses se suivent et ne se ressemblent vraiment pas;de ce fait on en prend plein les yeux;je lache un peus clément qui me retrouvera au 2éme ravitto;je met la veste,le bonnet retrouve mon ponpon et aprés quelques minutes ,repartons mais pas longtemps puisque l'on croise le bagnard et demandons à Sabrina(que l'on viens juste de rencontrer,si elle peut nous prendre en photo.clic clac c'est dans la boite et l'on repart à 4 comme des chevaliers à la quette du graal d'un jour.ça papotte de plus belle ,ça déconne à tout va,le moral est bon ou redeviens bon pour ceux qui l'on un peut perdu;je m'éloigne de clément accompagné de la sympatique sabrina,je m'éclate dans les descentes ( merci les saucony progrid xodus);le passage au lavoir est assez terrible(surtout aprés losrqu'il faut sauter le petit ruisseau:là y aurai du avoir un photographe).j'apperceois de plus en plus de courreurs(euses) "ramer" avec leur batons;est ce bien utile sur ce genre de parcours?

je n'ai aucune idée du temps que cela fait que je cours (français?),je m'aperceois avec stuppeur d'avoir déjà 8h dans les pates et que tout vas pour le mieux(putain de mental today);à chaque montée,j'entonne le "à la salope",contre toutes ces montées raides qui commencent à peser.dernier ravito ebn vue;sabrina execute un arrêt assez bref et repart aussitôt.à partir de ce point ravito et pendant à peus prés une bonne heure,je ne croisepersonne et commence à m'inquieter de m'être quelque peut  paumé;le tachimétre du moral remonte d'un coup sec à la vue de sabrina juste à la montée devant moi;content de ne pas mêtre paumé je reprend la tchatche  et nous poursuivont notre périple .un gars nous dit ça y est plus de côtes et la mon moral est cassé;jusqu l'arrivée je plante littéralement pour arrive en 10h02et34s;ces 3/4 derniers "kill 'ométres ont été  les plus durs pour moi.j'arrive devant la salle et demande ou est l'arrivée ?????????m'sieur fo frapper à la voiture là et dire qu'zétes arrivés?????????

j'arrive dans la salle et sourit enfin;c'est le 1er tshirt finisher à ma taille;je me retourne et retrouve mon ponpon qui en termine en 10h18 :respect man.

on repart vers la seine et marne avec cette sensation du devoir accompli,je dépose clément au coudray, on se fait la bise et à plus sur d'autres courses;on  s'est vraiment bien éclaté!!!

une de plus accroché au tableau;la prochaine sera la moins hard en juillet

je vous racconterai....

 

3 commentaires

Commentaire de shunga posté le 23-04-2010 à 17:59:00

j'aime bien les récits tardifs. Ils ne nous restent que les bons souvenirs et tu nous replonges dedans. BRavo !

Commentaire de JLW posté le 23-04-2010 à 22:52:00

Bravo trinouill, belles sensations, bô trail bien hard et je te souhaite une bonne prépa pour la moins'hard. Faudra qu'on se fasse un T3P un de ces jours.

Commentaire de Ponpon posté le 25-04-2010 à 11:46:00

Effectivement, les kakous des 25 bosses qui abandonnent au 20e, les conneries racontées sur le parcours et tes "ah la salope !!", que de bons souvenirs !!

Ravi d'avoir participé à mon 1er trail en ta présence !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !