Récit de la course : Marathon du Terroir Brayon 2010, par Le Bulot

L'auteur : Le Bulot

La course : Marathon du Terroir Brayon

Date : 27/6/2010

Lieu : Forges Les Eaux (Seine-Maritime)

Affichage : 972 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Le récit

En passant la ligne d’arrivée je me suis dit :

-         « Allez, on efface tout et on recommence, je me suis planté »

-         « Ouais mais les autres y vont pas vouloir » me répond – je…

Et en effet ils n’ont pas voulu, alors on en reste la et je repars avec ma  course complètement ratée sous le bras.

 

Je n’aime pas le bitume, en générale je suis Trail, mais là comment dire non, Forges les Eaux j’y suis tous les jours pour le travail, ce sont des clients qui organisent et ils savent que j’aime ça alors pour mon 1er  marathon ce sera Forges les eaux.

 

Je me donne come objectif 3h40.

 

 

C’est jouable. Mais alors pourquoi je pars à une moyenne de 12.5km/h ??? Hein ??? Pourquoi ???? Surtout que juste avant le départ je rencontre Nina Alias Bambi qui partira aussi sur une base de 3h40. Je n’ai qu’à partir avec elle. Oui mais comme d’habitude je ne m’écoute pas.

 

Bambi

   

Je me le suis dit a plusieurs reprise « ralentis », mais non rien à faire.  Les 20 premiers Km sont fait sur la base de 12km/h il fait très chaud 25°C sur les ravitos Cidre, calva, confiture de rhubarbe , neufchâtel sur du pain de mie…. c’est bien, mais rien de ce que j’aime , je n’ai donc pas grand-chose dans le ventre et au 25éme km je le comprend et je ralenti très fortement au 27éme je m’arrête pour me soulager et impossible de repartir……. Je marche donc durant 1km et c’est la que Jésus me rattrape…….

 

 JESUS EN PERSONNE

 

Houlà, les hallucinations commencent… Mais non c’est bien lui, enfin, non pas lui en personne mais l’un de ces représentant sur terre…

 

Je discute avec Jésus durant 5 minutes et les jambes reviennent (je n’ose pas crier au miracle…) petites foulées, toutes petites 9.5km/h mais ça avance et la une côte, MONSTRE, mais ça j’aime je repars devant Jésus et le plante la……

Ravito du 30km : Un souvenir : Beaucoup d’eau, mais alors Beaucoup Je me suis noyé du dedans !!!!!

 

Toujours en petites foulées 10 – 10,5km/h Mais au km 32 Re-plus rien et l’envie de tout foutre en l’air… Je marche, même en descente. Je me dis que j’arrête au croisement, Mais c’est con le ravito du 35km et à 300métres et c’est mon voisin qui le tien ….. Pas envie d’être ridicule MOI !!!  je me remet à trottiner histoire de lui montrer que je suis un Homme !!!

 

Ravito du 35km Je suis cramé, 5 minutes de pose s’imposent, je repars avec Dédé l’organisateur qui m’encourage pour la fin,  allez  plus que 7km on retourne à Forges et il n’est pas question que mes clients me voient marcher , je trottine donc jusqu'à l’arrivée.

 

4h22  C’est pas bon, pas bon du tout, mais faudra l’accepter ….. et c’est une leçon de plus pour la gestion de course.

 

A bientôt sur les chemins

Le bulot

 

ps: dans 1 ou 2jours des photos du bolot pas frais

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-07-2010 à 11:01:00

Bambi, Jésus ? Tu mets quoi dans ta gourde ?

Hou ! c'était pas facile et le Bulot pas frais est indigeste mais le récit est sympa !
A plus !

Commentaire de pouf_le_coureur posté le 02-08-2010 à 11:36:00

Merci pour le CR.
Je crois que je vais rester sur les courses natures....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !