Récit de la course : La Côte de Granit Rose - 20 km 2010, par Eponyme

L'auteur : Eponyme

La course : La Côte de Granit Rose - 20 km

Date : 25/7/2010

Lieu : Trebeurden (Côtes-d'Armor)

Affichage : 809 vues

Distance : 20km

Matos : L'objectif ballade a rapidement viré à la course au feeling puis à être sous les 1H30.
Pas d'équipement particulier

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

25 juillet 2010 : Les 20Km de la côte de granit rose !

(Un CR avec quelques photos est aussi disponible sur mon blog http://eponymecourstoujours.blogspot.com/2010/07/merci-urbain.html)

 

Weekend en Bretagne ! Bien entendu, j'avais mis quelques affaires de course à pied dans ma valise, mais sans savoir vraiment où courir. Du coup, on a repéré un petit parcours avec Solen, qu'on devait faire ensemble. C'était sans compter Urbain, un "p'tit vieux" aligné sur le 10Km qui a eu droit à son interview dans Ouest France, et à Alain qui a lu l'article et m'en a parlé. J'ai commencé à chercher sur le net des infos, et j'ai découvert qu'en plus du 10, il y avait un 20. Là, je n'ai pas pu résister... 20Km de route cotière entre Trébeurden et Perros Guirec (prononcer Péroz !!! :), départ dimanche matin à 11H !

Reveil à 9H (cool pour un matin de course !), et direction le p'tit dèj. Café, pain, et beurre demi-sel ! Je précise que la veille, la pasta party était en mode Bretagne, c'est à dire crêpes, cidre et caramel au beurre salé maison ! Merci Nono et Roland ! Bref, après le petit dèj, je m'habille. Pour une fois, je ne tergiverse pas trop, étant donné que j'ai pris le minimum. La seule question est concernant le coupe vent imperméable, car une fine bruine (étonnant !) tombe, et l'horizon est bouché.

Solen et Alain m'accompagnent, et c'est parti direction Trébeurden. On arrive environ 40min avant le début de la course, j'ai déjà mon dossard, il ne me reste plus qu'à l'accrocher. 

J'abandonne mes supporters (si si !!!) 10 minutes avant le début de la course, pour un entrainement léger et un dernier pipi... L'objectif est clair : faire ma sortie dominicale, en 1H45-2H, sans forcer...
 
11H : Le départ est donné. Le dossard est équipé d'une puce, mais pas de capteur sous l'arche de départ... Ca perd sacrément de son intérêt, mais j'ai mon Garmin pour avoir mon temps final. Ca commence par un raidillon, que j'avale facilement. L'entrainement de la semaine sans doute... Le premier kilo est couru en 5', je me sens très bien. S'en suit une légère descente, puis du plat sur une route large et dégagée. Le ciel est bouché, mais la vue sur la mer est quand même très agréable. Le 2ème kilo est passé en 4'25". Je me sens vraiment super bien, je remonte des coureurs. Je suis concentré, mais pas à la limite. Je me rappelle de mon premier objectif, mais une fois un dossard accroché... Je suis bien, alors, pourquoi ralentir ? Au pire, je craquerais, et les derniers kilomètres seront longuets...  Un premier ravitaillement arrive avant une petite montée. Je prends une ou deux gorgée d'eau, et je relance dans la montée. Et oui, je prépare un trail, alors, je me suis dit qu'il ne fallait pas mollir dans les quelques montées du parcours ! La route est belle, large, et le vent n'est pas trop puissant. Ca continue comme ça jusqu'au 7ème (4'35" de moyenne). Là, la route tourne à gauche et on quitte la départementale pour une plus petite, moins bonne, et un peu plus sinueuse. Je garde le rythme, je suis vraiment sur un nuage. Après le 9ème, on a même droit à un premier passage sur le chemin des douaniers (je crois !), cailloux et sable. Ce passage est très rapide, mais j'ai l'air moins c** avec mes Trabuco ! 
 
A partir du 11ème, on retrouve la départementale. Je commence à être vraiment surpris, car mon rythme ne baisse pas. Tout se passe bien jusqu'au 14,5 où on quitte de nouveau la départementale. Encore une fois, la route est moins bonne, et on retrouve même un petit bout sur le sable. Un peu dur, mais super agréable, avec un cadre magnifique. La route est encore une fois plus sinueuse, c'est un peu plus intéressant de courir ici. Nouvelle partie de sable un peu plus grande, où l'on trouvé un photographe de la course. Dommage que le cadrage soit buste + tête, j'aurais préféré une photo "de plein pied" mais bon, je suis pas là pour ça non plus ! Vers le 17,5 on emprunte un passage très étroit, un peu boueux. Je fulmine car un mec en vélo se trouve sur le parcours et me fais ralentir, car je ne peux pas doubler les autres coureurs sans jouer des coudes avec lui. Je patiente donc, et je me fais un malin plaisir à placer une petite accélération dès que le passage s'élargit. Je double un concurrent qui s'accroche le mufle ! On se regarde, il a l'air bien, du coup, on commence à discuter. Trop agréable de courir à 4'30" en remontant un max de concurrent tout en discutant avec un autre coureur... C'est un cent bornard qui prépare son premier Millau ! Il est bien, même si le rythme est un peu haut pour lui. Je lui parle quand à moi de Templier et trail, le courant passe bien. Dernière montée, on double un handisport qui galère vraiment. Un petit mot d'encouragement, c'est le moins que l'on puisse faire... Après cette montée, on retrouve le plat. Ca sent l'arrivée tout ça, mais ça sera dur pour les 1H30... Un coureur que nous doublons nous annonce une dernière descente très raide. Avant d'arriver sur cette descente, le cent bornard me souhaite bonne chance pour les 1H30 et se laisse un peu décrocher (il arrivera une trentaine de secondes derrière moi). J'entame la descente pied au plancher. Epingle (et je pèse mes mots !) à droite, bien serrée et bien pentue ! Ce virage nous offre une vue plongeant sur la plage de Perros Guirec, et l'arche d'arrivée. 
 
Je vais commencer à guetter Solen et Alain, en espérant qu'ils soient à l'heure, vu que j'ai quelques minutes d'avance...Je lâche tout, j'entends des encouragements, Solen et son père sont là. Un petit signe, mais pas le temps de trainer, je ne sais pas où j'en suis coté chrono, mais je veux jouer le tout pour le tout. Dernier bout de plat, je sprint comme pas permis et passe la ligne ! 1H29min39sec ! Content (et peu un fatigué quand même) ! 
 
Récap :
Une énorme semaine, et un énorme weekend. Déjà parce que le weekend en Bretagne, même sans la course, a été très sympa. Ensuite parce que j'ai pu courir une course à l'improviste, dans un super cadre et qu'elle s'est bien passée ! Enfin, parce que niveau volume, cette semaine est la plus grosse que je n'ai jamais faite... 

3 commentaires

Commentaire de Tamiou posté le 29-07-2010 à 15:59:00

Bravo, c'est un parcours valloné, je l'avais faite il y a déjà quelques années, on partait de Péros plage de Trestraou.

Ton réçit me fait un peu voyager dans ce coin de Bretagne que je connais bien, départ devant le Port, passage devant la plage de Goas Tez, puis le sentier d'Erdeven, Trégastel, Ploumanach et ses rochers, la belle vue sur les 7 Iles en montant sur Péros et la descente raide sur Trastréou.

Merci

Commentaire de coach Jack posté le 09-08-2010 à 15:08:00

Joli course et récit sympa !
Merci pour ton message, et pas de souci, vue ton profil, tu as largement les capacités pour réaliser très rapidement un ultra.
Tu as l'air d'apprécier la Bretagne, alors laisse toi tenter par le trail de GUERLEDAN (22 ou 58 kms), une bonne étape intermédiaire avant les trails de montagne.
Bon courage à toi et à +, peut-être à Guerlédan 2011 (j'y serai)

Commentaire de pkg22 posté le 16-02-2013 à 09:05:28

Merci pour ton témoignage sympa qui réchauffe le coeur des organisateurs de cette classique de la course à pied estivale. Sportive et touristique à la fois.
Cette année (2013), tu pourras refaire le parcours, mais en sens inverse (de Perros-Guirec à Trébeurden, puisque nous alternons le sens chaque année). Et les angles de vue vers la côte et les îles seront encore mieux dégagés (attention, quand même, à la sortie de route ;-).
Bonne année sportive et à bientôt peut-être.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !