Récit de la course : Maratonina del Peperone 2010, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Maratonina del Peperone

Date : 5/9/2010

Lieu : Carmagnola (Italie)

Affichage : 352 vues

Distance : 21.097km

Matos : Adizero Boston
1 gel Enerviten

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

MEZZA MARATONA DEL PEPERONE

 

 
--- MEZZA MARATONA DEL PEPERONE ---


Sur la route vers Berlin, les kilomètres défilent et les semaines passent. Je finis la cinquième semaine par le test sur semi marathon. Ce test me permet de voir un peu où j'en suis pendant la préparation et de voir la forme actuelle.


Cette année les semaines sont beaucoup plus chargées et j'arrive avec 538km dans les jambes et déjà 92km courus cette semaine alors que d'habitude j'arrive sur le semi-marathon avec une cinquantaine de kilomètres. Heureusement que j'ai réduit quelques séance cette semaine car cela me paraissait vraiment trop important. Voici mon programme de la semaine:


Lundi matin: 15' + 17' (16,4km/h) R5' + 22' (15,9km/h) R3' + 16': 18km
Lundi Soir: Footing lent 50': 10km
Mardi soir: Semi 1h19'51"" (15,9km/h) + 22': 22km
Mercredi soir: 30' + 6x600m (1'49") r200m + 19': 13km
Jeudi: repos
Vendredi soir: 45' + 6x300m (56") r100m + 20': 15km
Samedi matin: Footing à jeun: 11km
TOTAL: 92km


Dimanche matin je me rends à Carmagnola à 30km au Sud de Turin où c'est la fête du Poivron (Peperone en Italien). Je me change et retrouve quelques connaissances. Je retrouve Franco (http://lagrandecorsadifranchino.blogspot.com) en prenant mon dossard alors que sa copine Costanza (http://magicosty.blogspot.com/) arrive en vélo depuis Alba et nous suivra. Merci Costanza pour les indications et le "tiffo". On se change et nous voilà parti avec Franco pour l'échauffement. Il veux courir à 3'40"/km pour s'entrainer à l'allure marathon (qu'il va courir à Carpi) alors que je veux baisser mon temps (1:15') et m'approcher de 1h13'.
On se retrouve un peu plus de 300 sur la ligne de départ et on n'a pas de problème à se retrouver devant. Ce weekend de nombreuses courses importantes sont organisées dans la région (5laghi, Trofeo Colombo, Becca di Nonna) et on voit tout de suite les coureurs rapides: Calderone, Marson...
Et à 9h30 c'est parti:

0km -> 5km : 17'30" (moyenne 3'30")
Le départ se passe bien je suis en deuxième ligne juste derrière Salvatore Calderone (moins de 2:20' sur marathon) je ne serais pas gêné. Ils sont 5 ou 6 devant et on se retrouve à 4 à quelques mètres. On se laisse emporter par la vitesse du groupe devant et le premier kilomètre passe en 3'22" ce qui est bien trop rapide. On rectifie et on passe en 3'34" et 3'27" ce qui me convient. Par contre je sens déjà que je ne vais pas pouvoir tenir ce rythme pendant toute la course, j'ai déjà les cuisses qui coincent. Je ne suis pas le seul car nous récupérons déjà 2 coureurs qui avaient suivi la tète de course et qui explosent déjà. Je tiens sur le quatrième en 3'25" mais déjà sur le cinquième kilomètre je passe en 3'40". De plus je loupe le verre au ravitaillement et repars à sec.

5km -> 10km : 18'21" (moyenne 3'40")
Puis je commence à ralentir, chaque virage me donne plus de difficulté sur la relance. Costanza vient à ma hauteur et me remonte le moral, elle me dit que Franco est à environ 30 secondes et me demande si je veux boire. J'ai loupé le ravito, mais par respect pour les autres coureurs je refuse, j'attendrais le km10. Je la remercie et elle retourne voir Franco. Je me fais doubler par un coureur qui m'encourage, mais je ne peux m'accrocher plus de 500m. Je m'arrose avec l'éponge et malgré le manque d'hygiène j'en bois un peu... Cette fois la moyenne sera de 3'40" mais c'est de plus en plus difficile. Les jambes sont lourdes. Au km 10 je prends un gel en voyant les tables mais malheureusement rien à boire juste des éponges. Merde ca va pas m'arranger tout ca!

10km -> 15km : 18'48" (moyenne 3'46")
Allé presque à la mi-course ca ne pourra pas être pire. Par contre on finit la première boucle et les flèches partent à droite pour le deuxième tour ou tout droit pour l'arrivée. Avec un départ catastrophique il faut vraiment que je me fasse violence pour prendre à droite. De plus j'entends Costanza qui vient à ma hauteur. Cette fois elle m'encourage et reste à coté pendant 500m avant de se laisser décrocher pour rejoindre Franco plus très loin... Elle a bien compris mon explosion en plein vol!!! Je continue à 3'45", alors que Franco accompagné d'un autre coureur m'encourage à rester au contact. Je pousse et reste 500m avant de me laisser décrocher. J'arrive à courir presque à 3'40". Par contre je ne me fais pas trop distancer et parfois je reviens légèrement. Mais au km15 j'ai vraiment décroché. Costanza revient et m'annonce un groupe en chasse. Cette fois au ravitaillement je m'arrête pour boire 2 verres. Je vais perdre 10 secondes mais ca m'évitera de perdre une minute sur la fin de la course.

15km -> 20km : 19'00" (moyenne 3'48")
Costanza me dit qu'il ne faudra pas que je ralentisse si je ne veux pas me faire reprendre. Je continue mais lentement j'entends le groupe se rapprocher. Deux me doublent en me disant de m'accrocher. C'est sympa et je me mets à la suite mais je ne reste que 300m car le rythme est trop élevé, je n'en peux plus. Je m'écarte pour que le troisième ne perde pas le groupe. Encore trois places de perdu. Puis on va doubler le dernier concurrent suivit de la voiture balais et 100m plus loin la dernière. Tient un des deux du premier groupe que j'avais doublé au début de la course me passe. Il a mieux géré. Puis juste avant d'arriver au dernier ravitaillement un autre coureur me double en me motivant. Sympa. Je prends un verre à la volée et double une concurrente. Maintenant j'ai vraiment du mal à tenir les 16km/h et le 20ème kilomètre à peine au dessus des 15km/h.

20km -> Arrivée : 3'52" (moyenne 3'31")
Je pense que maintenant je peux tout donner, j'accélère et le publique dis, tient arrive la première féminine. Je pousse et je me refuse à regarder derrière pour voir si ca revient. On entre dans le village et cette fois on prend tout droit. Il y a du monde pour cette fête du poivron et le publique toujours plus nombreux. Je reviens même sur le coureur qui m'a encouragé en me passant avant le 20ème kilomètre. J'arrive à sa hauteur à 500m de l'arrivée et je lui dis de prendre ma roue. Il m'encourage et il ne va rester que 50m dans ma roue. Je pousse et pousse encore, je ne sais pas quel temps je vais faire mais ca sera bien loin de ce que j'avais prévu. L'important maintenant est de tout donner dans ce final, j'entends le speaker. Et enfin à 200m je vois la ligne d'arrivée et je fonce pour conclure ce semi en 1h17'31" en 15ème position sur un peloton d’à peine plus de 300 coureurs.

Je vois Salvatore qui me salue et je lui demande s'il a gagné et me dit que oui en 1h10. Je suis content qu'il revienne en forme après pas mal de galères physiques, Je retrouve Franco qui m'avoue avoir poussé dans le final pour ne pas se faire reprendre et a conclu en 1h16'30" bien loin de son chrono au printemps (1h11'59") mais lui aussi est en pleine préparation pour le marathon de Carpi. Malheureusement avec Costanza ils doivent partir tout de suite car ils ont un repas de famille prévu. Je me change et cours 2km de retour au calme avant de me changer et d'arriver juste à temps pour la remise des prix. En finissant 6ème sénior je gagne 5 kilogrammes de Poivrons...

 

 

Voilà cette "contre-performance"  est due à une charge très importante à l'entrainement. D'habitude je conclus la semaine du semi-marathon de préparation avec 75km alors que cette fois je suis à 120km et depuis début Aout je suis à plus de 110km de moyenne. Encore deux semaines importantes et j'aurais une semaine plus cool pour aborder le Marathon de Berlin en forme...

Rendez-vous le 26 Septembre à Berlin!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !