Récit de la course : Trail du Bouton d'or - 22 km 2010, par ArnoS

L'auteur : ArnoS

La course : Trail du Bouton d'or - 22 km

Date : 31/10/2010

Lieu : Ahuy (Côte-d'Or)

Affichage : 612 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Le récit

Bonjour,

Depuis mercredi, fièvre et rhume au rendez-vous: pas d'énergie et fatigue générale. 
Et nous voilà dimanche matin. Le changement d'heure a permis de gagner une heure de sommeil qui est bienvenue. Levée à 7h00, super, ciel globalement dégagé. Par contre, il a plut fortement toute la nuit, aux pieds des arbres, un tapis de feuilles s'est formé, seul indice visible d'une nuit agitée.

Un café avalé, je prépare une gourde et une bouteille de boisson énergétique et me voilà parti pour Ahuy situé à 10 minutes en voiture. Arrivée sur la parking vers 8h00, je suis parmi les premiers, seulement une vingtaine de voitures présentes. Je m'inscrit et récupère mon dossard. Je découvre le nouveau parcours qui a été largement modifié. Il est nettement moins roulant qu'en 2009, avec plusieurs nouveaux raidillons qui, avec un sol engorgé, prédisent des passages "techniques". En 2009, j'avais parcourus les 23 km en 01:49:58 et finis 30ème/186, D+ 428m.


Pas d'urgence, je reste au chaud jusqu'à 8h30 dans la voiture. Ensuite, petit échauffement et tests d'adhérence avec mes nouvelles Speed Cross 2. Après 100m de descente, le parcours attaque par une montée sur sentier boueux et glissant de 300m. En 2009, je me souviens de glissage et pertes d'adhérences répétées sur cette portion. Avec les Speed Cross 2, premières impressions sont très positives, en montée comme en descente.
Je croise des Kikoureurs: Tidgi et Fulgurex que j'avais rencontrés lors de l'OFF de l'Ain. J'ai raté Tidgi sur la Val Lyonnaise. Pourtant, on était pas loin au classement (2 min).



Départ à 9h00, je pars raisonnablement ne sachant pas mon état de forme après cette semaine perturbée. Je vois Fulgurex s'éloigné. Bonnes sensations dans les descentes qui sont rendues techniques mais, je fatigue vite dans les montées. J'essaye de trouver un rythme modeste connaissant le parcours. Comme prévu, les raidillons sont ... très raides et glissants et tout le monde marche. Les relances sont dures et je sens que cela ne sera pas un grand jour. Il s'agit maintenant de gérer. Tidgi me double vers le km 10, dans la combe qui remonte sur Darois. Il a l'air d'avoir les jambes. Je gère jusqu'à Darois, point le plus haut et milieu de parcours. Je zappe le seul ravito (ma gourde est à moitié pleine) et j'attaque de suite la descente de 2,5 km où je retrouve de bonnes sensations. Je récupère environ 5 places.


En bas de la descente, on arrive au pied d'un raidillon qui met tout le monde d'accord. Ensuite redescente, on retrouve une portion de route jusqu'à Hauteville avec encore un autre raidillon. Puis les derniers kilomètres avec encore une descente technique dans une combe que je connais bien, une remontée inédite où j'ai vraiment de la peine puis le finish en descente. Malheureusement, sur la deuxième moitié de la course, j'ai plus perdu plus en montée que j'ai gagné en descente.


Je finis en 2:07:14 - 41ème/158 et SEH 20ème/56 - D+577m (corrigé SportTracks). 
De retour au parking, la pluie commence à tomber. Il est temps de rentrer.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !