Récit de la course : La Corrida de Thieusies 2005, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : La Corrida de Thieusies

Date : 10/12/2005

Lieu : THIEUSIES (Belgique)

Affichage : 996 vues

Distance : 8.4km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Corrida de Noël

Ce samedi, à la demande des amis j'avais opté pour la corrida de Thieusies plutôt que pour le défi Trinité.
Je plaide coupable pour ma couardise. Quand j'ai vu la liste des partants je me suis dit que même à bloc j'avais peut être 10% de chances de ne pas finir dernier. Je sais que l'amusement était le but de ce premier défi Trinité (apparemment une tradition va s'instaurer et c'est tant mieux) mais je le sentais pas trop.
Nous voici donc samedi où on décide de ralier la région sonégienne pour un 8400 mètres en deux boucles. Je me demande comment mon corps va réagir après cette semaine de coupure. Alors aujourd'hui, course à fond étant donnée la distance ou course en endurance???? Ce sera finalement encore un autre choix qui sera opéré. Je téléphone à Olivier Mallet pour connaître la route et Manu Graveline demande en arrière fond comment je compte courir. Connaissant l'oiseau, je réponds que je veux bien essayer de l'aider à faire une place dans sa catégorie et un temps.
Après environ une heure de route due à de moultes travaux on arrive sur place dans une ambiance de Noël et sous un doux soleil hivernal. Les conditions sont idéales pour la pratique de notre sport.
Ces mêmes travaux retardent le départ de 10' le temps de laisser chacun arriver et quelque peu s'échauffer. Ce sont près de 400 coureurs qui s'élancent et à part quelques tortues et le vainqueur V4 de l'Achro 2005, Rémi De Smaels, je ne reconnais quasiment personne.
Consigne à Manu aujourd'hui, ne pas quitter ma foulée. Il faut savoir que la dernière fois qu'on avait couru de la sorte à savoir à la Traversée de la Ville à Ath, Manu préférait prendre le vent à mes côtés et me bousculer quelques fois que s'abriter derrière ma carcasse ;o)))))))).
De mon côté, je me dis que si je peux l'aider à battre son meilleur temps de l'année (4'37"/km justement à Ath), ce sera très bien.
Le départ est donné un peu à notre insu et on essaie de se frayer un chemin dans l'imposant peloton. 1ekm: 4'28"/km, 2ekm: 4'26"/km, 3ekm: 4'30"/km. Les jambes sont un peu justes mais je me sens bizarrement très bien à cette allure et pourrai presque tailler une bavette. Manu accroche toujours et, fidèle à son habitude, montre quelques signes de baisse morale (hihihi). Je sais que ça va assez vite et je baisse un peu le rythme pour qu'elle puisse se refaire une santé morale. A 5 reprises, j'entendrai dans mon dos: Vas y Tony, j'en peux plus!!!!". A chaque fois, je lève le pied quelques mètres et puis relance doucement. Depuis le 3e km, je me sens des ailes. Les conditions sont idéales mais du 3e au 6e c'est une légère montée et un petit vent frais de face qui nous gênent. Peu importe tout va bien. L'allure baisse un tantinet et pour la première fois au 5e nous passons au dessus des 4'30" de moyenne (22'32"). Qu'à cela ne tienne, on est encore largement dans les temps de 4'37". Les 5e, 6e, 7e se feront plus au train pour permettre de garder Manu dans mon sillage et c'est en 4'35"/km de moeyenne que l'on passe au 7e. Je ne fais plus la même bétise qu'à Ath et je ne dis pas à Manu qu'on va remettre une dent mais je passe aux actes et progressivement j'augmente sensiblement l'allure. Manu doit se sentir bien car non seulement elle est bien dans mon sillage mais elle ne décroche pas mentalement et ne dit rien. On finit en force en 38'07" et 38'08" à mon chrono soit 4'32"/km. On sera crédité de de 28" de plus au chrono officiel mais c'était selon moi un beau bazard à l'arrivée... Manu réalise son meilleur chrono depuis qu'elle court et finit première Ainées1. Bravo Manu, tu vois que tu sais le faire. Direction maintenant la Cité Georges Point....
Bémol à ce beau parcours campagnard, la course avait lieu à 14.30 et à 17h quand nous sommes partis, la remise des prix n'avait pas encore commencé alors que nous nous trouvions dans un chapitaeu à la température polaire.
Repris des entraînements sérieux demain (je suis de permanence aujourd'hui) et vraisemblablement présence dimanche à Ogy avec Madame Guirlande.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !