Récit de la course : Les Relais Givrés 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Les Relais Givrés

Date : 21/1/2006

Lieu : Bruxelles N.O.H. (Belgique)

Affichage : 1271 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Les relais givrés

Expérience qui sera renouvelée me concernant.
Route, bien qu'un peu longue via le Ring est, mais très agréable en compagnie de captain Bencaio et de Louis fine et son gros sac. Ensuite un peu à la bourre vers le départ d'une organisation impeccable. Le départ est donné à 13.15 et le sprint de départ de ces dames vu de haut est très impressionnant (parmi celles ci Catherine Lallemand et Florence Crowet notamment). Yeliel, Andrée euh Audrey et Myriam ont elles adopté un rythme prudent ce qui ne les empêchera pas de signer une belle performance chacune. Mais si Audrey toi aussi malgré tes deux minutes de plus, n'oublie pas que tu sors des exams.
Premier passage avec Myriam, Audrey et Yeliel transmettant le relais à Fabienne, Louis fine et Pascalito. Les premiers avis feront état d'un parcours très agréable et très cassant avec les difficultés dans le premier parcours. Il s'agira de bien gérer. Cette impression sera confirmée avec le passage des deux ténors de cette fournée. Louis fine bien qu'il gonfle les pectoraux pour la photo n'en a pas moins mauvaise mine (surtout départi de son gros sac). Pascalito également semble se battre. Fabienne résistera quant à elle jusqu'à l'arrivée au retour logique de Pascalito et ce malgré un départ trop rapide selon ses dires. J'espère pour Pascalito que ses soucis de rotule ne seront qu'une parenthèse.. C'est dans cet ordre que les témoins sont donnés à Captain Bencaio, Tonton O'Mallet et PhilippeP. Captain Bencaio est parti dans l'optique de devoir assurer les relais 3 et 5 puisque leur manque françoisG. Il partira donc très prudemment et c'est alors qu'il se promenait que Jacques Vanderhaeghen lui dira que le 5e relayeur est arrivé et qu'il peut enfin lâcher les chevaux. Heureusement car captain Ben semblait s'ennuyer... PhilippeP quant à lui semble se rendre compte que les Relais Givrés ont lieu aujourd'hui et souffre . Il en va de même pour tonton O'Mallet qui résistera somme toute très bien à PhilippeP et signera une très belle course. Le 4e relais verra, je pense car j'ai un peu décroché. Jacques V, Jaife et Miko Lejeune en découdre. J'avoue ne pas trop avoir suivi car prenant le 5e relais j'étais parti m'échauffer.
A mon tour donc je me retrouve dans le box aux côtés de Matt. J'espère étant donné l'avance de son équipe, qu' il ne me mettra pas un tour dans la vue. Jaife lui donne le relais et c'est (en tout cas une impression) une éternité plus tard que je reçois le témoin de Miko (lequel a aussi très bien couru me semble t'il). Je sais que mon gabarit ne m'avantage pas sur un terrain boueux fait de relances et je la joue donc profil bas d'autant plus que la première partie est piégeuse. 1ekm en 5'12". Bon OK c'est lent mais ça va et qui plus je ne ressens pas le parcours comme si difficile. 2e km en 9'55". Oups ben euh ça à l'air de pas mal se passer. Je suis à certains endroits bouché par des équipes en terminant (à 5 de front grrrr) et suis assez prudent dans les tournants les plus glissants. La grosse côte vers les 2500 mètres est gérée tout en douceur et puis je lâche la bride dans les descentes. Le 1e tour est bouclé de manière fort satisfaisante aux alentours de 19'30". Je ne suis toutefois pas tout à fait rassuré car malgré tout le parcours est plus piégeux qu'il n'y parait. Cette impression sera confortée dans le 3e quart de la course où (comme la plupart des gens avec qui j'en ai discuté) j'ai l'impression d'être scotché au terrain. Les temps de passage toutefois me rassurent car je semble aller quelque peu plus vite que dans le premier tour. Finalement c'est une course à fond mais surtout sans m'être mis dans le rouge qui sera boublée en un peu moins de 38'30" (soit environ 4'48"/km ce qui en début de saison et sur ce tracé me semble très prometteur pour moi qui ne dépassait pas encore les 4'50" avant l'été dernier). En route alors pour la boucle en équipe. Une pluie assez intense se met à tomber et c'est assez calmement que l'équipe en termine avec un peu plus de 26' sur ce tour. La consigne était surtout de se faire plaisir et de ne pas se blesser. Cette expérience sera sans doute reconduite l'année prochaine car très gaie. Qui plus est il s'agissait là d'un solide entraînement.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !