Récit de la course : La Randonnée de la Liore 2011, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : La Randonnée de la Liore

Date : 20/8/2011

Lieu : Barbieres (Drôme)

Affichage : 1921 vues

Distance : 160km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

RANDO DE LA LIORE : QUE CALORE ! ! !

 

 

 

=> Si ce parcours vous plait, détail en chiffres : 160 kms, +3500m., possibilité de faire un parcours de 110/120 kms en supprimant la boucle Col de Lachau Col de Carri

Contrairement à ce que je faisais jusqu’en 2009, je n’ai pas raccroché le vélo après l’Ardéchoise 2011. A cause d’une hanche douloureuse, qui m’a fait raccrocher les baskets, ca roule toujours pour moi. Après un entrainement la semaine suivant l’Ardéchoise sans énergie (pas récupéré), j’ai fait 5 sorties et 600 kms dans les alentours d’Annonay.

   Fin Juillet : c’est les vacances, direction un camping proche de Chabeuil. Aller en vélo par les chemins de traverses, milieu de semaine découverte du col des Limouches, Tamée, et des Cols de la Croix et du Pionnier. Et en fin de semaine retour à la maison en passant par Combovin, Côte blanche, Léoncel et Tourniol. Pour finir les vacances j’avais récupéré à la Rando de la Roanne de Crest une annonce de la Randonnée de La Liore, organisé par le club de Barbières.

 

Une nouvelle roue arrière la veille, un coup de fil à un organisateur pour avoir une idée du parcours (choix entre parcours 110 et 160 après le Col du Pionnier), et direction Barbières et le château de Pélafol. 

La journée s’annonce très chaude, heureusement, nous serons en altitude…Arrivé à 7h15, garé dans un champ à l’entrée du village, inscription (8€), café, pris en photo les cyclistes de Crest, dernier préparatif, puis départ à 7h39.

   

-En guise d’echauffement je roule plein Sud  vers St Vincent, Peyrus, Chateaudouble et Combovin en compagnie d’un trio composé de 2 « Crouzet » et d’un autre cycliste.

  -Sortie de Combovin voilà les 1° % direction le Col de Cavalli, par une belle petite route et vallée.

 Quelques lacets, vue sur la Montagne de la Raye et arrivé sur un plateau.

 

-Les 2 « Crouzet » finissent en trombe et me dépassent au croisement de la Côte Blanche.

  -Arrivé au Col J.Cavalli ***, avec une belle vue sur les 3 Becs. ----------
***Au sommet du col, le panneau explicatif sur Jérome Cavalli et un lien vers le site officiel Jerome Cavalli  (Le col Jerome Cavalli, inauguré le 30 -8-2002)
Jérome Cavalli, né en 1905 à Lapeyrouse Mornay, au nord de la Drôme, as et virtuose de l'aviation, pilote d'essai et d'acrobatie, engagé au Groupe de Chasse Lafayette, mort au combat sur le sol tunisien le 3 février 1943.

 

-          Après être passé au milieu d’un golf, nous passons aux portes de Gigors (il faudra que je revienne découvrir toute ces petites routes drômoises qui passent dans ces petits villages comme Cobonne, Suze, Montclar,…)

-Descente jusqu’à l’entrée de Beaufort, puis plein Nord et remontée jusqu’à Plan de Baix, à l’assaut du rocher du Vellan

 

   

-Ravito à Plan de Baix ( 40 kms / 1h58 ) : pointage, grignotage et plein d’eau en prévision. Village à 2 pas des gorges d’Omblèze, de la cascade de la Druise et du canyon des Gueulards inconnu dans lequel il faut que j’aille faire un tour)

-Après le ravito, roulé pendant 40 kms avec un cycliste (et fondeur) du club de VTRP. Sympa et vitesse de croisière comme la mienne. Franchi le Col de Bacchus (980m.) , passé la Vacherie et arrivé à Léoncel et sa belle abbaye, au pied de la Montagne de l’Epenet (tout à gauche de la photo le Tourniol, dernière difficulté de la journée).

-Descente fraîche par « Tamée » jusqu’à Oriol (doublé 2 jeunes femmes en Méhari), où l’on traverse la rivière la Lyonne et enchainé par un bon « raidar » : tous en danseuse, chacun au rythme qu’il peut…

 

-Après St Martin le Colonel, et la « Bonne mère » 2° couche et 2° raidar : chaleur et pourcentage, le palpitant est au taquet, un peu de calme en rejoignant la route St Jean-Bouvante.

 

- Avant Bouvante le Col et le Roc de la Croix est en vue… et ça commence à chauffer.

 

- ca y est, même si on s’est fait passer par quelques cyclistes , on est arrivé avec mon  compagnon de route du VTRP à ce Col de la Croix… et la bannière (7-7.5%) !!! Pause à l’ombre, et maintenant le Col du Pionnier…

 

-Montée moins raide au début, et belle vue sur Crêtes de Comblezine Roc de Serves et de Toulau.  3-4 « CCRP » et 2 « St Jean » nous doublent…

  -Autre point de vue un peu plus haut : Roc de la Croix et Rocher des 2 Sœurs

-Pente plus raide à l’approche du 1° tunnel (% marqué sur les bornes ! )

 

 

-Mon compagnon de route au bout du tunnel !!! un peu plus dans le rouge que moi (coupure vélo au mois d’Août) il va partir sur le 110 kms. Arrivé sur la route du Col de la Bataille au ravitaillement (82 kms / 4h11). Choix de partir sur le parcours de 160 kms, malgré la chaleur. Côté physique ca va, ca monte pas très vite, mais ca va. Du coup je repasserai par cette case « ravitaillement » après cette boucle d’une quarantaine de kms.  Je croyais que l’on descendait le Col de Carri et remontée par Lachau, mais ce sera l’inverse.

Pointage, Cola, Saucisson, plein d’eau, et c’est reparti avec 1 km de montée jusqu’au Col de la Portette. Descente jusqu’au carrefour des 3 routes et direction Font d’Urle Chaud Clapier et Col de Lachau avec 1 cycliste maillot « FDJ » en point de mire.

 

- Pistes vertes de Chaud Clapier qui sont rouges quand elles deviennent blanches !!! Pause eau à Chaud Clapier, mais salle hors-sac et toilettes fermées. Peu après, arrivé au point le plus haut du parcours (1431m.) avant de redescendre sur le Col de Lachau.

 

-Au Col de Lachau : vue sur le Grand Veymont, et des sportifs en préparation.

 

-Vue sur la Grande Moucherolle et la Roche du Mas… puis descente à 68 km/h…

 

-Cimetière national, une pensée à l’histoire et la résistance du Vercors lors de la dernière guerre.

 

-Petite chapelle avant le col du Proncel, en suivant Serre Plumé (souvenir des Drayes du Vercors en version Trail)

  -Une fontaine bienvenue au hameau de La Mure…
  
passage au Col et descente en passant à côté de la Draye Blanche (Grotte) . Vu un mammouth… : en plus du loup, je ne savais pas qu’ils avaient réintroduit aussi le mammouth !! A 2 pas de la Chapelle, je tourne à gauche à l’assaut du Col du Carri.

  

-Montée du Col du Carri : à l’anglaise (et à l’ombre) : A gauche toute (côté route et développement) avec les cyclistes de Cavaillon que je croiserai jusqu’au Tourniol, au fil des arrêts et ravitaillement  !!! Cette montée est pas facile à cause de la chaleur et de l’accumulation des kms et des dénivelées, surtout la 1° partie en plein soleil, la seconde étant plus ombragée.

 

-Arrivée au Col du Carri équipé de lavabos qui ont un succès fou avec la chaleur !!!

 

 

-Paysage typique du Vercors , avec un affaissement de terrain, type scialet. (Combe de la Garne)

  - En direction du carrefour des 3 routes la Serre de Montué vu de Lente, avant que les « flèches de Cavaillon » me doublent à nouveau, après avoir attendu les autres cyclistes de leur club. Retour au carrefour des 3 routes et montée au Col de la Portette (moins dur que prévu). Retour au ravitaillement –Acte 2 (123 kms/6h19 à 14h15, fermeture du ravito à 16h). D’après les organisateurs pointeurs, une trentaine de cyclistes sont passé en ayant fait la boucle du grand parcours. Puis le quarté classique : pointage, Cola, saucisson et  plein d’eau, auquel je rajoute massage des cuisses, pour enquiller les montagnes russes pour aller au Col de la Bataille et finir par le petit Tourniol…

 1° montée : le Col de Rioupeysson. Qu’il est long, dans les bois,  ca monte pas vite !!! On longe le Serre de Montué vu tout à l’heure.

 

-Pause de 5’ pour apprécier la vue magnifique sur Bouvante le Haut , Pionnier et le Roc et le Col de la Croix et  de Serves Montagnes de Musan, …. Et me reposer un peu. Alors que les 1° du club de Cavaillon m’ont doublé pour la 10° fois, 2 autres se posent et reposent sur une glissière de sécurité : « plein les bottes de la chaleur et des montagnes russes !!! » Dernière descente qui m’emmène au pied du Roc de Toulau, lieu de passage des Drayes 2008 qui, venant de Bouvante le Haut, filait sur le plateau d’Ambel. Attaque de la dernière montée pour rejoindre le Col et le tunnel de la Bataille.

 

-Falaise et muret et la Montagne de Malatra.

  -Serre du Pionnier vue vers le Col de la Bataille.
 

-avant le Col de la Bataille, le Serre du Pionnier. Arrêt à une source très fraîche venant du Roc de Toulau. Derniers kms assez raide.

-Tunnel du Col de la Bataille et Rocher de la Sausse.

 

-Au Sud la vallée d’Omblèze et le Bec Pointu.

  -Roc de Toulau.
 
-Bientôt le bout du tunnel, la descente sur Léoncel (vitesse maxi 69km/h… attention au sortie de route !! ). Léoncel, au pied de la dernière difficulté, le « petit » Touniol (3.5kms), bien assez grand pour finir !! Soleil, puis ombre, et petit plateau.
2 cyclistes du Teil en mode pause, …
 
1 me doublera avant le col.
 
-Plateau de Léoncel et Montagne de Chovet.-Col du « petit » Tourniol, bientôt la fin du dernier Col.-Col du « petit » Tourniol … Les « Cavaillon express « attendent les retardataires… après le col, devant de la stèle rappelant l’accident d’avion.
 
-Ca plane au-dessus de la Montagne de l’Epenet.
 
-1° lacet dans la descente du Tourniol et vue sur Pierre Chauve.
 
-Plongée dans la fournaise de Barbières. Attention avec la fatigue dans les lacets sur la maitrise du freinage et de la prise des lacets. Quelques cyclistes montent le Tourniol avec cette chaleur !!
 
-Traversée du village et arrivée dans la salle des fêtes, accueilli par la mascotte du club cyclo de Barbières. Dernier pointage à 16h20 : 161kms en 8h01 (moyenne 20.08 km/h), 8h40 pause comprise. Etat de fraicheur (à 35°c : un peu carbo, mais content que ce soit passé. Une bière rafraichissante, une assiette garnie et c’est reparti… mais en voiture, direction l’Ardèche.
 
-Bye bye Barbières et sa belle rando bien balisée.Merci aux organisateurs pour cette belle journée dans le Vercors !!!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !