Récit de la course : 20 km de Velaines 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : 20 km de Velaines

Date : 22/4/2006

Lieu : Velaines (Belgique)

Affichage : 839 vues

Distance : 20.2km

Objectif : Objectif majeur

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Les 20km de Velaines

Nous y voila à la première grosse échéance de l'année à savoir les 20km (et quelque...) de Velaines.
Je m'y présente assez serein car je sais que j'ai travaillé pour espérer faire une belle course. Mon objectif aujourd'hui: être sous les 4'40"/km (environ 1h37).
Avant les très bons résultats notamment de Bury, j'avais déjà planifié un objectif de 4'47" soit 30"/km de moins que l'année dernière. J'avais réévalué cet objectif justement en fonction des derniers résultats. D'aucun me prédisent plutôt 1h35, je n'y crois pas de trop mais qui sait en tout cas, je vais essayer de baser mon début de course sur cette allure.
Nous arrivons donc dans la campagne velainoise sous un soleil radieux et sous une première chaleur qui, sans être étouffante (loin de là) aura son influence c'est certain car c'est la première de l'année. Par ailleurs, moi qui préfère courir sous les 15°... mais bon, on ne sait de toute façon rien y faire.
Un petit tour des forces en présence, Louis fine qui me craint et que j'espère titiller mais si je suis sur ses bask sur plus court je sais qu'il négocie généralement très bien les longues, Miko à court de préparation à cause de nombreux travaux annonce qu'il reste dans le rang, Manu devrait avoir bien progressé, Mymy n'est pas au mieux, SpiderAl semble ne pas apprécier la distance et Tonton O'Mallet craint cette course.
Le départ est donné et je reste à portée de Louis fine. Je ne cherche pas à l'accrocher à tout prix et passe au 1e en 4'38" en veillant à rester bien décontracté. Ca semble bien se passer. Le 2e est avalé en 4'12" (euh....). pour avoir reconnu le parcours la semaine dernière, je sais (comme beaucoup ce qui nous attend) et décide de me placer vers les 168 puls. Je garderai Louis fine à vue jusque vers le 6e km. Tout se passe à peu près bien, je gère mais commet une petite erreur (à se rappeler lors d'une prochaine course similaire) je ne m'arrête pas au premier ravito pour bien boire.
En arrivant sur Popuelles, Bernard Wauquiez (que je remercie ainsi que son épouse et Xavier pour les encouragements) me propose de l'accompagner. Je suivrai son rythme 1 bon km mais il va un peu trop vite pour moi. Je passe au 10e en 47' soit 4'42"/km. A ce moment je sais que l'objectif sera dur mais je me dis (surtout en fonction des conditions climatiques que je n'aime pas) que ce n'est déjà pas mal du tout.
Dans le 12e km, la cata, les jambes se serrent irrémédiablement mais je m'accroche car je sais que dans 1000m mon supporter team sera là avec une bouteille d'Aquarius prévue (déjà expérimentée avec succès à Bruxelles). Merci en tous cas à eux car ça fait bcp de bien (et aussi de les retrouver au 15e). Une fois la rue des Ecoles traversée, je m'arrête quelques mètres (pour la première fois, une erreur selon moi de ne pas l'avoir envisagé plus tôt), pour bien m'hydrater et repars.
Après quelques centaines de mètres, les jambes se remettent à mieux tourner et je continue à gérer non sans savoir que l'objectif ne sera pas pour aujourd'hui mais qu'il y a quand même moyen de s'en sortir honorablement (j'avais prévu 55' grand maximum au ravito Aquarius et serais à 56'19").
J'essaie d'accrocher les trains qui passent (relativement peu nombreux ceci dit signe que je ne faiblis pas tant que ça ou en tout cas pas bcp plus que les gens aux alentours).
La côte du 15.5 me faisait peur mais hormis les jambes toujours serrées et qui me font bien souffrir, le moteur tourne rond. Je me dis quand même qu'avec les entraînements c'est ici que je devrais remonter des concurrents (ce ne sera vrai qu'en partie). Un duo dont un coureur de St Sauveur me dépasse et leur train me convient, je m'abrite (mais essaie quand même de faire ma partie du travail) en vue d'Archimont. L'objectif est maintenant de rester sous 1h40 ce qui ne serait déjà pas si mal. Les 5 derniers km avaient été faits en voiture vendredi dernier et me semblaient abordables mais...
J'ai déjà beaucoup plus souffert pour arriver dans Archimont que pour la côte elle même (que je monterai somme toute très bien). Après cela je me dis que c'est fini et qu'il n'y a plus qu'à allonger dans la descente et en finir, c'était sans compter sur les deux derniers km qui m'ont semblé interminables et où j'étais scotché. Ce n'est vraiment qu'à l'énergie que j'ai rejoint l'arrivée en 1h40'37" soit 4'50"/km et 648 points avec une 178e place.
Le bilan est globalement positif.
Du côté négatif: l'objectif que je m'étais fixé était peut être encore trop ambitieux par rapport à mon évolution. Bury et dans une moindre mesure l'ILM semblent de plus en plus avoir été des courses en surrégime. Je persiste à croire que, en fonction de l'entraînement suivi, j'aurai quand même pu revendiquer 1 à 2' en moins.
Justement en fonction de l'entraînement suivi, je suis persuadé qu'au moins 1' a été perdue là justement où je devais gagner du temps à savoir dans les derniers km et dans les deux derniers en particulier. C'est là que s'est située la différence entre un très bon résultat et un bon...
L'erreur commise de ne pas avoir convenablement bu en cours de course etnotamment au début. Les débuts de crampe après course et la super récupération hier me confirment que là serait bien ma principale erreur de la journée.
Le nombre de points qui, même s'il est logique, constitue pour l'instant mon moins bon (et je répète bien mon moins bon pas mon plus mauvais hihihi) résultat de l'année.
Du côté positif: près de 10' et 27"/km de moins que l'année passée.
De manière plus significative: 9"/km de moins qu'à Beloeil sur un parcours plus exigeant, plus long et globalement plus chaud que l'année dernière preuve en est que j'ai quand même bien progressé.
Soyons réaliste: 648 points aurait été de 10 points ma meilleure course en 2005.
La gestion de la course qui même si elle a été en déclin sur la deuxième partie est restée très honnête.
Donc voila pourquoi je suis globalement satisfait de cette course même si il y a des enseignements à retenir pour une prochaine afin de faire mieux.
Le premier bilan après un quart de la saison est en tout cas génial. Je m'étais fixé entre 7000-7500 points et suis pour l'instant pile poil dans une moyenne de 7500. Je voulais deux courses en 2006 au dessus des 14km/h, objectif déjà atteint (Bury et Morelle). Je voulais progresser et là aussi c'est bien au dela de mes espérance.
Je donne maintenant rdv à la Kainoise car je vais m'accorder une pause et même si je serai bel et bien présent sur toutes les courses (sauf accident) ce sera moins à fond et en tout cas au CDK pour essayer de faire souffrir euh d'aider Manu Graveline (si je parviens à la suivre).

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !