Récit de la course : Trail de la Pérouse - 25 km 2013, par freerunner21

L'auteur : freerunner21

La course : Trail de la Pérouse - 25 km

Date : 3/3/2013

Lieu : Plombieres Les Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 830 vues

Distance : 23.3km

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

C'est la reprise : premier trail de l'année

C’est la reprise des compétitions. La dernière remonte au 17/11/12, c’était le semi de Beaune…Depuis je n’ai fait aucune pause mais au vu de mes objectifs 2013 exclusivement trail, j’ai travaillé le foncier et le dénivelé (100 km et 2000 de D+ par semaine).

Ce matin, j’ai au programme un trail de 23,5 km et 700 de D+ : le Trail de la Pérouse à Plombière les Dijon.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous sur le profil, il n’y a pas de plat, soit on monte soit on descend !

Nous avons de la chance car le temps est sec et froid et les sols ne seront pas trop glissants.

J’ai pris le soin de m’échauffer car la course débute par un « mur ». Partir à froid serait déraisonnable. Je ne pars pas trop vite car je sais que j’aurai le temps d’accélérer ensuite si les jambes sont là !

La fin de la montée et la descente qui suit sont en single track et ne permettent pas de doubler. Je reste dans le rythme en étant vigilant car le chemin est technique.

Ensuite jusqu’à la mi-course, nous sommes dans la magnifique forêt de Bourgogne et les chemins me permettent de doubler quelques coureurs et de trouver mon rythme en montée comme en descente. Pour l’instant, pas d’accélération car il est trop tôt pour lâcher les chevaux.

Lors du premier ravitaillement, je me suis fait doubler par la première féminine. Je me fixe à  ce moment-là  l’objectif de finir devant elle…Nous allons courir ensemble un petit moment…elle est plus rapide que moi en montée mais je la redouble lors de chaque descente. 

Vers le 15ème km, un organisateur annonce les places à chaque concurrent : il m’annonce 42 ème. C’est un déclic et je me lance à la chasse aux places. Un groupe de 5 personnes court devant moi, je réussis à recoller au peloton et après quelques minutes à sucer la roue, je double et je prends le large. Me voilà donc 37ème.

Vers le 20ème km, dans la dernière montée, je suis derrière un coureur avec qui je vais batailler pendant toute la côte. Je le passe, il me redouble, je le repasse et finis en haut de la côte avec 15 mètres d’avance. Il prend un coup au moral et je ne le reverrai plus sauf à l’arrivée. Me voilà 35ème, les places sont chères.

Commence alors la grande descente de près de 3 km vers l’arrivée. Je descends à toute allure (3’48’’ au km quand même) et attrape dans ma ligne de mire deux coureurs qui ne courent pas à leur maximum et je sens que j’ai un coup à jouer d’autant que désormais nous sommes mélangés avec les derniers coureurs qui se sont lancés sur le 12 km.

A 500 mètres de l’arrivée, je les passe et constate leur surprise de me voir débouler ainsi  de nulle part. Et hop deux places de mieux ! En bonus, je double sans m’en rendre compte un autre concurrent, je suis finalement 33ème en 1h57mn36s et surtout très heureux de finir ce trail en ayant tout donné tout en profitant d’une nature magnifique…quelques secondes plus tard arrive la première féminine qui n’était vraiment pas très loin derrière.

Pour ceux qui souhaiteraient le courir l’an prochain : http://www.plombieres-as.fr/

L’organisation a été très bien et les trailers ont pu courir dans de très bonnes conditions. Encore bravo à eux.

3 commentaires

Commentaire de Benman posté le 24-03-2013 à 22:47:33

Bravo, belle course. J'ai terminé un peu plus loin, mais avec le même genre de descente à la fin, sauf que c'est moi qui étais poursuivi, et je n'avais pas envie de laisser ma place... eh ben ça décrasse dans ces cas là!

Commentaire de fulgurex posté le 29-03-2013 à 14:00:10

belle course.
J'ai bien aimé le changement du parcours cette année, même si je le trouve trop roulant à mon gout, comme tu dis, on a de magnifiques forets.

Commentaire de freerunner21 posté le 29-03-2013 à 15:29:18

c est vrai que ca booste lorsque l on sent quelqu un derriere qui cherche a te depasser
mais lorsqu on finit a fond de train sur une descente pareille on le paye en courbature de cuisses le lendemain...en tout cs c etait mon cas
et j ai refais le meme finish a la transmontagne apres une course dans le dur meme punition

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !