Récit de la course : Trophée de Saint Quentin en Yvelines - Etape 2 - Moulin à Renard - Circuit A 2006, par L'Castor Junior

L'auteur : L'Castor Junior

La course : Trophée de Saint Quentin en Yvelines - Etape 2 - Moulin à Renard - Circuit A

Date : 14/6/2006

Lieu : Guyancourt (Yvelines)

Affichage : 5374 vues

Distance : 10.443km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Dans "Course d'Orientation", il y a "course" et il y a "orientation"...

Voici le compte-rendu de la deuxième étape du Trophée de Saint Quentin en Yvelines de Course d'Orientation (http://rauturie.club.fr/trophee_2006/index.html ), organisé conjointement par le MSO (Montigny Sports d'Orientation) et le GO78 (Guyancourt Orientation 78 - mon club de CO), les deux clubs de CO de la ville nouvelle.
C'est le GO78 qui organisait cette seconde étape, autour de l'Etang du Moulin à Renard, à Guyancourt.
Le tracé avait été fait par Sébastien Gelgon, et l'organisation gérée par Hélène et Michel Ediar, avec le concours, entre autres, de Cédric Siroën et Frédéric Fischer, qui ont tous deux assuré toute la soirée le rôle de signaleurs sur la route des Sangliers, et de Thierry Penaud, au poste Départ.
Arrivé sur le parking, je retrouve, surpris, Maurice Le Ruyet, traileur hors pair d'ASR Trail 78, Eric Bouisset, du CIV Chevreuse, qui porte également ce soir la casquette de chauffeur de Neil Dobbs, orienteur de choc licencié au Balise 77, dont le TS "Orienter à Orsay" ne manque pas d'attirer mon regard et d'attiser ma curiosité (il a, en fait, cartographié le Bois de la Guyonnerie : chouette ! il va falloir lui en reparler ;-o) ).
Les JDM sont venus en masse : les habitués comme Atomik JF, François Loeser et Gilles Montambaux, accompagné ce soir d'Aurélie, ainsi qu'un petit nouveau (Jean-Yves Thuret, venu courir ici sa toute première CO...).
Les GO78 ont, évidemment, largement répondu présent également, avec entre autres, les familles Clouard et Rauturier, et Pascal Hennel, à qui je fais remarquer (je ne suis pas le seul apparemment), qu'il a fondu depuis notre dernière rencontre. Est-ce celà qui lui permet de me battre régulièrement sur les dernières CO ? ;-o)
L'Electron et Pouic-Pouic, du Zoo, sont apparemment également au rendez-vous, mais je ne les verrai pas plus que la semaine dernière à Plaisir. Même chose pour Domi78 (MonsterTruck Team), d'ADDM. Dites les gars : faites-moi signe quand vous déciderez d'arrêter ce jeu de cache cache !

Délicate attention, les postes sont déjà reportés sur la carte, et je m'élance donc rapidement, après avoir échangé un peu sur nos dernières courses avec Michel Ediar.
Enfin, je m'élance, il faut le dire vite : le poste départ est situé à l'aplomb du parking, et le chemin qui y mène est un véritable mur. RAZ, Contrôle de la puce et, à 19h00 pile, top !, c'est parti pour... un certain temps de course. Comme d'habitude, mon objectif premier est de dterminer avant la fermeture des circuits à 21h30. Bon, j'ai un peu de marge ce soir...

Poste 1 (108) - angle sud-ouest de la dépression - 3'24" : Facile : la dépression est à l'intersection de chemins. Je m'arrête simplement quelques instant en chemin pour renseigner un Augustin Clouard (p'tit dernier de la famille), un petit peu perdu ce soir, sur notre position.

Poste 2 (114) - petite dépression - 7'17" : Ca y est, le jardinage commence. Je manque singulièrement de concentration, et passe à côté de la balise sans la voir. C'est en arrivant aux premières maisons que je réalise mon erreur, et tombe sur Sophie Hedon, Dame Minime, qui m'aidera finalement à trouver le poste.

Poste 3 (117) - partie amont du fossé sec - 6'27" : Long inter-postes qui nous emmène à l'ouest de la route, vers le Plan de Troux. Petit coucou au passage à Cédric et Frédéric, et pas d'erreur majeure.

Poste 4 (118) - arbre isolé - 4'27" : Pas de véritable bourde, mais une progression autour du vert clair bien trop lente. Neil, qui m'a déjà rattrapé, me servira de guide improvisé pour tomber ensuite sur le poste.

Poste 5 (119) - extrémité sud-ouest du fossé sec - 3'01" : Pas d'erreur majeure, mais je loupe le fossé et suis contraint à un petit demi-tour d'une dizaine de mètres.

Poste 6 (120) - rocher - 1'57" : Là, c'est facile, le poste est visible nettement sous un arbre, depuis le chemin au sud.

Poste 7 (121) - partie amont de la ravine - 6'50" : A nouveau un inter-postes long, qui nous ramène sur l'Etang du Moulin à Renard. Je quitte le chemin en m'appuyant à la fois sur la fin de la zone marécageuse et l'intersection de sentiers.

Poste 8 (123)- partie sud-ouest de la dépression - 6'45" : Beau jardinage sur ce poste. Je ne suis pas concentré du tout, et je ratisse une zone difficile avec Sophie, qui m'a rejoint, bien trop à l'ouest du poste. C'est l'arrivée de Camille Rauturier qui va nous remettre les idées en place, et nous la suivons jusqu'à la balise.

Poste 9 (125) - rentrant - 1'36" : Là, c'est bien plus facile, d'autant plus que, du fait de postes communs avec le circuit B, les orienteurs pullulent dans la zone.

Poste 10 (130) - petite dépression la plus au nord - 5'22" : Long inter-postes qui nous ramène sur l'étang et nous le fait contourner par le Nord. La montée sur le poste est toutefois très abrupte, et je sais que je paie un peu toutes mes courses longues depuis deux mois : je n'ai plus beaucoup de jus...

Poste 11 (127) - partie ouest de la dépression - 4'24" : Je gère l'approche du poste, puis m'appuie sur Camille revenue dans les parages pour trouver la balise.

Poste 12 (128) - petite dépression évasée - 1'45" : Là, je suis Camille, et ne le regrette pas, car la dépression est tellement évasée qu'elle apparaît surtout comme une petite clairière plate...

Poste 13 (129) - dépression profonde - 4'01" : Là encore, j'approche le poste seul, puis profite de la présence de Camille pour trouver la balise.

Poste 14 (131) - charbonnière - 5'21" : Il s'agit ici d'aller au sud du poste 10. Je m'appuie sur les ruines d'escalier pour trouver l'attaque du poste. Cette fois-ci, je gère tout comme un grand ;-o).

Poste 15 (133) - sur la colline - 6'20" : Que je n'aime pas cette zone, au nord-est d'un bras d'eau en arc de cercle. C'est là que j'avais perdu de nombreuses minutes et presque tous mes points lors de ma première course au score en 2005. Je jardine cette fois encore avant de trouver la bonne colline, et le poste !

Poste 16 (135) - borne - 4'59" : Je contourne le bras d'eau pour revenir sur le chemin, et profite de la présence d'orienteurs pour achever de trouver le poste.

Poste 17 (99) - extrémité est du sentier - 2'48" : La seule difficulté ici est de bien gérer la descente, abrupte, vers l'étang et le parking. Fort heureusement, j'aperçois à travers des fougères hautes comme moi une vague sente, qui me permettra d'éviter la descente trop abrupte directement à l'aplomb du poste.

Arrivée - 0'31" : Là, il faut tout donner : le cardio explose, mais je boucle ces derniers 150m à vive allure. Celà ne rattrape pas les grosses et moins grosses erreurs accumulées sur le parcours, mais apporte un peu de satisfaction malgré tout...

Je vide ma puce au camion GEC, remercie Michel pour cette organisation, et vois dans ma foulée Atomik JF, bientôt suivi des Montambaux et de Pascal. Tous m'ont plus ou moins largement battus. Neil, lui, met un peu moins de 48', soit 30' de moins que moi. J'ai conservé une sacrée marge de progression ;-o).

Après quelques photos, je rentre au bercail, fourbu mais heureux : même si je ne brille pas sur ce genre d'épreuves, c'est toujours un régal. Néanmoins, la tête et les jambes m'ont rappelé chacun qu'ils étaient un peu fatigués, et du repos leur fera le plus grand bien.

Bilan de la soirée : 1h17'15" pour 10,4 km et 319 m de D+.

Les données de la course sont accessibles sur Kikouroù, les cartes et définitions de postes suivent ci-dessous, et les résultats sont disponibles sur le site du Trophée.

L'Castor Junior


Image satellite, via SportTracks.


Carte Le Moulin à Renard (propriété GO78).


Définitions de postes.


Mon résultat...


Atomik JF avant le départ.


Les Montambaux père et fille (une petite pensée pour Anne-Marie, qui s'est blessée sur le Raid IGN).


Les mêmes, pris littéralement sous le feu des photographes ;-o)


Après course, Hélène à l'accueil.


Le GO78 refait le match...


Camille retire ses chaussettes-guêtres, à côté de la Beauvisage's Family (Audry, à droite, mène le challenge sur le circuit B...).


Pascal, Jean-Yves et Sophie, devant le camion GEC.


Atomik JF et Gilles...


... bientôt rejoints par Aurélie.


Benoît Rauturier, graine de champion massacrée ici par mon flash peu puissant...


Camille Clouard, Thierry Vermeersch, Florence et Fred Clouard entourent Camille Rauturier, dont je n'arrive pas à me souvenir de ce qu'elle est en train de faire. Mystère...


La restitution des cautions "puce" à l'accueil, avec Thierry et Hélène.


Neil Dobbs qui entame un strip-tease (a Full Monty dirait Neil ;-o) ). Chaudes les CO !!!


François et Atomik JF, juste avant le retour au bercail.

2 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 15-06-2006 à 11:40:00

Super L'Castor, ça a l'air bien sympa ces petites coursinnettes du soir après le boulot.
La course d'orientation c vraiement un truc qui me tente de + en + mais je sais pas par quel bout l'attrapper.
Bravo pour ton CR et ta perf meme si les premiers sont encore loin ...
A+

Philippe

Commentaire de _azerty posté le 15-06-2006 à 19:25:00

Salut Mon Ptit Castor :-)

On t'a attendu, on a même bu une bière à la buvette et Pouic-Pouic a mangé des crepes.
Faudra que tu cours plus vite la prochaine fois :-))

Nanhh je déconne, c'est vrai que l'on arrive tôt. Avec l'Electron nous étions dans les premiers à partir. On fait la trace :-)
euhhhh les fausses pistes c'est nous aussi.
A mercredi prochain

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.31 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !