Récit de la course : Le Jogging de Popuelles 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging de Popuelles

Date : 24/6/2006

Lieu : Popuelles (Belgique)

Affichage : 548 vues

Distance : 11.5km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le jogging de Popuelles

Pfffff commence en avoir marre de ces températures au plus haut le samedi grrrrrr.
La semaine dernière m'a un peu réconcilié avec la chaleur ceci dit. Bon OK ce n'est pas du jour au lendemain que je vais briller dans ces conditions mais Thimougies a semblé être un pas dans la bonne direction.
Deuxième semaine de repos et bizarrement et de manière inexpliquée très fatigué, je me présente à Popuelles sans réél objectif notamment à cause de la chaleur. Je serai bien partant pour une course kamikaze et essayer de suivre mon ami Miko sur les deux premiers kilomètres. Ca sent l'explosion tout ça. Bah pas grave à partir du moment où on s'y attend. Je pousse le vice jusqu'à me passer volontairement de mon cardio.
Bon OK course kamikaze ne veut quand même pas dire course folle. Bien tuyauté par mon indic je me place à l'avant gauche du peloton. Eddy me taquine mais je sais que c'est pas aujourd'hui que je vais être sur ses basques (quoi que...).
Le but de ce départ était d'arriver devant Miko dans le goulot où je savais qu'il serait difficile de dépasser. Démarrage pas direct dans le rouge et ensuite possibilité de suivre. Et en effet Mymy Denys, Miko et son frère Gégé me rattrappent au haut de la bosse et ainsi que prévu ne parviennent pas à me lâcher dans l'entonnoir. Premier km passé en 4'43".
Arrivé en bas toutefois, je me rends vite compte que ça va trop vite et lève le pied de manière énergique. La Rho team m'avait entre temps dépassé, ce qui ne m'étonnait pas de Pascal était par contre plus étonnant de Philippe que je m'attendais à voir s'effondrer plus loin.
2e km passé en 9'29" (4'45"). Bizarrement alors que j'ai sensiblement levé le pied je ne perds pas trop de terrain que les personnes déjà citées. Je me sens très bien installé dans un rythme de croisière et me décide à rester à cette allure qui me convient bien. Je prends bien le temps lors de chaque ravito de marcher afin de boire convenablement. 3e km moins impressionnant à cet endroit qu'en fin de parcours comme l'année dernière en 14'26" (4'57") et si je continue à voir Mymy et Gégé, je n'aperçois plus les autres, ce ne sera que momentané.
On descend maintenant vers le turning point et je me prends au jeu puisqu'à allure de croisière je reviens lentement mais surement sur Gégé ainsi que sur Mymy (en tout cas dans les côtes sont point faible). 4e km passé en 18'58" (4'32") et 5e en 23'33" (4'34").
Le turning point me permet de voir que Miko n'est qu'environ 200m devant et je me sens bien, j'avance bien et ce sans forcer, je sens que je pourrais remettre une dent mais chaque chose en son temps car je sais le 8e km assez difficile.
J'aperçois maintenant Eddy Mahieu et PhilippeP euh je suis pas sûr dans le cas du premier nommé que ce soit normal que je revienne sous cette chaleur et sans trop forcer. Je vois même Bernard Caby. Bon ben c'est que je dois pas être si mal.
Le 6e km remonte un peu et 28'34" (5'01"). Je continue à gérer et surtout à bien m'hydrater (d'où perte de temps certaine) et 7e en 33'20" (4'46"). Je suis entre temps revenu sur Gégé qui m'a à nouveau repassé au ravito. Pas de panique, je sais que quand on revient sur un coureur à ce moment ci de la course c'est que ça va moins bien. La côte redoutée arrive et je continue à essayer de ne pas me mettre dans le rouge. Je suis à bloc certes mais à bloc lucide. Je monte à mon train et continue à voir les personnes précitées de moins en moins loin. Je ne reviendrai au final que sur Gégé et voici pourquoi. 8e en 38'28" (5'07"), 9e en 43'16" (4'48"), on descend bien et on vire à droite dans une partie qui devrait à priori me convenir. On se prend toutefois le soleil de face et je sens de suite que la chaleur me pèse plus. La petite bosse du virage en S me sera fatale. Je suis en panne sèche et apprendrai plus tard que ce fût le cas de beaucoup à cet endroit. A l'énergie je décompte les 1500 derniers mètres qui me séparent de l'arrivée en essayant de garder un rythme mais de ne pas me griller. 10e en 48'06" (4'50"), 11e en 53'17" (5'11")!!!!!!!!! Le reste ne sera qu'anecdotique avec les 560 derniers mètres en 2'42" et un temps total de 56' tout rond, 217/425 partants.
Des gens cités, Miko est celui qui me prend le plus à savoir 2'08", Philippe, Eddy et Mymy une grosse minute et Bernard une poignée de secondes. Gérard quant à lui connaîtra des soucis physiques pour se prendre 5'30 dans la vue sur 3 km.
Je suis très content de cette seconde course honnête dans des conditions que je déteste. Bon OK à part Miko j'étais devant tout ce beau monde en début de saison (même si parfois de peu) mais je constate que je commence un peu à limiter la casse.
Certes je me suis pris un gros coup de chaud sur la fin et mettrai d'ailleurs plusieurs minutes à récupérer mais je suis convaincu que c'était bel et bien un coup de chaud et non un coup de sot.
Après un début de saison tonitruant, je recommence à sentir le souffle de Miko lequel est plus fort que moi dans ces conditions (à supposer que ce ne soit que sous ces conditions). Pour la première fois depuis le début de saison, je marque plus de points que lors de la course précédente.
RDv maintenant à Lens dimanche et au FLOC ensuite où j'espère améliorer mon 4'46" de l'année dernière.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !