Récit de la course : Le Jogging de Popuelles 2005, par Diduv

L'auteur : Diduv

La course : Le Jogging de Popuelles

Date : 25/6/2005

Lieu : Popuelles (Belgique)

Affichage : 1117 vues

Distance : 10.2km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Jogging de Popuelles

Pas beaucoup de différence en ce qui concerne la météo entre ce samedi à Popuelles et samedi dernier à Thimougies… Toujours le soleil et des températures élevées. Mon thermomètre indique 28,5 degrés à l’ombre au moment du départ prévu à 16 heures.

Certes, le parcours de Popuelles est nettement plus facile que celui de la semaine passée. 10,2 km en deux boucles différentes de 5 km environ.

Pas de grand objectif pour ma part. Comme la semaine dernière, je m’apprête à vivre une course défensive. Juste préserver ma première place au classement général provisoire. Objectif donc : ne pas perdre de vue mon premier rival : Bruno Mas. Pour le reste, pas d’inquiétude : il fait trop chaud et la course ne rapportera guère de points au final.

Inscription à l’ombre de la grange… Rencontres et échanges avec quelques habitués du forum (Bonjour à Guirlande, Pascalito, PhilippeP,…). Je préfère rester dans cette semi-fraîcheur et je fais l’impasse sur un échauffement… Une erreur sans doute… Mais comme je n’ai pas l’intention de forcer en course aujourd’hui…

Sur la ligne de départ, plus aucun maillot bleu azur comme la semaine passée ; non, cette fois, ce sont les couleurs du TPV qui sont en masse : les hommes en vert et jaune sont venus pour la gagne ! Je reconnais entre autres vedettes : Daniel Lelangue, Grégory Demaret, Jean-Philippe Cavyn, (dans l’ordre, les 3 premiers de l’édition 2004 !), Vincent Huyghe, Ludo Vangrootenbruel, Anthony Savoca,… Presque l’équipe au grand complet !
Et puis, il y a aussi d’autres invités surprises comme Thomas Loquet, l’un des leader du Challenge CPH. Enfin, bien sûr, les habitués de l’Achro…

16 heures. Top départ. Démarrage très lent ; apparemment, la crainte du soleil joue… Même si les organismes ont eu, cette fois, le temps de s’habituer un peu à la chaleur, beaucoup ont encore en mémoire les difficultés de fin de parcours à Thimougies notamment.

Un gros peloton d’une quinzaine d’hommes passe groupé au km 1 en 3’24. Ce même train sera tenu de manière régulière durant les 3 premiers kilomètres. Outre les coureurs nommés plus haut, j’accompagne ainsi André Obsomer, Bruno Mas, Dimitri Delombaerde, Eddy Bougenies, Grégory Billet, David Falce,…
Mais dès le haut de la côte au second kilomètre, cela commence à s’étirer. Je ne force pas et suit simplement la cadence comme prévu… la même tactique qu’à Thimougies… Placé volontairement à la fin du groupe, j’observe ce qui se passe devant et j’attends…

A la mi-course, je passe aux environs de la 15e position et je me sens bien. Allez, hop Didier… fini d’attendre. Prudent d’accord, mais désormais il ne reste plus que 5 km et je ne risque plus de cuire au soleil ! Sans forcer, j’augmente légèrement mon allure. Devant, les organismes faiblissent et, tout en conservant ma vitesse, je reviens et lâche irrémédiablement Bruno Mas (au km 5,5), Anthony (au km 6,5), David Falce (au km 7,5), Eddy Bougenies (au km 9) et Eddy Rasschaert (au km 10). Ce dernier, motivé par son anniversaire ce jour même, avait réussi à suivre ma cadence et m’avait même pris quelques dizaines de mètres après la mi-parcours. Non loin devant, le duo Demaret-Obsomer conservera une cinquantaine de mètres d’avance à l’arrivée.

Je finis donc 9e et 2e vétéran derrière André Obsomer… Objectif atteint. Première place au général conservée et même bien confortée. J’ai cependant l’impression de terminer avec moins de facilité qu’à Thimougies. (la chaleur ne me plaît toujours pas ! Et puis j’ai eu une semaine difficile au niveau de mon travail.) J’ai même quelques crampes aux mollets à l’arrivée. Mais ces dernières passeront finalement rapidement. Je termine par 5 km de « retour au calme » : avec André, la seconde boucle dans le sens inverse tout en bavardant. Bien sympa.


Diduv

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !