Récit de la course : Festitrail d'Autrans - 24 km 2014, par Leseb

L'auteur : Leseb

La course : Festitrail d'Autrans - 24 km

Date : 6/12/2014

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 500 vues

Distance : 24km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Brumes et brouillard... Et vent aussi!

Premier récit sur kikourou... Je vais essayer de bien faire!

Après un magnifique été indien sur nos alpes, voilà que le froid et la neige se font attendre depuis quelques semaines. Forcément, il a fallut que tout ca arrive en même temps pour le 6 décembre, date du Festitrail. Résultat, pleins de questions: comment on s'habille déjà quand il fait froid? Les chaussures, je prends lesquelles? J'ai pas encore fait monter les pneus neige, est ce que je vais arriver sans encombre?

Et puis finalement, le seul vrai suspens n'aura pas tenu longtemps: pas assez beau pour faire le grand tour, on se rabat sur un 24km annoncé a D+ 850 m. Un peu déçu mais le footing d'échauffement dans la bise me fait penser qu'en fait c'est pas plus mal de gagner quelques dizaines de minutes. 

Bon, par contre déjà que 30 bornes je trouvais ça court comme format pour moi, la 24 c'est quasi un sprint! Je n'ai pas trop de repère sur du court aussi roulant, je défini donc vite fait une "stratégie" de course: on traine pas dans les tours de chauffe pour pas bouchonner à la première montée, on gère jusqu'au 17eme (pourquoi le 17eme? Ben je sais pas, faut bien en choisr un non?) et on fonce sur la fin. 

 

Pan! (En fait non, je n'ai rien entendu) c'est parti. Dommage j'ai bien aimé la configuration pingouin avec tout ce monde massé qui se tient chaud! 2 tours dans le village et zou direction la montée du tremplin. Ça bouchonne un peu mais pas trop, puis jolie piste sur les crêtes avant un loooong plat qui rejoint le village, le traverse et enquille une partie du plateau. Ça caille avec le vent de face et c'est tout plat... Un petit ravito ou je me crame la langue avec un thé chaud qui fait trop du bien puis c'est la séparation des parcours. À gauche toute sans hesiter! Ça devient bien sympa avec un monotrace qui monte (enfin) en forêt, une section bien casse gueule sur des dalles mouillées et on rejoint une série d'interminables pistes un peu vallonnées qui traversent en direction de Geve. Quand ça monte je reprend du monde, quand c'est plat je me maintient, mais quand ça descend je perd du terrain. C'est toujours comme ça... Fadurait vraiment que je bosse ça un jour!

je surveille l'altimètre pour voir combien il reste avant la descente histoire de ne pas me faire surprendre mais j'ai déjà le pressentiment que les 850 annoncés ne seront pas la... Et effectivement le profil devient de plus en plus souvent descendant. 

L'ambiance est sympa, pas trop de monde, des paysages en noir et blanc noyés dans la brume, j'aime bien. 

La descente n'est pas non plus très raide, au final j'ai l'impression que je fais une grande sceance de seuil depuis le kilomètre 4, mais j'essaye de maintenir l'écart avec celui de derrière et d'envisager de rattraper les 3 coureurs devant moi. 

Au final ni l'un ni l'autre, la fin étant à profil descendant je me fait rattraper et tout le monde s'éloigne...

Une dernière traversee du village et la ligne est franchie, en à peine plus de 2h15, pour une distance de 24,5 et un d+ de 740 m. 

après l'arrêt le froid est glacial, vite au chaud pour se changer et un repas très sympa (et reconfortant!) avec des voisins de table bien agréables. 

Au final un peu déçu par le parcours tronqué et le format trop roulant, un grand bravo et un grand merci aux bénévoles qui ont enduré le froid toute la matinée, une super organisation, et un bon coup de pied au cul à garder un bon rythme sur ce type de terrain que je n'affectionne pourtant pas vraiment. Ça m'a valut de bonnes courbatures aux mollets les deux jours suivants. 

Depuis j'ai retrouvé mes terrains d'entraînements favoris ou le même D+ est souvent atteint au bout de 5 ou 6 km... lors des sorties tranquilles!

Vivement que la neige arrive pour de bons, mes skis de rando et de fond piaffent d'impatience!

2 commentaires

Commentaire de samontetro posté le 17-12-2014 à 18:01:18

Bravo, belle course... courte! Peu bossue en effet, après petit lisage le GPS ne me donne que 500mD+. Je m'attendais à une fin plus bossue pour approcher le D+ annoncé et du coup j'ai pu relancer fort sur les dernier Kms: en 2h14 je suis juste devant toi et on a donc du en faire une bonne partie ensemble :-) car j'ai fait le yoyo avec les mêmes personne la plupart du temps.

Commentaire de Leseb posté le 17-12-2014 à 20:36:32

Effectivement, toi 56 et moi 59...
Tu as du faire faire parti de mon point de mire avant de t'éloigner sur la fin... Et on a du faire ensemble les boulevards de la fin!
À bientôt dans le. Vercors (je serais à meaudre le 1 février, sans doute sur le trail du pic st Michel et c'est encore en réflexion mais probablement sur l'utv 2015).

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !