Récit de la course : Le Jogging du Floc et du Souvenir 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging du Floc et du Souvenir

Date : 8/7/2006

Lieu : Tournai (Belgique)

Affichage : 548 vues

Distance : 10.95km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Jogging du FLOC et du souvenir

Course comme beaucoup le savent particulière pour moi. Enfin soit ne remuons pas le passé.
Tous les indices sont au vert pour cette course. Je suis habité d'une belle confiance. Les températures sont nettement plus basses, l'entraînement de cette semaine, même sous la canicule s'est très bien passé et aussi surtout Diduv m'a aimablement proposé son aide. Par ailleurs, les trois semaines de repos relatif m'ont fait le plus grand bien je pense.
Certains adversaires comment à me taquiner avec mes résultats moindres mais je me dis attendez voir aujourd'hui héhé. Pas de Miko aujourd'hui pris par un tournoi de mini foot. Je le disais donc tous les indices au vert.
Une fois n'est pas coutume c'est moi qui donne les consignes à Diduv euh...... Mon objectif aujourd'hui est d'essayer d'être sous les 4'35"/km voire approcher les 4'30". Je ne pense pas que ce soit utopique avec les résultats enregistrés cette année.
Je demande à Didier d'essayer de passer au 2e en 9'10" et puis d'aviser (après 1km en descente et 1 en montée on devrait avoir une idée). Et le départ est donné. Didier me demande si ça va. Je lui réponds que j'ai l'impression qu'on part un peu vite mais ça va. Le deuxième kilomètre est passé en 9'10" pile wouah mais quel métronome ce Diduv. Entre-temps ce qui était un train royal pour moi est devenu un train impérial avec la venue de Danyduv qui s'était élancé depuis la fin du peloton. Euh moi qui étais déjà stressé à l'idée de ne pas être à la hauteur et ben....
J'essaie de bien souffler derrière les deux lièvres qui se coupent littéralement en 4 pour m'aider et m'abriter du vent majoritairement de face dans la première partie. Jaife nous accompagne également. Eddy, un peu surpris de mon train avait embrayé. Même chose pour PhilippeP au départ supersonique comme d'habitude.
Je souffre un peu, je ne trouve pas les jambes extraordinaires mais bon le rythme est bon. Une première indication toutefois, j'ai l'impression qu'on avance bien mais le chrono me dément implacablement. Entre-temps on a dépassé Mymy Denys dans la côte et je m'attends à la voir revenir mais ce ne sera pas le cas.
Au premier ravito, mes deux porteurs d'eau prennent des bidons dans leur musette pour venir ravitailler leur leader (re-euh.....). Pffff quel luxe pour moi alors que de plus je sens que je ne vais pas être à la hauteur des attentes aujourd'hui. Le chrono est implacable au 6e km c'est près d'une minute dans la vue par rapport aux ambitions. J'ai encore du jus je pense et je tente de réaccélérer dans la descente et le pire c'est que j'ai l'impression d'y arriver. Je veux remettre du tempo car ce sera là où jamais. Je me dis qu'on relance bien mais....verdict du chrono 4'40" sur ce km que j'avais l'impression de faire sous les 4'30". Le moral en prend évidemment un coup mais je DOIS continuer à me battre pour faire honneur à mes deux compagnons. On revient à une centaine de mètres d'Eddy et on voit Philippe également se rapprocher. Entre-temps jaife qui n'a pas encore digérer ses examens a laissé couler. On a également dépassé B. Caby au ravito qui laissera aussi couler.
On entre dans le sentier et là ça coince irrémédiablement. Dany m'encourage pendant que Didier est continuellement deux mètres devant moi. S'il pouvait me prendre sur son dos je suis sûr qu'il le ferait. Je fais tout ce que je peux mais je n'arrive pas à embrayer. On continue toutefois à revenir sur l'avant et l'arrière ne nous reprend pas. L'avant dernier km est passé en 4'35". A environ 400m de la ligne, un coup de folie me prend et bien que je n'en peux plus je me lance dans un sprint effréné pour remonter 6 concurrents. Les derniers 950m en 4'02".
Résultats des courses 51'58" (4'45"/km) 201/400 et 580 points. Je termine à 5" de Philippe et à une 40aine de secondes d'Eddy.
Comment j'analyse cette course?
D'abord le positif ça ira plus vite...
- 14" de moins que l'année passée sur le même circuit et 33 points de mieux (signe que la course a été plus lente cette année) ne peuvent pas être considérés comme un mauvais résultat.
- Comme souvent le caractère qui me fait m'accrocher quand ça va pas. Ce caractère a toutefois été grandement aidé par Didier et Dany sans qui j'aurais je pense concédé 2 à 3' aujourd'hui.
- La gestion de la course, là aussi aidée par les deux frères il est vrai où je ne pense pas avoir fait d'erreur dans le genre d'un départ trop vite ou trop lent.
Le moins positif ensuite...
- Je regarde le classement et je suis convaincu que je devais pouvoir courir en 4'30"-4'35" et que je n'étais pas trop gourmand avec cet objectif. J'en suis loin, très loin.
- Le fait qu'en ayant l'impression d'être à bloc (même aux rares moments où je ne souffrais pas) je ne fais qu'approcher (et encore de loin) les 4'30" sur 1 ou 2 km.
- Quand je regarde mon début de saison vers les 4'15"-4'20", je me pose de grandes questions. J'ai de grands doutes. Je n'étais pas capable d'aller plus vite samedi et finirai d'ailleurs très fatigué signe que j'ai tout donné. Je suis à peine 5"/km plus vite qu'à Velaines pour donner une idée. Je sais que la course à pieds est faite de cycles mais je n'ai plus signé une bonne course je trouve depuis le Faubourg Morelle, juste quelques courses satisfaisantes en fonction des conditions. Les gens qui sont devant moi maintenant sont eux réguliers depuis le début de saison voire en légers progrès (bravo Eddy et Philippe) mais c'est surtout moi qui suis environ 20"/km plus lent.
J'ai de grands doutes, je ne sais pas, je ne sais plus. Je pense bien travailler aux entraînements et puis....
Ce sera maintenant RDV à Pipaix où je n'espère pas mais où je veux être sous les 4'30" (pour rappel 4'28" l'année dernière). Je considère un peu cette course comme la course de la dernière chance pour cette saison. Dans le cas d'une nouvelle déception (à la hauteur de l'immense joie de mon début de saison) j'en tirerai les conclusions et je crois bien que je finirai la saison en roue libre.
D'aucuns diront et peut être auront ils raison que j'en fais trop. C'est peut être vrai mais quand je vois que le mois de juin a été le mois avec le moins de kilomètres depuis que je recours, je me dis que ce n'est plus une excuse ici. Très déçu je suis tant pour moi que pour Dany et Didier à qui j'aurais tant voulu offrir une meilleure performance en guise de remerciements. Je n'ai que des mots pour le faire mais ils sont sincères, un tout grand merci à tous les deux.

1 commentaire

Commentaire de Kiki14 posté le 10-07-2006 à 18:29:00

Bravo guirlande pour ta pugnacité...ne t'inquiète pas tu vas progresser c'est obligé puisque tu t'entraine sérieusement ...tu verras les 4'30 au kilo tu les fera bientot...mais ne t'impatientes pas ça viendras tout seul...allez bon courage et BRAVO pour ta course et ton récit

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !