Récit de la course : Off - Tour de l'Oisans - Etape 2 2006, par serge

L'auteur : serge

La course : Off - Tour de l'Oisans - Etape 2

Date : 21/7/2006

Lieu : Vallouise (Hautes-Alpes)

Affichage : 2247 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Encore une mauvaise nuit, il fait trop chaud, je vais plusieurs fois aux toilettes. Au réveil, je sens que je n’ai pas eu ma récupération habituelle. Les quadriceps sont encore douloureux. Je file prendre mon petit-déjeuner et finis de me préparer ensuite. J’ai tout juste le temps de faire quelques étirements que l’on part à 6h45. Heureusement qu’on marche sur cette route en forte pente car j’ai du mal à relancer sur le plat. Je monte à mon rythme une centaine de mètres derrière le groupe que je rattrape en courant plus longtemps dans la pente. 1h03 pour rejoindre le parking d’Entre les Aigues. Je repère du temps dans la petite descente et je navigue dans ce début de montée à une centaine de mètres des autres. Cette montée au col de l’Aulp Martin est superbe. Les jambes chauffent peu à peu et j’arrive mieux à courir sur les replats.
Pause près d’une bergerie, j’en profite pour un besoin naturel. Une autre pause plus haut pour prendre de l’eau au ruisseau où se rafraîchir. Je repars à un bon rythme sur les 500 derniers mètres de D+ du col, et sa partie finale dans le schiste, qui ne m’a pas poser de problème particulier. Au sommet, je fais fuir une marmotte et j’attends les autres. Michel détaille les sommets les plus connus bien visibles de ce col à 2761m d’altitude, qui n’est pas comme écrit parfois, le plus haut col sur un GR. Le col de Chavière sur le GR5 dépasse les 2800m et le Pic Malrif sur une des variantes du tour du Queyras dépasse les 2900m. Du col, nous voyons le Pas de la Cavale, atteint en 8’.
Du pas de la Cavale, nous voyons le prochain col, celui de la Valette, mais avant il y a une longue descente. Nous croisons un groupe de randonneurs à cheval. Michel part une nouvelle fois devant et seul Cédric, piètre descendeur va moins vite que moi. Descente assez technique, pas assez directe à mon goût. Longue pause au refuge du Pré de la Chaumette. Nous nous étonnons de ne pas voir arriver Cédric. Il ne descends pas vite mais quand même. Ouf, il arrive. Il a fait un détour vers le col du cheval de Bois avant de s’apercevoir de son erreur. Le refuge était pourtant visible de loin.
Après de nombreux cocas bus par mes congénères (perso, je ne prends que ma boisson énergétique au cours de l’étape pour éviter les mélanges susceptibles de produire des maux au ventre), nous repartons pour les 850m du col de la Valette. Je pars devant et personne ne me suis. Dans la montée, je me demande s’il faut aller au bout de la combe, au sommet de laquelle il me semble voir un panneau ou un cairn, car le sentier se dirige vers la crête sur la gauche. Il faut bien monter tout au fond. Du sommet, je vois le prochain col, celui de Gouiran, mais il faut d’abord attendre que tout le monde finisse l’ascension de celui-ci.
Le début de la descente dans les schistes est bien raide, et Michel, fait rarissime, utilise ses batons dans la descente. Un peu de plat sur de la pelouse avant la courte remontée au col. A nouveau, nous voyons le prochain petit col, celui de Vallonpierre, atteint par une traversée à flanc et une montée en lacet. Belle vue sur le Sirac et son glacier où nous voyons 2 alpinistes.
Il reste maintenant une très longue descente jusqu’au hameau du Casset, 2kms avant le village de la Chapelle en Valgaudemar. Nous faisons une pause au refuge de Vallonpierre au bord du lac du même nom. Suit une descente parfois roulante, parfois technique, avec plein de lacets. Pause à l’ombre dans le fond du vallon. J’ai du mal à relancer alors je perds du temps. Quelques remontées me permettent de revenir sur Mathias et Cédric. Michel et Nicolas sont plus loin devant et finiront par la route. Pour éviter d’avoir mal aux jambes, je reste sur le GR 54 jusqu’au pont juste en dessous le Casset.
Longue journée, quadriceps toujours explosés, superbe paysage, beau temps toute la journée.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !