Récit de la course : Le Tour des Cinq Refuges 2015, par tintinvb

L'auteur : tintinvb

La course : Le Tour des Cinq Refuges

Date : 26/7/2015

Lieu : Passy (Haute-Savoie)

Affichage : 591 vues

Distance : 30km

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

19 autres récits :

Tour des fiz 2015? Une belle galère.

Inscrit depuis maintenant bien longtemps, le tour des fiz en version petit format était l'objectif de été. Le petit plus pour moi, un copain venant de Bourgogne et n'ayant pas l'habitude des moyennes distances décide de s'inscrire aussi, on va pouvoir batailler un peu, cela s'annonce plutôt sympa.

Dimanche 26 juillet.

Ca y est, c'est le jour J, la préparation à été plutôt bonne avec surtout beaucoup de randonné en montagne et quelques sommets à plus de 3000. L'objectif du jour sera d'essayer de passer sous les 4h30 et surtout battre mon pote, qui sur cette distance est prenable.

Et en plus d une bonne prepa, la météo est parfaite il fait frais, de très bonne augure.

Après que les organisateurs est deplacé une modus bloquant le départ, le départ est donné. Devant ça part très vite mais je reste à mon rythme, après deux km qui sont plutôt descendant nous attaquons la montée au refuge de platé, dabord sur piste 4*4 puis sur un single très vraiment très raide. J'ai un peu le souffle court mais monte en rythme, arrivé à platé, j'ai 3min de retard sur mon pote ce qui reste correct puisque que je sais que je meilleur que lui en descente. La montée au col de portette se passe beaucoup mieux et je vois encore mon pote dans la montée, arrivé au sommet puisque je l ai en ligne de mire je décide de faire la descente a fond pour le rattraper, et la au bout de 3-4 virages c'est le genou qui craque un gros coup. A ce moment je pense que la course est fini au vue de la douleur, on appelle les secours pour moi(merci à vous ) le gars arrive au bout de 2 minutes et me fait différents test pour voir si les ligaments en on pas pris un coup, OUF apparement non, mais il me conseille de m'arrêter sur un replat un peu plus bas, et de voir comment ça évolue, et de voir si on appelle lhelico. 

Au bout de 10min, la douleur c'est un peu estompé, je lui dis alors que je vais repartir tranquillement. J'ai perdu déjà facilement 20min, les 4h30 sont pour le coup plus du tout envisageable. Je décide alors de finir pour la beauté du parcours et d y aller tranquille, je vais alors pour repartir marcher jusqu au replat de sale puis trotinner jusqu'au refuge, a partir de la le genoux est de moins en moins douloureux sur le plat mais le reste en descente... Et après une descente vraiment tranquille, on attaque la montée jusqu'au refuge alfred Wills, et heuresement le genoux ne me fait pas trop mal en montée, je décide alors d'accélerer franchement, je dois être plus de 200eme, et je reprend du monde tout le long de la montée jusqu'au col d anterne, jusqu'au moment où une crampe au ischio me prend et me cloue au sol pendant 5min( dure journée), heureusement le col est bientôt la et je le fini plutôt doucement. 

Arrive maintenant le dernier morceau, la descente, la plus redoutée au vue de mon genou et de sa technicité, et étrangement le genou doit être chaud et me laisse tranquille tout la descente jusqu'à l'arrivé. Je sauve les meubles en 5h26 et 128eme, bien loin des 4h30, ce sera pour une prochaine.

Mon pote finit lui en 4h29 juste sous l'objectif, c'est super pour lui, bravo a lui 😀

Mais malheuresement ce matin le genou est vraiment douloureux et un peu enflé, du repos s'impose.

1 commentaire

Commentaire de oc12 posté le 29-07-2015 à 19:31:41

Effectivement galère, j'ai trottiné dans ces endroits à une époque de galère aussi mais pas pour les jambes!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !