Récit de la course : La Jalabert 2010, par Siberian wolf 10

L'auteur : Siberian wolf 10

La course : La Jalabert

Date : 22/8/2010

Lieu : Mazamet (Tarn)

Affichage : 304 vues

Distance : 121km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Chaleur dans la montée finale

Le dimanche 22 août 2010, j’ai participé à la Laurent Jalabert à Mazamet (81).. J’ai roulé presque toute la nuit pour arriver à Mazamet, avec peu de repos. J’arrive un peu en avance à Mazamet donc je m’assoupis une petite demi-heure dans ma voiture après avoir récupéré mon dossard. 

Le départ sur les trois premiers kilomètres a été rapide, j’ai été lâché mais j’ai remonté une bonne cinquantaine de concurrents dans l’ascension du col de Fontbruno (860m ; km 27)  avec un coup de pédale aérien. A la fin de ce col, j’ai roulé avec un groupe de quatre dont un membre avait eu une crevaison au pied du col puis était remonté comme moi. J’ai été lâché par ce groupe dans la descente.

Mais par la suite, j’ai plutôt bien géré les côtes (Les Martys 800m d’altitude au km 59, La Tourette 548m d’altitude au km 72) et descentes qu’il y avait, perdant peu de places. A Villeneuve-Minervois au 97ème kilomètre, j’ai pris le ravitaillement (fromage, pruneaux, saucisson, excellent !) et un gel Overstim’s Coup de Fouet. 

Effet immédiat du gel ! J’ai remonté 6 ou 7 concurrents en roulant sur le grand plateau dans le faux-plat entre Villeneuve-Minervois et Cabrespine, les avalant un à un ! Trop puissant !

Mais l’effet n’a pas duré longtemps et j’ai commencé à peiner sous la chaleur dans la montée du Pic de Nore après Cabrespine (302m). D’autres aussi avaient du mal à avancer et certains s’arrêtaient  à l’ombre sur le côté de la route. J’ai repris un gel rouge Overtstim’s Sprint Air, avec peu d’effet cette fois-ci mais mon expérience de l'Ariégeoise m'a tout de même bien servi, avec des conditions de chaleur un peu similaires pour l'ultime montée.

A 6 kilomètres de l’arrivée au pic de Nore (1211m), j’ai repris un gel mais cette fois un Overstim’s Red Tonic. Il n’y avait presque plus d’eau à ce dernier ravitaillement liquide et certains concurrents ont préféré rentrer directement à Mazamet sans finir la course. Moi j’ai continué et j’ai doublé cinq concurrents dans ces ultimes kilomètres dont trois à 500 mètres de la ligne d’arrivée.

Je termine 308éme/384 arrivants en 5h48 sur le grand parcours de 121 km. Le classement est modeste mais il y a eu beaucoup d’abandons à cause de la chaleur (nous étions dans les 430 au départ il me semble sur le grand parcours) et j’ai été très bon dans le col de Fontbruno. Le vainqueur a gagné en 3h35, le dernier a fini en 7h20. De plus, sur les courses après la mi-juillet, il y a moins de coureurs car avec moins de novices, il reste des coureurs plus aguerris et fidèles au cyclosport.

Il y avait après un repas à Mazamet. Un coureur vétéran avant le repas me disait que je l’avais doublé et qu’il m’avait redoublé quelques fois dans la première partie de l’ascension du Pic de Nore.

Une bénévole demandait à Nicolas Jalabert, frère de Laurent, comment s’était passé sa course mais celui-ci ne semblait pas satisfait, ayant terminé vers la soixantième place. Depuis sa retraite, il manquait certainement un peu d'entrainement. Depuis, les deux frères Jalabert se sont mis au trail !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !