Récit de la course : Le Tour des Lacs 2017, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Le Tour des Lacs

Date : 25/2/2017

Lieu : Montrevel En Bresse (Ain)

Affichage : 95 vues

Distance : 8.8km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Intervalle.

Intervalle.

L’intervalle est la distance d’un lieu à un autre.

En ce qui concerne le tour des lacs de Montrevel en Bresse, le point de départ et le point d’arrivée est le même mais il y a quand même un intervalle de 8,8 km.

Cela fait la 5° fois que je viens ici. C’est la 10° édition donc l’intervalle de ma présence est d’une année sur deux, enfin presque.



Nous sommes plus de 400 au départ, 147 lors de la première édition.

Nous effectuons un petit tour d’un kilomètre en passant sur la plage ensoleillée au bord de l’eau, cool.

Le peloton s’étire, les intervalles entre les coureurs grandissent.

Devant, Stéphane trace bien le long du chemin serpentant, pour le moment, l’étendue bleue.

La distance entre lui et moi est constante donc l’écart et l’intervalle sont égaux.

L’intervalle est aussi la distance qu’il y a entre une note et une autre. Mais pour l’instant, nous jouons la même musique donc l’intervalle est consonant.



Après le passage de la petite butte, interlude terminé, nous attaquons un chemin plus carrossable.

Nous sommes cinq, six et nous formons une sixte majeure.

Après cela devient plus dur pour moi et le groupe s’éclate, pas de rire, mais les intervalles sont dissonants. Je sais c’est moche.

Je m’accroche en serrant les dents (à intervalles réguliers).

Le retour ou la fin de la boucle principale est là.



Nous effectuons de nouveau la boucle du début, donc l’intervalle jusqu’à l’arrivée n’est plus que d’un kilomètre, que l’on aille vite ou pas c’est pareil.

La plage me redonne des ailes et je passe quelques concurrents, non pas à intervalles réguliers mais par paquet de douze.



J’en termine avec deux minutes de moins qu’en 2016 mais à deux minutes de plus qu’en 2009.

Ha ces intervalles ! Serais-je un coureur régulier au singulier ?

La goudale est toujours là. L’intervalle entre les verres doit être convenable sous peine de discordance.

 


Voilà ce fût une très belle 10° édition.

Cela ne fait pas 10 ans mais 9 ans pour ceux qui suivent.

Les dix ans seront pour la 11° reprise en 2018.

L’intervalle d’un an d’attente va être long.


 

Merci à Eric Looping qui m’a inspiré ce récit.

1 commentaire

Commentaire de Arclusaz posté le 20-03-2017 à 23:12:36

bravo !!!!
Dans l'intervalle, Eric Looping a changé de pseudo et de département mais je vois qu'il reste présent dans tes récits.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !