Récit de la course : Le Tour des Lacs 2008, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Le Tour des Lacs

Date : 23/2/2008

Lieu : Montrevel En Bresse (Ain)

Affichage : 1380 vues

Distance : 8.5km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Le récit

 

Fier 

La nouvelle épreuve du calendrier située à Montrevel en Bresse faisait parler car le tour des lacs de la base de loisirs semblait être original et accessible à tout le monde avec ses 8,5 kms. Direction ce samedi ensoleillé la base pleine tonique au nord de Bourg en Bresse.

 

Benjamin, mon fils, licencié depuis cette année au club d’Ambérieu Marathon, débute la compét avec cette épreuve. Il a pas mal donné à l’entraînement ces derniers temps et les fractionnés vont payer. Une petite once de stress le taquine et c’est normal pour une première. 

Nous arrivons en famille sur la base de loisirs. Je rencontre Nico01 qui me dit qu’il y a du monde à l’inscription. En effet il y a la queue dans laquelle Francis attend son tour. Ca gaze ? Ouai. Les organisateurs sont un peu débordés pour une première mais la faute à de nombreux compétiteurs qui ont répondus présents en ce bô samedi. Les gars de l’EAB sont là sur le parking en train de se préparer. Arnaud, Joshua01-Denis entre autres sont là présents une semaine après les 20 kil de Montagnat. Un petit échauffement s’impose et nous faisons la petite boucle sur la plage. 

Avec Manu-Le Chamois nous parlons de Nico qui va sûrement gagné de nouveau en se demandant si il y a déjà affronté un autre caïd de l’Ain, Sébastien Charnay que l’on ne voit plus beaucoup en ce moment. Manu nous quitte car il va faire quelques lignes avant le départ. Il nous dit qu’il va être entouré de jaunes pendant la course avec tous les gars de 01 Pulsion Pont de Vaux. Girlay est venu quand même. Avec la grippe, il a décidé de ne pas courir mais il est venu en spectateur. Noëlle n’est pas là, forfait également. Je rencontre le Hérisson. Le contact est rapide. Entre kikous le beat est bon.

Photo Girlay

Franciss, Le Hérisson, Le Chamois, Gibus

Il reprend après une interruption et semble décontracté. Avec Jérome Joly, nous sommes seulement 4 d’Ambérieu. Nous nous rassemblons près de la ligne. Je salue Philippe Goiffon organisateur de St Didier sur Chalaronne. L’heure du départ est proche et cela s’éternise et le soleil tape un peu. La semaine dernière ça caillait et aujourd’hui c’est presque l’été. Le speaker nous annonce que des douches sont à disposition des coureurs. Eh ho il y a les lacs, les grandes baignoires derrière. C’est vrai qu’il y a de quoi faire sur cette base de loisirs, mais bon elle doit être froide quand même. Benjamin est derrière. Il va partir doucement sur les conseils de son père. Francis et Denis sont au milieu de peloton. Manu est devant, prêt à enflammer tout ça. Nico est à ses cotés. Je suis sur la droite près d’un arbre à la corde. Les branches me chatouillent les oreilles. Allez ça va démarrer. Je repère Arnaud. C’est parti. On enquille de suite à droite sur l’herbe puis le chemin en face. Je suis avec Arnaud et Jérome. Bien placé je pense. Un gauche droite puis un droite gauche.

 

 

Je vois Nico avec De Paoli. Il tracent les bougres. Allez Nico.

 

 

On s’accroche au poteau bleu on tourne au frein à main direction la plage. J'aperçois derrière Ben qui suit le peloton. Oups après une partie en herbe c’est le sable. "Sur la plage ensoleillée, coquillages et coureurs à pied." Les 80 kilos et plus écrasent les pâtés. Sur 300, 400 mètres c'est pas le top.

 

 

 

 

De retour sur le macadam et c'est la fin de la petite boucle d'un kilo. Je suis toujours derrière mes deux compagnons Arnaud et Jérome et je trouve le train soutenu. Bernard nous encourage sur la ligne. On repasse par le même itinéraire. Mon épouse nous tire le portrait.

 

 

 

 

 

 

Au bout nous tournons sur la gauche et entamons le grand tour de 6,5 kms. Nous gravissons des marches que je quitte très vite pour courir sur le côté droit. C'est un petit raidillon. Nous contournons une cabane de plage genre mobile home. Manque plus que les planches et on se croit à Dauville. Ca redescend derrière. Arnaud s'échappe. Je suis de loin Jérome. Je pense que je suis parti trop vite car c'est pas la grande marade. C'est maintenant un single track, un vrai parcours de cross. Ca glisse par endroit. 3° kilo 4'04. Jérome ralentit brusquement. J'ai un point de côté, me dit-il. Il s'arrête. Je continue en n'ayant plus de point de repère car Arnaud est loin. Il n'est même pas devant. Ce sont 2,3 gars qui me précédent de loin. On enjambe des fossés. Ca tourne à droite à gauche. 4° 4'55, ho là, pas à sa place celui là. Ravito plus loin. Je chope un verre d'eau sans en renverser d'autres, pas comme le gars de devant qui a fait un strike. Le parcours alterne entre chemins stabilisés, herbe, cailloux, boue (genou, hibou, pou), bref pas le temps de s'ennuyer. Je rattrape le groupe de devant. Ils sont trois. Le dernier me laisse passer. Je l'encourage, lui aussi. Je lui dis que ça sent l'écurie. Des pécheurs sont au bord de l'eau et nous regardent passer. 7° kms 30'14, 8'01 les 2 derniers. J'ai l'impression que le kilométrage n'est pas bon. Y aurait-il plus de 8,5 kms au final ? Bon je suis à 15 à l'heure quand même. Je passe les 2 gars devant moi par la gauche. Un autre les double par la droite. Au bout, il y a une barrière. Certains passent à gauche, d'autres à droite. On revient vers la zone de départ. Virage à gauche. Bernard nous encourage toujours. J'accroche le gars qui m'a doublé et je le passe. C'est la dernière boucle. Il y a le sable à la fin qui fait peur. Je laisse mon compagnon revenir à ma hauteur. On se relance comme deux électrons. Photos de mon épouse.

 

 

 

 

 

Pas le temps d'appeler mon chien.

Nous tournons au poteau bleu. Herbe puis plage.

 

 

 

Photos Girlay

Ca démarre de toutes parts. Je m'enfonce dans le sable. Purée, c'est dur.. Le retour sur le macadam annonce l'arrivée que je franchis en 36'20 en 34° position. 7° v1. Le Chamois est 2° v1. Nico a gagné haut la main.

 

Je repars à l'envers pour voir mon fils. Arrive Jérome. Il a continué quand même. Arrive aussi Denis et Francis. Oh il est au taquet. Ca y est je vois Ben.

 

 

C'est déjà lui. Je l'encourage sur le sable mais je n'arrive pas à le suivre.

 

 

 

Il termine à donf. Je coupe dans l'herbe pour le retrouver à l'arrivée. Ca y est, il a fini sa première course et en 43'15 svp. Il y en a plus de 40 derrière lui. Il est mort et n'arrête pas de dire que c'était dur.

 

Tout le monde vient aux nouvelles. Super sympa. Nico, Jérome, Manu, Francis, tous sont content pour lui. Faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de jeunes dans les courses. Un seul cadet et deux juniors seulement dans cette course. Benjamin termine 2° junior. Il remporte une coupe qui va l'aider pour la récup. Tout le monde discute dans son coin.

 

L'épreuve a surpris tout le monde. Super belle mais dure. Comme le disait Arnaud, On est sorti des cross, on est revenu sur la route et on nous propose ce genre d'épreuve. Les 20 kil de Montagnat de samedi dernier sont trop proches, on les a encore dans les jambes. Le Hérisson est content de sa course. Il m'a suivi au début me dit-il.

 

De petits groupes se sont formés. Je discute avec Christine qui est surprise de me voir avec le maillot d'Ambérieu Marathon. Eh oui je ne suis plus avec Cap Bugey, ça ne me convenait pas. Je ne m'étale pas sur cette affaire qui me blesse encore. Je lui dis que depuis je suis beaucoup libre dans ma tête (il est libre Max). Elle, en a fait de même avec son ex club, ASC Balan. Les récompenses arrivent. Francis me dépanne en photos car je n'ai plus de batteries.

Photo Franciss

On se sépare content d'avoir passé un bon samedi après midi ensoleillé. Benjamin est sur son nuage, son père encore plus haut et fier. Bientôt il sera devant moi m'a dit Serge Rapy. Eh oui c'est la vie. Un dernier salut à Denis qu'on va appeler Denise car il est classé minime fille, bug informatique. La coupe trône sur la banquette de la voiture. Il y en aura d'autres, j'en suis sûr.

 

7 commentaires

Commentaire de Franciss posté le 25-02-2008 à 23:57:00

Waouhhh !!! C'est forcément beau la fierté d'un père... quel chance tu as ! J'espère qu'un jour au moins l'un de mes 3 me suivra comme Benjamin le fait pour toi.
Enfin, le Ben en question, m'est d'avis qu'il ne va pas souvent arrivé derrière moi...il a vraiment pô l'air fatigué sur l'arrivée !
Encore bravo à toi, c'est toujours un immense plaisir que de te rencontrer et de lire tes CR...

Commentaire de lechamois posté le 26-02-2008 à 09:31:00

Merci pour ce CR très sympa et joliment illustré.
En ce qui te concerne, encore une course visiblement bien gérée. D'ailleurs, je constate que doucement mais sûrement tu remontes dans les classements V1.
Mais le scoop du jour c’est bien entendu les débuts de Benjamin qui à découvert à la fois la difficulté de la course à pied (eh oui pendant la course on en bave !! ), mais aussi la joie de la ligne franchie :-) En plus il a eu le plaisir de monter sur le podium chercher une coupe, chose que certains ont attendu bien longtemps …et que d’autres attendent toujours.
BRAVO Benjamin ;-) et tu peux dire à tes parents d’acheter un plumeau car avec un modèle comme Nico au club et un père qui va te booster tu vas en récolter d’autres des gamelles !!! Mais le plus important c'est que tu vas te faire de plus en plus plaisir en course et là est l'essentiel.
En conclusion, toujours un plaisir de croiser la famille Gibus sur les courses, souriants, sympas et toujours positifs...à l'image des kikoureurs rencontrés samedi à Montrevel.
A+

Le_chamois_content_de_vous_avoir_revus

Commentaire de hérisson posté le 26-02-2008 à 22:32:00

Yo Gibus,
un beau CR à l'image de ta course !
Félicitations au fiston : pour une première c'est un coup de maître : un podium va sérieusement le motiver ; quand je pense que j'ai dû attendre une bonne douz

Commentaire de hérisson posté le 26-02-2008 à 22:47:00

(je poursuis ici car c'est parti trop vite!)
... quand je pense que j'ai dû attendre une bonne douzaine d'années de cap avant de remporter une coupe...
Je n'ai jamais pû combler la dizaine de mètres qui nous séparait dès le premimer km ; cet écart n'a fait que s'amplifier car tu as gardé un bon rythme et moi, très rapidement^, pour cause de poumons en feu, ai éprouvé la nécessité de calmer le jeu !
AU plaisir Gibus de se saluer sur une prochaine course, tout comme les autres kikous bisûr !

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 27-02-2008 à 14:28:00

Je vois que la relève du grand Gibus sera assurée par p'tit Gibus,
pas de doute ! Bravo à tous les 2 pour votre course. Et surtout
au fiston pour son podium, pour une première, c'est vraiment le top !
Encore un récit kivabien à lire, et enfin un visage sur le
pseudo du hérisson que j'espère bien croiser à Bourg aux dossards...

Plein de bises - No

Commentaire de agnès78 posté le 28-02-2008 à 20:12:00

merci pour le récit et ces magnifiques photos! bravo pour la course et surtout un grand bravo à benjamin! Courir en famille c'est magique! Bises agnès

Commentaire de Eric Kb posté le 07-03-2008 à 19:38:00

Félicitation pour ce CR.Et bravo aux organisateurs et au soleil pour ce bel après-midi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !