Récit de la course : Paris Mantes à la marche - 54 km 2018, par neofoxy

L'auteur : neofoxy

La course : Paris Mantes à la marche - 54 km

Date : 28/1/2018

Lieu : Versailles (Yvelines)

Affichage : 937 vues

Distance : 54km

Matos : -Vieilles Mizuno Wave Rider dont les semelles vont finir par se décoller.
-Sac Go sport 7L blindé par mon polaire d'attente au début, ma poche à eau, des granola non utilisés, un Kway sans capuche que je n'ai pas sorti car il ne pleuvait pas assez et mon change que je ne mettrais pas à l'arrivée.
-Lampe H7R2 qui a tenue la distance.
-Ambit 3 run qui fini avec 49% de batterie en enregistrement 10s et précision GPS bonne.

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Première épreuve au delà du marathon. Prépa Ecotrail 45 km.

Fin decembre, on me propose de participer à cette course.

Prévoyant une montée en distance en cas d'OCC, cette course serait ma préparation pour l'écotrail 45 km.

23h: nous arrivons sur place à 3. Une 4ème personne doit arriver mais nous ne la verront pas car arrivée bien plus tard.

Entre 23h et minuit: On parle dans le SAS avec des briscard de la course en se disant que finalement on va en baver.

Minuit: le premier SAS part, je démarre ma nouvelle montre qui fera ici son bateme de la longueur.

Minuit et 3 minutes : C'est à nous de partir en évitant des poteaux mal placés.

Nous partons sur une allure qui nous convient à tout les 3 : environ 7.5 km/h.

Nous devons doubler un certain nombre de marcheurs tout en nous faisant doubler par un petit nombre de coureurs.

Le début de course doit se faire en marchant sur les trottoirs et cela entraine des croisements compliqués car nous ne sommes pas assez étalés. Je prend en charge le tempo du groupe où je sais qu'une personne a dejà fini en 7h et l'autre ne l'a pas faite non plus pour éviter de nous cramer à suivre notre "crack".

5.3km 44min : après avoir quitté Versailles et longé Parly 2, nous quittons enfin la successions de trottoir pour attquer des chemins. Ces chemins sont légerement boueux mais nous avançons toujours d'un bon pas en guettant un endroit possible pour une pause pipi. Avec le froid et le fait que nous soyons partis de chez nous il y a plus de 3h, cela n'arrange pas.

9.7 km 1h22 : Tout le monde va bien, la vitesse est stable après la petite côte passée. Nous avons une jolie colonne de lumière de lampe derrière nous. L'espace d'un instant je me mets à penser que c'est ainsi que se voient les coureurs sur la Saintélyon. Nous commençons à longer l'autoroute. Nous continuons à remonter les marcheurs tranquillement en redoublant ceux qui nous ont doublés lors de la pause.

13km 1h49 : Premier ravitaillement et premier pointage. Plus le ravito : thé, café, bn, fruits secs. Je prend uniquement 2 BN en comptant sur ma reserve d'eau de 1 littre dans le sac et 800ml en gourde avec boison isotonique.

15,9 km 2h13: Nous passons sous l'autoroute pour le quitter enfin. Nous continuons notre rythme. Nous sommes encore dans les bois mais la pluie fait son apparition.

18,5km 2h35 : Nous quittons les bois pour une longue route dégagée et droite. Cette partie ne fut pas la meilleure. Nous voyons bien une grosse masse noire nous arriver dessus. Lors de cette partie, un marcheur assez jeune s'est joint à nous alors que nous le dépassions et nous a suivi sur 4-5 km en parlant avec nous avant de finalement décrocher.

24 km 3h22 : Enfin la fin de cette ligne droite et 2ème ravito et 2ème pointage. Nous avons été rejoint par les marcheurs du 39km, ce qui augmente notre partie de pacman. Il pleut toujours et le froid commence à me créer une douleur à l'oeil d'ou vient le vent. Je choisi de mettre mon buff sur cet oeil pour le préserver. Nous traversons la ville des alluets avec nombre de hautes haies. Nous tombons sur un automobiliste qui nous demande s'il y a des gendarmes plus loin. Il devait avoir bien bu pour demander cela ;). Nous avons repondu oui, même si nous ne nous souvenions pas et il n'y en avait probablement pas.

27,5km 3h56 : yes la moitié. Descente du bois des alluets où ma vitesse chute à 6km/h et je me fais légèrement distancer par mes companions. Fin de la descente, je les rejoint vite en comblant les 20m d'écart faits sur 150m de D-.

31km 4h24 : Village de Maule. Forcement, quand on descent beaucoup, il faut remonter. Nous avions vu une grosse montée mais nous avons heureusement tourné à droite. 2ème pause pipi dans la montée derrière des panneaux.

34km 4h55 : Village de Andelu. la pluie cesse enfin. Notre leader se détache parfois de 10m mais nous remontons a chaque fois ou alors il nous attend. Des defaillances se produisent surement sur des marcheurs qui font une plus courte distance. Il y a des crampes, des randonneurs qui se posent à l'arrêt de bus pour manger un sandwich. Nous continuons de doubler sans trop savoir qui nous doublons. Encore quelques coureurs nous doublent et nous voyons passer un groupe de 3 marcheurs hyper-motivés avec des bâtons. En parlant de bâtons, je pense que ceux qui les ont pris les ont soit mal utilisé soit le terrain en grande partie en bitûme ne convenait pas. Bref, je les déconseille sur cette course.

Je commence a trop regarder ma montre, je sais que ce n'est pas bon signe.

42km 6h08: Nous n'avons pas été au dernier ravito qui nécessite un detour et nous entamons une grosse descente. Pas dure mais je me retrouve de nouveau distancé de 20m. Il reste plus ou moins 11 km, ca devient dur. Je commence a sentire le sol au travers de mes chaussures.

48km 6h38: Entrée dans Mantes la ville. Mes companions sont toujours à 20m devant moi. Je crie "Mantes Wouhou". Ca sent bon la fin. J'essaye de recoller en allant à 8km/h mais mon transit intestinal me rappelle à l'ordre. Ma vitesse passe à 6,5km/h dans mantes entre les virages, les trottoirs et mon ventre auquels se rajoutent des douleurs de frottement au contact entre les jambes. Encore 4-5 km, c'est ballot.

J'ai perdu le contact visuel devant. Un petit escalier, des coureurs qui me depassent. Je fini tant bien que mal 2 min après mes companions de course en 7h36.

On se retrouve, on profite du ravito. Les jambes vont bien sauf l'irritation entre jambes.

Le tableau annonce 25 personnes arrivées entre 6h et 7h et 81 personnes entre 7h et 8h. Yes, je suis dans les 100 premiers.

On se fait racompagner au plus proche, il me reste 2km pour rentrer après le dépot et en montée. Je mettrais plus de 30min pour les faire.

Douche, sieste réparatrice de 2h, repas, je suis grillé de fatigue. Re sieste avec le petit et je trouve la force le soir de sortir faire 4km pour aller chercher un repas à emporter. Douleurs au genou gauche dans la montée du retour. Je mettrais une heure à faire l'aller-retour.

Nuit reparatrice. Ce matin pas de douleurs spéciales, pas d'ampoules, pas de crampes. Je mets juste 10% de temps en plus pour me déplacer et j'ai une gastro.

Une course sympa. A refaire un jour.

Ecotrail 45, je suis prêt même si l'OCC n'a pas voulu de moi ;)

Encore 2 séances très longues et ca ira.

2 commentaires

Commentaire de coba posté le 30-01-2018 à 18:30:19

Bravo pour ton temps, j'ai fini en 7H33. Je suis parti dans le premier sas. 1H42 au 1er ravito, 3H16 au 2nd ravito et 6H23 au 3ème ravito. On a du se rater de peu.

Commentaire de neofoxy posté le 30-01-2018 à 19:17:28

Oui car j'étais dans la deuxième vague. On a fait un parcourt similaire au final. Bravo aussi à toi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !