Récit de la course : Cross de la Sablière 2018, par JiBête

L'auteur : JiBête

La course : Cross de la Sablière

Date : 4/2/2018

Lieu : Viroflay (Yvelines)

Affichage : 332 vues

Distance : 11.3km

Matos : Speedcross

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

37ème cross de la Sablière

Le Cross de la Sablière,  à Viroflay - une très belle 37ème édition et une victoire inespérée !

Le site de la course : https://www.crossdelasabliere.fr/


Le tracé :  https://tracedetrail.fr/fr/trace/trace/52188


1) L’avant course

Le cross de la sablière en est à sa trente-septième édition. J’avais eu l’occasion de participer en 2016, et j’avais adoré ce cross. Un parcours bien exigeant, une ambiance familiale (avec 3 courses pour enfants) et une organisation aux petits oignons : bref le sans faute. J’avais donc coché cette course dans mon agenda.


2) Le jour J - 04/02/2018

Je me rends sur place bien en avance. Ce dimanche, il fait un froid de canard (venteux et très humide) et comme il a plu toute la semaine : le terrain sera détrempé.

Une fois mon dossard récupéré, histoire de me réchauffer, je me lance dans une petite reco du tracé - un tour à faible allure, histoire de se réchauffer – en course, il faudra faire la boucle deux fois….

Je profite de cette occasion pour tester les trajectoires : il est bon de savoir à l’avance dans quelles flaques on va pouvoir aller sans avoir de l’eau jusqu’au mollet !

Cette reco sera effectivement bien utile.

Bon, je réussi quand même à me perdre au retour en voulant couper au milieu de la forêt, mais j’arrive sur la ligne de départ juste à temps.

 

3) C'est le départ !


JiBête dossard N° 253 !

Je me place en première ligne, je repère quelques « clients » (notamment Mathieu, qui doit tourner en 2h30 au marathon et qui a gagné le semi de Rueil) et je me dis que je vais déjà essayer de suivre, puis on verra bien !

3 / 2 / 1 Go !!!!

Comme prévu, sur un cross, le départ est explosif ! Le chemin se resserre très vite alors c’est la foire d’empoigne. Je m’en sors pas mal, dans le premier paquet, en callant ma foulée dans celle de Mathieu.

Au bout de 500m, on attaque la première côte (50m de D+ en 400m). J’arrive à suivre sans trop forcer et même à relancer Mathieu au sommet. Un rapide coup d’œil dans le rétro : on est plus que 3 pour la gagne. Mon cardio ne s’affole pas (158BPM). Tout va bien.

Mathieu reprend les commandes, le second km est avalé en 3’35 : ça pique, et on se retrouve plus qu’à deux.

On enchaine avec une partie plane où je passe consciencieusement au milieu des flaques, en évitant les bordures du chemin.

S’enchaine ensuite quelques petites descentes et montées casse-pattes, où je sens mon adversaire du jour pas hyper à l’aise, mais il refait à chaque fois son retard sur le plat.

Après avoir doublé les joelettes, on arrive au km 5.5 : c’est la seconde grande montée qui commence, le début de la seconde boucle. C’est le moment où jamais : je force l’allure (161 BPM) et je décroche Mathieu.

Je repars sur la partie plane surmotivé (2km à 3’35 de moyenne) en préservant mon avance jusqu’à la partie technique : la victoire semble proche.


En plein effort !

Je m’applique pour bien terminer et je vis le dernier km comme dans un rêve...

  1. 4) La vcitoire !

Je franchis la ligne en 45’39 - 1er sur 357 au départ.

Curieusement, Mathieu s’est loupé à la fin de la seconde boucle et en a fait une troisième en suivant des retardataires…

Bon pour ma part, c’’était plutôt inespéré (les cadors participaient aux finales des régionaux de cross), mais c’est une grosse satisfaction personnelle : une forme retrouvée, un entrainement qui paye : youpi : des fois : tout vous sourit !

Les gagnants :

 

 

Pour le reste, je souhaite surtout tirer mon chapeau à l’organisation :

  • un balisage impeccable et des bénévoles vraiment bien placés : normalement pas moyen de se perdre !

  • une ambiance familiale et beaucoup d’encouragements tout le long de la course.

 

Vivement la 38ème édition ! 

3 commentaires

Commentaire de Walden posté le 13-02-2018 à 15:21:53

Pas tout jeune le cross de La Sablière, comme moi qui l'ai couru en 1981 et en 1984...
Bravo pour ta victoire.

Commentaire de Shoto posté le 13-02-2018 à 18:14:54

Bravo pour le récit ... et pour la victoire 😁

Commentaire de Olivier d Elancourt posté le 16-02-2018 à 07:26:42

Bravo pour ta victoire, j'ai également participé à la course et je suis d'accord avec toi sur la qualité de l'organisation et l'ambiance bon enfant (c'est le cas de la dire) qui régnait à Viroflay. J'apprécie beaucoup les courses qui permettent aux grands et aux petits d'être ensemble pour partager le plaisir de courir !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !