Récit de la course : BRM 300 2018, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : BRM 300

Date : 26/5/2018

Lieu : Kingersheim (Haut-Rhin)

Affichage : 355 vues

Distance : 300km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Voyage en terres inconnues.... ( L'alsace, la Suisse et les Brevets )

 

 

Cela fait un petit moment que je suis cette pratique du vélo le plus souvent en virtuel sur Internet, et une fois en réel en accompagnant Manu Ch'ti lillois d'Vizille sur 100kms lors d'un brevet préparatoire ( 600kms à partir de Grenoble et passant près de chez moi ) et nécessaire pour l'inscription à PBP 2015 ( Paris Brest Paris une référence dans le monde des Brevets )

--------------------------------------

*Définition empruntée sur le blog de Brigitte

( son récit => http://www.multiactiv.fr/2018/05/brm-300-km-de-kingersheim-le-doubs-pour-changer-du-doux.html )

Qu'est-ce que c'est, un "BRM" ? La question revient souvent le long des routes, lorsque nous croisons des cyclistes intrigués par notre équipement (lampes ou sacoches spécifiques)En quelques mots il faut résumer : BRM = brevets de randonneurs mondiaux, autonomie en terme d'orientation sur l'itinéraire et ravitaillement, temps limité mais sans classement, etc ...
Si on roule un peu plus avec ces compagnons de hasard, on aura le temps d'aborder les raisons qui nous font venir de si loin, la qualité de l’accueil, la découverte de beaux parcours dans une région nouvelle, le plaisir de retrouver les amis pour vivre une aventure commune, que ce soit ou pas dans le même tempo.

 

***Bilan perso :

 

BRM 300 par PhilKiKou

Date

26/5/2018

 

 

Distance

304 kms

Lieu

Kingersheim

 

 

Dénivelé

5100 m D+ / - D-

Sport

Cyclisme

 

 

Durée

18h30'00''

 

 

 

 

 

 

Moyenne

16.43 km/h

Commentaire public

https://www.openrunner.com/r/8645407
*dont 2h15 de pause
*météo tip top
*belle organisation
*départ 5h30 arrivé minuit
----------------
Walheim (21kms) Fin allure régulée
- Ferette
- COL de Blochmont ( 635m.) 
=> SUISSE
Delémont 3h06 
- Vermes 81.5kms 9h03=> 3h28 de vélo
- COL Weissenstein Alt. 1279m. 100.5kms / 1897m.D+ / 10h47 => 5h12 de vélo
- Oberdorf
- Grenchen
- Orvin
- Nods
- COL du Chasseral Alt.1502m. / 155kms / 3321m. D+ / 15h12 => 8h41 de vélo pauses comprises
- St Ismier-
-Mont du Soleil 171.5kms / 3800m.D+
- Goumois 10h44 vélo /195kms => FRANCE

-COL des Combes (862m.)/Fessenvillers 202.5 18h15 => 13h20 de vélo pauses comprises

- Glère
=> SUISSE 
-St Ursanne
-COL de la Croix 240kms/+4800m D+ 20h40 => 15h05 de vélo avec pause
- Courgenay 
=>FRANCE
- Pfetterhouse
- Spechbach
- Lutterbach

 

 

 

***Bilan sportif des 2 BRM 300 et remerciements ( auquel je me joins et j'associe Bridou !!! ) par Bridou :

Je rappelle que le délai officiel de ces BRM 300 km étaient de 20h........

53 cyclistes inscrits ........ 53 cyclistes partants...
50 cyclistes finishers ....... 3 cyclistes " hors parcours"

29 cyclistes sur le parcours 300 km MAX avec 5300 m dénivelé....
21 cyclistes sur le parcours 300 km LIGHT avec 2700 m dénivelé...

L' amplitude horaire réalisée par les participants cette année a été respectivement de 12h15 à 18h30 sur le BRM 300 MAX

L' amplitudes horaires réalisée par les participants cette année a été respectivement de 12h30 à 17h45 sur le BRM 300 LIGHT

 

Merci à tous les participants ( 54 aventuriers ) de leurs de peur présence en Alsace....

 SUPER MERCI à mon épouse Vanessa,Sylviane et Aurore qui avec Poucet ont été les artisans d' une vrai réussite de cette journée au CCK par leurs efficacité et sourire quasi pendant 24 h non STOP ....

Un BRM 300 ,cela commence à 3h00 du matin et termine le lendemain à 01h15 du matin exactement....
Une journée CCK " non stop " ou chacun des organisateurs a son rôle, aussi bien en amont de l' aventure que le Jour J au club .........

-------------------------------------------------

L'idée de vivre et participer à un Brevet a fini de germer au printemps lors du Rallye/Rando de Tullins que j'ai fait avec Brigitte. Au cours des discussions de la journée, elle m'annonce sa participation au Brevet du CCK de 300kms avec Alice. Connaissant de réputation le CCK, Bridou et le Géant Poucet ( qui sévit aussi sur Kikourou avec de nombreux récits de vélo et trail, passionnants et énormissimes quant au défis relevés ), et n'ayant jamais rouler du côté de l'Alsace, j'accepte l'invitation de covoiturage de Brigitte pour ce voyage en terres inconnues des Brevets.

Les 3 semaines précédents le brevet c'est la chasse aux bonnes infos sur le matériel nécessaire à la réussite de cette rando non balisée. Le 1° choix à faire se porte sur l'orientation « à l 'ancienne », c'est à dire avec les cartes et documents fournis par le CCK ou l'achat d'un compteur GPS ?

En voyant les 1° cartes envoyées par Bridou avec pas mal de changements de direction qui me semblaient pas évidents du tout, surtout avec mon inexpérience dans le domaine.

J'investis donc dans un compteur GPS, le Garmin Edge Touring qui semble bien adapté à la pratique des brevets, d'après les conseils de mon vélociste. Je n'ai pas trop des 2- 3 semaines précédent le Brevet pour arriver à maîtriser un minimum l'utilisation du compteur ( remerciement particulier à Alexandre pour son aide et ses conseils )

Je solliciterai d'autres conseils auprès des habitués des brevets tel que Brigitte, Chti lillois d'Vizille et Poucet pour les achats de lampe, sacoche,.... merci à eux !!!

J'ai pu en dernière minute poser un jour de congé le vendredi, me laissant plus de temps pour recharger mes batteries et préparer mes bagages

Départ en milieu de journée et opération « co voiturage » pour rejoindre l'Alsace avec la « Bri-mobile » qui nous permet de caser 3 cyclistes, autant de vélos et les bagages.

Rendez-vous est pris au restaurant à côté de l'hôtel roi soleil vers 18h avec les habitués des Brevets que je connais virtuellement grâce à leur récits..... Le nom de l'hôtel et la couleur de la façade (bleue) est raccord la météo que nous allons avoir sur ce brevet !!! Vraiment vernis car la météo de cette période est très instable, orageuse, pas l'idéal pour le vélo !!!

Voili voilou, le décor est planté, place au récit illustré de cette belle aventure


00 parcours 0-25 275-300


00 parcours 40-90 200-260


00 parcours 80-220


00 PROFIL BRM+


00 Restaurant au rendez-vous des habitués des Brevets, avec des p'tits nouveaux (Photo Laurent)


01c Tout est fin prêt pour accueillir et restaurer les cyclistes des BRM avant le départ ( photo CCK )


01d ...après être passé par la case enregistrement ( photo CCK )


01e Brief de Bridou avec Poucet et d'autres membres du CCK


01h Installé sur la ligne de départ...


01i 5h30 du mat' j'ai des frissons... avec le maillot de l'Ardéchoise ( photo CCK )


02 Brigitte et Alice tout sourire avant le départ du 300kms 3000mD+ ( photo CCK )


03 ..Et c'est parti avec quelques rayons de soleil qui roulent de concert avec les rayons des vélos ( photo CCK )


03a Lever de soleil imminent sur mon vélo...


04 Après quelques kms un peu galère avec les feux, on roule enfin tranquille et en continu sur cette piste cyclable qui longe un canal

05 Fin de partie régulée je me suis retrouvé dans le grupetto avec 4-5 autres cyclistes


06 Bridou et Vanessa avec la casquette de photographe


06a J'ai cru voir une graminée....mais oui mais oui


06aa Duel au soleil entre cycliste et organisateur


06b Souriez vous êtes photographiés


06c Un beau cliché de Bridou en attendant les cyclistes

07 La CCK mobile attend les photographes


07a Ferrette


08 Sur une nouvelle piste cyclable...Délemont à l'horizon


09 clocher de quel village ?


11 Pause photo à l'entrée de Vermes 81.5kms 9h03= 3h28 de vélo et 1° blocage de mon compteur GPS


11a Prendre son bâton de pélerin pour faire un brevet


11b L'Eglise du village


12 Une belle citation à l'attaque du Col La Hauteur


13 Première montée avec du pourcentage dans une belle forêt après Vermes


14 Un passager clandestin m'a tenu compagnie quelques minutes


15 De quoi se faire sonner les cloches en Suisse


16 Après le passage devant la gare de Gansbrunnen, au pied de la 1° grosse difficulté...


17 A l'assaut du Weissenstein


17a Profil Weissenstein


18 De bons pourcentages ombragés. Ma sacoche arrière trop chargée fait que j'évite de me mettre en danseuse (revu en transférant des choses dans un petit sac à dos)


19 Sommet atteint COL Weissenstein Alt. 1279m. 100.5kms 1897m.D+ 10h47 = 5h12 de vélo.


20 Quel moyen de locomotion choisir pour la descente la luge ?...


21 Catherine et Laurent : un binôme que je croiserai à plusieurs reprises.


22 Descente vertigineuse sur laquelle les freins ont bien chauffé


23 Un lacet à plus de 20%

Fin de cette descente à Oberdorf ( pause pour refaire les niveaux eau et épicerie ) et parti pour un parcours de transition, la partie la plus chaude jusqu'à Nods au pied du Chasseral. Autres arrêts techniques à Orvin ( restaurant sandwich / coca à 11€ payé en € et rendu avec de la monnaie suisse ) et à Diesse ( eau fontaine )


24 Ramassage de fraises


25 Vélo avec pédalage avec les bras pour un cycliste handicapé ?...


26 A la claire fontaine de Diesse


27 Chat alors je vois double à Diesse


28 Le sommet du Chasseral où l'on ira pas, 1.5kms après le col


29 Nods est en vue, terminé avec le parcours valloné depuis Oberhof


30 à droite toute à l'assaut du Chasseral


30a Profil Chasseral


31 Pour le Chasseral côté voyant c'est tout vert


32 Course avec un escargot en montée...


33 Pour la vitesse limitée pas de problème dans cette montée


34 les derniers hectomètres du Chasseral


35 Sortie de la forêt et belle vue plongeante sur le lac de Bienne


36 Arrêt technique, pour souffler, admirer le paysage et arrêt végétal avec un tapis de globulaire...


37 Un collègue de route version tout terrain qui en bave aussi


38 Une version de gentiane, peut-être la gentiane printanière


39 Des orchis montagnardes


40 2° grosse difficulté le COL du Chasseral Alt.1502m. 155kms 3321m. D+ 15h12 8h41 de vélo pauses comprises, heureusement sous un ciel couvert


41 Pas le temps d'aller au sommet du Chasseral...


42 beau paysage entre prairie, forêt et rocher sous les nuages mais pas menaçant


43 Longue descente pour arriver à St Ismier avec la montée du Mont du Soleil en face


44 Un beau mur peint à la recherche d'un point d'eau


45 fini par un arrêt dans un bar à droite pas loin de l'église du village


46 mon compteur GPS m'indique ce raidar pavé Un gros doute mais je grimpe....


47 ...et m.... j'ai oublié mon VTT !!!


48 L'ancolie en bordure de route en montant le Mont du Soleil sous le soleil


49 Montée du Mont Soleil à vélo ou en funiculaire


50 de bons % de ce côté pour monter de St Ismier


51 Je vais rester sur la route pour aller au sommet un peu raide même avec le triple plateau


52 Le Mont Soleil à l'heure des énergies vertes et renouvelables


53 Eoliennes champêtres


54 un passage canadien en Suisse voyage voyage !!!

56 Une peur bleue avant Saignélégier : j'étais bien à droite très proche des traits au sol de bordures de route lorsque j'ai entendu dans un premier temps une voiture en surrégime, et vu 1/10° de seconde une voiture doubler et me frôler avec il me semble quelqu'un avec des cheveux blancs au volant. Grosse frayeur rétroactive et pour moi c'est la cœur qui est monté dans les tours !!!


56a Eglise de Saignélégier où j'aurai pu m'arrêter pour faire brûler un cierge...


57 Doubs-ce France à la frontière avec le village de Goumois côté français - 10h44 vélo 195kms


58 envie de faire connaissance avec cette rivière frontalière …

LE DOUBS (la rivière)

http://www.franc-comtois.fr/article-32175419.html


58a Doubs carte


Le Doubs prend sa source à 945,50 m d'altitude à Mouthe (département du Doubs, 25), commune réputée la plus froide de France.
Le repère IGN sous la source est côté à 944,932 m. La source du Doubs est située à 945,50 m, alors que de nombreux manuels vous la signale à 937 m ! (Merci à JESA pour ces précisions).
Le Doubs, de sa source à sa disparition dans la Saône, parcourt 458 km alors que les deux points ne sont séparés que de 90 km environ à vol d'oiseau. Rivière capricieuse ? Indécise en tout cas !

***Le parcours du Doubs 
Tout d'abord mince cours d'eau, le Doubs part en direction du NORD-EST,
Il parcourt environ 20 km avant de traverser les lacs de Remoray et Saint-Point,


***
Lac de Remoray et lac St Point dans le fond
Il traverse ensuite Pontarlier, puis le village d'Arçon, où ses pertes iront former la Loue,
Comment a-t-on découvert que la Loue était une résurgence du Doubs ? Pour en savoir plus : 
LA LOUE, RESURGENCE DU DOUBS ET AFFLUENT DU DOUBS !

A cet endroit, il devient frontière naturelle entre la France et la Suisse. Il traverse le lac de Chaillexon et le Lac des Brenets,
Le Doubs se présente alors sous son aspect le plus spectaculaire, le Saut du Doubs...
spectaculaire chute de 27 mètres...

***Le Saut du Doubs
Il traverse ensuite de magnifiques canyons...
avant d'être retenu par le barrage du Chatelot (production d'électricité).
De nombreux belvédères offrent une vue de toute beauté.
A Clairbief, la rivière entre en Suisse et file toujours tout droit au Nord-Est jusqu'aux environs de Saint-Ursanne (à mi-chemin entre Porrentruy et Delémont).


***Ste-Ursanne en Suisse

Après cette incursion en Suisse voisine, la rivière repique alors vers l'Ouest pour rejoindre la France, et continue dans cette direction jusqu'à Saint-Hyppolite, 
une dernière hésitation, la rivière prend la direction du Nord jusqu'aux abords de Montbéliard où elle accueille les eaux du Dessoubre,
puis fait volte-face pour filer tout droit au Sud-Ouest en direction de L'Isle-sur-le-Doubs, Baume-les-Dames, Besançon et Dole.


***Besançon et la boucle du Doubs

La rivière accueille ensuite la Loue, avant d'aller se jeter dans la Saône (elle-même affluent du Rhône) à Verdun-sur-le-Doubs (Département de la Saône-et-Loire, 71).


59 Dés le passage de la frontière à l'attaque du col des Combes en passant par Goumois


60 L'église de Goumois, la Longue Roche et le Rocher du Singe



60b Après Goumois et le passage du Doubs et de la frontière la Longue Roche et le Rocher du Singe


60c Photo empruntée sur internet surlaquelle on voit mieux le singe de profil


61 Aurevoir Goumois, et à tout à l'heure la Suisse

GOUMOIS ET LE ROCHER DU SINGE

http://eustache.over-blog.com/article-quizz-village-40109271.html

Le profil de pierre est situé sur  le rive droite du Doubs,

c'est à dire côté Suisse.

Goumois, autrefois sur la seigneurie de Franquemont,

s'est développé de part et d'autre du Doubs.

Le village a été scindé en deux communautés en 1815 :

Goumois-Suisse et Goumois-France...


62a Une photo à prendre pour valider le brevet


63 Un souffleur de verre en bois à Fessevilliers 202.5 18h15 13h20 de vélo pauses comprises

Vers Trévillers rattrapé un cycliste victime de crampes et qui finit en gérant, et en espérant du mieux dans les kms suivants. Il me doublera lors de mon arrêt casse-croûte à Glère et je le retrouverai à Kingersheim en pleine galère depuis 1 heure pour retrouver le chemin du local du CCK avec des renseignements auprès des autochtones contradictoires qui le font tourner en bourrique !!!


64 Passage à Indevillers à la recherche d'une épicerie, bar restaurant pour une pause casse-crôute que je trouverai à Glère en retrouvant le Doubs

-Bonne pause casse croûte et plein d'eau à l'épicerie de Glère


65 L'église d'Ocourt en suivant le Doubs et en revenant en Suisse


66 St Ursanne un village qui mériterait une visite plus longue


67 Zoom sur l'hermitage


68 Pour la visite cu coeur du village pour les piétons, et même les cyclistes c'est par là


69 2 façons d'avoir l'heure suisse sur l'église

SAINT-URSANNE

https://www.myswitzerland.com/fr-fr/st-ursanne-clos-du-doubs.html

Selon la légende, St-Ursanne doit son nom, voire sa fondation, au moine irlandais Ursicinus qui aurait vécu en ermite dans ce lieu isolé. Cette petite ville attire aujourd'hui encore de nombreux visiteurs.

Même si St-Ursanne compte aujourd'hui plusieurs centaines d'habitants, la ville pittoresque au bord du Doubs est restée un havre de calme et de détente. Elle est formée en majeure partie de bâtiments médiévaux, de maisons bourgeoises datant du 14e au 16e siècle ainsi que d'un ancien couvent avec une basilique romane et son cloître, construits entre le 12e et le 14e siècle.

L'ermitage de saint Ursicinus se trouve dans une grotte accessible par un escalier escarpé de 190 marches. Au nord de la ville, les ruines d'un château fort dominent le paysage. Construit en 1728, le pont à quatre arches sur le Doubs offre une très belle vue sur la bourgade médiévale et ses environs avec le parc naturel du Doubs.

Il existe plusieurs façons d’explorer la petite ville médiévale: lors d’une visite guidée, à l’aide de la brochure «St-Ursanne à pied», avec le brave chevalier Godefroy (appli «drallo») ou à l’occasion de la fête «Les Médiévales».


70 A l'assaut de la dernière difficulté le Col de la Croix annoncé comme costaud par Bridou


70a Profil du col de la Croix


71 Dernière ligne droite avant le sommet...


72 ...sa croix


73 et son Strava 240kms+4800m D+ 20h40 15h05 de vélo avec pause. Plus que ou encore 60kms assez plats avec une partie en nocturne


73a Col de la Croix sans la banière, mais avec mon fidèle destrier


75 Courgenay au pied du col de la Croix.....


76 ...et le coucher de soleil entre le col...


77


77a ...et Courgenay


78


80 La ville s'endormait et j'en oublie le nom. Sur le clocher en amont un coin de ciel brûlait... Un moment magnifique te magique !!! Rien que ce moment-là, çà valait le détour !!!


81 Entre chien et loups à Bonfol


82 Rien à déclarer en quittant la Suisse et en arrivant à Pfetterhousse en France. A partir de Séppois galère en nocturne au niveau orientation entre routes et pistes cyclables. Alors que j'étais en mode jardinage à Largitzen Laurent et Catherine m'ont doublé à bonne allure en maitrisant parfaitement l'orientation avec compteur GPS. Trop content de cette aubaine je m'accroche tant bien que mal à leurs roues. C'est d'autant plus appréciable que les villages sont très fréquents à l'approche de Kingersheim et il faut redoubler de vigilance pour ne pas se tromper de direction. Avec un coup de moins bien de Laurent qui a mal supporter la chaleur avant le Chasseral, je prends quelques relais, histoire de finir grouper et peut-être avant Minuit afin de la jouer collectif, et de ne pas finir en solo avec un risque de me planter au niveau orientation ( à 3 beaucoup moins de risque de ce côté là en restant vigilant )


83 C'est beau et tranquille une piste cyclable la nuit. Si mon compteur me joue des tours, l'éclairage avec le support ui réhausse la lampe sont parfaits

84 La fin est « sans fin » avec tous ces villages, ces changements de direction !! Heureusement Kingersheim est enfin en vue !!! On récupère Farid pour finir à 4, une petite erreur de direction rapidement récupéré par Laurent qui s'est refait la cerise sur la fin et arrivé de notre quatuor


89 Et voilà les 4 derniers randonneurs de la journée arrivés à Minuit. Les organisateurs contents de nous voir et que tous soient rentrés à Kingersheim ( photo CCK )


91 Accueil chaleureux à l'arrivée avec une bière, et un bon plat Poulet riz au champignons ( photo Brigitte )


92 Gardé la tradition Ardéchoise et laissé un petit cycliste au CCK en guise de remerciement pour cette belle journée ( photo CCK )


93 Brevet validé !!! merci le CCK


94 Arrivé groupé des 300 + par Brigitte avec Valex, Jacques barge, etc.. de sacré rouleurs et baroudeurs qui ont bouclé le brevet en 16h10


95 Classement quand le 1° est arrivé j'étais entre Goumois et Fessenvillers avec encore 100kms à parcourir !!!





BILAN de ce 1° brevet 300kms :

-J'ai pu gérer cette distance inédite pour moi, et, en choisissant le parcours avec le plus de dénivelée je pensais pouvoir finir dans les délais, mais plutôt dans la 2° partie du classement.

Et bien les 2 pronostics ce sont confirmés. Le pemier grâce à mon entrainement , mon triple plateau qui m'a permis de gérer ce gros dénivelée et les pauses (2h15) qui m'ont permis de ne jamais être dans le rouge, juste un coup de moins bien entre les cols Weissenstein et Chasseral entre autre à cause de la chaleur mais rien d'inquiétant.

Pour le second pronostic étant plutôt « piano va sano » dans les montées, et en rajoutant des pauses nécessaires mais assez longues au final, je savais que j'allais finir en nocturne et plus vers la fin du classement. Validé en arrivant avec le dernier groupe.

Les choses à améliorer :

-l'utilisation du compteur Garmin GPS surtout de nuit avec une orientation pas évidente dans la succession de villages à la fin

-comprendre pourquoi ce compteur neuf s'est bloqué avant Vermes, et éteint sans prévenir à 2-3 reprises ?...

-trop chargé ma sacoche arrière qui ballottait pas mal et difficile de se mettre en danseuse dans les gros pourcentages ( rectifié en cours de route en transférant des choses dans mon petit sac à dos

-sacoche avant Ortlieb bien pratique mais fixation nul (plonge à l'avant). Remplacé après le brevet par une fixation Klick'fix et là c'est top !!!

-Eclairage arrière fonctionnait mal au départ, et perdu une partie en cours de route, heureusement j'avais un éclairage de secours pour les 2 heures en nocturne.

-C'était bien de pouvoir échanger avant avec des habitués des brevets et leur demander des conseils ( merci à eux, Brigitte, Poucet, ChtiLillois,...)



les choses qui ont bien marché :

Pu gérer cette distance et ce brevet en prenant mon temps, sans me mettre dans le rouge, grâce notamment à mon triple plateau « passe-partout » utile et indispensable pour arriver à boucler ce brevet CCK 300kms avec 5100m D+ ( fatigué mais pas cuit à l'arrivée (pour preuve j'ai pu manger l'excellent poulet / riz) et pu prendre des relais sur la fin avec Laurent et Catherine.


  => Après ce 1° essai transformé, pourquoi pas essayer un brevet 400kms avec moins de dénivelée et plus de roulage en nocturne... Affaire à suivre ;-)

3 commentaires

Commentaire de poucet posté le 16-07-2018 à 10:47:34

Merci Philippe pour ce beau récit, toujours aussi complet et bien documenté ... Content que tu ai pu découvrir et apprecié le principe des BRM ... Il ne te reste plus qu'a enchainer avec PBP !!! A bientôt sur kikou

Commentaire de La Tortue posté le 20-07-2018 à 02:24:07

toujours un plaisir tes CR photographiques ! merci Phil.
bien d'accord avec Poucet, si les BRM te plaisent, il faut faire PBP : prochaine édition l'an prochain...il faut commencer à se préparer !

Commentaire de poucet posté le 20-07-2018 à 06:16:57

Il y a même un TriRhena somptueux cette année, sans avoir besoin de se qualifier ...En plus tu connais la route pour venir chez nous maintenant. Nous sommes a 68 inscrits ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !