Récit de la course : La Grésylienne - 21 km 2019, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Grésylienne - 21 km

Date : 22/9/2019

Lieu : Gresy Sur Aix (Savoie)

Affichage : 265 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Grésylienne : une première !

Dimanche 22 Septembre 2019, J-6 avant la (grosse) 4ème manche du DTTN, il faudrait que je me trouve une course… Et ça tombe bien, il y a cette « GRESYLIENNE » pas loin à Grésy-sur-Aix, jamais courue (pourtant elle a 34 ans la belle dame) !

 



Ca fera toujours 21 kilomètres de « reprise » !

 

La course, ou plutôt l’organisation de la course détonne ! Pas d’inscription sur place, heureusement la vigie NAMTAR veille au grain et me prévient ! Un parcours en « 8 » où l’on repasse par l’arrivée au km7. Un démarrage en descente avant un profil globalement montant jusqu’au km17.

 

Le départ est à 8h30 j’arrive à 8h il ne reste que 4 dossards non distribués, et c’est 105 coureurs qu’on retrouve au départ. Le point est vite fait : hormis Namtar, je ne connais personne mais personne !!!

 

L’objectif est tout trouvé : profiter de ce parcours qui m’est que je ne connais pas, et évidemment fumer Namtar !

 

COMME SOUVENT nous partons dernier, tout dernier, pour cette mise en bouche bitumesque. Avant de rejoindre la descente de Grésy et prendre tout en bas… Un chemin caillou qui longe l’autoroute. Ca me rappelle les courses de Montpellier…

 

Je pratique le « saute-mouton », sautant d’un groupe à l’autre ! Parti un peu fort, faudrait quand même en garder pour la suite, ça ne fait que… 11 minutes !

 

Km4 on fait demi-tour, cool, pas de Namtar en vue ! Juste avant j’ai un peu accéléré, une nana m’ayant rattrapé, je veux rester devant !

 

Nous voici partis pour une épopée-saucisson de 10 kms… Devant nous deux nanas, on fait la jonction, mais je reste en pôle et on attaque la remontée sur Grésy… Je suis poursuivi par les 3, c’est dur mentalement, je suis si lourd !!!

 

Nous voici déjà en haut, ravito eau et banane et on repart… Pour une partie compliquée : des longues lignes droites bitumesques ! Surtout que depuis un moment, devant on ne voit qu’UN gars LOIN, en blanc. On sent qu’on ne le reprendra jamais. Par contre derrière ça ne lâche rien, et la course est encore longue.

 

Km9 ENFIN un peu de sentier, c’est rigolo car on double tous les marcheurs on se sent FORTS ! Et je prie pour prendre un peu de champs. Du champ, mon prédécesseur en a pris, je ne le vois même plus. Derrière les deux sont toujours aux basques, c’est vraiment saucissonesque.

 

Mais je commence à fatiguer, quelle erreur j’ai faite sur le choix des baskets, je croyais à une course nature et c’est du saucisson bitume !

 

Km12 on arrive au demi-tour du Sud. Ravito la nana1 passe mais je repasse devant à la première montée. Mais ça ne pouvait pas durer et km14 je la sens l’explosion elle est là ! Pourtant on est quasi au sommet, il ne reste qu’une montée au km17, mais je me prends le mur mdr la nana1 passe puis la nana2 et ça sent la dégringolade même si le trou était quand même fait !

 

Et pourtant oui il y avait du coureur derrière, la 3ème F de tout à l’heure, puis 6-7 coureurs, mais heureusement, le ravito aidant, ainsi que la perspective d’arriver, la foulée revient un peu, et je peux faire les 3 derniers kms à une allure cool reprenant même un coureur fatigué !

 

Avec UN passage en chemin (enfin !!!) dans le dernier km !

Maintenant j’aimerai mettre 1h59 mais c’est raté je termine en 2h01 seul et isolé entre le 64ème et le 66ème !

 

A l’arrivée on a droit à notre sac avec bouteille d’eau + un yaourt cerise + une montre !!! Le Namtar arrive peu après, avec le smile.

 

C’était p’tit Bouk en pleine arsouille, à vous les studios !

 

 

6 commentaires

Commentaire de Namtar posté le 23-09-2019 à 09:01:32

Je m'attendais aussi à plus de chemin, mais c'était sympa quand même.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-09-2019 à 21:57:01

Un gros saucisson

Commentaire de Arclusaz posté le 23-09-2019 à 09:31:08

Une course que j'ai du faire une dizaine de fois dans les années 90. A l'époque, il n'y avait QUE du bitume (les chemins n'étaient pas à la mode) mais pas mal de D+. Plein de copains et copines du collège à l'organisation, de vrais bons souvenirs. Bravo pour ta course et pour avoir fumé Rodolphe.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-09-2019 à 21:59:21

En tout cas ils savent recevoir mon bon Arclu
13 €uros
21 kilomètres
3 ravitos
Prénom sur le dossard
Une montre en cadeau finisher + un yaourt cerise + une bouteille d'eau 33 centilitres

Commentaire de L'Dingo posté le 27-09-2019 à 12:20:42

un semi-marathon , pas vraiment roulant, pas vraiment plat en 2 heures c'est pas trop mal, surtout pour une reprise.

c'est sûr que pour courir une dame [fusse-t-elle de 34 ans pour 37 éditions !?! ] il faut rester jeune :-)))))))
Boouuukk !

Commentaire de l-ignoble posté le 04-10-2019 à 16:07:04

j aime bien les yaourts cerise

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !