Récit de la course : Cross de la Bachasse 2019, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross de la Bachasse

Date : 10/11/2019

Lieu : Oullins (Rhône)

Affichage : 266 vues

Distance : 8.1km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Allez Poupou !

Allez Poupou !

 

Le 28° cross de la Bachasse en est à sa dernière édition surement cat le terrain est à vendre.

 

C'est la première fois que je le fais et le lieu est sympa. Tout est fermé dans ce parc du château de Oullins.

Cela ressemble au cross de papillotes.

 

J'ai fait le trail de dix bornes à Poncin ce matin et donc cet après midi j'enchaine avec un cross.

Expérience première; j'ai été doucement ce matin mais j'ai 10 kilos et 300 m  de D+ dans les pattes.

En plus je ne suis pas inscrit.

Mon club m'a je pense inscrit trop tard et je ne figure pas sur les listes.

Rrrr.

Je paye 5 euros et me voilà avec mon sésame de dossard.

 

Je retourne à ma caisse me préparer et enfiler mes pointes.

Un petit tour d'échauffement pendant que les filles courent.

 

C'est notre tour et un petit peloton se place en ligne.

Nous ne sommes que 57 séniors à Masters hommes.

Un autre gars est de l'ain avec un maillot de l'EAB.

Beaucoup sont très jeunes et j'ai l'air, avec 2 ou 3 autres, de vieux dinosaures.

Photo Asvel

Le coup de feu me surprend et tout se beau monde part à fond.

Hé, pas si vite.

Je me retrouve larguer d'entrée.

Une grosse poussée sur les jambes arrière me fait recoller au peloton.

 

Cela zigzague pour monter jusqu'en dessous du château.

Puis cela redescend pareil pour le premier des 6 tours.

8167 mètres pour cette dernière épreuve de la réunion qui a connu un franc succès avec les gosses, comme d'hab partout en cross.

Heureusement qu'ils sont là les drôles !

 

Je suis bon dernier avec un autre gars.

Le peloton est très étiré.

 

2° tour, je prends à la corde le virage à gauche. Le Chamois m'encourage.

Ah tiens, je ne l'avais pas vu avant et cela fait un bail qu'on a pas discuté ensemble.

 

La descente possède un passage très pentu avec une butte.

J'ai peur d'y laisser un morceau.

 

Les méandres sont sécos entre les arbres en bas.

C'est là que les premiers me mettent un tour.

C'est des séniors qui tracent, il y a même un éthiopien.

 

 

A l'aube du 3° tour, je suis toujours avec Stéphane de Tassin.

Les autres (on s'en fout) sont loin.

 

En bas en tournant autour du terrain de foot, j'ai pris le relais de mon compagnon de serre file.

 

La moitié est atteinte et je ressens un peu mon trail de tout à l'heure.

Je garde une allure fière de mon cas.

 

Je passe dans l'herbe du départ et enquille la montée en longs virages.

Les pointes me servent bien pour relancer.

 

Un photographe est là pour les autres bien sur pas pour moi mais je serai quand même sur la photo.

Photo Asvel


Photo Le Progrès

Passage devant le château. Un petit faux plat et c'est de nouveau la descente.

Il n'est pas de tout repos ce cross.

 

Passage sur le tapis avant le terrain de foot.

 

Des gens nous applaudissent. J'accélère. (ça aide)

 

J'entame mon 5° tour alors que certains qui m'ont doublé 2 fois ont déjà fini.

Mon compagnon est de plus en plus loin derrière et devant je ne vois personne.

Je suis 2° en partant de la fin

Comme Raymond Poulidor.

Allez Poupou !

 

Faut avoir la gnack.

A droite.

A droite.

A gauche.

A gauche.

A droite.

A droite.

Faux plat, château.

Photo Tassin

Descente

Butte

Tapis terrain foot

Arbres

Tronc d'arbres couchés

Droite et dernier tour encore plus seul, alone dans le talweg.

 

Dernière répétition pour voir si on a bien compris, yesss, ça le fait.

Bon 6 tours ça suffit, on s'casse.

 

Voilà j'en termine alors que les bénévoles plient déjà.

Eh pas si vite.

Il en reste un.

Stéphane arrive une bonne minute après moi.

Photo Tassin

 

Une banane et on va se décrotter.

On a la banane car on est tout illuminé.

 

Dernier avant dernier, on s'en tamponne

On est heureux.

On est là.

Le cœur haletant mais bien présent.

 

2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 20-12-2019 à 21:46:37

C'est le club de mon fils qui organise :j'y suis allé plusieurs fois en spectateur mais pas là ! bravo pour cet enchainement.

Commentaire de Gibus posté le 21-12-2019 à 09:36:59

Je t'ai entendu quand même m'encourager !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !