Récit de la course : Les Foulées Presloises 2021, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Les Foulées Presloises

Date : 20/6/2021

Lieu : Presles-en-Brie (Seine-et-Marne)

Affichage : 244 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Ma 1ère à Presles, dur dur !

Récit illustré disponible sur mon blog : Foulées Presloises 2021

 

Les courses ont pu reprendre ces dernières semaines et c'est ma première occasion de porter un dossard en course officielle chronométrée hors piste après le 800m au Meeting de Bussy, le 5000m au Meeting de Val d'Europe et le 1500m de ce mercredi à la Soirée de Saint-Maur. Bon, cette course, je l'ai complètement improvisée car j'avais d'ailleurs plutôt prévu de ne pas la faire. Finalement disponible, je me suis inscrit car c'est une occasion rare de se tester sur 10 kilomètres après plus d'un an et demi. D'autant que la course est cette année le support du Championnat de Seine-et-Marne de 10km.

Presles-en-Brie, c'est tout près de la maison mais je n'ai pour autant jamais eu l'occasion de participer à cette course que je ne connaissais même pas. La semaine qui précède l'épreuve se passe bien mais est assez chargée avec deux soirées de Badminton, un 1500 mètres à St-Maur, une séance d'athlé soft, du vélo et la première dose de vaccin Pfizer contre la COVID. Mais tout va bien et j'arrive même à m'empêcher de faire du sport samedi après-midi !

 

Dimanche 20 juin
Foulées Presloises - 10 kilomètres

J'arrive sur place peu après 9h00 et stationne facilement car nous ne serons pas très nombreux sur la course (un peu plus de 200 engagés sur le 10km et une course enfants) et un parking est mis en place par l'organisation. La matinée n'a pas idéalement commencé avec un impact (probablement d'un caillou) sur mon pare-brise sur la route mais il faut penser à autre chose.

Je retrouve rapidement Arnaud et Saïd puis le coach Youssef venu nous encourager. Nous serons 8 athlètes de l'USTA au départ avec également JC, Alex, Pauline, Azzedine et Marie-Gaëlle. Nous récupérons nos dossards avant d'aller nous échauffer, à un peu moins de 30 minutes du départ.

Presles-en-Brie est un petit village au beau milieu de la campagne seine-et-marnaise. Et nous découvrons qu'ici, ce n'est vraiment pas plat. Mais nous avions été prévenus. Le parcours ne sera donc pas évident, sur bitume mais des routes assez abîmées et un profil varié avec des montées et des descentes sur une boucle à parcourir deux fois. Allez, dernières foulées et on se place sur la ligne de départ.

La course

Après un échec de coup de pistolet, c'est au micro que le décompte est fait pour lancer la course. Le départ est très favorable avec une belle ligne droite puis un virage nous emmenant vers une descente. Je pars donc évidemment trop vite mais ce n'est pas non plus violent, à 3'20/km. Cependant, je reconnais bien quelques athlètes qui me dépassent et au niveau de qui je n'ai rien à faire. Je sais que je finirai loin derrière.

On tourne une deuxième fois à gauche mais cette fois, ça monte. En haut, on franchit le premier kilomètre. Je jette un coup d'œil à la montre : 3'30. Bon, c'est clairement trop rapide et je vais le payer mais tant pis. Au moins, je ne pars pas au ralenti, sur un faux rythme. De toute façon, le parcours m'impose de ralentir avec ses faux-plats montants et ses montées. La descente fait du bien mais on remonte rapidement donc pas le temps d'en profiter.

Je maintiens un bon rythme histoire de tester pour voir combien de kilomètres je peux tenir mais mon allure va progressivement diminuer et je vais beaucoup subir la chaleur durant toute la course. Je regarde peu la montre, je préfère ne pas trop faire attention à ma vitesse mais je jette tout de même un coup d'œil au passage au troisième kilomètre, en 11 minutes. Je suis encore bien dans le rythme mais je suis conscient que ça ne tiendra pas.

Je me fais chaque fois rattraper par un gars dans les montées mais j'arrive à le coller pour l'instant et je relance souvent un peu mieux que lui. On a aussi la chance d'avoir quelques encouragements qui motivent bien, lorsque l'on croise Greg, Marie et Yassia venus nous encourager, en plus de Youssef. Mais la seule réaction que j'ai à leur donner, c'est de tirer la langue pour leur montrer que je souffre...

Au quatrième kilomètre, un ravitaillement en eau nous est proposé. Incapable de boire à cette vitesse, je préfère ne pas couper mon effort même si j'aurais bien envie de faire une pause... Du coup, je saisis un gobelet au passage et je m'arrose avec avant de le jeter immédiatement dans la poubelle.

J'essaie de tenir bon jusqu'au passage au kilomètre 5 mais c'est vraiment dur aujourd'hui. Le parcours n'est vraiment pas évident, je subis les montées et ai du mal à relancer et la chaleur m'achève. Mais je passe la mi-course en 18'45, sur des bonnes bases si j'étais en capacité de maintenir l'allure. Un bon repère pour les prochains 10 kilomètres, en espérant une meilleure forme et des conditions plus favorables. Je pense que les 37'30 seront à ma portée donc je peux améliorer mon RP (38'04). Mais pas aujourd'hui.

La deuxième partie de course est vraiment très rude. J'ai envie de marcher dans chaque montée mais je tiens bon, notamment en voyant que les autres coureurs autour de moi ne sont pas beaucoup mieux. J'en double même un dans une montée même s'il me repassera ensuite sur la relance. Un petit groupe me passe avec un coureur qui me dit de m'accrocher. Je ne peux pas mais je reste longtemps assez proche, en les gardant en ligne de mire. Ils ne me déposent pas brutalement malgré la chute de mon allure.

Je vais désormais à peine à 15km/h mais je résiste du mieux possible. La fin de course est très longue, les montées sont très dures mais 10 kilomètres, ce n'est quand même pas très long. Et il ne faut pas que je me fasse rattraper par Arnaud ou Alex ! Allez, je peine mais je poursuis malgré l'envie permanente de m'arrêter.

Dernier kilomètre, l'arrivée est proche, ce n'est pas le moment de lâcher. J'arrive à relancer un peu dans la dernière montée et surtout sur le plat mais la ligne droite d'arrivée est très très longue. Je résiste au retour d'un concurrent au prix d'un effort très long mais c'est une accélération qui me permet de gagner de précieuses secondes pour mon chrono final. Je reviens fort sur 4 ou 5 autres coureurs mais ils finissent bien donc je suis trop juste pour les dépasser, je finis sur leurs talons.

Au moins, ces dernières centaines de mètres ont le mérite de ne me donner aucun regret car j'aurai sans doute pu aller un peu plus vite sur ce deuxième tour mais j'ai préféré gérer et j'ai utilisé mon énergie restante en toute fin de course. Je finis épuisé. J'ai très chaud et très soif. Je m'assois peu après la ligne d'arrivée avant de récupérer mon sac de finisher et d'aller me poser un peu plus loin où je retrouve Saïd et Arnaud. Nous restons un bon moment assis là, adossés à un mur, à l'ombre. Quelques concurrents sont pris en charge par les secours car ils ne se sentent pas bien.

Cette course est très sympa mais vraiment pas simple avec cette chaleur et ce parcours. Ce ne sont clairement pas des conditions favorables pour moi pour réaliser un bon chrono. Je me contente cependant de ce résultat : 39 minutes et 02 secondes. Mon troisième meilleur temps sur 10 kilomètres. Nul doute que ma progression devrait me permettre de gagner plus d'une minute sur ce temps dans de meilleures conditions mais pour aujourd'hui, c'est déjà très bien. 

Je termine 27ème sur 207 arrivants, 6ème sénior et 2ème sénior parmi les licenciés dans des clubs seine-et-marnais (ce qui constitue donc mon classement au championnat départemental dans ma catégorie d'âge). JC est champion départemental en terminant 6ème au scratch ! Alex termine un peu plus d'une minute après moi... en étant parti un peu plus d'une minute après le départ de la course puisqu'il est arrivé sur place en retard ! On aurait pu faire course commune, dommage. Arnaud est tout près, en moins de 41 minutes suivi par Saïd en à peine plus de 43 minutes. De belles performances.

Chez les filles, Marie-Gaëlle et Pauline terminent en un peu plus de 46 minutes. Azedine termine lui en 52 minutes. Une belle performance générale de l'USTA qui permet de nous classer en deuxième position du classement du Championnat Départemental par Clubs.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !