Récit de la course : Le Grand Raid des Pyrénées - Le Tour des Lacs 2021, par grumlie

L'auteur : grumlie

La course : Le Grand Raid des Pyrénées - Le Tour des Lacs

Date : 21/8/2021

Lieu : Vielle Aure (Hautes-Pyrénées)

Affichage : 393 vues

Distance : 80km

Matos : balises, pics à brochettes

Objectif : Objectif majeur

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

122 autres récits :

Week-end bénévole sur le GRP 2021

Le cr avec photos sur https://grumlietraileur.blogspot.com/2021/09/grp-2021-1-benevole-parmis-les-700.html

Grp 2021: le plaisir simple d'un bénévole.

 

Le plaisir simple de retrouver Miche dans son qg le jeudi en fin d'après midi. Merci d'avance pour le programme concocté. Clin d'œil

 

Le plaisir simple de s'installer dans «la maison des bénévoles» et de faire la connaissance de Dj gombert.

 

Le plaisir simple de partager de bons moments et des discussions enrichissantes avec tous les résidents de notre auberge espagnole. Çà rentre et çà sort à toute heure.

J'aurai préféré un peu moins discuter avec DJ mais les barrières furent trop hautes à passer pour lui sur le 160. Au plaisir de se revoir et qui sait de faire une mission serre file ensemble ;-)

Le plaisir simple de discuter avec Sébastien et Ivan qui préparent un bouquin sur le GRP.

 

Le plaisir simple d'effectuer en solo une vérification de balisage sur une partie du tour de la Géla au départ du tunnel de Bielsa. Bel itinéraire franco espagnol avec une superbe montée souvent hors sentier pour rejoindre la Hourquette des aiguillettes.

 

 photo

Espagne me voilà au Port de Bielsa

 

Le plaisir simple de prendre une (des) bières(s) en terrasse chez DD et de discuter avec des amis coureurs/ animateurs/ exposants.

 

Le plaisir simple de se lever le samedi matin à 2h30 pour aller faire l'ouverture entre Vielle Aure et le col de Portet pour le tour des lacs. Le plaisir simple de ne pas voir les remontées mécaniques dans la nuit noire mais de réveiller les pauvres vaches un peu perturbées ce week-end dans le coin...

 photo

le magnifique mur de Barroude

 

Le plaisir simple de retrouver Nicole pour notre périple en bus jusqu'à Tournaboup. On refait le monde de nos expériences passées: la cabane d'Aygues Cluses à l'époque ou ce n'était qu'un point d'eau et ou l'on montait avec notre propre tente. Le serre filage d'il y a deux ans et tant d'autres.

 

 photo

Le haut du vallon d'Aygues Cluses avec la hourquette nère et le col de Barèges depuis le col de Tracens et en prime sur la gauche le fameux passage du pas de la crabe...

 photo

La cabane d'Aygues Cluses.

 

Le plaisir simple de partir de Tournaboup un peu après 20 heures pour rejoindre nos collègues de mission serre file jusqu'à Vielle Aure.

Le plaisir simple de dé baliser (même accrochés aux chardons...même les tiges métalliques plus vraiment droites)

Le plaisir simple d'une soupe chaude à Aygues cluses vers 22 heures.

Le plaisir simple d'éteindre la frontale pour profiter du spectacle que nous offre la lune sur les montagnes et les lacs du Néouvielle en étant au dessus de la mer de nuages.

 photo

Les lacs éclairés par la lune, c'est juste magnifique.

 photo

Sous l'orage en 2015.

 

Le moment délicat ou il faut prendre la décision d'arrêter et de faire évacuer un coureur tellement épuisé et plié en deux par un mal de dos qu'il se met en danger en chutant très régulièrement.

 

Le moment ou il faut «tracer» pour rejoindre le coureur précédent.

Le plaisir simple de manger du jambon, de la pastèque et d'arroser cela d'un coca millésimé au Merlans à 3 heures du mat.

Le plaisir simple de repartir avec les derniers concurrents aptes à rejoindre l'arrivée.

Le plaisir simple d'éteindre à nouveau la frontale pour profiter des paysages avant de rentrer dans la mer de nuages.

 

Le plaisir simple de sentir que les mots échangés avec les coureurs font du bien même si les cuisses sont dures.

 

Le plaisir simple d'expliquer à deux coureurs que l'on n'abandonne pas à Soulan, et que l'on finira tous ensemble. Non, on ne monte pas dans la voiture des copains ou du mari... Nous allons finir cette belle boucle dans les montagnes.

Le plaisir simple d'avoir un appel du «patron» qui me suit à la trace avec la balise que j'ai dans le sac. Oui Michel, on arrive bientôt et le compte sera bon.

 

Le plaisir simple et la grosse émotion de ramener tout le monde à Vielle-Aure et d’être accueilli par Simon, Michel et quelques autres pour clôturer l'édition 2021 du Grp un peu avant 9 heures ce dimanche matin.

 photo

Coureurs, c'est ce monsieur à gauche que vous pouvez remercier pour les itinéraires proposés sur le GRP ;-)

 

Le plaisir simple de prendre le petit déjeuner en suivant chez DD.

Le plaisir simple de dormir 10 minutes et d'être frais comme un gardon pour profiter du buffet de clôture.

 

 

Le plaisir simple et la satisfaction du «travail» accompli en lisant cela quelques jours plus tard sur la page facebook du grp:

 

 Il y a des messages qui nous embaument le cœur et nous font verser de chaudes larmes... Merci à vous tous pour vos mots chaleureux.

Message de Yoann reçu hier :

"Bonjour le GRP - Grand Raid des Pyrénées. Un petit mot pour vous dire MERCI. Ma femme inscrite sur le 80 avec comme référence le 40 il y a 2 ans, l'amour de la montagne et a priori un mental solide. Donc gros challenge. Elle bataille dur et passe limite aux BH toute la journée. Nous l'attendons, ma fille et moi, à Merlans depuis plusieurs heures et elle y arrive à 2h25 soit juste hors-délai. Entrent alors en jeu les bénévoles et l'esprit du #GRP... "Tu vas finir !" Leur motivation est immense malgré l'heure tardive et la fatigue légitime. Ils expliquent à ma femme et à 6 autres traileurs qu'ils vont finir tous ensemble avec les bénévoles et les serre-files. Part alors un grupetto d'une douzaine de personnes avec objectif de rallier l'arrivée. Il est 2h45. On touche à un moment d'une rare intensité, tellement propre au fameux esprit du #trail et peut-être encore plus sur le long. Il n'est plus question de chrono, de d+, d'entraînement ou de performance... on est juste sur de l'humain pur, de l'aventure,du défi. Mais l'aventure sera longue car l'état des troupes est précaire. Deux #bénévoles porteront de toutes leurs forces mentalement ma femme jusqu'à l'arrivée qui se fera à 9h à Vielle-Aure ce dimanche matin. Elle a bien cru lâcher à Soulan avec un autre gars mais leur enthousiasme et leur motivation ont retourné l'affaire. Et ça repart. A l'arrivée, applaudissements, cadeaux, interviews. Comme des champions, comme les vainqueurs. Hier, ils n'ont pas gagné et pourtant ils ont l'émotion d'avoir atteint leur graal. Quelques larmes étouffées, une émotion immense et un moment à coup sûr inoubliable pour tous... L'an prochain, fin août, ma femme, mes 2 filles et moi, on sera au GRP pour une nouvelle aventure !"

 

 photo

Tout le monde est rentré!

 

Le plaisir simple de profiter d'un magnifique week-end en montagne tout en se rendant utile.

Le plaisir simple en chiffre: 64 k et 4100d+ et 20h30 sur le terrain. Entre vendredi 6 heures et dimanche 14 heures, un total respectable de 5 heures de sommeil ;-)

Après le point d'eau à Aygues Cluses à 2 reprises, le ravito au refuge de campana et le pas de la crabe , il ne me reste plus qu'à faire du balisage Cool  J'ai déjà fais une formation certifiante sur les citadelles  Clin d'œil

Un bénévole (heureux) parmi plus de 700.

 

 

6 commentaires

Commentaire de chokko posté le 07-09-2021 à 20:44:08

Merci pour ce magnifique récit et pour ton engagement. Ton récit transpire (!) la passion et l altruisme. Merci encore à toi et à tous les bénévoles qui nous permettent de nous éclater. Respect infini.

Commentaire de grumlie posté le 08-09-2021 à 17:31:50

merci ;-)

Commentaire de jb600cbr posté le 08-09-2021 à 14:45:08

Un petit mot sur ce récit. Je lis tes récits depuis 2010 ou nous étions tous les 2 sur la course des refuges. C'était mon premier trail.
Cette année j'étais également bénévole (pour la première fois). Ouvreur entre la mongie et tournaboup. Un plaisir de découvrir l'autre coté de la course.

Commentaire de grumlie posté le 08-09-2021 à 17:34:11

oulà,Cauterets cela ne nous rajeunit pas! pas trop eu la pression de te faire rattraper par les premiers?

Commentaire de Miche posté le 08-09-2021 à 20:52:10

ah mais si tu fais des super récits comme ça de tes expériences de bénévole sur le GRP, on aura trop de candidats l'an prochain ;-)
Mais comme tu l'as compris, c'est grâce à cette ambiance aussi côté bénévoles que nous pouvons proposer une nouvelle course tous les 2 ou 3 ans.
Pour baliser, il faut juste arriver un peu plus tôt dans la semaine...
Merci pour ton implication chaque année renouvelée et à bientôt au repas des bénévoles pour en parler de vive voix.

Commentaire de grumlie posté le 09-09-2021 à 19:59:08

Plus on est de fous... Pour le balisage, je le sais mais c'est plus que compliqué pour moi à cette période de l'année. Vivement le repas des bénévoles ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !