Récit de la course : Les Foulées Attichoises 2006, par agnès78

L'auteur : agnès78

La course : Les Foulées Attichoises

Date : 12/11/2006

Lieu : Attichy (Oise)

Affichage : 887 vues

Distance : 10km

Matos : les chaussures qui courent vite

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Retrouvailles avec le Bitume...

 

8 heures, en ce dimanche 12 Novembre… je me réveille… ouh la la, les gambettes !!! Peuchère, c’est ça de jouer les aventurières sur les chemins du Parc du Gatinais !!! Aujourd’hui, ce sera une autre histoire avec ces Foulées Attichoises, un 10 kil qualif près de Compiègne… premier qualif depuis mars 2005… 3 mois après cette terrible déception de l’UTMB… et après 10 semaines d’entrainement spécifique. Mon objectif ? Faire moins de 41’30 … même si, même si, et vous le gardez pour vous, n’est ce pas, mes bonnes sensations il y a 15 jours lors de MK6 (récit du 1er novembre) me font secrètement espérer un 4 et un 0 sur le chrono… bah, voyons, pas exigeante du tout la nana !!!

Avant de quitter ma vallée de Chevreuse, je vérifie une dernière fois mon sac… Mais non, cette fois la lampe frontale ne servira pas, voyons ! Par contre, ne surtout pas oublier les « chaussures qui courent vite », ça peut toujours aider ! Allez hop, on y va, en route pour l’aventure ! Direction Attichy, un petit village de l’Oise…

Pour y aller, je traverse de pittoresques villages tout en pierres, la ravissante Abbaye de Saint Jean aux Bois, le majestueux Château de Pierrefonds et la petite église romane de Cuise la Motte… Mais l’heure tourne et je vais devoir accélérer un peu si je ne veux pas louper le départ… pas question toutefois de jouer les Sébastien Loeb aujourd’hui encore ( sic)… je profite encore des magnifiques couleurs automnales de la vaste forêt domaniale de Compiègne avant d’arriver à Attichy.

 

Direction la base de loisir et son immense lac… il y a des coureurs partout, les enfants sont déjà entrain d’en découdre… « Allez les Ptits Loups ! » Une petite louloute est en train de marcher… Je l’encourage « allez la Puce, tu vas y arriver, c’est la fin » elle me fait un grand sourire et repart d’une belle foulée ! Cela me rebouste aussi, car perso, je n’en mène vraiment pas large. Chochotte va ! Je retire mon dossard auprès des bénévoles dont l’accueil est plus que chaleureux. Merci Messieurs-Dames, Merci.

A l’échauffement, je décide de repérer le parcours puisque le 10 kils est en réalité un circuit de 3km à répéter trois fois dans le style corrida. On commence par une descente, enquillant ensuite 4 virages serrés, une montée de 100m, une longue ligne droite le long du lac et face au vent, puis une seconde montée de 200m (ce n’est pas l’Alpe d’Huez non plus, mais bon, à répéter 3 fois… on va y laisser des forces…) avant de repasser la ligne et entamer la seconde boucle.

Allez, il est grand temps d’aller mettre « les chaussures qui courent vite » et d’épingler le numéro porte bonheur… le 887 aujourd’hui ! 6 lignes droites à la Carl Lewis pour faire monter le cœur et 5, 4, 3, 2, 1… et c’est Parti... Ca part vite ! Que dis-je, vite, très très vite ! Ca motive, hein, Messieurs, la prime au record ? Bon allez trêve de plaisanteries… surtout ne pas se laisser entrainer en partant trop vite !!! Pour le coup, c’est raté puisque je tope le 1er kil en 3’53 !!! Oups ! il me faut ralentir si je ne veux pas risquer l’explosion ! C’est ce que je fais… un peu trop même puisque je me lambine sur le 2nd kil en 4’14 … Peuchère, je me suis endormie ! Il faut alors relancer la machine… je motive « les chaussures qui courent vite » en leur pointant du doigt le groupe de coureurs à 50m devant moi… « Allez mes grandes, il faut foncer »… Dociles, elles m’obéissent et je rattrape le groupe et tope le 3ième kil et le 4ième kil en 4’11 et 4’09, respectivement.

Tout le long de la boucle, de nombreux spectateurs nous encouragent… Ils m’annoncent 12ième femme… Je suis bien maintenant et continue à remonter progressivement les coureurs. Je lutte contre le vent dans la ligne droite et passe au 5ième kil en 20’37. Je suis maintenant 7ième femme. Les filles devant vont vite… Elles ne m’auraient pas piqué mes chaussures magiques par hasard ??? Je jette un coup d’œil pour vérifier… Non, je les ai toujours aux pieds… Allez, on y va !

Et de fait, je reviens progressivement, j’en passe une, puis une seconde dans la montée (eh, eh, eh, ça sert de passer trois semaines à crapahuter dans mes montagnes l’été !!!), pointant alors en 5ième position. Il reste alors 3 kils. J’aperçois la 4ième femme au détour d’un virage, elle est accompagnée la coquinette ! Mais la chance est de mon côté car j’arrive à sa hauteur juste au pied de la seconde montée. Je me motive : « La, dans la montée, elle n’a aucune chance !!! Bah oui, je suis une traileuse moi, les montées ça me connait…» Hum, j’essaie de me persuader… Allez, je la passe, accélère d’un coup pour la décrocher… C’est quitte ou double… Un petit coup d’œil derrière l’épaule : grrrr elle s’accroche ! Je remets une petite accélération… Ouf, elle prend un mètre puis deux… Quitte !!!

Il ne faut plus se poser de questions, foncer vers la ligne d’arrivée… je craque un peu sur l’avant dernier kil mais heureusement, je peux compter sur un charmant vétéran qui m’encourage jusqu’au bout. Dans la descente finale, je suis à fond les manettes et passe la ligne en 41’29… à la 4ième position.

Un petit mot à mon accompagnateur du jour pour le remercier et lui souhaiter une bonne continuation. Finalement, je dois bien vous l’avouer, même sur le bitume, je me suis RE-GA-LEE ! L’objectif des moins de 41’30 est atteint même si, même si, je suis un peu déçue de ne pas avoir pu capturer le 4 et le 0 sur le chrono…

Bah, ce léger sentiment de déception n’est bientôt plus qu’un lointain souvenir avec l’ambiance de la remise des récompenses, la gentillesse et l’humour de l’organisateur... Euh, les primes cumulées de ma qualif aux France et de ma 4ième place n’y sont pas étrangères non plus… Oups ! Allez, c’est la fin de ce FABULEUX Week-end et j’ai des étoiles plein les yeux…

Ah, mais si ! Un seul regret tout de même : l’égalisation des Verts dans les arrêts de jeu contre mes Canaris ! Mais, les Sang et Or n’ont qu’à bien se tenir samedi prochain car je serai à Bollaert pour encourager mon équipe : « OLIECH il va marquer ! OLIECH il va marquer ! » Bah, non, on ne me changera pas !!!

4 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 15-11-2006 à 11:34:00

Un vrai régal que de lire tes CR, peuchère ;-)
Ca me donnerait presque envie d'aller tâter de la boue avec des pointes tout ça...
Félicitations en tout cas, car j'ai déjà du mal à faire ce temps sur du plat roulant. Alors avec ces montées et descentes... Pfiouu...
Bises !
L'Castor Junior

Commentaire de gdraid posté le 16-11-2006 à 16:29:00

Bravo Agnès59,
j'ai voulu savoir si tu courais aussi bien que tu conduis ta voiture sur le trail des 5 Moulins.
Ton récit est aussi palpitant que ta course en boucles de 10km en 41 min, ça déménage !

Je rencontre depuis plusieurs semaines, en rééducation médical, une championne comme toi.(le 10000m en 32min sur piste), la très gentille Yamna OUBOUHOU, ta voisine de St Rémy les Chevreuses). J'espère qu'elle viendra un jour sur les trails avec nous. Gare à vous les filles !

Commentaire de gdraid posté le 16-11-2006 à 16:31:00

Bravo Agnès59,
j'ai voulu savoir si tu courais aussi bien que tu conduis ta voiture sur le trail des 5 Moulins.
Ton récit est aussi palpitant que ta course en boucles de 10km en 41 min, ça déménage !

Je rencontre depuis plusieurs semaines, en rééducation médical, une championne comme toi.(le 10000m en 32min sur piste), la très gentille Yamna OUBOUHOU, ta voisine de St Rémy les Chevreuses). J'espère qu'elle viendra un jour sur les trails avec nous. Gare à vous les filles !

Commentaire de Yannael posté le 25-11-2006 à 09:18:00

Sympa ton récit ! Et bravo pour ta course. Bientôt sous les 40' au 10km !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !