Récit de la course : Les Montées aux Refuges de la Vallée du Haut-Bréda - Le Chalet des Mées 2022, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Les Montées aux Refuges de la Vallée du Haut-Bréda - Le Chalet des Mées

Date : 22/7/2022

Lieu : La Chapelle Du Bard (Isère)

Affichage : 162 vues

Distance : 5km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Chalet des Mées 2022



Le Chalet des Mées 2022




Aujourd’hui manche 5 et 5ème participation d’affilée, à quand les sénateurs des Montées Estivales aux Refuges du Haut-Breda ?

 

 

Une manche moins connue pour ce coup-ci, le Chalet des Mées !

 

 

Une manche que j’ai déjà courue deux fois :

-      2017 : un rude combat à trois avec notre sanglier Gildebert, mais le souvenir du parcours est un peu lointain hormis le final

-      2020 : une manche écourtée par un mauvais temps (pour une fois)

-      2022 : 3ème coup, mais 3ème itinéraire, oui Monsieur, au départ du centre de la Ferrière

 

 

Et pour comprendre le pourquoi du comment de l’itinéraire n°3 il faut connaître le programme de l’after : les pizzas maison concoctées par l’organisation !!

 

 

Enfin il est 18h10, je secoue Philippe il faut qu’on parte, et c’est parti dans un groupe de 5 accompagné également de Stéphane qui s’échauffe : Clément (tiens ! il se préserve aujourd’hui), Philippe Machette, Sylvie Viale qui nous parle de sa tarte aux myrtilles, et Julien Viale (lesté de son parapente), qui nous parle de sa tarte maison aux pommes et cannelle, ça promet tout à l’heure j’vous l’dis !

 

 

Et le départ est « dré » !! Un single s’élève au-dessus de la Ferrière, mais c’est du brutal, et zéro replat, pouah, moi qui pensais qu’après le Chalet du Vay ça allait être plus cool tu parles.

 

 

Enfin on s’élève et arrive le replat, où une grosse coupe existe, Gilbert l’a indiquée sur une carte au départ, mais 1 on ne la trouve pas et 2 on préfère rester sur ce choli chemin en forêt ! Tant et si bien que Clément demande si le Léat est loin, et là, paumé en orientation je me dis « mais c’est beaucoup plus loin, que dit-il, mais s’il le dit, il a raison, so what ? » ?

 

 

Et effectivement on débouche juste au-dessous du Chalet du Bout !! Pour un tronçon qu’on connait plus que bien. Surtout, je me dis qu’on est loin d’en avoir terminé, puisqu’l faut monter au Léat avant de continuer chercher le Chalet des Mées.

 

 

Mais ça passe bien, et on entend même les costauds chercher leur chemin dans la pampa en dessous !

 

 

Voici enfin le Lac du Léat, j’en profite pour boire au ruisseau mais l’eau est bien chaude.

 

 

On attaque les deux murs finaux, je me fixe l’objectif de rejoindre Philippe et fumer le reste des randonneurs, mais il est bien loin, et déjà rester au contact de Julien est mon max du jour !

 

 

Le voici le Chalet tout là-haut, ça fait un beau panorama pour le final tant du point de vue de l’là-haut que plus bas !

 

 

On croise les premiers descendeurs qui nous demandent… de rester discret car le berger n’est pas d’humeur, bon, une fois qu’on connait les incivilités qu’il subit là-haut on peut bien le comprendre.

 

 

Et on en termine en 1h52 de cette nouvelle grimpée !

 

La suite c’est 4 départs en parapente dans ce déco qui fait peur quand même, avant la redescente via le Chalet de Tignieux menés par Philippe, dans un timing parfait puisqu’on parviendra à la Ferrière à la nuit !

 

 

Ah la vie c'est pas compliqué hein !

 

2 commentaires

Commentaire de Trixou posté le 31-07-2022 à 23:06:04

Trop !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-08-2022 à 09:27:06

Heureusement que t'es là !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !