Récit de la course : Belledonne 2000 2003, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : Belledonne 2000

Date : 7/9/2003

Lieu : St Martin D'Uriage (Isère)

Affichage : 2451 vues

Distance : 38km

Matos : tee shirt UFO + short + ASICS trabucco + sac DK5L

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

13 autres récits :

Le récit

Salut a tous,

Voici un petit compte rendu de ce trail local (38km, 2440m D+) qui compte pour
le challenge des trails du Sud Est. 250 coureurs (a confirmer) sur la ligne de
depart : certains comme Dominique Nugre remettent le couvert 1 semaine apres
l'UTMB. Par contre, le vainqueur des 4 premieres editions, Virgil Gadebois est
absent : sa succession est ouverte...

Le temps est tres legerement couvert (plafond a 4000m) et la temperature ideale.
Maillot UFO et sac DK 5+5l, je retrouve le Boeuf 5 minutes avant le depart : il
part pour 5h, moi plutot pour 6h; ainsi que Patrick, ex-partenaire du Gd Duc qui
avait fait un bout de chemin avec Lapouneur, Festnoz et moi meme, avant de
stopper a la mi course suite a un probleme d'estomac.

9h, la sirene retentit et c'est parti !! Depuis le Gd Duc fin Juin, j'ai fait 3
sorties montagne de 1500mD+/1800mD+, 1 sortie velo de 60km, le tout agrémenté
d'un footing de 1h chaque semaine ... bref c'est prudemment que je parviens a
Seiglieres en 30' (4km, 400mD+). Ensuite nous redescendons via un sentier bien
boueux, avant de passer un pont et de monter sur l'autre versant de la combe
Le 1er ravito situé au 10eme km (Freydieres) est atteint en 1h35 : certains
coureurs sans camelbag ni bidons ont du trouver le temps long...

Apres avoir confirmé ma reputation de lenteur aux ravito (celui ci m'a pris 5',
le temps de remplir ma poche), je repars pour la suite des aventures, 600mD+
pour rejoindre la lac du Crozet, lieu bien connu des randonneurs grenoblois. Une
courte grimpette nous fait sortir de la foret, le sentier est de plus en plus
pierreux et l'on devine la haut un replat dissimulant le lac. 2h25 de course et
nous voila a 1900 m d'altitude dans une ambiance de plus en plus montagneuse.
Le chemin surplombe le lac par la gauche, traverse le torrent qui alimente le
lac puis attaque de nouveau la pente. Pres de 3h de course, cela fait un moment
que je n'ai plus été doublé, et je ratrappe les premiers coureurs en difficulté.
Passage au Col de la Pra (2100m), puis redescente avec Patrick, que j'ai
rejoins dans l'ultime ascension du col, vers le refuge de la Pra (ravito
liquide, remplissage de poche). Ce sentier qui meme du Col de la Pra, lieu de
passage vers le Pic de Belledonne (point culminant du massif, 2970m), aux lacs
Roberts correspond a mon avis a la plus belle portion du trail : lacs
d'altitude, ambiance, panorama, tout est superbe. Loin d'etre plate, cette
portion est une succession de montees/descentes assez techniques qui font mal
sur des organismes deja éprouvés
Des Lacs Roberts, la montee finale vers la Croix de Chamrousse est redoutable et
il me faut 20' pour avaler, d'un bon pas, les 300m de D+ qui restent [Alt
2200m, Km 22, 4h]. Apres 2' d'arret, il fait frais ( certainement un peu moins
de 10°C), je serre les lacets et repars pour les 16km qui restent (a priori en
descente). Il me faut d'abord 15' pour rejoindre "Roche Béranger" [Alt 1700m],
via une piste de ski agreable et tout en herbe : ayant descendu beaucoup trop
vite je suis cueilli par un debut de crampe au moment ou le chemin remonte d'a
peine 50mD+. Je baisse le rythme, rejoins le ravitaillement suivant sur le
parking de la station de Chamrousse, bois 2 verres de coca (je ne supporte plus
ma boisson energetique).
Une courte portion de bitume laisse la place a un joli sentier "1 place" qui
mene au bas de la descente olympique (Casserousse) : je suis doublé par 2
fleches et suis a ce moment la bien incapable d'accelerer (cuisses et mollets
durs). Le chemin en sous bois s'elargit puis traverse la route de Chamrousse.
Seiglieres, 5h12 de course, dernier ravitaillement (eau uniquement), il reste
3.7km et je peux certainement arriver en moins de 5h30. Oubliant douleurs aux
jambes, genoux, chevilles, estomac, je parviens a accelerer et a suivre un
coureur qui vient de me doubler. Nous apercevons les maisons situés au dessus de
St Martin d'Uriage en alternant portions de chemin et de bitume. Un virage a
angle droit, un replat qui n'en finit plus, le faux plat de l'arrivee et je
passe la ligne en 5h29'. Je retrouve le Boeuf, veritable extra-terrestre du
trail, surpris de me voir deja arrivé. Une mousse plus tard (merci au Boeuf),
et apres quelques echanges autour de nos futurs objectifs, je rentre au bercail.

Bilan :
- Content d'avoir enfin pu faire cette course a 10' de chez moi et d'etre arrivé
dans un etat "correct".
- J'ignore mon classement; a vrai dire je m'en fous un peu, mon plaisir ayant
été essentiellement de repasser dans des coins que j'ai plusieurs fois foulé a
une allure plus paisible
- Agreablement surpris de mon temps, certes loin des extra-terrestres, en
considerant le tres faible volume d'entrainement pendant l'été. J'aurais eu
neammoins du mal a faire le "petit" UTMB et je tire mon chapeau aux animaux
qui y etaient.
- En rupture de stock cote Maxim Neutre, j'ai acheté a la va-vite une boisson
d'effort de chez Gerblé (aux agrumes, peu sucré). Résultat franchement négatif,
avec des douleurs de ventre a partir de 3h30 de course, confirmé par une
apres-course nauséeuse (((-; On ne m'y reprendra plus. Heureusement que je ne
m'etais pas lancé sur une course de 10h sinon j'aurais eu des soucis. Bref, vive
Maxim neutre.
- Mon mal genouesque s'est réveillé ce dimanche et je saurai dans quelques jours
s'il s'agit d'un mal durable ou ponctuel . A priori, les chemins (instables) ne
sont pas meilleurs que le bitume (plus stable, mais gare aux chocs)
- Nouveau par contre, un tendon d'achille fort douloureux que je vais surveiller
cette semaine

Ceci conclut, je pense, ma saison 2003 de courses nature, 170km et 7600mD+ en 3
courses.

L'Blueb

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !