Récit de la course : Courir pour le Plaisir 2023, par Yannael

L'auteur : Yannael

La course : Courir pour le Plaisir

Date : 3/12/2023

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 160 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Partager :

2 autres récits :

Record personnel sur 10km

Pourquoi cette course ?

Depuis une grosse année, j'ai repris, avec sérieux et passion, la course à pied, avec un goût certain pour les trails courts. Par ailleurs, l'envie de me réaligner sur marathon, bientôt 15 ans après le dernier, commence à se faire bien sentir.

Alors pourquoi un 10 km en décembre ? Pourquoi ? Pour me tester, pour savoir. Ma montre Garmin m'annonce des chronos prévisionnels sur 5km, 10km, semi et marathon. Je me dis donc que ça vaut le coup de tenter un 10km, comparer à la prévision Garmin, et extrapoler sur marathon, pour estimer la fiabilité de l'estimation. Je la suppose surestimée, mais de combien ?

Après le trail du four à chaux, début octobre, et après une petite coupure, l'estimation est donc à 38'15 sur 10km (et vers 3h09 sur marathon). J'ai du mal à y croire, et opte donc pour ce 10 km, dans le Bois de Vincennes, pour savoir. Et puis qui sait, si l'estimation n'est pas trop fausse, ce serait l'occasion de battre mon record sur 10 km (39'11, en 2009, sur un parcours auquel il devait manquer environ 200m ; toujours au-dessous de 40'30 sinon).

Place à l'entraînement, sur 5 semaines. Et là, rien ne se passe comme prévu. Dès la 2e séance, je ressens une belle déchirure en haut de la cuisse. Pendant 10 jours, impossible de réaliser les séances de fractionné court ; et au seuil, je ressens une gêne certaine. Les 2 premières semaines d'entraînement sont gâchées ; sur 5, ça fait beaucoup. Puis c'est le mauvais temps, la pluie surtout, qui s'installe. Sans compter une grosse charge de travail professionnel. Une semaine avant la course, la météo pluvieuse se calme ... pour laisser place au froid. J'en arrive à me dire que tenter un 10km début décembre, c'était un peu idiot.

Mais je  veux savoir, et donc je ne lâche rien. Après cet entraînement chaotique, le niveau a à peine augmenté sur 10km, et clairement baissé sur semi et marathon (logique vu la préparation axée 10km).

Le parcours

Parcours roulant, dans le Bois de Vincennes. 2 boucles de 5km, avec un nombre limité de relances. De 0,5 à 1,5 km (5,5 à 6,5 au 2e tour), l'allée royale est dans le sens très légèrement montant, et léger vent de face. Le 3e km (respectivement 8e km au 2e tour) est un peu plus dur que les autres, avec quelques relances et passages légèrement boueux. A contrario le 4e km (resp. 9e) est roulant, sur bitume. Et le 5e (resp. 10e) très légèrement descendant et vent de dos, dans l'autre sens sur l'allée royale. Bref, un parcours roulant, presque sec, le froid ayant succédé aux pluies.

La météo

Le gros sujet de doute. Il fait 0°C ce dimanche matin. Après 20 minutes de vélo, me voici sur place. 5' d'échauffement, et quelques légers flocons se mettent à tomber quand je vais poser mon sac à la consigne. Je décide de rester avec un simple t-shirt manches longues, mais qu'il fait froid ! Pendant toute la suite de l'échauffement, j'hésite à aller remettre une couche. Le léger vent froid est terrible. Mais je tiens bon, et reste avec une seule couche, bien conscient que ça ira mieux dès le départ donné. Et de fait, à part les doigts, glacés malgré les gants, le froid était gérable ; nul besoin d'une 2e couche une fois lancé.

La course

Mon plan de course est simple. Je veux tenter de passer sous les 39'. Je vise donc 3'53 au km, au cas où le tracé dépasserait légèrement les 10 km (bien m'en a pris, 10,08 à ma montre au final).

Positionné en 3e ligne, le départ est rapide. Je surveille ma montre pour me caler sur le bon rythme. 3'51 et 3'53 sur les deux premiers km, parfait.

Les positions se stabilisent au bout de 2-3 km. Un groupe de 6-8 coureurs restera devant moi toute la course, s'éloignant progressivement, sans que je rentre jamais. Après 3,5 km, un coureur "Société Générale" me rattrape et fais la jonction avec le groupe devant. Je ne le suis pas, je reste dans mon rythme (Je note qu'il finira 11e en 38'07, joli negative split de sa part).

3'52, 3'46, 3'48, déjà la mi-course. Vu la position du 5e km et de l'arrivée, je sais que le parcours fera un poil plus que 10km, la petite avance prise n'est pas du luxe. Je saute le ravitaillement, aucune envie de boire de l'eau glacée.

Les 3 kilomètres qui suivent sont les plus critiques, parcourus seul, avec ce léger de face et surtout froid. 

3'54, 3'59, 3'56.

Ca va le faire, plus que 2 km, les plus roulants. A 8,5 km, je rattrape un concurrent en difficulté. Dans l'allée royale, je grignote progressivement sur un autre, que je finirai par doubler à 200m de la ligne. Deux places de gagné. Je me sens bien dans ce final. 3'48 puis 3'38, gros finish. Encore 18s pour les quelques mètres restants, et j'en termine en 38'44 temps officiel, 38'42 temps réel à ma montre.

Bilan

38'42, je suis instantanément très satisfait. Mon vieux record sur 10km est battu, et assez nettement. Je ne suis jamais qu'à une trentaine de la prévision Garmin si toutes les conditions étaient réunies. Donc sur marathon, j'estime que je peux ajouter raisonnablement 3 minutes à la prévision (à condition de réunir toutes les conditions, mais ça, ce serait sûrement une autre paire de manche). Voilà, je suis fixé. L'idée marathon va pouvoir continuer à trotter gentiment dans ma tête.

Cerise sur le gâteau, je finis 18e au général (sur 527), 2e M1. Et comme les 3 premiers par catégorie sont récompensés, j'ai même droit à une coupe. Plaisir de grand enfant 😜

Je souligne enfin le grand mérite des bénévoles par ce froid, un grand merci à eux. Et merci à l'organisateur, très sympathique, qui aura eu la délicatesse de me remettre ma coupe avant la remise des prix officielle, obligé que j'étais de partir pour conduire ma fille ... à un cross, dans le froid ! 🥶

 

1 commentaire

Commentaire de Badajoz posté le 08-12-2023 à 12:16:07

félicitations pour ta performance malgré ton entrainement tronqué. Et qui confirme la question que je me pose depuis toujours : les séances de fractionné court sont-elles indispensables à l'entrainement pour les courses d'endurance?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !