Récit de la course : Trail des Moulins de la Cisse 2007, par eric41

L'auteur : eric41

La course : Trail des Moulins de la Cisse

Date : 24/6/2007

Lieu : Molineuf (Loir-et-Cher)

Affichage : 1900 vues

Distance : 15.2km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit

Six semaines depuis les 12 heures de Bures, je n’ai que huit entrainements à mon actif mais une furieuse envie d’agrafer un dossard. Je me décide donc pour aller à Molineuf  près de Blois pour courir ce petit trail de 15 kilomètres.

 

La tache s’annonce difficile car il y a 4 belles côtes au programme et 300 m de dénivelé. On ne rigole pas les kikous j’habite pas dans les montagnes moi !!!

Pas de fractionné depuis deux mois, les relances vont être difficile.

 

Quatrième édition, ce trail a bonne réputation dans la région. Jolie parcours, organisation impeccable. Je ne l’ai pas encore couru et je suis impatient d’en découdre avec cette vallée de la Cisse.

 

Avec la météo de ce mois de Juin le parcours est annoncé glissant voir boueux. Appuis fuyants donc énergie supplémentaire pour passer les bosses. Pas bon pour moi tout cela.

 

A 9h30 c’est un peloton de presque 400 coureurs qui s’élance vers la forêt de Blois et la vallée de la Cisse.

 

J’essaie de partir tranquille car je n’ai pas envie d’exploser en vol. Un premier kilomètre sur le bitume avant d’attaquer les chemins à travers bois. Un seul ravitaillement est prévu au kilomètre 6.5. Deux bonnes côtes avant celui-ci, avec des passages près de la rivière et devant des anciens moulins magnifiquement restaurés. Jusque là tout va bien, j’ai passé les difficultés en suivant les autres coureurs et je me sens bien.

 

Après le rafraîchissement je me retrouve un peu seul et pendant trois kilomètres je vais m’endormir sur mes lauriers. J’ai réduit la vitesse et je n’arrive pas à me faire violence pour prendre la foulée des coureurs qui me double.

 

Il faut qu’un coureur me motive vers le dixième pour que je me réveille et le suive.

 

Et le physique répond. On commence à rattraper des coureurs et je me sens bien.

 

A deux kilomètres de l’arrivée, sur une partie bitumée un panneau routier nous indique une descente à 20%. J’en crois pas mes yeux. Même en montagne je n’ai jamais vu un pourcentage aussi élevé. Il faut se retenir pour ne pas dévaler cette côte d’autant plus qu’à mi-chemin c’est un angle droit et un retour dans la forêt pour la dernière côte de la journée.

 

Là on en chie mais j’arrive à « courotter » jusqu’au bout et on redescend vers le clou de ce trail, le passage de la rivière à gué.

 

A cet endroit elle a bien 10 mètres de large. Le public est massé sur le pont et à la sortie. Grosse ambiance pour voir passer tous les coureurs.

 

L’attaque de la rivière sous les hourra du public se passe bien mais arriver au milieu, de l’eau au-dessus des genoux, je suis scotché (Titifb m’a promis de me donner des cours de la gambade méthode papillon pour survoler l’obstacle l’année prochaine).

 

 Je sors difficilement de l’eau, les jambes en coton. La fraicheur de l’eau m’a complètement ramolli les muscles. Je vais mettre deux cent mètres à m’en remettre.

 

Il reste 1 kilomètre et je donne tout ce qu’il me reste. Et miracle il m’en reste car je finis comme une balle en mois de 3’45. Euphorisant.

 

Un peu moins de 1h10 pour cette petite sortie bien sympathique (74ième/362).

J’ai manqué de confiance car j’aurais certainement pu soutenir un rythme un peu plus élevé.

C’était légitime au vu de mon entrainement.

 

Un sympathique buffet campagnard  offert à tous les participants vient conclure cette matinée.

 La réputation de ce trail n’est pas usurpé. Accueil et organisation vraiment excellent.

4 commentaires

Commentaire de titifb posté le 29-06-2007 à 16:59:00

Bravo Eric !!! Mais, c'est super bien ce que tu as fait sur ce trail avec un entraînement "léger"...Si tu avais été au top, ça aurait fumé derrière tes baskets !
Pour les cours sur l'art de bien gambader, méthode papillon, c'est où tu veux quand tu veux ! Mais, peut-être devrais-je? pour un passage de rivière, t'enseigner plutôt la Gambade-poisson ?

Commentaire de gdraid posté le 30-06-2007 à 18:12:00

Merci pour ton agréable CR eric41, et bravo pour ta perf à près de 13km/h de moyenne, sur un parcours d'allure difficile.( dénivelé et obstacle d'eau).
JC

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 01-07-2007 à 14:41:00

Joli trail dans le Loir-et-Cher (Tiens, ça me rappelle
une chanson, mais j'ai pas de famille là bas...)
Merci pour la balade et la baignade rafraichissante !
Et bravo pour le perf du gars mal entrainé, ça le fait ...
Au plaisir de te croiser ;-))

L'escargot_du_Revermont

Commentaire de fredcvc41 posté le 06-07-2007 à 22:05:00

Merci Eric pour ton super commentaire et bravo pour ta perf, la forme est là à bientot sur d'autres courses

Fredcvc41 (organisateur du Trail des Moulins de Molineuf)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !