Récit de la course : Marathon de Lausanne 2007, par grandshaman

L'auteur : grandshaman

La course : Marathon de Lausanne

Date : 21/10/2007

Lieu : Lausanne (Suisse)

Affichage : 1111 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

marathon de LAUSANNE 2007

réveil à 6h00, dehors il fait -4°C brrr.

Je prends mon p'tit déj et pars tranquillement, il faut dire que je n'habite qu'à 1h30 de Lausanne.

Sur place, retrait du dossard, il fait toujours aussi froid sauf qu'en plus ici il y a du vent. De plus nous sommes sur les bords du Lac Léman donc pas de barrière pour stopper cette bise glaciale.

Je ne m'échauffe pas: pas la peine, je partirai sur le même rythme que pour une séance d'entraînement. Je ne connais pas le parcours. Mon dernier marathon commence à dater... C'était Paris 2000 en 3h36'36". Aujourd'hui, je pense viser entre 3h45,3h50 et 4h00 car aucun entraînement spécifique pour la distance.

10h00 le départ, je me retrouve entre le ballon violet (3h45) et le ballon vert (4h). Un arrêt pipi me force déjà à m'arrêter au bout de 2 km. Quand je repars, le ballon vert (4h) est déjà à 150-200m devant.

Quelle surprise d'être accosté par kikous ( supersteph et didier C), comme quoi les casquettes et buffs servent vraiment ! Nous entamons une petite discussion et annonçons nos objectifs pour cette sortie. Didier C m'annonce être coureur trail plutôt ultra, c'est sa 1ère participation à un marathon route, il vise entre les 2 ballons précités. Je verrai avec plaisir plus tard, qu'il a plus qu'accompli sa "mission". Leur rythme ( aux 2 kikous) me paraît un peu élevé pour moi pour revenir sur les ballons, je préfère calmer "la charge" et revenir au train. Les 2 kikous, je ne les reverrai plus à partir du 7-8ème km ( ah si! au demi-tour marquant le semi, je les aperçois de l'autre côté de la barrière).

Bientôt je dépasse le ballon vert et je passe les 11 km en 1h00'21" donc du 11 à l'heure.

J'avance mais commence déjà ( vers le 15ème km) à sentir mes voûtes plantaires chauffer drôlement précocément... Le semi est bouclé en 1h54'45" soit 11 à l'heure encore. Les choses vont se compliquer au 25ème km avec un vent glacial de côté ou de face, les longues lignes droites et faux plats y sont aussi pour qq chose.

Je souffre et je vois le ballon vert (4h) me dépasser vers le 30ème km et je n'arrive même pas à l'accrocher. Alors, je ne me disperse pas et me dis que de toute façon, je le terminerai ce marathon, j'ai la caisse pour cela mais pas l'entraînement conçu spécialement pour ce type d'effort. De plus, j'ai fait pas mal de trail et le retour à la route me tape dans les pattes.

Je terminerai le dernier km sur une bonne note en ayant retrouvé un bon rythme ( un peu tard certes) et je passe la ligne en 04h07'17" soit 04h06'49" en temps net. Mon plus mauvais temps sur marathon mais qu'importe, il est bouclé. Et puis, il y en aura d'autres où je me préparerais exactement pour cete distance.

Didier c vient à ma rencontre alors que je viens de quitter l'aire d'arrivée, il a l'air heureux et pas trop fatigué le gaillard. Quelques mots puis nous nous saluons, j'ai hâte de retourner à mon véhicule pour me changer je suis gelé.

La température durant le marathon aura été de +4°C avec le vent tournoyant...

Les moins: un aller-retour en ligne droite qui m'a plu moyennement, je ne retournerai pas sur ce marathon un peu morose. Les ravitos un peu léger en solides surtout durant les 15 premiers km, de plus les bananes étaient vertes ( non mures)

Les +: ambiance extraordinaire des spectateurs encourageant les premiers jusqu'aux derniers; la qualité de l'organsiation au TOP

   Le retour à la maison se fit sans embûche. Aujourd'hui, j'ai mal aux voûtes plantaires alors que je n'ai aucune ampoule ni brûlures, aucune courbature, je pourrai même me taper un 10 bornes ce soir si je n'avais pas mal aux pieds... Pas grave, on va sortir le VTT.

   Je voulais dire aussi un GRAND MERCI à JLW pour sa sympathie et pour m'avoir envoyé l'inscription gratuite qu'il possédait. J'ai bien pensé à lui durant la course et je lui dédie ce récit !!

4 commentaires

Commentaire de yoyobesac posté le 22-10-2007 à 21:06:00

bravo pour cette course qui il est vrai etait difficile en raison du froid et du vent; c'est pour ça que j'ai fait que la moitié!!!
je partage ton ressenti sur l'organisation qui est parfaite...
c'est un beau résultat sans prépa,félicitations!!!

Commentaire de DidierC posté le 23-10-2007 à 19:17:00

Bravo grandshaman sympa de t'avoir rencontré, en fait c'est moi et pas supersteph qui faisait son 1er marathon...;-)

Commentaire de seapen posté le 24-10-2007 à 10:00:00

ta description synthétique nous dit tout de ta course. dommage que les conditions n'étaient pas réunies, froid, vent, entraînement. mais comme tu le penses ce n'est pas très grave. tu l'as fait et ça te prépare aux suivantes. le parcours n'a pas l'air facile à appréhender d'où la difficulté à le gérer ? salut.

Commentaire de JLW posté le 27-10-2007 à 18:06:00

Merci grandshman pour ce récit glacial. J'en ai froid ds le dos avec ce vent au bord du lac. Faisait pas chaud ce 21 octobre effectivement, j'étais ds l'Est également et j'ai couru habillé comme en plein hiver. T'aurais pu emmener tes mushings ?
Apres le trail c'est effectivement un peu dur de retrouver le bitume mais ton temps me semble correct avec ta non-preparation spécifique pour un marathon qui reste finalement une épreuve de vitesse. Avec un plan adapté je suis confiant que tu pourras battre ton ancien record.
Je suis content que le dossard a pu te servir.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !