Récit de la course : Cross d'Alencon Course 7 Véterans H 2007, par Mustang

L'auteur : Mustang

La course : Cross d'Alencon Course 7 Véterans H

Date : 16/12/2007

Lieu : Alencon (Orne)

Affichage : 1319 vues

Distance : 8.3km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit

En ce dimanche  matin, le temps est  particulièrement froid mais  le ciel est bleu. Cela  promet une belle  journée. Je  me dirige  donc  vers  la  plaine des Sports d’Alençon, qui,  paradoxalement, se trouve en terre sarthoise.

Le parcours est en  place depuis  hier. Un léger  givre recouvre  le terrain. Il y a encore  peu d’activités. Sous  la chaumière dédiée à l’intendance, les  bénévoles dont Raymond, l’héliporté de Courmayeur !!!, commencent à s’agiter afin de  préparer  le vin chaud, les sandwichs. A la chambre d’appel, l’informatique est  prête. Je  pars  faire  un tour de terrain. Le  parcours  ne  présente pas de difficultés  particulières si ce n’est qu’une grosse  butte artificielle  à grimper  plusieurs fois et  une  petite bosse un peu  plus  loin.  Le terrain est excellent. On  est loin des  parcours difficiles d’Orgères et de Champfrémont !

Durant ce cross  organisé  par  mon club, l’A3Alençon, mon job va consister à assister sur le  podium,  Gérard,  le commentateur prolixe, en  lui  donnant  les noms des coureurs en tête grâce à deux  postes d’observation équipés de  talkies-walkies qui  me communiquent  la  position des coureurs. Ce  n’est pas toujours évident de  noter en rafale les  numéros de dossard des concurrents avec  la sono à côté!

Mais, ce n’est pas tout ça, c’est que  je  me suis  mis au vert depuis 15 jours. En effet, je  n’ai rien  fait depuis  le cross de Champfrémont! Ça va  être dur pour tenir le rythme surtout que je traîne  un début de tendinite aux deux genoux! Décembre est toujours difficile  pour  moi mais  il s’agit de  participer au cross de  mon club car, du côté de la participation, ce  n’est pas évident de faire venir du monde. Les coureurs sarthois  ne viennent jamais ! Les crossmen de  la  FSGT ne viennent pas  non plus ! Il n’y aura  à venir que Laval, l’Entente Nord-Mayenne pour la Mayenne, Argentan, Flers, l’APPAM61 pour  l’Orne, Mondeville et Lisieux pour le Calvados, c’est peu ! Les  pelotons seront étriqués ! 236 arrivants aux différentes courses  avec une  moyenne de 30 sauf  pour les vétérans  hommes où on comptera 59 classés et pour  les courses des minimes f, cadets, junior H avec moins de 6 participants pour chacune de ces trois épreuves !

Bon, l’heure avance et cela s’anime. C’est vraiment une belle  journée ! Beaucoup de monde à saluer. Je rejoins  mon poste auprès de Gérard. Les coureurs arrivent. Bientôt, la course des  benjamins va lancer la  journée de cross. Pas  moins de 14 benjamins et benjamines du club  vont  y participer sur 30 concurrents, une  belle vague  noire et jaune! Déjà, j’ai  l’oreille collée à l’écouteur. J’attends en vain les  indications du poste n°1. Seul, Roger au  poste n°2 me communique  les  informations. Il va falloir envoyer  une estafette au poste n°1 pour régler ce  problème de transmission. C’était  le gars Claude qui se trompait de  bouton ! Tout rentre dans  l’ordre  pour  les courses suivantes.

 


 

Après  la course des cadets, je quitte  mon poste pour  me changer et m’échauffer. J’ai  peu de temps. Tant  pis, et contrairement aux usages, je  me  mets directement en tenue de course avec  mes  pointes. Vu le terrain, de simples chaussures de trail auraient suffi ! J’ai quand  même enfilé  un sweat, des  manchettes, des  gants et un bonnet pour  mon échauffement. L’air est  vif. Je tourne tranquillement sur  la  partie  nord du circuit. 13h20, je  me dirige vers  le  podium afin d’y déposer  mes affaires pour  ne rester qu’en short et en débardeur. J’ai  un t-shirt technique  bien chaud en dessous cependant.

Je rejoins  la  ligne de départ. L’atmosphère est bonne enfant. Olivier, tout directeur d’hôpital adjoint qu’il est, a tenu à être au départ du cross de son club, le  3e de sa  vie de coureur ! Jean-Marie est  là aussi. Henri, le solide VH3 du club, 3e au championnat de France de Marathon, est  là également.

C’est  le départ. C’est  le gros peloton de  la  journée : 59 vétérans avec 4 juniors ! Gil, qui  n’a  pas  oublié ses  pointes cette fois-ci, part en tête. Il va défendre  les couleurs du club ! N’ayant  pas de  prétentions, ni les  moyens d’en avoir, je pars tranquillement pour accomplir  la  petite  boucle. Le gros du  peloton a déjà  pris son envol !! Pas grave, au retour devant  la  ligne d’arrivée, les encouragements  à mon endroit fusent. Cela fait toujours chaud au cœur. J’ai essayé de suivre Henri mais ça  ne  le fait  pas ! Tant  pis, je vais courir au train ; Dure, cette  première  petite boucle, la  moyenne va  être  un peu  mieux. Je ne  vais  pas tarder  à  prendre  mon rythme. J’ai distancé Olivier et JMF. Dans  un  peloton si  maigre,  les  positions se font vite ! Et chacun  prend ses distances. Le deuxième  passage devant  la  ligne de départ va  être tout aussi chaleureux. Ma  petite  femme me  mitraille allègrement avec l’appareil  photo.

Les choses sérieuses commencent. Il reste deux  grandes  boucles  à parcourir. Je sens  bien  que  je suis  limité. Les sensations que  j’avais à Orgères, ou celles dans  une  moindre  mesure, à Champfrémont,  ne sont plus celles que  j’ai ici à Alençon, ce qui est  normal ne  m’étant  pas entraîné. Au retour  de  la  partie  nord, celle  où l’ami Wihl de  normandiecoureseapied.com s’est  posté  pour photographier tout ce qui court, j’entends   des coureurs  revenir. C’est JMF avec, dans sa foulée, Olivier qui reviennent sur  moi. Dans  l’avant-dernier virage de cette grande  boucle, avant  la  longue ligne droite d’arrivée, je vois JMF  me doubler en trombe et s’élancer comme  un perdu vers  l’arrivée. Je rigole vraiment !! Je suis sûr que  le gars Jean-Marie croit que s’en est terminé. Je  le vois bien accuser  le coup quand  le signaleur tend  la corde  pour l’obliger  à repartir  pour  un tour ! Il a  un petit  moment de flottement  mais  me sachant derrière  lui, il repart. Bon, je  le laisse partir. Je vais rester en compagnie d’Olivier. Ainsi, nous accomplissons  la dernière grande  boucle ensemble. Grand seigneur, hein ? Hum !! Non, c’est vrai  j’aurais  pu le distancer mais ce  n’est  ni Bruno, ni le Lutin, aussi  je trouve  bien plus sympa de franchir  la ligne d’arrivée  bras-dessus, bras-dessous sous  les applaudissements des copains ! Voilà, le contrat est rempli !

 


 

Je vais  me changer et me restaurer avec  un sandwich et  un café chaud ! Même pas  une  petit récup, vraiment pas sérieux. Je retourne  à mon poste pour  les dernières courses ! C’est  l’occasion de rencontrer Roro, un kikou qui me reconnaît grâce  à mon bonnet orange Kikourou. Il est   responsable au CA Lisieux. Pour  la course des seniors, Olivier Gallon domine  largement la course et  met carrément  plusieurs centaines de  mètres à ses  poursuivants. Seul, Sylvain Durand va rester dans sa foulée mais  lui aussi décrochera !

Voilà, c’est  fini. On est  un peu déçu de la faible participation mais  la  journée  a été belle. Je pars débaliser  le parcours avec les copains. Cela se termine autour d’un bon vin chaud.

( Pas de  photos pour illustrer ce récit, elles sont visibles sur « photos »)

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 19-12-2007 à 20:38:00

T'aurais pu quand même mettre des photos !
Tiens, tu me fais presque regretter de ne pas avoir été là. Je te l'aurai boosté le Mustang !
A bientôt

Commentaire de gdraid posté le 19-12-2007 à 20:54:00

Merci Mustang, pour ton CR précis.
Bravo pour ta course, mais il semblerait que tu aurais bien aimé règler son compte au Lutin d'Ecouves, sur la ligne d'arrivée.
Mais où était-il donc ?
Sur Kikourou peut-être, à grimer les toiles des grands peintres des siècles passés ?
JC

Commentaire de seapen posté le 20-12-2007 à 11:24:00

Ton récit sympa à lire boucle la vingtaine pour l'année 2007. Et pas du tout émoussé, l'adepte des courses nature. vivement l'année 2008. Salutations sportives.

Commentaire de bigout66 posté le 22-12-2007 à 13:32:00

Slut Mustang,

sympa ce cr côté organisation et participant.
Dommage que le Lutin se soit débiné car le duel aurait été des plus beau je pense.

@+ ;-)

Commentaire de runner14 posté le 30-12-2007 à 11:52:00

Salut Mustang!Belle innovation que de ce mettre derrière la barrière pour les jeunes et pour ce qui est de ta prestation ,le cross est vraiment fait pour toi ,la boue ,les amis ,la joie etc...elle est belle la vie !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !